Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le silence, parfois, vaut plus que l'or

  • Mon nouveau parti : le #NF ou Nation France ou #NationFrance… Les statuts ont été validés par tata Baluchon.

     

     

    OUF ! A y'est !

     

    Tata a officiellement validé la création de mon parti en me délivrant un récépissé sur papier gras et tâches de soupe aux choux.

     

    Je vous mets les statuts et le programme ...

     

     

    Lire la suite

  • Prière aux députés de toutes confessions … la loi est la loi et en particulier celle de 1905 ... Roselyne à poil !

    Je vous prie de bien vouloir excuser mon départ précipité ... je vais, de ce pas, profiter des soldes pour m'acheter une burqua, une chéchia, une kippa, une calotte (glacière), des babouches, des cierges, des chandelles à sept branches, des tabernacles, une djellaba, une tiare, une crosse d'évêque, un baba au rhum, du vin de messe, des hosties à la framboises, la torah et tout le blabla bigot .... je ne tiens pas à être accusé d'apophtegme, de teigne, d'apostasie, d'injures au prophète, à ses saints et à ses vierges ni à Jésus à Valls, au grand rabbin de la mosquée, à l'imam de la synagogue ou aux prélats de la chapelle sixtitine ... je tiens à ma liberté !

    Si vous connaissez un coach capable de m'enseigner les rudiments de la bondieuserie anti excommunication .... merci de déposer cette ordure dans ma boîte éponyme !

    C'est que j'ai été élevé dans la plus noble tradition de la laïcité, de l’ignorance crasse des religions et de l'agnosticisme qui seront dans les jours prochains des signes extérieurs condamnables !

     

    Merde, comment savoir si je fais injure à Mohammed, à Jesuce ou à Géova quand on ne sait rien de ces mythologies ?

    Parlez-moi d’Athéna, de Zeus, de Minerve, d’Eros, du Parthénon et même de la Bagavad jita du Lambihoué, ça au moins ça me cause !

     

    Vais-je devoir faire allégeance à ces crétineries infantiles qui nous assomment de dogmes abrutis et inhumains sous prétexte qu’il est nécessaire de respecter tout et n’importe quoi quand ce n’est pas n’importe qui comme les religieux autoproclamés représentants officiels en œuvres de foi aveugle.

    Vais-je devoir me vêtir des habits de Tartuffe, prendre la voix d’Esau et le sourire de Soubirou pour échapper aux censeurs juges arbitres et parties ? Revenir aux siècles antérieurs et plier à l’inquisition des faux culs portant faux nez et reliques du saint suaire suant et puant ? Abandonner mes convictions et ma culture juste pour faire plaisir aux rastaquouères qui réclament le respect de leurs breloques, de leurs totems fantoches ?

     

    Nous nous serions battus des siècles et des siècles contre la connerie pour, aujourd’hui avoir à baisser nos frocs !

    Je dis merde à Cazeneuve, à Hollande, aux rabbins, au pape, à Michel Drucker, aux imams, aux ulémas, à l’exéma et à toutes les saloperies qu’on veut nous faire avaler de force !

     

    La religion est et doit rester une question personnelle qui ne doit pas s’étaler dans les lieux publics ni venir nous bâillonner ni faire la loi et prendre le pas sur la République.

     

    Les niaiseux qui croient dans un dieu inutile, vantard et dangereux doivent le faire chez eux, dans les lieux de culte et cesser définitivement de polluer le domaine public, l’espace social laïc et républicain.

    Je demande aux évêques, aux rabbins et aux imams (et autres baratineurs de foire) de fermer leur gueule une bonne foi pour toutes.

    C’est là et là seulement que la justice doit œuvrer à l’exigence du silence.

  • Vous avez demandé EDF … ne quittez pas, je vous passe l’Afrique … Rachida à poil !

    à l'EDF, ils ont des conseillères qui sont de véritables flèches ...

    on reçoit un coup de fil d'une dame dont on ne comprend pas 1 mot sur 3 ...  à force de lui demander de répéter elle finit par me dire "va te faire foutre".

    Souhaitant reporter l'incident à EDF, je me connecte à leur site de dialogue (cliquez)

     

    et voici l'historique de ma conversation avec la conseillère d'EDF du joli nom de Laura :

     


    Vendredi 19 décembre 2014


    Vous : Nous venons d'être démarchés par téléphone par une personne avec un très fort accent arabe se présentant comme EDF et qui nous a raccroché au nez en nous précisant : va te faire foutre.


    Laura : Veuillez m'excuser, je n'ai pas compris ce que vous venez de dire.
    Je vous invite à reformuler afin que je puisse vous fournir une réponse.

    Vous : Comment fonctionnes tu ? (ça c'est bizarre parce que je n'ai jamais tapé ça !)


    Laura : Bonjour, je m'appelle Laura.
    Je suis là pour vous aider et répondre à vos questions sur EDF.
    Posez-moi votre question : je vais tout faire pour y répondre avec précision. C'est à vous !

    Vous : nous venons d'être démarché par une conseillère EDF avec un très fort accent arabe qui nous a raccroché au nez en précisant : allez vous faire foutre


    Laura : Veuillez m'excuser, je n'ai pas compris ce que vous venez de dire.
    Je vous invite à reformuler afin que je puisse vous fournir une réponse.

    Vous : qui nous a raccroché au nez en précisant :


    Laura : Veuillez m'excuser, je n'ai pas compris ce que vous venez de dire.
    Je vous invite à reformuler afin que je puisse vous fournir une réponse.

    Vous : allez vous faire foutre !


    Laura : Ce n'est pas très poli de votre part !
    Je suis ici pour répondre à vos questions concernant EDF.


    Vous : nous avons été démarché par une conseillère EDF


    Laura 
    Vous êtes à la recherche d'un emploi et vous souhaitez rejoindre EDF ?
    Rendez-vous dans notre espace Espace Recrutement sur www.edfrecrute.com.


    Vous : qui avait un très fort accent arabe


    Laura : Veuillez m'excuser, je n'ai pas compris ce que vous venez de dire.
    Je vous invite à reformuler afin que je puisse vous fournir une réponse.

    Vous : et qui nous a raccroché au nez en nous disant


    Laura : Veuillez m'excuser, je n'ai pas compris ce que vous venez de dire.
    Je vous invite à reformuler afin que je puisse vous fournir une réponse.

    Vous : qui nous a dit : allez vous faire foutre !


    Laura : Veuillez m'excuser, je n'ai pas compris ce que vous venez de dire.
    Je vous invite à reformuler afin que je puisse vous fournir une réponse.

    Vous : Est-ce normal ???


    Laura : Veuillez m'excuser, je n'ai pas compris ce que vous venez de dire.
    Je vous invite à reformuler afin que je puisse vous fournir une réponse.

    Vous : Est-ce normal de se faire insulter au téléphone par EDF ?


    Laura : Veuillez m'excuser, je n'ai pas compris ce que vous venez de dire.
    Je vous invite à reformuler afin que je puisse vous fournir une réponse.

    Vous : ? toi y'en a parler françaoui ????


    Laura : Veuillez m'excuser, je n'ai pas compris ce que vous venez de dire.
    Je vous invite à reformuler afin que je puisse vous fournir une réponse.

     

    Dites, vous croyez qu'EDF est au courant (ben quoi?) de la qualité de service de ses employées arabes ?

    C'est peut-être à cause des fuites des centrales nucléaires ?

     

  • Rachadi et Mafieu se bouffent le tarbouif pour le plus grand bénéfice de la diversité cultuelle et culturelle multiculturelle. La schtroumpfette à poil !

    Extrême instant d’ataraxie extatique samedi soir dans l’émission somnifère de Laurent Rouxpieds quand Rachadi Dita donne la réplique au représentant du peuple autoproclamé : Mafieu Kassetoivitch !

    Dès que Rachadi a pris place dans le fauteuil qui en a vu d’autres (des culs callipyges), Mafieu a commencé à se tortiller les doigts dans sa moustache rasée et à se foutre le pouce dans le tarin en signe de contestation outragée.

    Pendant que Rachadi débite (et non « des bites ») ses bobards gros comme des rochers de Monaco (ou de Gibraltar … c’est selon votre religion) … le Mafieu n’en peut mais et ne résiste pas à interpeller l’ancienne ministre de l’injustice avec dans la voix une haine dicible :

    « Vous savez quoi, vous m’écoeurez, vous ne connaissez rien à la rue, au peuple, à ses souffrances pendant que vous vous crêpez le chignon avec Fion, Jouïet et Tzarko pour savoir à qui qui mentira plus que …. Euh … plus, nous, le peuple des rues et des boulevards, nous pouvons crever, ça ne vous fait ni chaux ni froid de veau ! » *

    Et vlan, v’la la Rachadi qui lui flanque son poing dans la gueule en retour d’uppercut avec une répulsion si agressive que l’autre a failli choir de son tabouret de bar à putes :

    « Et vous, vous vous êtes regardé ? Vous critiquez tout et tout le monde alors que vous ne valez pas un pet de tortue et que votre talent ne pèse pas plus qu’une plume de gazelle ! Vous feriez mieux de la fermer espèce de bachibouzouk, vous vous prenez pour une star vous n’êtes même pas digne de jouer dans Pokémon  ! » *

    * ( chère lectrice, cher lecteur, pardonnez si je n’ai pas le verbatim de la discussion … vous savez bien que cette émission a pour but de nous endormir, ce qu’elle réussit à merveille et en conséquence, je n’ai pas eu la force de prendre des notes circonstanciées.)

     

    C’est à ce genre d’instant magique qu’on apprécie tout ce que le multiculturalisme apporte à la France et à ses occupants : les français.

    Quand je pense que sans la bénéfique immigration nous en serions encore à nous rendre des politesses plates et sans saveur !

    Là, au moins, on discerne nettement à quel point la haine interraciale est source de vitalité, de  régénérescence, de partage … de gnons (ce qui nous change du fisc qui prend notre pognon).

    L’Afrique de l’ouest qui tape sur l’Afrique de l’est tout en conservant une nationalité française de façade, c’est ça qu’il nous faut pour bien nous cultiver, entretenir nos synapses et nous faire oublier les tracas quotidiens ordinaires qui ne nous élèvent pas comme le fait le multiculturalisme du XVIème … euh … non, du VIIème ! (ou les deux).

    Après ça, on dort comme un ange !

     


  • Bedos déguisé en curé Breton ne parvient pas à convaincre le public héberlué de Ruquier malgré un prêchi prêcha emberlificoté

    Mais pourquoi on va pas s’coucher plus tôt , bordel ! Ruquier Bedos Hamont Caron Polony … ils étaient tous là !

     

    Je prends l’émission au moment où Benoit Hamont ministre de la consommation récessive et dépressionnaire pose son cucul sur le fauteuil.

    A peine a-t-il déposé son séant sur le velours côtelé bleu blanc rouge qu’un invité au doux nom de Bourdin lui saute sur le poil pour lui demander où il va trouver cinquante milliards d’euros ?

    Le pauvre ministre qui n’avait pas prévu la question qui est sur toutes les lèvres depuis plus de 48 heures se trémousse et tourne presque de l’œil avant de se reprendre et d’expliquer comment il a réussi à instaurer un climat de confiance dans son ministère entre les uns et les autres.

    Le sang d’Aymeric Caron ne fait qu’un tour dans son stylo et il se jette tel un rottweiler répudié à la gorge de Hamont pour lui faire craché les cinquante milliards et lui hurle en stéréo : « Répond à ma question nom de dieu ! ». Son agressivité n’a d’égale que sa crispation communicative qui stresse le public, les invités et les téléspectateurs qui se retrouvent otages involontaires de ce pitbull enragé.

     

    Je me lève et je prends mon temps pour aller pisser … et me rincer les dents dans une tasse de tisane bien chaude.

     

    Quand je reviens, j’ai à peine le temps de remettre le son qu’un drôle d’individu accompagné de non moins drôles d’oiseaux (dont un ayatollah)  s’assied aux côtés de Ruquier qui ne dit rien qu’on sent.

    L’individu très louche (au vu de son look) prétend être là au nom des Bretons submergés par des crues incessantes et surprenantes puisque c’est la première année qu’elles sont aussi graves et durables (mais pas dans le bon sens économique du terme !).

    Le faux Breton se  présente en qualité de curé.

    Il porte un déguisement grossier qui ne trompe personne ; une petite calotte et des rouflaquettes.

    Pour tout Breton qui se respecte, on sait bien que les curés ne portent pas de rouflaquettes …. Bref … ça doit être encore un de ces humoristes pas drôles de la bande à Ruquier qui ont tous disparus de nos écrans depuis que l’émission pathétique* a pris fin.

    *OALMDVFR (On A Les Moyens De Vous Faire Rire) titre usurpé vu que personne ne rigolait !

    Le faux cureton se lance dans une diatribe volubile totalement incompréhensible dans laquelle il pratique un amalgame invraisemblable de clichés inédits et de lieux communs intimistes.

    Il a dû fumer des fleurs séchées de rutabaga, me dis-je à moi-même.

    Voyant qu’il ne convainc personne dans le rôle du curé Breton surréaliste, il arrache brutalement ses rouflaquettes, ce qui le fait enfin ressembler à un prêtre Celte, mais arrache aussi sa calotte ce qui ne le fait plus ressembler à rien du tout !

     

    Il prétend alors être un magicien prestidigitateur car ses acolytes qui se tenaient bien sagement derrière lui ont brusquement disparus (y compris l’ayatollah) !

    Le public applaudit sans conviction et silencieusement le tour de magie.

     

    La plupart des invités de l’émission noctambule ont décroché et on les voit dans un plan rapide en train de discuter le bout de gras entre eux.

     

    Évidemment cela n’échappe pas au prestidigitateur amateur qui fait la gueule tout en continuant de débiter sa diarrhéique logorrhée dans laquelle on peut capter des noms qui ont récemment fait le buzzzz sur internet : Gayet, Hollande, Trierweiler …. Le faux magicien essaie par tous les moyens même les plus lamentables de récupérer à son propre compte le buzzzz qu’il tente de se réapproprier maladroitement.

    Il n’est pas facile de se faire remarquer, me dis-je en coin.

     

    Le public et les invités commencent à donner des signes de lassitudes et d’impatiences.

     

    Ruquier, toujours aussi bon professionnel quand il s’agit de recadrer les importuns, file un grand coup de coude dans les côtes du faux mage qui fait réapparaître les intermittents du spectacle qui étaient partis boire un coup à la cantine.

     

    Ite missa est (la messe est dite) …. Le faux curé faux magicien et sa troupe d’apprentis comédiens s’en va comme il était venu dans la plus totale indifférence.

    Sic tansit gloria mundi !

     

     

    Laurent Ruquier invite alors une personne âgée à venir s’installer dans le fauteuil moelleux.

    Il s’agit d’un homme qui a beaucoup vécu et pratiqué de nombreux métiers avec plus ou moins d’assiduité.

    Aujourd’hui, il pratique (à ce que j’ai compris) des interviews de personnalités (i. e. des gens qui passent à la téloche).

    Je lui trouve l’air un peu plus sympathique lorsque j’apprends que c’est lui qui a causé les yeux dans les yeux de l’exilé fiscal Cahuzac.

    Malheureusement, l’étonnement laisse rapidement place à la lassitude des phrases consensuelles habituelles des gens qui vivent dans la même nasse de crabes qui se déchirent entre eux mais s’entendent comme larrons en foire face au reste du monde.

    Et je te cire les pompes, et je te lèche l’anus, et je te caresse les poils dans le sens de la barbichette (et la chevillette cherra).

     

    Moi, je m’étais déjà levé pour attraper mon pyjama que j’avais mis à réchauffer près de l’âtre éteint.

     

    Ruquier traverse une mauvaise passe, me dis-je en aparté !

    Soyons patient, il va se ressaisir, 4 ans de mauvaise passe, ça va forcément finir un jour ou l’autre.

     

    Mon lit douillet m’accueille gentiment pour une douce nuit réparatrice.

     


  • MOI, président normal de la République ........ je suis maudit !

    Sur le tarmac, moi, président normal à qui il ne viendrait pas l'idée de récupérer à mon profit personnel un quelconque évènement fut-il la libération d'otages, je fais un bref discours histoire de bien enfoncer le clou sur les mérites immenses dont je fais preuve à toutes épreuves, à tous vents et en toutes circonstances ....

    Puis, je laisse modestement le micro à la discrétion des otages afin qu'ils me remercient comme il se doit et comme ils me le doivent .....   et ces cons restent cois !

    Allo coi !

    On va encore se foutre de ma gueule alors que je fais tout bien !

     

    Putain ! Je suis maudit !!!!!!!

     

     


  • Qu'apprends-je !!!!!! ?????? Chabadabadabadadababa c'est fini !!!!!

     

    Mais jusqu'où iront-ils ?

    J'étais dans la voiture, tranquille, conduisant d'un doigt, d'une oreille et les yeux quasi fermés quand soudain j'ai fait une embardée de dingue évitant une fermière portant son petit pot de lait sur la tête .....  chabada, l'émission préférée de Naguy, c'est fini !

    Si ça continue à ce rythme là, nous serons obligés de nous replier sur le net et de faire nos spectacles nous mêmes, comme au temps de Molière !!!!!

     

    Bon ..........  je commence .................

     

    Connaissez-vous la saveur suave du soir qui tombe sur la savane sauvage africaine, éteignant une à une les lumières étincelantes des rayons du soleil pris dans les toiles d'araignées ....  avez-vous jamais senti le frisson de la peur qui s'installe à ce terrible instant où tout se tait et se tapit dans dans les hautes herbes pour échapper aux prédateurs de toutes sortes qui s'éveillent affâmés et prêts à s'entrebouffer ! ?

    Moi, oui.

     


  • Straight to death ... very sad song .... very badly sang !

    I don't mind singing like a monkey !


    And it's so good when it's finished !

     


  • Je travaille ardemment et gaillardement à mon répertoire dans la perspective de mon prochain tour de champs ….

     

    Le gros chêne, Troussebourg, Le Moulin Romy, le bar des chasseurs pêcheurs enculeurs de moustiques, le Theil en Auge, le Lisier, la Bauge ….  Etc ….

    Réservez vos places, parce que c’est déjà presque plein : bovins, ovins et autres marcassins …  se bousculent pour les meilleurs places ….






    A suivre .......

     

  • Cicéron C Poincaré et si c'est rond ....

     

    Mais l'important c'est le chant ......

     

    Trois petits cochons :