Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Revue de presse .... prenons tout notre temps - Page 4

  • La culture, la culture …. Ils ont tous ce mot là à la bouche, mais en fait il faut traduire : le pognon, le pognon, le pognon …… le po gnon !

     

     

     

    Je reçois une proposition de signature d’une pétition pour réclamer au gouvernement de ne pas raboter  de 2% en 2013 le budget de la culture qui dégringole brutalement à 11 milliards d’euros pour l’année (soit presque 1 milliard par mois).

    Autant vous dire où ils peuvent se la mettre leur pétition !!!!

     

    Voici quelques pensées subtiles et délicates qui me viennent spontanément !


    Bonjour,

    Quand on voit à qui va l'argent des subventions, on ne voit vraiment pas l'intérêt de signer une pétition pour conserver à ces gens là leur principale source de revenus !
    Je suis très heureux qu'on leur coupe un peu (seulement) les vivres !
    Si on pouvait tout leur retirer, ce ne serait pas plus mal !
    Le budget du ministère de la culture sert à pas mal de choses mais très peu à la culture !
    Bonjour les films débiles et itératifs sur le thème récurrent des copains et des potes !
    et bonjour les expositions de merde d'artistes merdiques sortis d'on ne sait où mais certainement pas d'arts beaux !

    Si la culture pouvait redevenir culture .....  quel beau rêve !

    Vous avez vu ?
    Moi non plus je ne fais pas dans le détail !!!!!
    Qu'on rase le ministère de la culture, ça ne peut qu'être positif !
    Les petites mesures ne servent qu'à faire durer les abus et les arnaques au pognon !
    Je n'aurais jamais un fifrelin de ces millions d'euros qui arrosent généreusement le monde riquiqui de l'élite (mon cul) parisienne.

    Qu'ils aillent tous se faire foutre !

    Et je ne dis rien des subventions généreusement dilapidées par nos ambassades et autres consulats à l'étranger ..... les petits 'amis' lointains ne sont pas oubliés .....
    Pendant ce temps là, nous crevons !

    Alors, cette pétition ?
    ça marche ?

     

    Je vous laisse le soin, si cela vous intéresse, de rechercher par vous-mêmes les innombrables abus et autres gabegies faites au nom de la sacro sainte CUL TURE !

     

    Le ministère de la culture,

    c’est aussi

    le « rayonnement »

    de la culture

    « à la française »

    de par le MONDE

     

    Budget pour le rayonnement :

      Et Hop 5 milliards de plus !!!!

     

     

     

    Consulat de France en Belgique

    http://consulfrance-bruxelles.org/

    Allez y jeter un œil, je vous assure que vous ne serez pas déçu !

     

     

    Cartes des Alliance Françaises dans le monde :

    http://www.latitudefrance.org/AnnuaireCarto.html

     

     

    La maison des français à l’étranger (MFE) dispose de fonds pour la culture en Colombie !

    Non, ne soyez pas médisants, il ne s’agit en aucune façon de la culture du pavot !!!!!

    Vous êtes ici : Accueil > Portails Pays > Colombie > Vie pratique > Loisirs > Activités culturelles

    Imprimer

    Activités culturelles

    Activités culturelles en français

    Les Alliances françaises en Colombie proposent des conférences, des concerts, des séances de cinéma, des expositions ainsi que l'accès à leur bibliothèque et vidéothèque.

    L'Alliance française est présente dans 16 villes de Colombie: Armenia, Barrancabermeja, Barranquilla, Bogota, Bucaramanga, Cali, Cartago, Cartagena, Cúcuta, Manizales, Medellin, Pereira, Popayán, Santa Marta, Tunja, Valledupare, Barrancabermeja, Cúcuta et Tunja.

    Le service culturel de l'ambassade de France à Bogota organise régulièrement des évènements en partenariat avec les centres culturels de la ville.

    Activités culturelles locales

    La Colombie est une véritable mosaïque de peuples qui s'exprime à travers la culture, le folklore, les arts et l'artisanat du pays où se ressentent les influences indiennes, caribéennes, espagnoles et africaines. La vie culturelle colombienne est foisonnante et ponctuée par d'innombrables fêtes, carnavals et manifestations diverses. Parmi les plus importantes, retenons le Carnaval de Barranquilla, la Semana Santa dont les plus belles célébrations ont lieu à Popayán et Mompós et la Feria de la Flores à Medellin en aout. Tout au long de l’année ont également lieu des festivals de cinéma de nombreux pays ainsi qu’un festival international de théâtre qui a lieu deux fois par an.

    Il existe un grand choix de TV étrangères par câble ou par antenne parabolique.

    La presse française, de même que celle d’autres pays, est disponible en Colombie dans certaines librairies

     

     

     

    Au Canada, on s’amuse bien aussi !!!

    Consulat général de France à Québec

    Accueil du site » Relations bilatérales » Culture

     

    A. Type de projets éligibles :

    Les projets de coproduction, de co-création et d’échange d’expertise, Les projets démontrant un potentiel de développement de marché ou de rayonnement de l’expertise française au Québec.

    Les projets de diffusion sont également éligibles à un soutien du service culturel. La priorité est donnée aux projets s’inscrivant dans une logique de circulation artistique, étendue aux provinces canadiennes hors Québec et aux États-Unis.

    Les professionnels de la culture québécois ou résidents au Québec peuvent formuler une demande de prise en charge de leur transport international vers la France pour participer à des manifestations culturelles et effectuer des missions de repérage et d’échanges avec le milieu professionnel français (ex : opérations Focus mises en place par l’Institut Français).

    Ces demandes doivent faire apparaître précisément le calendrier envisagé lors du séjour en France et préciser les développements possibles à la suite de ce séjour.

     

    B. Type de projets et dépenses non éligibles :

    Les manifestations amateurs ne peuvent prétendre à un soutien du poste.

    Aucun soutien ne sera accordé dans le cas où les artistes et/ou techniciens ne perçoivent pas de rémunération.

    Les artistes et professionnels québécois qui se rendraient en France hors du cadre de missions de repérage ne peuvent pas déposer de candidature.

    Aucune subvention ne sera accordée dans le cas où une aide financière, ayant été accordée l’année précédant la demande, n’a pas fait l’objet d’un compte rendu moral et financier de son utilisation.

    Les projets soutenus dans le cadre des dispositifs bilatéraux franco-québécois (Commission permanente de coopération franco-québécoise et Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée) ne peuvent pas faire l’objet d’un soutien unilatéral du service culturel du Consulat général de France.

    Date limite

    Jusqu’au 15 novembre 2012 au plus tard. Attention, le service de Coopération et d’Action Culturelle fonctionne sur des années civiles (janvier à décembre). Tous les projets pour 2013 doivent être déposés avant cette date.

    Documents à fournir

    • Lettre de demande auprès du SCAC du Consulat général de France précisant le type (voyages, aide à l’hébergement, perdiem, soutien financier direct ou subvention) et le montant de l’aide demandée.
    • Budget global de l’opération (dépenses et recettes) Ce budget doit être équilibré (recettes = dépenses) et tenir compte du montant de l’aide demandée auprès de ce poste et d’autres organismes publics.
    • Formulaire de l’appel à projet dûment rempli : - Télécharger le formulaire (fichier au format PDF)

     

    Partenaires

    Partenaires institutionnels

    Partenaires culturels 2012

    Arts de la scène : Théâtre, Danse, Cirque ...

    Musique

    Musiques électroniques

    Musiques actuelles

    Musique classique et contemporaine

    Jazz

    Cinéma

    Médias francophones

    Francophonie

    Ecrit et médiathèque

    Salons du livre et festivals de littérature

    Bande dessinée

    Arts visuels

    Arts visuels et médiatiques

    Résidences

    Photo

    Musées et Galeries d’art

     

     

     http://www.printempsdespoetes.ca/

    Le Printemps des Poètes part pour Bordeaux

     

    L’année 2012 marque le 50e anniversaire du jumelage des villes de Québec et de Bordeaux. Pour souligner l’événement, l’Association des arts de la parole et le Printemps des Poètes ont fait un échange de programmation. Lors de la dernière édition du Mois de la poésie, le Printemps des Poètes a accueilli des artistes français dans le cadre de cet échange. Les duos Los Muchos et Balafre ont présenté leur travail dans la vieille capitale et aujourd’hui, c’est au tour des artistes québécois de partir pour la France afin de participer au Festival Chahuts.

    Dans le cadre de l’échange de programmation entre le Mois de la poésie et le Festival Chahuts, deux spectacles littéraires et une performance du Québec seront présentés à Bordeaux. D’abord, Remix, avec Renée Gagnon et Mathieu Campagna, proposera une adaptation française des textes fondamentaux du rock américain. Ensuite, le concept Nouvelles Vagues, que Productions Rhizome a mis sur pied, offrira un dialogue entre poésie et art audio avec Annie Lafleur et Antoine K Phaneuf. Finalement, Marie-Andrée Gilbert et Alexis Bernard promèneront leur performance 11 heures à petit feu un peu partout dans le quartier Saint-Michel de Bordeaux.

    Pour vous donner une petite idée du Festival Chahuts, visitez leur site: http://www.chahuts.net/

     

     

  • Souffler n'est pas jouer et faire des sondages sans donner d'explication c'est prendre clairement les gens pour des cons !

     



    "Les Français sont-ils vraiment capables de répondre aux sondages sur le gaz de schiste ?"

     

    - poser la question avec ce  - 'vraiment'  -  c'est déjà une infamie !

    - cela suppose a priori que les français sont si stupides qu'on peut se poser la question !

    - mais oui, c'est évident, si on ne leur explique pas clairement et techniquement ce que le gaz de schiste génère comme problèmes environnementaux, ils ne seront pas à même de se faire une opinion ! et encore moins de répondre !

    Je propose :

    Les Français sont-ils vraiment capables de répondre aux sondages sur le mariage gay ?

    Les Français sont-ils vraiment capables de répondre aux sondages sur le vote des étrangers ?

    Les Français sont-ils vraiment capables de répondre aux sondages sur le pacte européen auquel même les élus sont incapables de répondre tellement il est .... tarabiscoté ?

    Les Français sont-ils vraiment capables de voter ?

    etc ....



  • Le gouvernement s'apprête à vampiriser les retraités qui ont la vie trop belle et pas assez courte !

     

     

    Impôts nouveaux, augmentations des impôts existants, hausse des taxes et frais de succession, ouverture de milliers de postes d'euthanasieurs dans les cliniques obscures et mal éclairées ....

    Tout est fait pour tuer les petits,  la démocratie en a un vieux coup dans l'pif !
    Le citoyen lambda n'existe plus !


    En dessous de quelques dizaines d'excités défilant devant une quelconque ambassade ou autre monument aux maures, plus rien n'effraie nos élus !


    Par contre au moindre pet d'islamiste, c'est tout l'Elysée qui tremble et se bouche les narines (comme dans la marine !) pour éviter de reconnaître qu'un pet ça pue !

     

    Les agences coûtent 52 milliards / an à la collectivité.

    Agence pour le contrôle de l'air
    Agence pour le contrôle des contrôleurs de l'air
    Agence pour le contrôle de l'eau
    Agence pour le contrôle des contrôleurs de l'eau
    Agence pour le contrôle du vin
    Agence pour le contrôle des contrôleurs du vin
    Agence pour le contrôle de la température
    Agence pour le contrôle des contrôleurs de la température
    Agence pour le contrôle de l'herbe
    Agence pour le contrôle des contrôleurs de l'herbe
    Agence pour le contrôle des contrôleurs qui contrôlent les contrôleurs de l'herbe
    etc ...

    C'est plus 450 000 emplois de contrôleurs qui se contrôlent les uns les autres parce que les contrôles ne sont pas assez stricts et qu'il faut bien trouver du travail au fiston, à la petite nièce, au fils du charcutier, à la bonne du curé ......

    vive la France et le contrôle aérien de Pondichéry !



  • Lu dans le Canard Enchaîné sous la plume de JL Porquet : les libraires gémissent sur leur sort !

    Monsieur Porquet donne une adresse blog ....  je m'y suis donc rendu, espérant apprendre quelque chose ....  las ! ce ne sont que lamentations .... pleurs et misérabilisme.

    www.les451.blog.org


    J'ai essayé de laisser un commentaire mais il semble que ce ne soit pas possible !

    Le voici le voilà :



     

    Bonjour,

     

    Je ne partage pas votre point de vue que j'ai trouvé dans le canard enchaîné sous la plume de JL Porquet !

    Pour moi, les libraires sont comme les enseignants, ils se plaignent du mal qu'ils ont causé !

    Le livre est, à l'origine, un moyen d'échange, d'éducation, d'information et aussi de rêves.

    L'éditeur suivi par le libraire et toute la profession n'a cessé depuis des décennies de se plier aux lois du marché et d'éditer des 'merdes' infâmes que les libraires ont vendus avec le plus grand zèle !

    Je ne donne pas de noms, vous les connaissez bien !

    Désormais, où sont nos Hugo, nos Descartes et autres Verne ?

    Vous n'éditez et ne vendez plus que des produits de consommation grand public pour faire du chiffre.

    Combien d'auteurs se voient fermer les portes de l'édition parce qu'ils ne sont pas connus des téléspectateurs ? Les avez-vous comptabilisés ?

    La lettre type qui envoie l'auteur dans les cordes ....  et puis quelques auteurs choisis pour leur platitude et la certitude de ne pas mettre le feu dans le Landerneau de notre belle société bien policée par devant et merdique par derrière !

     

    Ah ça ! une femme ou un homme politique qui pond sa crotte n'a aucun mal à trouver un éditeur .... ils n'ont que l'embarras du choix !

    Une vedette toute faite du show bizz est même sollicitée ....  elle a tant à dire et .... à vendre !

     

    Les éditeurs avaient et ont encore pour mission de filtrer les auteurs subversifs ou véhiculant des idées non conformes au trop fameux "politiquement correct". Ils ont fait du bon travail, désormais, notre société est unanime à consommer des idées toutes faites et inoffensives. Les anges et l'angélisme veillent à la douceur du paysage politique emmené par des apparatchiks du capitalisme virulent  qui passent la plus grande partie de leur temps le museau dans le pot de confiture !

     

    Vous avez vendu de la merde, vous avez tout fait pour fermer les portes de la littérature à celles et ceux qui frappaient avec des idées, du coeur et des tonnes de courage ..... vous récoltez ce que vous avez semé et ce n'est que justice !

     

    Votre article ... et c'est pour ça que je le commente, est à l'image de votre travail et de vos idées :

    politiquement correct, sans un mot plus haut l'un que l'autre, pas une virgule qui manque, pas une seule bouffée d'insolence .... rien, juste une énième jérémiade.

    Il remonte à quand le dernier scandale littéraire digne de ce nom ?

    Merci d'éviter les BHL et consorts .....

    Tiens, au moins, le navet pitoyable sur "l'innocence des musulmans" a le mérite de faire bouger les lignes ....  très exactement ce que redoutent nos sociétés de trouillards !


     

    Un auteur n'a plus que le numérique pour espérer être lu.

    Ne comptez par sur ceux-là pour défendre votre cause.

     





     

  • Encore un grand problème de société désorientée et de priorité gouvernementale puisque ça ne coûte rien et que ça ne sert à rien de plus !

     

    Non à la Morale Laïque d’État !

     

    Il faut avoir le courage de lire l'article jusqu'au bout ... il n'est pas terrible (euphémisme).


    Certes, il est question de philosophie et de récupération d'idées et de concepts qui se retournent comme des crêpes avant de leur faire dire l'inverse de ce qu'ils disaient à l'origine .....  Mais entre laxisme, islamisme, syndicalisme, vélocyclistes et royalistes .... c'est à chacun de voir midi à sa porte et surtout d'inculquer à ses enfants les principes moraux minimum, même s'ils ont une connotation religieuse :

    tu ne tueras pas ....  mais tu ne te laisseras pas tirer dessus non plus !

    tu éviteras de voler ton prochain (mais si tu peux piquer un peu de fric au patron ...)

    tu éviteras de sauter sur la femme de ton voisin ....  laisse-là faire !

    etc .....

    Vivre en société, c'est respecter les lois et mieux vaut éviter de les enfreindre si on ne veut pas se retrouver au gnouf !!!!!

     

    Conclusion, il ne faut pas enseigner la morale mais la loi et insister lourdement sur le code pénal tout en passant des vidéos des prisonniers les uns sur les autres dans la puanteur de leurs cages !

  • Lettre pas fermée à Hollande, Ayrault, Bockel et tous les nuléaires o’philes !

     

     

     

     

    Fessenheim : l'une des centrales les plus sûres, martèle Bockel .


    Est-ce que l'homme est né avec des centrales nucléaires ?


    A-t-il toujours vécu avec la surconsommation ?


    Êtes-vous en mesure de démontrer que notre niveau de vie nous rend plus heureux ?


    Vous déplacez-vous en hélicoptère, en avion personnel, avez-vous un bateau dans chaque port ?
    Désolé, mais les petites gens ne voient absolument pas les choses comme vous. Le prix de l’essence les limite dans leurs déplacements et ils peuvent à peine réaliser le nécessaire.


    Certes, pour faire vivre un Tapie il faut la consommation d'une ville de 10000 personnes au moins et pour un Sarko ou un Ayrault il faut faire chauffer la marmite ..... quelques privilégiés n’hésitent pas pour leur plaisir à consommer des quantités astronomiques d’énergie ! Ils s’en foutent que les prix s’enflamment, ils répercutent les coûts sur les pauvres gens …. Ainsi ce sont toujours les mêmes qui trinquent pour ceux qui s’enivrent !


    Tous vos arguments ne sont qu’arguties !
    Parce que vous vous comportez en défenseur d'un mode de vie qui mène droit à la destruction de la planète et que l'énergie atomique est le cancer qui nous tuera tôt ou tard puisque personne ne maîtrise cette technologie et que les déclarations péremptoires des ingénieurs atomistes ne sont contrôlées que par eux-mêmes.

     

    Qu’allons-nous laisser en héritage à nos descendants ? La mort ?


    A qui profite le crime ? Nous payons déjà le prix fort pour entretenir la machine infernale et les coûts délirants sont directement liés aux frais engendrés par l'entretien de centrales obsolètes et dangereuses et les coût abyssaux du retraitement des déchets radioactifs !

    Il suffit de lire nos factures EDF pour le constater.


    Je suis prêt à me passer définitivement d'électricité si cela peut sauver les vies de nos descendants. Etes-vous prêt à en faire autant ?

     




    Apocalypse centrale nucléaire

    Intro musicale

    Les hommes ayant désintégré
    Le verbe il ne reste plus rien
    Pas une chimère ni un chien
    La terre s’éteint déshéritée

    Le ciel saturé d’uranium
    De radium et de plutonium
    S’obscurcit opaque infernal
    Irisé de tons suie létale

    La centrale nucléaire vomit
    Ses poisons meurtriers maudits
    Toute vie est désintégrée
    Brûlée irradiée dépecée

    A terre s’entassent pêle-mêle
    Les âmes laides les âmes belles
    Les âmes jeunes les âmes vieilles
    Celle du poète celles des abeilles

    Pont

    refrain
    Ces âmes amères sans sépulture
    Peignent leur nature sur les murs
    Exécutant une arabesque
    Tantôt atroce tantôt grotesque

    Chorus

    Voyez ramper sans dignité
    Ces âmes abjectes de députés
    Qui ont voté le doigt en l’air
    L’avènement du nucléaire

    Ils cherchent en vain à échapper
    A l’opprobre de l’humanité
    Des milliards d’hommes qu’ils ont tués
    Pour assouvir leur vanité

    Mais ils ne peuvent éviter
    Les coups violents bien mérités
    Les injures grises ni les crachats
    L’ire froide de la foule qui bat
    Pont

    refrain
    Ces âmes perdues sans sépulture
    Griffent leurs cris sourds sur les murs
    Gigotent abracadabrantesques (masques carnavalesques)
    Tantôt féroces tantôts clownesques

    Chorus


    Rouges de sang les âmes tristes
    Des enfants errent innocents
    Questionnent les âmes des présidents
    Sur leurs motifs si égoïstes

    Les mamans pleurent en silence
    Sur ces décombres de violence
    Les vies gâchées de leurs bambins
    Ces petits corps de chérubins

    L’âme festive du poète
    Donne un dernier feu d’artifice
    Ornant les ruines de la bâtisse
    De fastueux scintillements de fête


    Pont

    refrain
    Ces âmes amères sans sépulture
    Gravent leur effroi sur les murs
    Faisant ainsi une arabesque
    Tantôt atroce tantôt gaguesque

    Chorus

    L’âme jaunie d’un chef d’orchestre
    Ecrit hagard de sa baguette
    Une partition sans queue ni tête
    Qui s’évanouit par la fenêtre

    Bleus effarés des musiciens
    S’accordent sur le ‘la’ du rien
    Aucun son ne sort de leurs mains
    Désormais les accords sont vains


    Les âmes lasses des spectateurs
    Tirent une dernière révérence
    Applaudissant tous en silence
    L’exploit futile de ces acteurs

    Pont

    refrain
    Ces âmes rongées sans sépulture
    Gravent leur frayeur sur les murs
    Faisant de grandes arabesques
    Tantôt atroce tantôt burlesques

    Chorus

    Rien désormais n’a d’importance
    La mort remet tout à zéro
    A l’heure de la dernière danse
    Chiens et princes sont alter ego

    Les âmes glissent sur le vent
    Voici venu la fin des temps
    Les âmes légères comme des plumes
    S’évanouissent dans la brume

    Les autres lourdes et visqueuses
    S’enfoncent flasques très nébuleuses
    Vers les entrailles de la terre
    Juste où l’on situe les enfers



  • Le Canard Enchaîné se lance dans le carnet mondain et l’apologie du snobisme !

     

    Dans un long article ampoulé signé DS, le volatile nous assène un long poulet dithyrambique et snob faisant la claque à toute une époque de lucre et de cocottes péripatéticiennes encensées comme féministes et égéries !

    Misia est le nom de la dinde dont le canard s’est amouraché !

    Une putain mondaine que des tas de connards sollicitaient pour en tirer quelques subsides dont les flatteurs diront qu’elle faisait œuvre de mécène !

    Tous les plus grands abrutis de l’époque seraient passés dans son salon avant de s’étendre sur son lit.

    On les connait par cœur ces flagorneries de journaleux boutonneux qui confondent génie et pognon !

    Bah ! Disons que le bestiau nous oblige à exercer notre esprit critique et n’en parlons plus !




  • Et si nous prenions le taureau par les couilles et les cocus par les cornes ?

    Ma réponse à un article paru dans Respublica signé du nom évocateur d'Evariste. (le Gaulois ? le Galois ? le chanteur ? le barde ? le saint ? .....)

    Je souhaite réagir à votre article : La nouvelle donne du 17 juin 2012 n’est pas suffisante pour empêcher la marche vers la dictature financière : la résistance doit donc continuer !   (Mercredi 20 juin 2012)

     


    Pourquoi, selon vous, considérons nous tous la finance comme une nébuleuse hors d'atteinte des lois ?

     

    Avons-nous été si bien conditionnés par nos études ou notre éducation que nous admettons que les financiers sont au dessus des loi ?

     

    Pourquoi n'entendons -nous jamais de nom sauf lorsqu'ils sont emprisonnés ?

     

    Les financiers maîtres du monde !

     

    C'est une connerie !

     

    Il y a quelques richissimes individus qui tirent les ficelles et se permettent ce qui n'est pas permis au nom de la sacro sainte finance plénipotentiaire.

     

    Tous les articles d'où qu'ils viennent évoquent cette nébuleuse ....  un peu comme dans l'antiquité on n'osait prononcer les noms des déesses ou des dieux de peur qu'ils n'entendent et ne se vengent ....

     

    Il y a beaucoup de crasse intellectuelle à récurer dans nos esprits pour aboutir enfin à la désignation nominée des coupables de ce bordel !

     

    D'autant que, si l'on analyse un tant soi peu ces financiers, on se rend compte qu'ils sont souvent incompétents !

     

    Jouant sur des sommes astronomiques, ils parviennent souvent à donner le change et ramasser le pactole en surenchérissant sur leurs propres spéculations (ce que n'a pas compris Mark Zuckerberg qui a laissé bêtement les marchés se servir de lui et se servir tout court !), mais c'est aussi et souvent avec la complicité des politiques qui comptent sur eux pour donner des sousous à leurs causes.

     

    Il faut cesser de dire "finance, financier ..." et passer au vocabulaire adéquate pour déboulonner ce tas de pièces d'or sonnantes et trébuchantes.

     

    Il faut donner les noms des bidouilleurs de tout poils qui s'amusent avec le pognon !

     

    Dire le nom des hedge funds et dire qui y est intéressé. Il faut dire les noms des salauds qui misent sur la misère des peuples en délocalisant l'outil de travail et les brevets qui par les lois scélérates reviennent aux employeurs quand ce sont les travailleurs qui les inventent; donner les noms des dirigeants d'établissements financiers qui jouent avec l'argent des citoyens, les noms des actuaires des investisseurs institutionnels qui se foutant de la loi comme je me fous du brin d'herbe récalcitrant de ma pelouse, se réservent une part des cotisations pour jouer aux plus malins, donner les noms des dirigeants des laboratoires pharmaceutiques qui pillent la sécu, les noms des élus dans les conseils d'administration des organismes paritaires de sécu et de retraites qui laissent faire la confusion des patrimoines et utilisent à leur profit les biens communs, ruinant le système de solidarité .....  Il faut dire, dénoncer, délater, montrer du doigt tous ces malfrats et tous les autres dont on ne parle jamais ou seulement en les appelant les "financiers".

     

    Il faut donner tous les noms et les étaler au grand jour jusqu'à ce que la honte et la déchéance les obligent à redevenir des citoyens comme les autres et qu'ils se servent de leur argent non pour s'approprier l'argent mais pour participer aux développements des peuples et à l'amélioration des procédés qui épuisent et polluent la planète.

     

  • C’est quoi le surendettement des Nations ? Partant de quelques considérations simples, comment en arrive-t-on à envisager de prendre en main le contrôle par le peuple des actes qui engagent la Nation ?

     

    Un beau jour, un technocrate, convaincu d’avoir trouvé LE FILON s’est mis en tête de prôner la libre entreprise mondiale.

    La mondialisation était un jeu de cons !

    La mondialisation, c’est croire que son pays est plus fort que les autres et qu’il va tirer profit des autres pays qui sont trop cons pour gagner à ce jeu de cons.

    Ainsi, la France, par exemple, qui a toujours été très infatuée d’elle-même s’est lancée éperdument dans le libéralisme mondial sous Mitterrand.

    Le but était de vendre aux autre pays notre immense savoir faire intellectuel et scientifique et de laisser aux petits pays sans savants le soin de confectionner nos produits de première nécessité afin de les payer moins cher.

    Par ailleurs, comme ça n’allait pas assez vite pour qu’on voie les résultats, on fit venir des tas d’immigrés pour qu’ils occupent les emplois précaires afin que les bons français se retrouvent à l’ANPE (c’était son nom à cette époque) à être payés à ne rien foutre.

    D’autre part, pour mieux satisfaire les ego des bons vieux français de la haute, on procéda à une poussée de l’Europe dont les vertus furent louées par tous car c’est bien connu, les perroquets sont des psittacidés imbéciles qui croient au père noêl et au réchauffement de ma concierge.

     

    Le fric coula à flots ………  il suffisait aux personnes bien placées de se baisser pour remplir de liasses leurs valises.

     

    Pendant ce temps, aux USA, on faisait semblant d’avoir du pognon et on vendait tout et plus avec des crédits faciles sans aucun contrôle.

    Ca à l’air de rien, mais quatre cents millions d’américains qui changent de bagnole tous les ans et reprennent un crédit avant d’avoir payé le précédent et prennent un autre crédit pour payer le précédent ...  et un autre crédit pour s'acheter une maison et un crédit pour le bateau et un crédit pour les études des enfant et un crédit pour aller jouer aux courses et un autre pour le cheval .......…… ça va vite en définitive pour creuser un trou béant dans les capitaux des banques qui entassent des crédits sans ressources.

    Bon ! on sait que ça a fini par péter !  Ce qui n’a pas empêché les vampires de la finance de se resservir des bonus de traders !

    Et du côté des comptes de la Nation …..

    Pas mieux, les gouvernements successifs ont financé des plans de tout et n’importe quoi sur de l’argent emprunté à des taux sympathiques (pour les prêteurs).

    Emplois jeunes mais précaires, grands travaux somptuaires pour épater la galerie et frimer devant les dames, réceptions gargantuesques et abracadabrantesques, emplois fictifs, emplois des vieux qui sont trop vieux pour être efficaces, emplois tout court pour occuper les chômeurs dont les emplois sont partis à l’étranger avec les machines outils, le savoir faire et les brevets …. Guerre contre untel, assistanat vers tel autre, troupes au Boukistan, porte avion prêt à couler, trou de la sécu au profit des laboratoires pharmaceutiques qui vendent à prix d’or des médicaments foireux qui tuent au lieu de soigner, achat de vaccins contre le rhume,  …..  etc …. etc ….

    Tout ça se paye …..  à ceux qui s’enrichissent …..  mais au moment de régler l’addition, ce sont les peuples qui se retrouvent garants et débiteurs des conneries de leur gouvernants !

    C’est normal, ils les ont élus !

    Oui, mais ils ne les ont pas élus pour qu’ils friment et foutent l’argent par les fenêtres, ils les ont élus pour qu’ils dirigent le pays en bon père de famille et qu’ils veillent au bien être des citoyens et à leur pouvoir d’achat comme ils l’avaient promis …..

    Puisqu’ils sont incapables de tenir leurs engagements et qu’ils continuent à nous embourber, pourquoi ne font-ils pas preuve de courage et de lucidité en laissant tomber pour que d’autres, si possible moins couillons, prennent la relève … ?

     

    Entendez-vous parfois les syndicats ?

    Ils sont devenus fonctionnaires et passent leurs vacances à l’île Maurice ou aux Caraïbes pour visiter les banques où ils peuvent planquer le fric qu’ils détournent des cotisations des syndicalistes et des grasses subventions gouvernementales.

     

    Il faut que les français créent une agence citoyenne de notation des politiques et du gouvernement.

    Une agence citoyenne où tous les citoyens pourront dire leur mot et noter toutes les femmes et tous les hommes politiques sans exception qu’ils soient ou non aux affaires qu’ils fassent ou non parti d’un parti politique dès lors qu’ils occupent une fonction d’élu ou de représentant.

    Chaque citoyen enregistré librement à l’ACNG (Agence Citoyenne de Notation du Gouvernement) détiendra une voix.  ACDXC  (assez d'excès ... serait pas mal non plus !)

    Le vote par procuration sera interdit.

    Les votes seront électroniques avec une clef d’accès qui servira aussi à poser des questions ou demander des sanctions ……

    Cette agence pourra exiger un referendum sur tout sujet qu’elle considérera relever de la responsabilité de la Nation et non d’un homme seul isolé et tenu par ses propres intérêts personnels.

    Le chef de l’Etat ni personne ne pourra refuser le referendum.

    L’agence récoltera les doléances des citoyens en mettant en avant les doléances groupées mais sans éluder les doléances individuelles quand elles seront d’un intérêt non négligeable pour la Nation.

    Le parlement aura obligation de répondre aux questions de l’agence citoyenne de contrôle des actes du gouvernement.  Le défaut de réponse entraînera la dissolution immédiate du parlement.

    Compte-tenu du rôle de l’agence, le Sénat sera dissout.

     

    Nous n’avons aucune obligation d’attendre le feu vert de qui que ce soit pour organiser cette agence. Ce n’est qu’une question de volonté.

    Quand cette agence sera arrivée à 80% du total des citoyennes et citoyens, le gouvernement ne pourra plus ignorer la parole du peuple.

     

    Il faut que les candidats à la présidence signent un contrat avec le peuple qui l’engage à quitter illico ses fonctions si sa note tombe en dessous de la moyenne.

     

    C’est simple comme une agence de notation !

    Et puisque les agences de notation se permettent tout et n'importe quoi, ben ........................  c'est pas pire ! :)

     

    PS :

    Ce n'est qu'une idée, un embryon, une graine à faire germer .....  mais je crois que mon idée est dans la tête de tous les citoyens de notre pays qui en ont ras le bol de voir des décisions se prendre au profit des uns et au détriment perpétuel des autres.

    Quand nous serons tous riches, nous partagerons alors les mêmes opinions.

    En attendant, faut que les riches comprennent que les pauvres ne sont pas plus cons que les riches.

  • Le fascisme financier, les nouveaux seigneurs, nos futurs maîtres ….. les agences de notation et la démocratie dans l’cul la balayette !

     

     

    Dieu …  qui n’existe pas ….. sait combien je hais Berlusconi, combien ses frasques DSKiennes me sont abjectes et combien ce sordide personnage me sort par les pets !

     

    Mais voilà que Maudits Blues dégrade la note de l’Italie parce qu’elle juge que son chef (Berlu le con, donc) n’est pas à sa place et qu’il faut qu’il cède la place !

     

    NON MAIS VOUS VOUS RENDEZ COMPTE OU VOUS DORMEZ ?????

     

    Les agences de notation se mettent à noter les élus du peuple.

    Quoi ! Berlu est une merde …… ce sont les italiens qui l’ont élu, c’est à eux de le dégommer et les agences ont juste à fermer leurs gueules !!!!!

     

    Vous imaginez, demain, là, tout à l’heure …..  les agences qui vont donner leur avis et poser leur épée de Damoclès sur les élections de 2012 …..

    On vous prévient, petits français de merde, si vous élisez Bayrou on vous met BBB  si vous Elysées  Borloo ou Ségo ou Mohammed on vous met DDD et si vous élisez Marine, là, c’est le ZZZ ! Vous savez ce qui vous reste à faire car pour avoir un AAA, nous exigeons que vous élisiez  Sarko.

     

    On savait que a finance imposait sa loi mais on vient d’apprendre qu’en plus, ceux qui ont les sous se la pètent et se croient tout permis !

     

    Je vous le dis comme je le pense ... trop c'est trop ! …….  Faudra que ça pète !