Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

CON pas finement

Quand j'entends Macron ou Castex à la téloche, j'ai l'impression de revenir dans la cour de mon école communale de Sanvic, quand nous portions des blouses grises et qu'on nous distribuait un bout d'pain avec du chocolat à seize heure !

"bon, toi tu seras goal et toi tu vas sur la touche pour ramasser les balles perdues …"

"Alors .. on dit que moi je serais le chef et vous vous êtes mes sujets …"

 

.........

Le niveau des interventions est tellement scolaire qu'on se prend à se souvenir de la maîtresse et du maître, elle et lui aussi en blouse …

La classe grise, le grand tableau noir, le crissement de la craie, la poussière blanche quand on l'essuyait …

Ça sent …. C'était quoi, en fait, cette odeur ?

L'odeur d'encre, de violette, de craie … un mélange subtil et prégnant !

Et l'autre qui continue sa litanie …

"Les stations de ski seront ouvertes mais les remontées mécaniques fermées !"

On est au pays de Oui-Oui ou ki ?

La Mongie, La Clusaz, Morzine, Chamonix …. Mais oui-oui, bien sûr, ce sont des villes et les villes ne sont pas fermées …

AH le format intellectuel de l'ENA, cette grande école de formation à l'administration !

On n'y apprend rien de la vie et tout de la façon d'organiser administrativement celle des autres !

Un problème ?

Attends, bouge pas petit oui-ouistiti … je vais te rédiger un règlement qui va tout régler !

Quoi, les clients enlèvent leur masque pour manger ?

OK biloute … on ferme les restos, comme ça ils garderont la bouche fermée !

Tu vois, tu comprends comment ça fonctionne un fonctionnaire ?

Un problème a toujours une solution administrative … et si cette solution crée un nouveau problème, on crée une nouvelle solution administrative … on se mord la queue … allègrement !

Et pour ce qui est de la justification de sa connerie, on se cache derrière son petit doigt … en l'occurrence, un comité machin de ceci, de cela, une commission de défense contre la guerre que nous livre le COVID … de l'artillerie, des drones, des ausweis (un truc parfaitement inouï par lequel tu t'autorises à … un autre bidule de crétin infantilisant), des couvre-feu, des hôpitaux de campagne en toile …  un jeu de cour de récré !

Et les petits soldats ont droit au show télé des ministres convoqués par le premier …

Ils te débitent leur petit catéchisme contre les libertés …

Interdit de ceci, interdit de cela, obligation de marcher droit, le cul derrière et le nez devant en bougeant les bras et en n'oubliant pas de mettre un pied devant l'autre … Car ces petits génies te disent comment on marche, comment on respire (derrière son masque) et comment on organise le repas de Noël avec papy mamy dans la cuisine les enfants petits et grand dans la salon et  la bûche au milieu !

 

Il y a dix ans, je pensais … je disais … j'aurais jamais cru voir ça de mon vivant … Mais aujourd'hui … que dois-je dire de mon ébahissement face à la déliquescence rocambolesque de notre société ???

 

Vous comprenez pourquoi j'ai tant envie de me taire ?

Écrire un commentaire

Optionnel