Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la poésie n'est plus ce qu'elle était - Page 4

  • Mariage pour tous ...... jusqu'où iront-ils ?

    Bon !

    On va pas s'arrêter au mariage entre deux individus ou un individu un animal ou un légume et un ustensil, il faut pousser la connerie jusqu'au bout si on veut vraiment en tirer la substantifique moelle !

    Pourquoi ne pas marier 3, 4 ... 10 éléments ?

    Té, j'ai révé que je me mariais au vent, à l'eau, au feu et au calvados .....  ça donnait une famille (puisqu'on nous affirme que l'enjeu n'est pas du tout le couple mais bel et bien LA FAMILLE) très originale et variée.

    Le feu mettant le feu au calva, l'eau l'éteignant et le vent le soufflant il ne restait que les moules crues. Oui, j'ai oublié de vous parler des moules, mais vous savez, les rêves ce n'est pas toujours très cohérent.

     

    Je lance officiellement le grand concours international de la famille la plus trash.

    Vous êtes invités à déposer vos projets sur mon blog (dans les commentaires) tout en m'envoyant 50 euros pour les frais administratifs qui serviront à couvrir mes frais de bouche et de pieds.

    Le gagnant sera désigné par un jury composé de moi-même et de personne d'autre afin d'éviter de tomber dans les errements que l'UMP connaît en ce moment et qui sont dûs à la dualité des concurrents.

    Par avance, je peux d'ailleurs vous annoncer que je serai le gagnant.

    Le premier prix recevra une botte (famille) de radis de mon jardin (faudra attendre un peu).

    Le perdant ne gagnera rien.

    Les autres seront affichés au tableau d'honneur de mon poulailler.

     

    à vos plumes et bon courage !!!




  • L’art, le lard et le gras du bide des marchands d’art !

     

     

     

    Pas d’impôt sur les œuvres d’art !

     

     

    Mais c'est quoi l'art ?

    On a des croûtes lamentables qui valent des milliers d'euros et de beaux tableaux qui ne se vendent pas !

    C'est que l'art dont il est question à l'assemblée n'est pas l'art mais le commerce de l'art.

    Et quand on parle commerce .....  on parle de commerçants, de pratiques commerciales, de publicité, d'encarts, de part de marché, de bénéfices, de spéculations .... etc .....  tout un verbiage qui éloigne l'art de l'art pour rapprocher l'art de l'arnaque !

    Qui donne sa valeur à une œuvre d'art ?

    Un critique ?

    Un artiste ?

    Un expert ?

    Un spécialiste ?

     

    Non, un commissaire priseur, un gugusse qui travaille pour une salle de ventes tels Sotheby ou Drouot .....  autant de commerces qui appartiennent à des marchands qui font et défont les cotations. N'est-ce pas m. Pinault ?

    L'arnaque est massive et internationale.

    Ceux qui acquièrent des œuvres d'art en croyant en faire un investissement sûr peuvent très bien se faire avoir à long terme car il faudra bien qu'un jour on aboutisse à une véritable cotation des œuvres en fonctions de leurs réelles qualité et valeur.

    Entend-t-on jamais parler des techniques qui ont contribuées à la confection d'une œuvre ?

    Qui parle de sfumato, de glacis, de tempera et de toutes les matières et techniques entrant dans la composition des couleurs ?

     

    La pire anrnaque de toutes étant l'art contemporain dans lequel on trouve des bidets, des lunettes de chiottes et des poils de cul collés à des étrons fumants !

     

    Alors ..... imposer ces merdes ne serait que justice puisqu'il y a des imbéciles assez sots pour les acheter !

     

    En marge des marchands se décarcassent les institutions officielles chargées de mettre en valeur le ‘non art contemporain’ afin que des vendeurs puissent bénéficier de cette publicité payée par le contribuable pour le plus grand bien être des commerçants de merde !

     

    Les DRAC FRAC et autres artothèques forgent les goûts du grand public pour la crotte de bique et le pipi de chat !

     

    Le "non art contemporain" est l'ensemble des 'trucs' cacaboudin qui sont exposés et financés par les institutions d'État qui refusent obstinément de voir ce que les artistes (il y en a et ils refusent de les voir) produisent pour consacrer tout l'argent des contribuables à des entourloupes grossières et bidons.

     

    Le public n'est pas dupe, et ils n'arriveront pas à  tuer l'art.

     

    Tout ce qu’ils parviennent  à faire (je  parle de toutes celles et tous ceux qui œuvrent à pourrir les domaines artistiques) c'est se discréditer définitivement et ils finiront comme les autres en demandant au public de signer des pétitions pour les sauver.

    En ce moment, pétitions pour sauver les subventions distribuées généreusement par le ministère de la culture à des organismes comme ceux cités ci-dessus et pétition pour sauver l'argent généreusement donné au printemps des poètes ! Mais en temps de crise, on ne sauve pas le superflu inutile

     

    3 ampoules et un fil de fer barbelé n'ont jamais et ne feront jamais une œuvre d'art, mais par contre, ça permet de gagner beaucoup d'argent public sans le moindre effort, pas vrai ?

     

    Le non art contemporain disparaitra comme il est venu ..... avec la chasse d'eau.

     

     

    honfleur_domino_small_2-38c3330.jpg

  • Encore une grande cause qu'on me demande de défendre : le printemps des poètes en danger .....

    Je nique les pôètes d'opérettes qui puent qui pètent, qui prennent leurs culs pour des trompettes et leurs bouches en cul d'poule qui chient des blablas gâteux et mielleux à l'intention de mémères pétrifiées devant la statue de mes couilles !

     

    Allez, poètes de mes deux, allez vous faire foutre !

     

    Le printemps des poètes, c'est quoi ?

    1 - c'est d'abord du fric balancé par les fenêtres à des gougnafiers qui organisent des compétitions de vers lombrics.

    2 - Ce sont des manifestations de péquenots qui se prennent pour des pouêt pouêt et ne sont que des prout prout !

    3 - C'est du vent, des gesticulations, des éructations intempestives et nauséeuses.

     

    Le printemps des poètes est à la France ce que les bigoudis de ma concierge sont à mon écureuil !

     

     


  • Sonder, c'est bien ! Mais sonder des sondés qui savent de quoi il retourne, c'est mieux (suite) !

     

     

    Nous en étions resté aux sondages ciblés qui donnent des résultats attendus, espérés, voulus et dirigés.

    En effet, consulter le peuple demande trop de moyens en temps de crise …. Ou pas !

    Et puis, interroger le peuple, ça peut donner des résultats inattendus et dangereux …  souvenez-vous du referendum sur l’Europe. Depuis ce malheureux incident, les chefs d’Etats ne font plus appel à la vox populi mais à ses représentants élus issus des partis et à la botte du chef de l’Etat.

    Toutefois, pour se donner un vernis bien mince pour ne pas dire translucide de démocratie, nos chefs font appel aux sondages d’opinion.

    Qu’est-ce que l’opinion, c’était l’objet de notre précédente étude qui, je vous le rappelle, établissait que l’opinion, c’est un panel de gens triés sur le volet et dont on est quasiment certain de l’opinion.

    Demander à un cul de jatte s’il aimerait avoir des jambes …. Rares sont ceux qui vous répondront par la négative !

    Et voilà que subrepticement, par le jeu habile du langage, nous établissons un autre principe universel et incontournable des sondages : « la façon dont est posée la question ! »

    Si, reprenant l’exemple ci-dessus, je pose la question suivante aux cul de jatte : « est-ce que ça vous plaît de ne pas avoir de jambes ? » La réponse sera inéluctablement : ‘NON’ !

    L’art de sonder, comme vous le voyez, est résumé ici.



    Il reste un très grand principe au sondage abouti et réussi !

    La correction due à la variation saisonnière et ‘télévisuellement’ influencée des opinions !

    C’était pas plus tard que l’autre jour, un éminent journaliste de la télévision française nous expliquait doctement que le coût du chômage en France était nettement inférieur au coût du chômage dans les autres pays.

    Pour cela, il avait établi un ratio savant entre le total des actifs des pays et le total des chômeurs !

    Par le miracle des statistiques et de Saint Frusquin réunis, il nous démontra sans l’ombre d’une icône japonaise que la France était la mieux placée dans la lutte antidrogue !

    Figurez-vous, bande de ratiocineurs que le nombre d’actifs étant plus grand en France qu’en Grèce, on en vient vite à la conclusion que la France se débrouille bien !

    Évidemment, si on avait voulu démontrer le contraire, il suffisait de changer de base ratio et on obtenait le résultat strictement inverse !

    Une fois que la télé a expliqué clairement que nous sommes les meilleurs, on sonde !

    Et vlan, tout le monde se rallie au jugement hallucinogène de la télé poils aux navets !

     

    Ma conclusion :

    Gouverner la France à l’aide de sondages bidons peut rasséréner le gouvernement qui parade alors en gazouillant que tout va bien madame la marquise, mais ça ne fait que nous foutre encore plus dans la merde !



  • Kate Middleton à poil, Delphine Batho nue, Valérie Trierweller nue, Taubira nue, Najat Belkacem nue, Martine Aubry nue, Anne Hidalgo nue, ma concierge à poil ! Ma collection personnelle de photos interdites dans la presse !

     

     

     

     

    gabydo.jpg

     

    ruines.jpg

     

    nu1.jpg

     

     

     

    nu0.jpg

     

     

    nu3.jpg

     


    numeriser0011.jpg

     

     

    numeriser0012.jpg

    numeriser0021.jpg

     

  • Souffler n'est pas jouer et faire des sondages sans donner d'explication c'est prendre clairement les gens pour des cons !

     



    "Les Français sont-ils vraiment capables de répondre aux sondages sur le gaz de schiste ?"

     

    - poser la question avec ce  - 'vraiment'  -  c'est déjà une infamie !

    - cela suppose a priori que les français sont si stupides qu'on peut se poser la question !

    - mais oui, c'est évident, si on ne leur explique pas clairement et techniquement ce que le gaz de schiste génère comme problèmes environnementaux, ils ne seront pas à même de se faire une opinion ! et encore moins de répondre !

    Je propose :

    Les Français sont-ils vraiment capables de répondre aux sondages sur le mariage gay ?

    Les Français sont-ils vraiment capables de répondre aux sondages sur le vote des étrangers ?

    Les Français sont-ils vraiment capables de répondre aux sondages sur le pacte européen auquel même les élus sont incapables de répondre tellement il est .... tarabiscoté ?

    Les Français sont-ils vraiment capables de voter ?

    etc ....



  • D’aucuns se plaignent de revoir sans cesse les mêmes vieilles reliques audiovisuelles à la télé et ailleurs comme au cinéma, au théâtre ….

     

     

    Nous savons bien (ou devrions le savoir) que ce que nous montre la téloche, le cinéma, l'opéra, le théâtre et tous les lieux d'amusements populaires nous servent tous sans exception la même vieille soupe -populaire- et populiste depuis le décès suspect de Roland à Roncevaux (connaissez-vous cet endroit ? c'est magique !).

    Les gags sont tous éculés et copiés sur de vieux machins qui firent rire en leur temps mais ne donnent plus grand chose de nos jours !

    Cela n'a rien de secret ni d'inexplicable, bien au contraire !
    Il suffit de savoir que le monde du spectacle se nourrit de subventions aussi, il ne saurait être questions que cette manne puisse bénéficier au commun des mortels, ce commun fut-il génial et innovant, ne faisant pas partie du cénacle,  il peut aller compter les billets dans les limbes de ses pires cauchemars !

    Le CNC, par exemple, distribue quelques cent cinquante millions d'euros d'aide au cinéma par an. Qui croyez-vous, touche ces millions ? Allons, cherchez un peu, vous trouverez ! Si par le plus grand des malheureux hasards qui soit vous ne trouvez pas, regardez les affiches de films français !
    Ah ! et puis le CNC vient aussi de participer à la création d'un fonds spécial de financement des producteurs étrangers. Est-ce de la xénophilie ? Que nenni, c'est parce que, tout simplement, certains de nos 'french producers'  ont désormais leurs maisons de prod à l'étranger.
    Vous voyez comme tout est simple quand on explique !

    La dernière rigolade du genre, ce sont les subsides accordées au titre de l'aide pour les jeunes talents à la création par la SACD à Djamel Debouzze et Isabelle Nanti. Comme jeunes talents, vous avouerez qu'on ne peut mieux trouver !!!

    Le théâtre fait, depuis peu, l'objet d'une OPA (OPération  Arnaque) de la part des talentueux budgétivores. Avez-vous remarqué que le Molière est donné aux one man show renommés pour l'occasion pièce de théâtre à comédien unique !
    Bon ! parfois ils sont deux et pour que ça passe là où il n'y a aucun métier ni aucun talent, on met ces deux polichinelles assis sur la scène devant une table où est le texte qu'ils lisent comme des boeufs bourrés !
    Peu importe le spectacle, le principal et c'est ce qui intéresse ces philanthropes, c'est que c'est subventionné !
    Le principe est le suivant :
    Vous avez une salle de 200 places, le ministère de la culture vous garantit une recette calculée sur 75% de la capacité.
    Donc, vous recevrez 75% de 200 places = 150 places moins le nombre de places réellement vendues (5) !
    Ainsi, votre spectacle désolant rapporte un max, surtout si vous mettez le prix de la place à 40 euros et que vous faites 2 représentations par jour ! faites le calcul, vous allez, je vous le garantis, tomber sur les fesses !


    Et pour finir, il en est de même pour la télé et les fonds de subventions ..... sans compter les retombées liées à l'impact sur le grand public des passages télévisuels ....  c'est comme ça que des gros nases sont cyniquement rebaptisés "grands humoristes" !

    Tiens, pour l'édition, je me marre parce que les éditeurs et les libraires prétendent défendre des valeurs humaines basées sur un objet social, politique et poétique (le livre papier) face à l'édition numérique.
    C'est amusant comme dialectique quand on sait que tous les grands éditeurs mettent leurs livres sur tous les éditeurs du numérique (à ma zone - bouc machin - bouc truc - bouc bidule ....  etc ...).
    Alors, qu'est-ce que ça cache ?
    Oh c'est simple, il y a évidemment les subventions pour l'édition et de plus, la main mise sur l'édition en elle-même : il est hors de question que certains auteurs soient édités !!! Vous imaginez ? Certains auteurs sont parfaitement subversifs et dévoilent malignement des secrets de polichinelles aux risques d'éveiller la conscience des citoyens consommateurs d'images et autres billevesées sans compter les idées particulièrement malodorantes et nauséeuses sur la politique, l'éducation ou la culture !

    Attention !

    Pour ce qui est des subventions, vous ne pouvez y prétendre que si vous êtes ami personnel des grands de ce monde. Il y a plein d’exemples de subventions accordées aux fils et filles de machin et compagnie …..


    J'espère que vous accepterez mes excuses pour avoir pris de votre temps, mais je n'ai fait qu'effleurer le sujet et il y a tant à dire ...... mais ces quelques infos, déjà, c'est pas mal !

     


    Car j'en viens à la conclusion se rapportant au sujet :

    Les pros du spectacle ne cherchent pas l'originalité ni l'innovation, ils nous servent la même vieille soupe toute rancie parce que ce qui compte c'est la recette, pas les ingrédients ! 

     


  • Dis, grand père, pourquoi les algues deviennent bleues avec des yeux marron et des dents jaunes ?

     

    Mon ange, mon cher petit,

     

    Il n’y a pas si longtemps, les algues étaient vertes, sans yeux ni dents. Mais c’est vrai que déjà elles tuaient les malheureux animaux ou humains qui avaient la mauvaise idée de se baguenauder parmi elles.

     

    Il y en avait tant que la mer était verte comme le sable …. à perte de vue ……

     

    Et puis il y a eu Tchernobyl dont le nuage radioactif a eu la délicatesse (selon le gouvernement français  de l’époque) de ne pas franchir la frontière entre la Suisse (pays des coffres forts) et la France (pays de l’évasion fiscale …..)

     

    Las, mon cher amour, Fukushima est passé par là !

     

    Tchernobyl c’était juste une bombinette (comme aurait dit Boris Vian), une répétition d’opérette de pacotilles, un coup pour rien …. Fukushima fut une véritable explosion internationale avec des suites innombrables et non encore entièrement recensées …. 

     

    Pourquoi crois-tu que tu as des yeux rouges qui brillent comme des gyrophares, sans parler de tes quatre paires de nageoires qui te permettent de marcher sur l’eau ?

     

     

     

    T’as compris ?



     

  • Mes oeuvres complètes sur Google Play ..... à prix très abordables

     

    Vous attendiez tous cet évènement depuis fort longtemps ..... et moi .... alors !

     

    Mais ça y'est !!!  Tout vient à point qui sait attendre !

     

    Un raout chez les ploutocrates

     

    Métempsychose du bigorneau (receuil de nouvelles)

     

    Ludmilla (roman d aventures)

     

    Aux ailes bleues du vent (poésies chansons mirlitons)

     

    Yfig fait son cinéma (scenarii de courts et longs métrages)

     

    DVDP la Joconde (polar)

     

    et bientôt .....

     

    Apocalypse nucléaire

    et

    Psychédélies

     

     

    Bonne lecture, bon amusement !

     

     

    Lien permanent Catégories : à bas la calotte, à fond la nature, Blog, Cuisine littéraire, english is beautifull my concierge itou, Faut rigoler avant qu'le ciel nous tombe sur le ci, Feuilletons, Film, Il faut éliminer les pauvres !!!!!!!!, J'suis noble mais j'me soigne, Je vais vous raconter ma pôvre vie !!!, l'art est mort ......... vive l'art !, L'éducation n'est plus ce qu'elle était !, L'intelligence ne sert que si on en abuse, La mort n'est pas toujours drôle, la parole est donnée aux bavards et aux autres, la pêche à la grenouille, La philosophie est sous l'évier, la poésie n'est plus ce qu'elle était, la politique pour les paraplégiques sourds muets e, la télé dans tous ses états !, le canard a cinq pattes, les aventures d'Yfig Grand Reporter International 38 commentaires
  • La généalogie pour les nuls !

     

    Le professeur Man, célèbre généalogiste a enfin pu reconstituer son propre arbre généalogique après avoir retrouvé la trace de Spiderman, Superman, Batman et Cleptomane !

     

    Sa lignée est impressionnante, jugez en plutôt :

     

    Cloaqueman (monsieur égout)

     

    Miceman  (monsieur souris)

     

    Butterflyman ((monsieur papillon)

     

    Liliman  (monsieur Lili)

     

    Chouchouman  (monsieur Chouchou)

     

    Doudouman  (monsieur Doudou)

     

    Proutman  (monsieur Pet)

     

    Cacaboudinman  (monsieur Merde)

     

    Yfigman  (monsieur Gentil Goy)

     

    Peaceman (monsieur Pisse)

     

    Shitman (monsieur Drogue)

     

    Friteman (monsieur Chips)

     

    Trouducman (monsieur le Président)

     

    Flipperman (monsieur Tilt)

     

     

     

    Etc …..  liste non exhaustive ! 



    Cette chronique est idiote et inutile, mais j'avais envie de l'écrire et à mon âge, il ne faut pas se refuser les petits plaisirs (ni les grands !).