Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chasse aux chasseurs qui chassent notre tranquillité sans souci de citoyenneté … Pan Pan Pan tire lire la …

Pan Pan Pan Pan Pan Pan Pan Pan Pan

Ce dimanche-là, 17 décembre 2017, une semaine avant le réveillon de noël, la forêt qui longe le GR qui mène à notre maison retentit de coups de feu à proximité de nos fenêtres.

Le chien, le chat et les poules paniquent et courent dans tous les sens à la recherche d'un abri sûr …

 

C'est comme ça que tout a commencé.

 

 

Comme ça ne semblait pas vouloir s'arrêter, j'ai appelé le conseiller municipal qui m'avait dit être propriétaire de ce petit bois mal entretenu.

Ça fait 34 ans que nous habitons là … nous le connaissons bien ce petit bois qui doit faire cinq cents mètres de long par deux cents de larges puis débouche sur une prairie longeant le chemin du bas.

On y emmenait les gosses et le propriétaire nous interdisait de ramasser le bois mort à terre parce que ça frustrait la nature.

Depuis la mort du propriétaire sa veuve avait vendu une coupe et des engins énormes étaient venus couper des troncs et laisser les têtes d'arbres à terre … revendus à des faiseurs de bois de chauffage.

Puis … le silence était retombé et les ronces envahirent les lieux les rendant très difficiles d'accès.

 

- Allô …

Mais c'était le répondeur.

J'ai donc laissé un message : "Bonjour monsieur, je vous appelle parce qu'il y a des tirs nourris tout près de notre habitation qui effraient les animaux et je voulais savoir si vous étiez au courant ?"

 

Le 23 décembre, je tombe sur ce monsieur qui se baladait avec son chien de chasse dans le GR qui mène à notre maison.

Le dialogue s'installe …

Lui : j'ai bien reçu votre message. En fait c'est mon frère qui chasse le pigeon dans la forêt.

 

Moi : Euh … au nombre de coups de feu … soit il y a des dizaines de pigeons que je n'ai jamais vu à ce jour, soit c'est un très mauvais tireur !!!

Savez-vous s'il compte s'éloigner des maisons pour tuer les pauvres pigeons ?

 

Lui : Je lui ai transmis votre message et il m'a répondu : "je suis chez moi, je fais ce que je veux !".

 

Moi (après un temps, le temps de digérer l'info …) : Euh … Mais … il est taré votre frangin ! "Je suis chez moi, je fais ce que je veux !" C'est pas une réponse ça !

 

Lui : Oui, c'est ce que je lui ai dit …. Mais il ne veut rien savoir !

 

Moi : Eh bien j'espère qu'il va revenir à de meilleures façons parce que je ne supporterai pas qu'on tire sous mes fenêtres juste pour faire du bruit !

 

 

 

 

 

Jeudi 28 décembre

 

Comme en réponse à notre conversation, des coups de feu sont tirés tout près de la maison, juste derrière le poulailler.

Ce ne sont pas quelques coups de feu mais de véritables pétarades, ils sont au moins deux ou alors il tire avec un fusil à répétition.

Je me dis que ça va passer … mais non … ça continue … encore et encore … entre une et deux heures.

Je repeignais la salle de bain, j'ai tout laissé tomber et j'ai appelé le commissariat de police.

Trois policiers sont arrivés mais les coups de feu avaient cessé une quinzaine de minutes avant.

 

Ça n'a pas duré bien longtemps … ils m'ont dit que les chasseurs étaient dans leur droit et qu'ils ne pouvaient intervenir que si il y avait menaces ou danger.

 

Ils m'ont quand même conseillé de m'adresser à l'ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage)

 

J'ai fini ma peinture et je me suis mis à l'ordinateur …

 

J'ai adressé le message suivant à la Fédération régionale de la chasse et à l'ONCFS

 

 

Bonjour,

Je suis Yfig

Ma maison est en bordure d'une petite forêt qui appartient au conseiller du maire de mon village : M. D.

Depuis plusieurs semaines, des coups de feu sont tirés dans cette forêt dont certains tout près de notre maison en lisière de forêt.

Quelques plombs sont tombés sur mes tuiles et les coups de feu tout près de la maison affolent mon chien.

Ils tirent des dizaines et des dizaines de coups toute l'après-midi ... je suppose qu'ils sont plusieurs ou sinon il s'agit d'un fusil à répétition ?

J'ai contacté M. D. pour lui signaler les faits.

Il m'a dit que c'était son frère qui chassait le pigeon, qu'il lui avait fait part de mon inquiétude et qu'il lui avait répondu : "je suis chez moi je fais ce que je veux !"

 

Aujourd'hui 28/12/2017, j'ai appelé la police.

Ils sont venus constater, mais les tireurs s'étaient déplacés ... ils ont cependant entendus les coups de feu.

Ils m'ont conseillé de m'adresser à la fédération des chasseurs et au garde chasse (j'ai laissé un message sur le téléphone de l'ONCF du Calvados).

 

Pouvez-vous me dire si c'est normal pour un chasseur de faire une telle réponse au signalement d'un problème ?

 

Comment puis-je espérer faire entendre raison à cette personne qui semble ne pas avoir le sens du respect de voisinage et des autres ?

 

Merci de votre attention.

 

Cordialement

Yfig

 

Ce qui m'a valu l'extraordinaire réponse suivante :

 

 

Bonjour Monsieur,

 

Vous avez bien fait de contacter les services de l’ONCFS.

Le mieux serait que vous rencontriez cette personne afin de lui exposer vos problèmes.

Toutefois, la chasse du pigeon est autorisée et cette personne a le droit de chasser cette espèce sur sa propriété.

Sincères salutations.

 

 

Ce qui a entraîné de ma part une réponse cinglante :

 

Bonjour madame ou monsieur ?

Merci de votre réponse.

Tout d'abord je tiens à vous signaler que, comme je l'ai écrit dans mon message, j'ai contacté le propriétaire et c'est lui qui m'a informé que c'était son frère qui tire des coups de fusils au pied de ma maison et qui a dit : "je suis chez moi, je fais ce que je veux".

Enfin, ma question n'était pas s'il a le droit de chasser le 'pigeon' dans sa forêt mais s'il a le droit de le faire juste à côté de ma maison ?

Pour finir, vu le nombre de coups de feu tirés .... il doit y avoir des centaines de pigeons dans ce bois, même si nous n'en avons jamais vu  depuis 34 ans que nous résidons ici.

 

Après renseignement auprès de personnes du voisinage, il n'est pas propriétaire mais futur héritier ... quand la propriétaire sera décédée.

 

Votre réponse me laisse à penser que vous avez exactement la même mentalité que ce type !

ça vous paraît normal qu'un abruti avec un fusil se prétende chez lui et tire sur tout ce qui bouge  (car il n'y a pas plus de pigeons que d'éléphants dans ce petit bois - regardez sur la carte ) à quelques mètres des habitations.

 

Sincères salutations

 

 

 

 

Du coup ils m'ont répondu :

 

 

Bonjour Monsieur,

 

Je ne vous permets pas d’insinuer que j’ai la même mentalité que ce « type ».

Concernant le tir à proximité des habitations je vous renvoie à l’arrêté du 23 mai 1997 réglementant l’usage des armes à feu au titre de la sécurité publique :

« …Il est interdit à toute personne placée à portée d’arme à feu des routes, chemins, voies ferrées ou de canal, des stades, lieux de réunions publiques, bâtiments à usage d’habitations particulières (y compris caravanes, camping, remise, abri de jardin) ou industriel ou commercial ainsi que des bâtiments et constructions dépendant des aéroports, de tirer dans cette direction ou au-dessus, de tirer en direction des lignes de transport électrique et téléphonique ou de meurs support. »

 

Sincères salutations

 

 

 

Je n'ai pas tout compris mais j'ai quand même pigé qu'ils bottaient en touche !

 

Je me trompais !

 

Le 5 janvier 2018, ils m'ont appelé sur mon portable et sont venus à notre domicile à 14 h.

 

Ils m'ont confirmé que les chasseurs ont le droit de tirer sous ma fenêtre mais pas de façon répétitive et insistante et qu'ils allaient rendre visite à ce chasseur et qu'il y avait de fortes probabilités pour qu'il change de comportement.

 

 

On verra ….

 

Mais quelque soit la suite, je n'ai pas l'intention d'en rester là si il recommence à venir faire son tintamarre sous mes fenêtres …

 

  

 

 

http://www.leparisien.fr/oise-60/oise-200-chasseurs-assermentes-vont-epauler-les-forces-de-l-ordre-07-01-2018-7486764.php#xtor=AD-1481423554

Écrire un commentaire

Optionnel