Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

à fond la nature - Page 5

  • De Spartacus le Thrace à Monsanto le lobbyiste amerlock, l’avenir de l’humanité est en marche et personne ne semble plus se souvenir où on a caché la marche arrière ….

     

     

    Tiens ! Merkel qui se décide soudainement et à contre péterie …. Euh ….  Non, à contre … non, non plus, je voulais dire : contre toute attente …  bon ! je recommence …

     

    Tiens ! Merkel qui se décide soudainement et contre toute attente à relancer la consommation par l’injonction de quelques milliards dans le social allemand.

    Paf ! aussitôt, les ‘journalistes’ et les ‘spécialistes’ ‘économistes’ y voient, y devinent, y décèlent, en déduisent … que Merkel veut relancer l’économie en Europe !

    Mais quelle bande de brèles !!!!!

    Elle veut seulement s’attirer les bonnes grâces de l’électorat, c’est tout ….  Et ils devraient pourtant le savoir que les promesses sont faites de vent !

    Spartacus l’anti-esclavagiste (anti, quel beau mot !) fit trembler les romains mais sans les renverser définitivement et se fit massacrer par Crassius (portait bien son nom, celui-là !).

    C’était l’bon temps !

    En ce temps, voyez-vous, on avait son ennemi en face, on pouvait le regarder les yeux dans les yeux, mais pas comme un vulgaire Cahuzac effrontément menteur, non, là, les yeux ne mentaient pas, ils disaient la rage qu’on avait de s’entretuer, d’en finir avec l’autre, de le voir se vider de ses tripes et de ricaner quand son œil virait vers la mort dans son orbite. On achevait l’ennemi blessé sans la moindre commisération.

    T’as voulu jouer les hommes libres ! ? Eh bien crève, charogne, ça t’apprendras à te prendre pour un homme au lieu de rester bien sagement à ta place d’esclave !

    Ah ! que je regrette ce temps de la vérité !

    D’un côté les romains, droits dans leurs bottes comme un vulgaire Juppé et de l’autre les esclaves, sous le joug baissant la tête et le regard, marchant nus pieds dans le fossé quand les légions foulaient la pierre des voies romaines.

    Tu savais qui tu étais.

    Riche et libre, tu te payais des bonga-bongas à tout péter, tu te faisais dégueuler le foie gras pour mieux avaler ton faisan farcis à la truite de mer et à la confiture de lait de chamelle.

    Esclave, tu bouffais la merde qu’on te jetait à travers les barreaux de ta cage en espérant que c’était pas des cannellonis à la viande de cheval !

     

    Seulement voilà !

    Le temps à coulé sous le pont de Tancarville, pendant que la Seine en faisait tout autant et les us et coutumes se sont notablement modifiées, insensiblement, inextinguiblement, sur la pointe des pieds comme un voleur la nuit dans la villa de Médicis … et les riches on revêtu la peau du lion de Némée et se sont retranché derrières l’égide qui les rend invisibles malgré les efforts d’Hollande pour apporter quelque transparence à notre monde fait de boue et d’opprobre.

    Monsanto, qui a très bien senti les vents malodorants de la triche et des embrouilles parvenir jusqu’à ses olfactifs naseaux s’est dépêché de créer un conglomérat de fripouilles multinationales chargées de spolier les cultivateurs et autres agriculteurs naïfs qui se sont laissé dépouiller de leurs savoirs et sont devenus les esclaves du maître des OGM.

    Aujourd’hui, nul n’a le droit de créer ses propres graines. Tout doit passer par Monsanto, c’est l’Europe qui l’a dit et tout contrevenant se fera emprisonné et devra acquitter une somme qui le ruinera afin qu’il ne recommence pas ses conneries.

    Où es-tu Spartacus ?

    Quel Spartacus osera se mettre au travers de l’hégémonie monsantienne ?

    Eh puis ….  Ce n’est pas fini …..

    Il en a fallu du temps avant que Monsanto gagne la partie …. Mais d’autres parties se jouent !

    En ce moment, la mode est à la ruine des pays industrialisés par les potentats financiers de ces mêmes pays qui refusent que le gâteau soit équitablement partagé par tous. Alors, ils décentralisent, ils emmènent leurs usines et leurs brevets vers des cieux plus accueillants, des pays où l’ouvrière et l’ouvrier est si faible socialement qu’il travaille volontiers pour un bol de riz agrémenté d’un filet de nuoc-mam.

    Du coup, l’ouvrier européen organisé en syndicats financés par l’Etat et le patronat, se voit mettre à la porte de son usine et se retrouve désemparé dans la rue avec femme et enfants.

    Bientôt, il sera mûr pour travailler pour une choucroute, une bouillabaisse ou un kouign aman !

    Mais ça ne suffit pas, l’homo contemporino a pris trop de mauvaises habitudes en réclamant des avantages auxquels sa fortune personnelle ne lui donne aucun droit.

    Quoi ! ? ces loquedus prétendent obtenir des allocations pour élever leurs enfants, des sous pour se tenir en bonne santé, des logements pas chers …  mais ils rêvent ces galeux ! Il n’est que temps de les remettre à leur place en les confrontant à tous les autres pouilleux de la terre qui se nourrissent dans les décharges et s’abritent sous des tôles rongées de rouilles.

    Monsanto, sentant venir les mauvais vents qui se préparent à l’occasion de la révolte des super riches et du réchauffement climatique qu’ils ont manigancé pour mieux enrober leurs plans diaboliques d’une nuée protectrice et dissimulatrice, Monsanto se prépare à breveter le génome humain.

    La première étape a été franchie allègrement, d’une foulée légère et aérienne : le mariage sans limite.

    Désormais, l’enfant n’est plus le fruit d’un couple, d’une copulation entre un homme et une femme. Désormais, l’enfant n’est déjà plus qu’un être biologique indéterminé, non identifié, indéfinissable, insaisissable, inqualifiable … il est le fruit de rien et de tout, de l’alpha et de l’oméga, du yin et du yang, de la pluie et du vent, de la cravate de notaire et de la branlouze chinoise, du caca et du boudin, de la bergère et de ron et ron petit patapon !  !

    Chez Monsanto, les bacs et les cuves sont prêtes, d’un côté les spermatozoïdes issus de la branlette de mâles volontaires ou pas et dans les bacs, les ovules de bonne femmes dont on retrouvera trace dans quelques cannellonis ou autre couscous en boîte.

    L’homme n’est plus qu’une marchandise comme les autres pour les riches qui se paieront bientôt des esclaves peu chers (peuchère !) et qui travailleront pour eux dès l’âge de six mois et jusqu’à leur mort vers dix ans.

    Fini les Spartacus, plus aucun risque que le tiers état se rebelle, se révolte !

    Voilà, braves gens ce qui attend nos descendants qui ne descendront plus mais seront brevetés Monsanto en bonne et due forme.

    Pain de coucou !

     

     

  • L'être humain ne serait-il que le fruit d'une erreur cosmique, un rejeton de poussière éthérée égarée aux confins de l'univers interstellaire ? en tout cas, iPidi me rejoint dans ce scénario ...

     Et dieu, dans tou tça ? il se goberge à Lourdes ?

    Je cite iPidi :


    "Nous commençons à nous faire une idée un peu précise du vivant porté par le long ruban A.D.N mais nous avons encore beaucoup de marches à franchir pour reconstituer son arbre généalogique. Certains ont même imaginé que des particules pré-biotiques ont été portées par des météorites jusque sur Terre où elles ont ensemencé la surface marine. Un scénario alternatif pas plus farfelu que d'autres."

    extrait de :

    Le parti de mon innocence 15

     

    Mais j'abordais ce thème il y a de cela 2 ans, le 3 juin 2011 exactement.

    Est-ce à dire qu'iPidi me suit à la trace ????????

     

    Né d'une trace

     


  • A quoi peut bien ressembler le fascisme ? Est-il blanc ou noir ou .... ? Un élément de réponse ...

     

    Le fascisme c'est quoi ?

     

    C'est vrai on me pose souvent la question et je n'ai pas d'explication toute faite parce que le fascisme, en fait, c'est le refus de l'autre tel qu'il est, c'est le désir d'asservir les autres à sa propre vision du monde, de l'athéisme de la république, de la laïcité et de la démocratie, par exemple !

     

    Le peuple se dressant face à l'oppresseur fasciste est fasciste pour le dictateur et sa famille.

     

    Le justiciable critiquant la justice qui lui donne tort au bénéfice du puissant riche est un fasciste pour le juge et le riche ... sauf Tapie qui est le contre exemple de ce que je viens d'écrire !

     

    Le fascisme est toujours à  double sens et le rapport de force fait toujours pencher la balance vers le plus fort ou le plus grand nombre dans les pays simili démocratiques.

     

    Frédéric Lefebvre élu avec quelques voix et 86% d'abstention, elle est pas belle notre démocratie qui fait un député bidon avec seulement 7% des inscrits !!!! ????

     

    Ce genre d'élection devrait être bannie dans un véritable pays démocratique. La démocratie devrait prendre exemple sur les sociétés commerciales où sont exigés des quorums.

     

    En définitive, on est toujours le fasciste des autres et seuls sont républicains ceux qui le reconnaissent et le supportent tout en laissant aux autres la possibilité de s'exprimer ce qui n'est pas la majorité en ce bas monde.

    Erdogan est le dernier exemple en lice mais Poutine, Ô Bas Mâle (et ses écouteurs), Lagarde (et son FMI – Femme Mobile Indéfini-ment)  … balançant sans vergogne ses complices dans l'affaire pomme de rainette et pomme Tapie petit tapie courge ... Hollande (rain man on a pédalo) et ses lois comminatoires anti-retraites, anti-hétéros, anti-emplois, anti-budget-populo, anti-socialistes mais pro-sodomistes, pro-lobbiistes, pro-comptes-en-Suisse, pro-medefistes, pro-mittalistes .....

     

    Et puis il y a le facisme ordinaire, celui de tous les jours qui laisse son emprunte sur les faces, noircissant les yeux de bleus et bleuissant le corps d’ecchymoses et parfois blessant jusqu’à l’âme sous les coups de matraque, de batte de base-ball, de pieds et de poings de CRS, de policiers, de skinheads ou d’anti-fascistes (mais je pose la question : qu’est-ce que le fascisme ?).

     

    C’est avec et grâce à ces définitions mouvantes et mal encadrées qu’on parvient à faire dire aux choses leur contraire. L’anti-fasciste qui en vient aux mains et aux coups n’est-il pas lui-même fasciste ?

     

    Au nom de ces « anti »-machin-chose, on crée un véritable fascisme de terrain, un terrorisme de l’anti !

     

    Tout ce qui n’est pas respectueux des dogmes, des philosophies de bazar, des minorités agissantes organisées en bande et réclamant des droits sans rapport avec leur position sociale (qui reste parfois à définir) est traité par l’ordre républicain comme indésirables et les lois foisonnent pour interdire le dire et le penser sauf si on dit ce qu’il convient de dire tout en pensant exactement le contraire !

     

    Ainsi, les religieux juifs ont-ils réussi à imposer aux citoyens français de ne pas moquer leur religion idiote sous prétexte que cela porte atteinte à leur honorabilité !

     

    Les homosexuels ont obtenu le mariage à la va vite et par derrière en chiant sur ses opposants qui ne ratent jamais une messe.

     

    Et bientôt les islamistes obtiendront l’exception républicaine pour ne plus se soumettre qu’à la charia qui est le droit religieux des islamistes extrémistes qui chient sur les musulmans libertaires et les français bcbg.

     

    Ah la la ! Qu’est-ce qu’ils peuvent nous pourrir l’existence tous ces culs bénis à l’eau lourde !

     

    Parce qu’à n’en point douter, les pires sont bien ceux qui imaginent une entité virtuelle transcendant le commun des mortels mais nécessiteuse de porte paroles de chair, d’os et de crasses pour faire appliquer par le feu et le fer leurs mœurs liberticides.

     

    Que les dieux de l’Olympe me foudroient sur le chant et sur le champ s’ils ne partagent pas mon avis !

     

    Et pour finir en chanson, en voici deux bien fascistes qui démontrent parfaitement que mon dire est exact. Chansons dans lesquelles un arabe français exige que la république laïque cède place à l’islam et subséquemment à la charia tout en insultant, au passage, les petits blancs fascistes qui ne se plieraient pas à la loi d’allah et conséquemment aux désirs du chanteur ! Permettez-moi d’ajouter que je l’emmerde, lui et ses coreligionnaires. "Ah ! les salauds" et "Madame la République".

     

  • Voici l’intégralité du nouveau projet de constitution transmis au Parlement

     

    Certes, c'est un peu long à lire,


    mais tellement instructif !!!!!


    à lire ........  ICI !

  • Qu'apprends-je !!!!!! ?????? Chabadabadabadadababa c'est fini !!!!!

     

    Mais jusqu'où iront-ils ?

    J'étais dans la voiture, tranquille, conduisant d'un doigt, d'une oreille et les yeux quasi fermés quand soudain j'ai fait une embardée de dingue évitant une fermière portant son petit pot de lait sur la tête .....  chabada, l'émission préférée de Naguy, c'est fini !

    Si ça continue à ce rythme là, nous serons obligés de nous replier sur le net et de faire nos spectacles nous mêmes, comme au temps de Molière !!!!!

     

    Bon ..........  je commence .................

     

    Connaissez-vous la saveur suave du soir qui tombe sur la savane sauvage africaine, éteignant une à une les lumières étincelantes des rayons du soleil pris dans les toiles d'araignées ....  avez-vous jamais senti le frisson de la peur qui s'installe à ce terrible instant où tout se tait et se tapit dans dans les hautes herbes pour échapper aux prédateurs de toutes sortes qui s'éveillent affâmés et prêts à s'entrebouffer ! ?

    Moi, oui.

     


  • Vous savez ce que l'on dit : l'histoire est écrite par les vainqueurs ! (Pierre Driout en son blog)

    Bah ! L'important c'est que la victoire revienne aux gentils (goys) ....  le reste ce n'est que des points de détails, des historiettes, des calembredaines, des chiens écrasés, des contes à dormir à genou, des puérilités sans valeurs ...

    Imaginez, un instant, que Ben Laden eut été victorieux .... l'Histoire aurait un autre ton, d'autres images - icones, d'autres chants partisans, d'autres mémoires, d'autres grands hommes et d'autres toutes petites femmes voilées courbées voûtées. On se laverait la bite et les pieds avant de les mettre dans la mosquée, on se jetterait au sol sur des tapis perçants comme des perces, on implorerait un être virtuel tout puissant sur la toile dans nos ordinateurs hallal et on mangerait avec les doigts (ça donne du gout!).

    On couperait des mains et ce serait bien fait pour eux, des pieds pour faire bonne mesure et rendre difficile les fuites, des têtes pour empêcher de trop penser ....  ce serait un autre monde, une autre histoire, d'autres vérités, d'autres menteries et une autre propagande. Mais les financiers seraient épargnés, on a trop besoin d'eux.

    Quand les chinois seront devenus maîtres du monde, on aura les yeux bridés, la peau jaune et le petit livre rouge.

    Tout ça c'est juste une question chromatique, les gouts et les couleurs ..... ça peut toujours se changer !



     

     

     

  • Tata Baluchon a besoin de vous .... liste des épisodes déjà écrits et à venir .... et liste des personnages à interpréter

     

    Ça vous  dirait de participer à l’aventure extraordinaire de la création d’un feuilleton radiophonique qu’on appellera « les aventures extraordinaires de tata baluchon » ?

     

    J’ai besoin de votre voix.

    Vous pourrez ‘dire’ et interpréter un ou deux des personnages de ce feuilleton.

    On mettra des chansons et des bruitages .....  et on mettra tout ça sur le web ... avant de le proposer à des radios ....


    Titres des épisodes déjà  écrits :


    courts se situant à Paris


    0 - Pilote                                        (cliquez)
    1 - Tata Baluchon organise des soirées libertines  (cliquez)
    2 - Tata Baluchon apprend le kungfu   (cliquez)
    3 - Tata Baluchon fait du babysitting  (cliquez)
    4 - Tata Baluchon donne des cours de philo
    5 - Tata Baluchon se lance en politique 

    5 bis- Tata Baluchon en politique 2eme partie
    5 ter- Tata Baluchon en politique 3eme partie
    6 - Tata Baluchon surf dans internet
    7 - Tata Baluchon gagne le premier prix
    8 - Tata Baluchon experte en art contemporain
    10 - Tata Baluchon explique l'économie de marché
    11 - Tata Baluchon et la généalogie
    12 - Tata Baluchon au salon de beauté

    D'autres épisodes sont en gestation (dans la série courts à Paris) ....

    Moyens courts hors Paris
    31 - Tata Baluchon à st Tropez
    32 - Tata Baluchon en Égypte
    33 - Tata Baluchon au Soudan.

    exemples de titre à venir dans cette sous série :


    34 - Tata Baluchon espionne au service de sa majesté

    35 - Tata Baluchon les pissenlits pas la racine

    36 - Tata Baluchon sic transit gloria mundi
    37 - Tata Baluchon chasse le kangourou
    38 - Tata Baluchon saute en parachute sur Pretoria

    etc ...

     

    Liste des personnages :

    Cette liste n'est pas exhaustive, elle inclut les locataires de l'immeuble mais n'inclus pas les personnages des séries à l'étranger ...

     

     

    Tata Baluchon Madame Octavie  BALUCHON

    Propriétaires du 1er Jeannot et Jeannette Lapin  Un bébé et une fillette de 3 ans

    Docteur Patrack Elie

    Son fils Patrick

    Sa fille Rita

    Docteur Jésus Delatrique

    Sa femme Fadéla Delatrique

    Voisine du 3ème G  : Marie-Madeleine veuve Poignet remariée Couilloux

    Propriétaire 3ème droite    Sevy Dralliev

    PROPRIÉTAIRE 5ÉME GAUCHE  Julot Bogosse

    Madame veuve Lepied (voir episode 3)

  • Au nom de l’AMOUR. Au nom de la LIBERTE. Au nom de l’EGALITE FISCALE. Au nom du SEXE …….. VIVE LE MARIAGE …… n’importe nawak !

     

    Mes positions contre le mariage pour tous m’ont valu la perte de plus de la moitié de mes fidèles lecteurs. Je persiste et signe !

     

    Madame Baluchon, ma concierge, est une femme ….. disons …. De sens commun.

    Certes elle n’a pas inventé la cocotte minute à vapeur d’alcool, mais elle sait prendre son temps avant de dire des conneries. Elle tourne, comme elle le dit elle-même, sa langue entre ses chicots avant de dégoiser n’importe nawak. Son esprit est au moins aussi lent que sa langue dont Villon a si bien chanté les merveilles.

    Ce matin, comme je descendais l’ascenseur quatre à quatre pour me rendre aux vêpres, elle m’intercepte brutalement à l’instant où je m’apprêtais à me défiler par derrière. (ne cherchez pas, c’est une expression qui n’a ni queue ni tête.)

     

    Tata : Alors mon p’tit monsieur du  troisième, comment y va ce matin ?

    Moi : Ah ! Madame Baluchon, je suis bien aise de vous voir si bon matin le balai dans la main, le cigare aux lèvres, la serpillière dans l’autre main et votre tasse de café à la main !

    Tata : Dites, il sait que maintenant tout le monde peut se marier ?

    Moi : Excusez-moi milady, mais j’ai un train à prendre pour me rendre en banlieue sur la tombe de mon défunt cousin l’abbé de Rave.

    Tata : Est-ce qu’il se rend compte de l’avancée « sociocétal » que  ça représente pour la France ?

    Moi : Un autre jour, peut-être …

    Tata : Maintenant, tout le monde sans exception peut se marier.

    Moi : (je baille)

    Tata : C’est madame veuve Poignet Couilloux qui me l’a expliqué hier soir en buvant un thé au calva, la loi devient plus souple pour tout le monde.

    Moi : J’ai regardé les actualités, vous savez !

    Tata : Dites, y se rend pas compte de ce qu’ça engendre …. ? Madame veuve Poignet Couilloux m’a confié que maintenant, une femme peut se marier à une femme ….

    Moi : Et un homme à un homme …

    Tata : Ben oui ! …. Ça vous dérange pas, vous ?

    Moi : Pourquoi ça me dérangerait ? Ils l’ont bien expliqué dans le poste, tout ça c’est parfaitement normal puisque ça ne retire aucun droit aux autres, que ça respecte l’égalité de tous, le droit à l’amour et que tant qu’ils paient des impôts on n’a pas le droit de les priver d’une cérémonie à l’église et à la mairie, d’un livret de famille et des allocations qui vont avec... c’est bon pour la consommation.

    Tata : Il a causé avec la veuve ?

    Moi : Non, mais j’écoute le poste.

    Tata : et y sait pourquoi ça s’appelle ‘mariage pour tous’ et pas ‘mariage monosexuel’ ?

    Moi : (mais qu’est-ce qu’elle raconte la bignole ?)

    Tata : Parce que c’est POUR TOUS ! (elle me montre ses chicots) Y z’ont pas appelé ça mariage pour gay parce que c’était trop limitatif !

    Moi : Euh …..

    Tata : Les mousquetaires, ça lui dit rien ? Un pour tous et tous à ch’val … Pour tous, ça veut dire qu’une femme peut aussi se marier à plusieurs femmes ou plusieurs hommes ou à des hommes et des femmes …. Tout le monde peut se marier avec tout le monde, voilà tout !

     

    Dans le fond, elle n’est pas si bête, tata, si les arguments pour sont :

    Le droit à l’amour

    L’égalité des droits

    Le respect pour tous

    Le respect de celles et ceux qui paient des impôts

    Le fait que ça ne retire rien aux couples déjà mariés ….

    Bref, si tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes, qui pourrait s’opposer à la polyandrie et la polygamie ainsi qu’à toutes les autres formes d’union ?

  • Liberté, fraternité, et gallinacées ! cot cot cot codec !!! le poulailler est fier rangez vos poules les coqs sont lâchés !

     

    J'ouïs ...  de ci  ... de là ... qu'un grand pas vers l'égalité a été franchi cet après-midi !

    La grande mode, c’est d’exiger de nouveaux droits parce qu’on paie des impôts. Mais … moi aussi j’en paie et on ne cesse de me les spolier mes droits …. à la retraite !

    Égalité, égalité, égalité ….  Mais nom de dieu de bordel de merde, elle est où cette foutue égalité ?

    Y’en a qui vivent vieux, y’en a qu’en ont une grosse, d’autre une longue, y’en a qui ont plein de neurones et d’autres qui ont du pognon …. y'en a qui sont stériles, d'autres qui font des dizaines de gosses .....  Elle est où l’égalité ? Où ! ?

    Quand j’étais conseil chez Auchan à Valenciennes, le directeur de projet m’a convoqué un jour pour me dire qu’il exigeait que son cadre, Gontran Honoré Marcellin Gallichon Barjot (le frère de Frigide par le cousin du voisin) …  que son cadre, donc, en sache autant que moi et soit capable de faire ce que je savais faire ….

    J’ai posé mes yeux sur mon poing droit pour le stopper.

    Puis j’ai levé mon doux regard de rage ravageuse sur le directeur de mes deux.

    « OK ! Alors, qu’il commence par apprendre l’anglais car les instructions sont en anglais puisqu’il s’agit d’un programme à l’international (Pologne, Brésil, Luxembourg …). Ensuite, il faudra qu’il apprenne la comptabilité, puis le droit, puis l’économie votre cadre maison qui ne connaît que les procédures internes à Auchan France et n’a jamais mis les pieds plus loin que Néchin.

    Ensuite, il devra apprendre tous les modules du progiciel afin d’en comprendre la cohérence indispensable pour les arcanes des configurations et d’ailleurs il lui faudra apprendre aussi la programmation et les systèmes d’exploitation et leurs subtilités afin de couvrir l’ensemble des paramètres indispensables au bon fonctionnement des entités et des interfaces qui le composent.

    Voilà !

    Quand il aura fait tout ça, il saura faire ce que je sais faire, sans problème, nous serons à


    é-ga-li-té !!!!! »



  • Premier épisode des aventures extraordinaires de tata Baluchon

     

     

     

    Dessin de Frédéric Hémon