Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chanson française

  • 9 mars 2016 ... jour de manif ... nous vivons une époque formidable mais personne pour s'en réjouir !

    Hollande

    Macron

    Valls

    Khomry

    Belkacem

    ... etj'enoublie .... ils sont tous là pour nous divertir, essayer de nous dérider les fesses ... et nous, ingrats que nous sommes, ne pensons jamais à les remercier !

     

    Lire la suite

  • Les moralistes à deux balles se crêpent la hure à qui mieux mieux

    Mais où sont nos morales d'antan ?

    La saucisse (wurst) a remplacé Sophia Loren

    et fait la morale à la femme à barbe

    Du coup

    La France termine encore dernière au festival de la merguez européenne !

    Lire la suite

  • Mort De Rires. Le grand bal des faux culs qui a commencé au soir du carnage chez Charli-Hebdo va se développant de façon exponentielle … Récup et mauvaise foi se déchaînent … à poil la liberté !

     

    Première magistrale récup : #jesuisjuif

    Pas français, pas boukistanais, pas laïc, non … juif !

    Affirmer son appartenance à une communauté religieuse en public et arborer des signes religieux de façon ostentatoire est interdit pas la loi de 1905.

    La communauté juive de France, visée par les terroristes islamistes, a foncé tête baissée dans le piège (à moins qu’ils aient profité de l’aubaine pour récupérer) !

    Au lieu d’affirmer sa fierté d’être d’abord français, laïc et juif aussi, les juifs enfoncent le coin dans la brèche et fendent la cohérence nationale en se démarquant et en récupérant à son profit les exactions terroristes qui visent d’abord la France et les français, tous les français.

    Pas question de nier la tragédie de l’épicerie cacher et le caractère odieux et antisémite de la tuerie … mais n’était-ce pas la France qui était tuée à travers les pauvres gens morts dans ce carnage ?

    Mais nous savons que les juifs la joue perso !

    Hollande allant se recueillir à la synagogue … publiquement … avec la plus grande ostentation … moi, athée et laïque, je me sens mal.

    En quoi la synagogue est-elle symbole de la liberté d’expression ? C’est un symbole religieux.

    Le recueil dans la synagogue n’est pas critiquable en soi, mais il aurait dû être déconnecté de la marche pour la liberté d’expression.

    Hollande, président de tous les français se recueille dans un lieu de culte juif envoyant aux français un bon coup d’pied au cul et une grande claque dans la gueule ! Les victimes du carnage de Charlie-Hebdo étaient-elles toutes juives ?

    Il fallait se recueillir devant les lieux des drames.

    Devant l’épicerie fine et devant les locaux de Charlie-Hebdo avec TOUS les français, pas avec les juifs en huis clos dans une synagogue !

    Les juifs exigeant une protection de leurs biens et personnes aux frais de la nation au titre de leur religion … 10.000 militaires détachés à cette protection en plus des policiers déjà affectés à cette tâche … adieu loi de 1905 !

    Au lieu de faire bloc avec leur Nation et leurs concitoyens, les juifs se démarquent et récupèrent les meurtres à leur profit unique.

    C’est triste. C’est petit.

    Donc, moi qui ne suis que français et pas juif, je suis montré du doigt, stigmatisé pour n’avoir pas assez protégé les intérêts des juifs … iront-ils, comme ils en ont l’habitude, jusqu’à demander des indemnisations ? Je serais surpris qu’ils ne le fassent pas !

    Qu’ils continuent de se comporter comme ils l’ont toujours fait et ils continueront d’être rejetés par les autres.

     

     

     

    Deuxième effet de la récup : #jesuismusulman

    Ben …. Justement … pas une seule pancarte avec cette affirmation.

    Pourtant, les musulmans en ont pris plein la gueule avec ces carnages !

    Des terroristes assassins et barbares qui se prévalent de leur religion … ça ne doit pas les réjouir !

    Comment conserver la tête haute quand votre religion est détournée pour en faire une arme létale ?

    Une pancarte #jesuismusulman aurait été ressentie comme une solidarité avec les criminels !

    Les musulmans non pratiquant … ?

    Non, ça n’existe pas ! Musulman, c’est comme juif, c’est l’affirmation sans nuance de l’appartenance à une communauté religieuse.

    Les juifs sont pourtant soit français soit étrangers, les musulmans aussi.

    On ne dit pas catholique, chrétien, protestant, bouddhiste, animiste …. On dit FRANÇAIS ou israélien ou arabe ou Tunisien ou Marocain ou américain ….

    S’affirmer en tant que juif ou musulman, c’est se démarquer des français, des athées, des laïcs, et des autres ! C’est le communitarisme.

    Mais depuis l’antiquité, les juifs se disent juifs et les musulmans musulmans.

    Cela se justifie en Israël et dans les pays arabes, mais en France, en Europe ?

    Le communautarisme s’est encore renforcé en France, les musulmans se sont sentis coupables et le recueillement de Hollande l’a confirmé.

    Tiens, au fait, vous en avez vu, vous, des petites pancartes #jesuiseuropéen ?

     

     

    Troisième effet récup mauvaise foi : #Merciauxfascistesétrangersvenussoutenirlalibertédexpression

    Oui, vous ne rêvez pas, Gabon, Émirats Arabes, Hongrie, Turc, Ukraine, Russie … tous ces beaux pays où la liberté d’expression est la priorité !

    Bal de faux culs, récup !

     

     

     

    Quatrième effet récup et mauvaise foi : #Merciauxtroismillionsdefrançaisquiontréponduàmonappel !

    De partout fusent les récupérations des manifestations.

    Si j’ai bien compris, les trois ou quatre millions de français qui se sont déplacés pour piétiner les rues des grandes et petites villes avaient pour leitmotiv : « défense de la liberté d’expression ».

    Un journaliste, commentant la marche nous a dit :

    « Les français ont répondu par millions à l’appel du président de la République. »

    Les militants ou sympathisants du FN doivent être heureux de se voir récupérés par Hollande.

    Dès le dimanche matin, Cazeneuve pérorant dans le poste de télé nous prévenait :

    « Le gouvernement vous a compris, pour défendre et conserver la liberté d’expression, il faut contrôler les réseaux sociaux et censurer les messages de haines et les appels aux attentats. »

    Aux US, ils ont mis un joli nom à cette censure d’État : « patriot act ».

    Eh oui ! La liberté ça passe par le corsetage de la liberté.

    Bravo à daesh, à al quaïda, au yemen … vous avez fourni l’excuse que le gouvernement attendait pour légitimer la censure et pour fermer la gueule des récalcitrants, des opposants, des critiques, des alternatives ….

    Fini les attaques directes du pouvoir en place.

    Fini les révélations sur les exactions, les corruptions, les malversations et autres magouilles … tout cela pourra être étouffé par le pouvoir au nom de la défense des libertés … c’est du pain béni pour tous les fachos qui peuplent les partis politiques !

    Sarko, Bayrou, Borloo, Le Pen, Hollande, Cambadellis, Cahuzac, Ayrault, Valls, Taubira, Rachida Dati, Rama Yade, Le Guen, Guéant …. Etc …. Etc …. Tous, ils se frottent tous les mains, ils vont pouvoir récupérer leurs prérogatives et censures sur l’information et bloquer toutes les critiques d’où quelles viennent au nom de la liberté d’expression ….

     

    Les paris sont pris … et pourvu que je me goure !!!!!

     

    Et pour conclure, il y a tous les acteurs plus ou moins sérieux de la vie sociale qui s’attribuent la revendication de liberté d’expression.

    Moi aussi … mais moi, je suis sérieux !!!!

     

     


  • Hallucinantes hallucinations et visions hallucinatoires …. Valérie à poils de martre !

    Deux incroyables reportages entraperçus hier soir au JT.

    Une milliardaire Italienne s’est mis en tête de sauver les naufragés migrants de méditerrannée.

    C’est bien pour sa pub, mais ensuite, qui nourrira, hébergera, paiera, soignera ces rescapés ?

    Certainement pas cette milliardaire !

     

    Le second nous montrait Hollande et Valls dans les salles dorées du palais de l’Élysée se gobergeant comme roi et prince dégustant du bout des doigts un expresso sur le perron face au parc arboré du palais.

    Des images d’un autre temps, des images confortant l’immense dédain que ces minable farauds portent au peuple #illettré et #sansdents.

     

     


  • aleikoum salam ... Shalom ... ave Maria ... Are Krishna ... t'as pas vu mon slip ?

    aleikoum salam Ô Allah M'atoula !

    Que la paix, le bonheur, la joie et les rires couvrent les bruits intolérables de la guerre et les cris des blessés et que tous les hommes de bonne volonté s'enculent dans la bonne humeur et le sang chaud coagulant sur la terre sainte de mes couilles !

     

    Les dieux exigent des morts ... si  les hommes ne croyaient pas en cette hypocrisie fallacieuse, vicieuse et fabriquée par d'autres hommes, ils se réveilleraient et comprendraient qu'ils s’entre-tuent pour du vent, des chimères et des utopies sans consistance ni raison d'être.

     

    Ou bien qu'ils s'entre-tuent pour se voler mutuellement les hardes qu'ils s'envient réciproquement.

     

    Mais assumer sa propre connerie, la misère crasse de la condition humaine est au dessus des forces du plus grand nombre qui réclame de la foi pour supporter sa vie de merde.

     

    Pauvre humanité. 

     

    Sans roi, sans dieu, regarde ce que tu es vraiment ... un peu de chair et d'os avec dans ton crâne minuscule quelques grammes de conscience qui te rendent ta condition miséreuse insupportable ou tes richesses terrestres ingérables.

     

    Le pauvre s'apitoie sur lui-même et le riche ne supporte pas d'entendre geindre le pauvre.

     

    Humanité de merde.

     


  • Poésie gnia gnia

    Gnia gnia

    Comment ça va

    bien ! ?

    J'en suis si aise

    Et toi Blaise, ça baise ?

    Petit monde gentil

    Peuplé de gentilles gentils

    Tout le monde est si gentil

    gnia gnia

     

    OH ! comme c'est beau

    Et j'aime quand c'est bio

    gnia gnia

    ça va ça va

    et vous êtes si jolies

    si jolis

    et gentis

    groin groin

    frotte frotte

    glote glotte

    tout le monde se félicite

    Félicie aussi

    gnia gnia

     

    La poésie

    C'est gentil

    gnia gnia

    c'est pas bien compliqué

    faut juste être poli

    faut faire ami ami

    faut se dire des papouilles

    s'envoyer des pattemouilles

    des nou-nouilles

    des gnias gnias

    en veux-tu en voilà

    c'est gentil

    merci

     

    La poésie c'est pas les méchants

    Les vilains

    gnia gnia

    les goujats

    les pas bons méchants

    qui veulent dire

    des choses méchantes

    des choses pas gentilles

    c'est pas gentil

    gnia gnia

     

    gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia

    en veux-tu en voilà

    C'est pas plus compliqué que ça

    tu mets 3 mots gentils

    et tout l'monde est joyeux

    on est heureux

    on est tous si gentils

    gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia gnia

     

    Allez, j'arrête là

    J'ai épuisé tous mes gnia gnia

    Et puis j'en ai jusque là

    des gnia gnia

    des blablas

    des stances insipides

    des vers stupides

    des rimes lipides

    qui dégoulinent

    comme des liquides

    spermines

    des substances séminales

    traces subliminales

    d'orgasmes synthétiques

    de gnia gnia pathétiques

     

    gnia gnia

    gnia gnia

  • "Le soir tombe sur la savane Africaine."

    @jackydaniel1 et @YfigQuatorze

    Nouvelle chanson :
    "Le soir tombe sur la savane Africaine."


     




  • 11 janvier 2014 : Encore un immense moment de télé à mettre au crédit de Laurent Ruquier (poils au niais) ! Valérie et Julie à poil (au fion) sous la brise du bord de mer !

     

     

    Hier soir on peut dire que Lolo s’est décarcassé :

    J’ai pris l’émission en cours parce que j’avais mieux à faire.

    Mais je voulais entendre ce que Denis Payre pouvait bien avoir à nous raconter.

    Faut dire que moi, BO*, je m’en suis servi professionnellement.

    *Business Objects, c’est un outil d’interrogation de bases de données relationnelles (SGBDR) et tout particulièrement ORACLE dont j’étais un « spécialiste » ; je ne voudrais pas passer pour arrogant, mais j’étais pas mauvais dans mon domaine, à la fois fonctionnel et technique.

    Mais assez parlé de moi, revenons à nos oignons …

    BO, donc, permet de définir entre informaticien et utilisateurs néophytes des « univers », c’est-à-dire des rassemblements de données restructurées par définition fonctionnelle.

    Exemple, vous avez des tables dans lesquelles vous gérez le personnel, les paies, les charges sociales, les stocks de matières premières et une autre pour les matières finies, une table des taux de TVA, une autre pour le PCG (Plan Comptable Général) … etc …

    Bon !

    Vous, ce qui vous intéresse c’est de savoir combien vous avez servis de salaires et à qui dans une année.

    Avec BO, l’informaticien maison va définir un univers que vous allez appeler « déclarations fiscales » et dans lequel vous allez « linker » (relier) les données du personnel et les données des salaires avec des agrégats (sommes sous-totaux et total) et  le chef comptable pourra à tout moment savoir quelle est la masse salariale de l’entreprise à l’instant ‘T’.

    Par contre, si le comptable veux savoir combien et quel employé a piqué des trucs dans le stock, faut que l’informaticien crée un autre univers qu’on nommera « pillage saccage et carambouille » !

    Faut aussi dire qu’il suffit d’un grain de couscous pour que rien ne marche car il faut mettre en place tout un tas d’autorisations et de paramètres fragiles et même précaires …. Bref, une véritable usine à gaz

    Vous avez compris ?

    Non ? Ben … je m’en fous !

     

    Donc ! Et j’en reviens au thème de ma chronique, je voulais savoir qu’elle usine à gaz était en train de nous concocter le sieur Payre avec son néo parti … ce ne fut pas long à comprendre …. Il souhaite gérer la France comme il gère son patrimoine, i.e. s’en foutre plein les fouilles après avoir changer les « règles du jeu » (nom d’un autre logiciel usine à gaz).

    Putain, je m’éclate à écrire cette chronique qui nique !!!

    Bon ! Je me suis remis à mes occupations tout en gardant une oreille inattentive à la télé descendue en sourdine comme un rafale descend en piqué avant de se planter ! (1 milliard quand même pour que Dassaut puisse acheter ses électeurs aux prochaines municipales !).

     

    Tout d’un coup …. Subitement … de façon tout à fait inattendue (pour moi), qui c’est t’y qui vient faire son numéro … ? …. Suspense …. Insoutenable …

    Eh oui !Nicolas Bedos !  L’incontournable pitre télévisuel dont le leitmotiv est : « toutes des putes » !

    Il a découpé une petite moustache  à la Hitler dans la touffe d’une pute et dans la toison d’une autre (plus abondante) il a découpé une barbichette qui part d’une oreille pour rejoindre l’autre en passant sous le menton !

    Ruquier s’effface et l’ingé son et lumière met Bedos dans le rond.

    Et voilà que Bedos se lance à cause perdue d’avance dans un plagiat souffreteux et mâchouillé du triste sir Dieudonné.

    Profitant de son statut de ‘protégé pistonné  parrainé caparaçonné’ par LA famille, il nous la joue antisémite primaire avec moult péroraisons et divers jeux foireux de mots pourris le tout dans une sauce lexicologique digne d’un potache en goguette à l’île de la Villette un soir de violettes ….

    Ça va si vite qu’on n’a même pas le temps de noter …. Heureusement !

    Ruquier fait semblant de se marrer, d’être choqué, d’être surpris, d’être interloqué, d’être complice, de se démarquer …. Tout y passe devant des invités éberlués, incrédules et stupéfaits qui affichent un sourire jaune et gêné.

    Ce petit numéro relève du pastiche d’un élève de sixième qui n’aurait pas appris ses leçons et voudrait faire semblant d’en faire exprès d’être inculte.

    Du grand Bedos …. Enfin … grand comme un benêt !

    Et il n’ose même pas terminer son œuvre par un salut nazi !

    Jamais la phrase du Cid écrite par Corneille (pas le chanteur anémié) n’a trouvé autant de justification : « À faire le con sans danger on fait un flop sans gloire ! »

    Content de lui le petit Bedos … mais pas autant que Ruquier qui n’a pas eu le courage d’inviter l’original et s’est contenté de ce pâle ersatz qui ne risque pas de fâcher qui que ce soit ! Pathétique.

     

    J’étais là, le cul sur mon fauteuil à me demander comment pareille pantomime pouvait bien être diffusée sur une chaîne publique ? Le regard vide plongé dans l’insondable profondeur de la connerie rémanente d’un spectacle affligeant ….quand Ruquier a décidé de porter l’estocade fatale, le coup du lapin derrière les étiquettes !

    Pour mieux nous désoler, il a invité Rachel, auteure d’une autobiographie éponyme.

    Elle va se poser dans le fauteuil et là, nouvelle stupéfaction, elle parle « petit nègre » !

    Au début, je me dis que c’est encore un gag, l’autre là … dont j’ai oublié le nom et qui nous fait des sketch parfois réussi dans des déguisements pas possibles …. Mais à mieux y regarder, après la surprise et le doute, il faut s’y résoudre, c’est du sérieux, du lourd … la vie d’une africaine malheureuse qui est devenue une grande vedette de je ne sais quoi et qui rafle tous les prix et qui a écrit (comment ???? ça restera à jamais un mystère !) le récit passionnant (surtout pour elle) de sa vie dissolue et claudicante entre Charybde et Scylla … ou, si vous préféré, entre deux hoquets !

    Voilà !

    C’était un samedi ordinaire à la télé en France.

    Je ne pouvais pas laisser ça sans perdre un peu de mon précieux temps à en faire une note.

    Pauvre France. Pauvres français …. On nous impose des nuls et on nous prive des bons !

     

  • Je me doute bien que vous êtes impatient(e)s de savoir comment évolue mon rhume .... à poil .... ou pas !

    Bonjour,

    deuxième jour de l'année nouvelle et une bonne semaine que mon rhume me taraude les synapses, me grille les axones et me rôtit le neurone ....

    Comment voulez-vous que dans ces conditions je sois de bonne humeur ?

    Mais c'est mal me connaître que d'imaginer que je puisse céder à la déprime pour un rhume ravageur !

    Au contraire, je fais face, je résiste, je souris à la vie, si dure soit-elle et dans l'adversité, je me dis qu'il y a bien des gens qui ont moins de chance que moi !

    Hollande, par exemple, il n'a pas de rhume .... et pourtant, qu'est-ce qu'il tient ! Qu'est-ce qui peut bien lui ronger la cervelle de moineau ? Sa compagne ? ses enfants ? (au fait il est où le fils à son papa ?) ...

    Il y a pire ....

    Il y a Ayrault qui prie notre dame des champs pour qu'elle lui chie un aéroport digne de sa connerie,

    Valls et son obsession dieudonnesque qu'il verrait bien entre les barreaux pour ne pas respecter la torah et insulter les morts qui n'en n'ont rien à foutre puisqu'ils sont morts !

    Moscovicci quant à lui, joue au poker menteur avec Sapin pour savoir qui des deux sera obligé de donner la mauvaise nouvelle 2014 !

    Mais c'est à cet instant précis qu'Hollande arrive souriant en énonçant : "j'ai la solution ! On va tout vendre au Qatar et on se tire tous à Saint Bart avec Johnny pour faire des boeufs sur le yacht à Tapie !

     

     

    Mais qu'est-ce que je raconte, moi ! ?

    Est-ce le rhume ou les bons voeux pieux et creux comme une vieille souche ruinée par les termites de pépère qui me rendent estourbi ?

     

    Allez ! macte animi, pain de coucou, restons droits dans nos bottes dans lesquelles le gouvernement chie ...  tous leurs impôts et taxes ne parviendront pas à ternir ce petit coin de ciel bleu au dessus de nos têtes et qui annonce des lendemains ensoleillés .... et fiévreux !



     

  • Où es-tu liberté chérie …. ? Encore fourrée dans les bras de communautés arbitraires, liberticides et communautaires ! Taubira à poils !

     

     

    Selon Christian Vanneste, la société (vaste rassemblement formant une supra communauté) se verrait imposer des règles issues de petits groupes communautaristes. Une minorité organisée dictant sa loi à la majorité désorganisée ….  Enfin … c’est ce que j’ai cru comprendre à le lire !

     

     

    Oh là ! C'est pas si simple !

    En fait, la société rejette tout ce qui est identitaire au sens ‘individuel’ du terme.

    Un individu seul, face à la société, n'est rien.

    Les gouvernements successifs de droite et de gauche ont, en trente années, imposé la règle communautariste.

    Le but c'est de donner de l'eau (surtout du fric) à ceux qui représentent un intérêt commun face aux intérêts particuliers.

    Pourquoi ?

    Parce qu'un individu est beaucoup plus dangereux qu'une meute.

    Dans un groupe bien identifié, on a un ou des leaders qui manipulent plus ou moins le groupe. Si on contraint le leader, on contraint le groupe.

    Un individu seul a plus de liberté qu'un ensemble de personnes liées par une espèce de contrat moral (statut d'asso, par exemple) alors qu'un individu déterminé peut passer outre l'autocensure ... s'engageant à titre personnel il n'entraîne que sa responsabilité et n'a de comptes à rendre à personne (dans l'instantanéité).

    Cette théorie a été élaborée à partir des exemples de l'histoire.

    Notre société a été largement influencée par des penseurs qui parlaient à titre personnel tout en représentant des courants et en en générant d'autres.

    Descartes, Kant, Hegel, Nietzsche, Rousseau, Montesquieu, Diderot, Voltaire, Condorcet ... et plus tard ...  Yfig … ont marqué la société de leurs emprunte.

    Mais quelle est l’emprunte  des LICRA, SOS RACISTES, CRIF, MRAP … etc … toutes ces organisations largement financées par l’État.

    Rien, nada, mafich … il n’y a pas de pensée structurante, juste des actes de contention à l’égard de celles et ceux qui ont l’outrecuidance de penser par eux-mêmes et le sacrilège de refuser les fariboles et autres calembredaines avancées par ces jean-foutres partisans.

    C’est ça, le mal de notre siècle, l’attitude collective liberticide à l’encontre du « cogito ergo sum ».

    Non, il n’est pas sain de penser par soi-même parce que dans ce cas, il est impossible de vous bloquer dans une case !

    Vanneste nous parle de la France, pas des français, ‘du’ français.

    Moi, je veux bien qu’on me traite de tous les noms, mais que cela se fasse d’homme à homme, pas d’homme à meutes. Je veux pouvoir défendre mes points de vue et les développer largement quitte à en abandonner certains au vu des arguments de l’autre. Je ne veux pas qu’on me dicte ma vie et j’emmerde les règlements, je les contourne volontiers quand ils sont une entrave à ma liberté de penser et de vivre comme je l’entends.

    Aujourd’hui, on a besoin de savoir si celle ou celui qui parle adhère au PS, à l’UMP, au FN, au MODEM ou à tout autre formation parce qu’ainsi, on a quelqu’un de formaté, de prédisposé, de préjugé … on sait comment lui parler quels arguments lui administrer pour le faire rougir de honte de participer à tel ou tel parti ou groupe d’intérêts dont il endosse ipso facto tous les avatars, les casseroles  au cul, les détournements de fonds, les forfaitures ….

    Mais un mec tout seul qui dit un jour blanc et le lendemain noir puis qui dans un autre contexte défendra l’idée du gris, des nuances, des différences …. Ce type là notre société n’en veut pas, il est incontrôlable, ingérable, il ne représente que lui-même et lui-même ça n’intéresse personne !

    J’en veux, s’il était nécessaire, pour preuve les œuvres éditées, les films tournés, les séries télé boudées. Les libraires et les éditeurs se plaignent, les réalisateurs se plaignent, les producteurs et les scénaristes se plaignent … pas tous, ceux qui, intégrés dans de puissants cartels, touchent les grosses subventions vivent heureux et cachés …. Mais tous ceux qui se plaignent ne distribuent, n’éditent que des trucs rabâchés, vus, revus, rerevus … des idéologies éculées d’un autre temps autres mœurs, des machins pathogènes, des trucs aseptisés et conventionnels !

    Où sont les livres outranciers, les idéologies guerrières, les œuvres qui secouent le Landerneau ?

    Que dalle !

    Ah ! ça ! Des biographies des vedettes reliftées, des histoires de stars illettrées, de guerres lasses, de rebelles avachis, de renégats retraités, des bouquins de copains, des CV de nanas réalités de mes deux … on en a en veux-tu en voilà !

    Alors qu’ils cessent de geindre et prennent des risques, des vrais.