Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Politique - Page 4

  • Lettre ouverte du général Martinez. La grande muette vient de roter au visage de Hollande, le respect à la fonction se perd !

     

     

    Garde à vous mon général prenez vos distances … en avant … marche !

    Gauche

    Gauche

    Gauche

    Gauche

    Gauche

    C’est dingue, l’armée ne tient plus ses troupes … en plus, j’apprends que les gendarmes viennent de créer un syndicat … mais où on va ?

    Ce général me semble être ni plus ni moins qu’un fanatique islamophobe !

    Affirmer péremptoirement comme, il l’écrit, que … je cite :

    « à condition de ne pas considérer que l’histoire de France commence avec la Révolution française et de ne pas accepter le délire de certains, arrivés récemment dans notre pays, qui estiment que l’histoire commence avec eux."

    ou

    "C’est bien la preuve que l’islam pose problème à nos sociétés européennes et que ces différences de comportement ne sont pas, comme certains voudraient nous le faire croire, le produit de contextes sociaux made in France mais bien importés par une culture incompatible avec nos traditions et notre mode de vie."

     

    Il est fou ce général !

    Il finira avec un chargeur de kalachnikov dans la bidoche !

     

    Rachida Dati, quant à elle, s’en prend à Nicolas le petit Sarkozy qui a tenu un discours auquel elle n’a rien compris mais qu’elle tient malgré tout à commenter …

     

    À l’instant, en direct de ma télé, je peux suivre en temps réel la traque finale des frères Glaouis … ah ! Poichiche ? non ? Goulachi ? … bref !

    Les merdias, après avoir itéré sur la nécessaire prise d’otages pour relancer le suspens (ce qu’on finit par comprendre les fères Gachi …) , soudainement soustraits du lieu du probable prochain carnage, nous tiennent en haleine grâce à des expédients journalistiques médiocres et pathétiques !

    Ils expriment malgré tout quelques regrets :

    « pour l’instant aucun coup de feu … »

    « des ambulances toutes sirènes hurlantes sont arrivées sur place, mais aucun cadavre n’a encore été sorti de l’usine … on vous tient au courant … »

    « L’assaut final ne saurait tarder … dès que l’assaut final sera lancé, nous vous tiendrons informés de l’assaut final … en attendant je laisse la parole à notre consultant monsieur Polisse qui est ni plus ni moins que l’ancien PDG de la police des police, le GI Gégène … et ancien VRP de la Décès RI et ancien taulard … hein ? non ? Faut pas l’dire …. Bon ! à vous mon commandant …. »

    « Je n’ai jamais fait de taule et c’est pas parce que les soldats se sont regoupés derrière la grange qu’ils vont donner l’assaut final …. Quand j’étais commandant, ils nous arrivait de nous isoler pour fumer un clop ! Merde ! on n’est pas des bœufs !!! »

     

    Ambiance de dingue ….

    Allez, je vous dis salam alikoum et alla o akbarre-toi

     

    J’ai trop faim, je vais me mitonner une bonne petite soupe du pauvre !

  • Condoléances profondes, sincères et attristées aux personnes assassinées et à leurs familles. Nous devons nous ressaisir, il faut interdire l'islam en Europe

      

    Ma tristesse s'accompagne d'une gigantesque émotion face aux exactions liberticides terroristes.

     

     Il faut que cela ne se reproduise plus jamais, il faut que la réponse soit en proportion avec l'attentat hideux et crétin.

     


     

      

    Parce que la France ne doit pas devenir une terre d’islam, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     

     Pour que nos épouses, nos filles et nos femmes ne soient pas voilées, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

      

    Parce qu’on tue nos frères, nos amis, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     

     Parce que le jambon est interdit dans nos cantines, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     

     Parce que la liberté ne se négocie pas, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     

      Parce que les dieux n’existent pas, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

      

    Parce que ceux qui se prévalent des dieux sont des fachos, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

      

    Parce que les femmes n’ont pas le droit de conduire en Arabie Saoudite, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

      

    Parce que la charia lapide les femmes, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

      

    Parce que les femmes musulmanes n’ont pas le droit de vote, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     

     

    Pour que TIGNOUS ne soit pas mort en vain, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     


     

    Pour que CABU ne soit pas mort en vain, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     


     

    Pour que Bernard Maris ne soit pas mort en vain, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     


     

    Pour que Ahmed Merabet ne soit pas mort en vain, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     


     

    Pour que Frederic Boisseau ne soit pas mort en vain, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     


     

    Pour que Franck Brinsolaro ne soit pas mort en vain, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     


     

    Pour que Elsa Cayat ne soit pas mort en vain, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     


     

    Pour que CHARB ne soit pas mort en vain, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     


     

    Pour que Mustapha Ourrad ne soit pas mort en vain, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     


     

    Pour que Michel Renaud ne soit pas mort en vain, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     


     

    Pour que HONORE ne soit pas mort en vain, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     


     

    Pour que Wolinski ne soit pas mort en vain, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     


     

    Parce que la charia s’installe en France et en Europe … menaces, attentats, meurtres, psychose, foulard, cantines, piscines, femmes humiliées avilies ..... il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     


     

    Parce qu’on ne veut pas que les religieux hypocrites fassent semblant, il faut interdire l’islam en France et en Europe.

     


     

    Combien faut-il de condamnés à mort par fatuah pour que nous  comprenions enfin à qui nous avons à faire et ce qui nous attend ?

     


     

    Il faut interdire l'islam en France et en Europe. 

     


     

     

     

     

     

  • Le jour où la famille Le Pen et ses amis prirent la France en otage … Nathalie à poil

     

     

    Un certain jour du mois de mai 2017, les Le Pen prirent légalement le pouvoir en France. Aux élections présidentielles, Marine, la madone fut élue par 65% des français qui n’avaient pas vu venir le piège qui se referma sur eux. La preuve, aux élections législatives qui suivirent ce plébiscite, 72% des députés FN siégèrent à l’Assemblée.

     


     

    Oh ! Ne croyez pas que le FN fit un coup d’État ou une quelconque manœuvre pour déposséder le peuple de ses pouvoirs … que nenni, les nouveaux maîtres se contentèrent tout simplement d’appliquer la belle et joyeuse démocratie qu’avaient mise en place leurs prédécesseurs. Seulement voilà, ils poussèrent un peu plus loin le système totalitaire qui préexistait.

     


     

    Pourtant, de nombreux signes auraient dû alarmer les français.

     


     

    Il y a longtemps, les français s’étaient clairement prononcé conte l’Union Européenne dans la forme qui leur était imposée. Un certain Sarkozy passa outre le referendum et fit voter positivement les députés de droite comme de gauche contre l’avis du peuple.

     


     

    Après cette entorse à la démocratie, les choses s’accélérèrent progressivement.

     


     

    Les élus, pensant renforcer leurs pouvoirs se mirent en tête de décider seuls, sans consultation afin d’éviter les déboires d’un refus. Ils y prirent goût car cela leur permettait de prendre toutes les décisions qui favorisaient leur assise et donnaient des avantages et des privilèges exorbitants à leur  famille et amis.

     


     

    Untel décida de la construction d’un barrage, tel autre de la construction d’un aéroport ou de la vente aux chinois d’un aéroport … les décisions sensées asseoir définitivement leurs prérogatives et assurer leur avenir contre vents et marées se multiplièrent à l’infini.

     


     

    Dans un certain nombre de villes françaises on pu admirer l’élection de certains élus à 100%. Bien entendu ce n’était qu’un leurre lié au trucage du comptage des voix qui ne tenait aucun compte des abstentions ou des votes nuls. Mais ces belles unanimités d’apparat donnèrent des ailes aux dits  élus qui prirent toutes les décisions sans même en référer à leur conseil municipal …

     


     

    Les exactions des quelques élus FN qu’on pouvait alors compter sur les doigts d’une main, auraient du alerter les politiques de métier. Mais dans l’allégresse du moment qui flattait l’égotisme des élus de tous bords et de la majorité en particulier empêcha les uns et les autres de voir ce qui allait arriver.

     


     

    Une fois au pouvoir, les élus FN, sous la férule des Le Pen, reproduisirent les méthodes totalitaires de leurs prédécesseurs, taillant dans les droits des individus, passant des contrats de complaisance avec les grands groupes qui s’approprièrent les territoires, expulsèrent de leurs terres les agriculteurs et les propriétaires pour accaparer les ressources et les matières.

     


     

    Les bibliothèques furent fermées, les cinémas ne diffusaient plus que des documentaires propagandistes à la gloire du FN et de ses prises illégales de décisions, les codes furent réformés et très simplifiés puisque les parties devinrent les juges, les prisons se remplirent et les monuments historiques dépouillés de leurs biens meubles furent promptement transformés en prisons insalubres où mouraient chaque jour plusieurs centaines de prisonniers politiques ou allogènes.

     


     

    Les visas furent supprimés, les étrangers expulsés manu militari, les frontières se refermèrent après que la France ait quitté l’Union Européenne et changé l’euro par le bon vieux franc qui s’effondra sur les marchés internationaux. Seuls les membres officiels du FN purent encore rouler en voiture grâce à l’extraction du pétrole de schiste décidée sans la moindre concertation par Marine en personne …

     


     

    Le chaos s’établit pour longtemps en France, France qui désormais était scindé entre le nord et le sud. Le sud n’était plus qu’un huitième de la France. C’est là que le gouvernement avait pris place dans la bonne ville de Marseille, expurgée de tous ses étrangers.

     


     

    Le nord, dont les biens et les ressources étaient toutes détenues par la famille et les amis Le Pen, était devenu le centre de production des éléments essentiels à la vie bonasse des clans FN.

     


     

     

     


     

    Vous vous marrez ?

     


     

    Vous vous dites : « quel con ce Yfig, c’est pas possible son scénario, la constitution nous protège, la diversité des partis politiques implique la concertation, la consultation, la négociation … »

     


     

    Eh bien détrompez-vous, tout est tel que je viens de le décrire. Réfléchissez bien et vous verrez que j’ai raison, les gardes fous sont tombés les uns après les autres sous les coups des patrons et des financiers qui croyaient devenir à terme les seuls bénéficiaires de la disparition de la démocratie.

     


     

    Les grandes surfaces se multiplient et s’implantent sans le moindre problème dans des communes ne comptant pas suffisamment de clients pour en assurer la pérennité. C’est la concurrence à outrance, c’est à celui qui tuera l’autre sans que les élus qui accordent des permis de construire s’inquiètent des conséquences de leurs actes … et c’est ainsi dans tous les domaines, les magouilles se multiplient à l’approche de la mort de leurs privilèges. Qu’importe demain si aujourd’hui je peux en profiter ….

     


     

    Ce qu’ils n’ont pas anticipé c’est que les marges de  manœuvres qu’ils se sont forgées vont se retourner contre eux sans qu’ils puissent s’y opposer. La destruction systématique de la démocratie va certes nous tuer définitivement, mais ils n’y échapperont pas et seront les tous premiers atteints lors de l’heure de la revanche !

     


     

    Nos heures sont comptées, celles des élus actuels aussi. Au lieu de mettre en place les mesures institutionnelles et constitutionnelles qui pourraient nous préserver du totalitarisme, ils nous enfoncent dans l’anti démocratisme apocalyptique s’y complaisent et, même, s’en félicitent.

     


     

     

     


     

    J’espère me tromper et je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année …

     


     

    B5FiYWXIcAE9aYN.jpg

     

     

  • du vide, du néant, du creux, des trous noirs, de l'absence .... de la présidence ...

     

    Bonjour très chers téléspectatrices et teurs ,

     

    je vous cause en direct de nulle part et d’ailleurs, je suis dans un tourbillon, que dis-je un tourbillon … un maelström, une tornade tourni-coti touni-coton … je vous cause depuis la présidence.

     

    Ici, rien !

     

    Non, vraiment, rien …. Il ne se passe rien !

     

    Le président (poils au chiendent) accroche des médailles aux revers de vestons fil à fil made in Hong-Kong, il prend le thé et les biscuits à l’aspartame avec le président du Boukistan (poils aux molaires), il entrevoit le premier sinistre d’entre tous, se rend de ci, de là … se baguenaude, saute Julie entre deux pince-fesses, fait peur aux gardes à cheval en imitant le hibou-genou-caillou, fait la danse de saint glin-glin devant les 3 sénateurs exceptionnellement présents en ce beau jour de roshashanana …. Il vaque, meuglant comme une vache , s’occupant comme il peut ….

     

     

     

    Non, vaiment, ce n’est pas un métier facile !

     

    On a de lourdes responsabilités et rien pour les honorer … c’est tout de même pas de remettre toutes les semaines une médaille à BHL qui remplit une vie !

     

     

     

    Quand on est président, on a une grande caisse pleines de médailles en alu chromé et il faut trouver moyen de s’en débarrasser … donc, trouver de bonnes filles (vieilles ou pas), des bons garçons à décorer.

     

    Ah ! mais c’est que ça n’est pas si facile que ça de trouver des couillons volontaires pour la médaille …

     

    Non, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit … d’ailleurs, je le dirais si j’ai envie …

     

    Non, ce ne sont pas les candidats qui manquent, ils sont des milliers par centaines qui attendent à la porte de l’Elysée que le grand mamamouchi grandguignolesque appelle leur nom …

     

    Il ne suffit pas d’être candidat …. Il faut le mériter …. Et c’est bien là que le bâts blesse … à part BHL, d’Ormesson et madame Veil … qui d’autre vaut vraiment la peine d’être épinglé ?

     

    Oh ! je ne parle pas de la mère Bettencourt, elle est tellement à l’ouest qu’elle ne comprendrait rien au film … elle, elle file son fric et pour le reste on s’en fout !

     

    Mère thérésa est morte. En partie à cause du poids des médailles qu’on lui avait cravaté à sa burqa.

     

    Johnny Halliday, il est bien gentil, mais il n’est jamais là quand on a besoin de lui !

     

    Ayrault fait voler des avions en rase campagne … Macron macronne et Méchantcon insulte le monde entier !

     

    Y’aurait bien Ségolène, mais il n’y a pas de médaille assez grande pour son ego !

     

     

     

    Bref, le président a fini par renoncer aux décorations et aux cérémonies idoines qui l’occupaient un peu … mais ça va faire des économies au pays cette restriction médaillère !

     

     

     

    Voilà, c’était, en direct du palais vide mon reportage creux et indigent à l’image de celles et ceux qui prétendent nous diriger sans en avoir la moindre capacité !

     

  • Rachadi et Mafieu se bouffent le tarbouif pour le plus grand bénéfice de la diversité cultuelle et culturelle multiculturelle. La schtroumpfette à poil !

    Extrême instant d’ataraxie extatique samedi soir dans l’émission somnifère de Laurent Rouxpieds quand Rachadi Dita donne la réplique au représentant du peuple autoproclamé : Mafieu Kassetoivitch !

    Dès que Rachadi a pris place dans le fauteuil qui en a vu d’autres (des culs callipyges), Mafieu a commencé à se tortiller les doigts dans sa moustache rasée et à se foutre le pouce dans le tarin en signe de contestation outragée.

    Pendant que Rachadi débite (et non « des bites ») ses bobards gros comme des rochers de Monaco (ou de Gibraltar … c’est selon votre religion) … le Mafieu n’en peut mais et ne résiste pas à interpeller l’ancienne ministre de l’injustice avec dans la voix une haine dicible :

    « Vous savez quoi, vous m’écoeurez, vous ne connaissez rien à la rue, au peuple, à ses souffrances pendant que vous vous crêpez le chignon avec Fion, Jouïet et Tzarko pour savoir à qui qui mentira plus que …. Euh … plus, nous, le peuple des rues et des boulevards, nous pouvons crever, ça ne vous fait ni chaux ni froid de veau ! » *

    Et vlan, v’la la Rachadi qui lui flanque son poing dans la gueule en retour d’uppercut avec une répulsion si agressive que l’autre a failli choir de son tabouret de bar à putes :

    « Et vous, vous vous êtes regardé ? Vous critiquez tout et tout le monde alors que vous ne valez pas un pet de tortue et que votre talent ne pèse pas plus qu’une plume de gazelle ! Vous feriez mieux de la fermer espèce de bachibouzouk, vous vous prenez pour une star vous n’êtes même pas digne de jouer dans Pokémon  ! » *

    * ( chère lectrice, cher lecteur, pardonnez si je n’ai pas le verbatim de la discussion … vous savez bien que cette émission a pour but de nous endormir, ce qu’elle réussit à merveille et en conséquence, je n’ai pas eu la force de prendre des notes circonstanciées.)

     

    C’est à ce genre d’instant magique qu’on apprécie tout ce que le multiculturalisme apporte à la France et à ses occupants : les français.

    Quand je pense que sans la bénéfique immigration nous en serions encore à nous rendre des politesses plates et sans saveur !

    Là, au moins, on discerne nettement à quel point la haine interraciale est source de vitalité, de  régénérescence, de partage … de gnons (ce qui nous change du fisc qui prend notre pognon).

    L’Afrique de l’ouest qui tape sur l’Afrique de l’est tout en conservant une nationalité française de façade, c’est ça qu’il nous faut pour bien nous cultiver, entretenir nos synapses et nous faire oublier les tracas quotidiens ordinaires qui ne nous élèvent pas comme le fait le multiculturalisme du XVIème … euh … non, du VIIème ! (ou les deux).

    Après ça, on dort comme un ange !

     


  • Ébola par ci, ébola par là …. Chasse aux chômeurs … prix nobel du grand foutage de gueule … Marine Le Pen à poil sans permis de conduire …

     

     

    L’actualité est toujours aussi truculente et ce n’est pas mon absence qui en est cause !

    Oui, j’ai des trucs persos à m’occuper prioritairement à l’écriture, à la sustentation de mon tamagoshi blog !

    Mais qu’importe ce que j’ai à dire, la vie continue son cours indolent parfois et brutal d’autres fois …

    Tiens, un exemple entre mille de la cruauté de la télé … Mireille Mathieu vient juste de chanter au journal télévisé et je pense que nombreuses et nombreux sont les téléspectatrices et teurs qui on perdu un, voire deux tympans !

    La haine est partout … Ségolène abandonne l’écotaxe sur le bord de la route en rase campagne, cet octroi des temps modernes que Serge Moati  confond avec la gabel … ce con !

    Duflot n’en peut mais mèèèèèhhhh. La pauvre n’a aucune idée de l’ampleur du désastre écologique qui frappe le reste du monde, elle base toutes ses activités sur la loi de l’emmerdement maximum qu’elle est capable de causer chez nous sans se soucier d’autre chose que de ses fantasmes verdâtres comme son vomis.

     Chasse aux chômeurs qui ne cherchent pas le travail qui n’existe pas … vous pourriez faire un effort pour faire semblant …

    Mais comme les chômeurs se montrent peu coopératifs, Valls et sa meute de hauts fonctionnaire va leur couper les vivres pour leur apprendre à vivre !

    Ah ! Vous refusez de chercher le Graal sous prétexte qu’il n’existe pas … eh bien nous, gouvernement tout ce qu’il y a de plus officiel de la France méconnaissable, nous allons vous siffler vos indemnités pour en faire de la CMU de l’AME et de l’ersatz d’écotaxe ! Gnia !

     

    Mais revenons à notre à propos … je veux parler de l’ébola qui a le mérite de tomber au bon moment pour transférer le stress du chômage vers un stress encore plus grand …. Celui de la mort !

    L’ébola tue ! L’ébola se cache … on l’a vu ici, il est passé par là, il repassera … ici et là … ne croyez pas, braves con-citoyens que vous êtes à l’abri … OH QUE NENNI … il n’y a que 12 lits pour toute la France … les premiers arrivés seront les premiers soignés … dépêchez-vous de l’attraper si vous ne voulez pas finir comme les 65 millions restants qui n’auront aucun lieu pour les accueillir, eux et leur putain d’ébola !

    Nous en sommes là, mes bien chères sœurs mes bien chers frères, cousines, cousins, tonton tontines et tata … pour calmer la colère et la fronde, rien de telle que la menace brandie à bout de bras d’un châtiment létal pour toutes celles et ceux qui n’acquiescent les conneries Hollandaises !

    Allez, les 2 ou 3% des bons français qui applaudissent encore les fariboles et autres calembredaines du président poil aux ch’veux seront épargnés … parce qu’ils le valent bien !

     

    Non mais … quand j’y repense …. Mireille Mathieu … quelle casserole !!!

     

    Et  que je me déhanche et que je hoche du bonnet (ou que j’opine), que je gronde, que je menace, que je cède du terrain pour mieux revenir, que j’emploie des locutions latines à tort et à travers (savez-vous que pour la ministre très échologique – égologique- Ségolène Impériale « sine die » ne veut pas dire « sans date » mais « abandonné » ? fou, non ? !), que j’ergote, que je trépigne … Valls nous sort le grand JE … et Hollande n’est pas trop fâché que les projecteurs lui fassent enfin un peu d’ombre …

    Alain Minc (qui n’est jamais très loin d’Attali … du moins dans la filouterie …) nous donne sa recette du bonheur (vous êtes priés de ne pas rire) … 1 point de TVA, augmentation des charges sociales salariales, baisses des retraites et augmentation significative de l’âge du départ en retraite … on se tient les côtes (de veau) !!!

    Moi, je peux faire mieux ! Baisse de 10 points de la TVA, licenciement de tous les cumulards et de tous les fonctionnaires bouffons, suppression des retraites aux sénateurs et parlementaires, arrêt immédiat du nucléaire et retour à l’électricité au pédalo, suppression des patrons et de leurs actionnaires, retour au 24h de travail par mois, élimination définitive de la pauvreté et obligation de joie et de bonheur pour tous !

    Merde, y’a pas que Minc et Attali qui ont le droit de dire n’importe quelle connerie.

     

     

    Allez, sur ce, je vous quitte, j’ai un ébola qui frappe à la porte pour me vendre des tapis perçants comme la voix nasillarde de Mimi Mathieu !!!

     

     

    France 60 millions d'habitants ... Chine + Inde 4 milliards ! L'écotaxe ...une larme dans les océans !

  • Hallucinantes hallucinations et visions hallucinatoires …. Valérie à poils de martre !

    Deux incroyables reportages entraperçus hier soir au JT.

    Une milliardaire Italienne s’est mis en tête de sauver les naufragés migrants de méditerrannée.

    C’est bien pour sa pub, mais ensuite, qui nourrira, hébergera, paiera, soignera ces rescapés ?

    Certainement pas cette milliardaire !

     

    Le second nous montrait Hollande et Valls dans les salles dorées du palais de l’Élysée se gobergeant comme roi et prince dégustant du bout des doigts un expresso sur le perron face au parc arboré du palais.

    Des images d’un autre temps, des images confortant l’immense dédain que ces minable farauds portent au peuple #illettré et #sansdents.

     

     


  • Retour vers le futur ... ou ... comment la haute finance place ses pions l'air de rien petit à petit ...

    Je reviens sur le passé qui explique un peu de notre avenir ...

     

    Le Traité Transtlantique (TAFTA) est une opération sournoise dont on ne connaît pas encore tous les aboutissements futurs mais qu'on réalise mieux en se tournant vers le passé !

     

     

    19/10/2010

    Braves gens, résignez-vous, les banques sont plus fortes que nous tous réunis … la preuve !

      

    Source : NetIris

    Adoption définitive du projet de loi de régulation bancaire et financière

     

    L'AMF disposera désormais d'un pouvoir de transaction. Toutefois, la procédure de transaction est exclue dans les cas les plus graves (tels que les abus de marché et la diffusion d'une fausse information lors d'une offre au public de titres financiers), et elle ne concerne pas les infrastructures de marché. Les décisions liées à la composition administrative peuvent être portées devant le juge judiciaire selon les voies de recours normales.

      

    Quand on vous le dit :

    Sans justice, pas d’injustice !

    Les banques échappent à la justice ordinaire et tout comme Chirac en son temps, peuvent faire négoce de leurs responsabilités payées par le  stupide contribuable.

     

    N.B. : avec le recul : 2014, on s’aperçoit que cette loi prépare le terrain du Traité Transatlantique (TAFTA) qui prévoit la possibilité d’échapper aux juridictions nationales pour les trusts. Voir également disposition sur les « trusts » : Objectif et intérêt de la fiducie 

     

    Au jour le jour, les manœuvres nous échappent mais dans le temps on finit par les comprendre.

     

     

    En passant et sans transition ... vous regardez les infos à la télé ?

    La famille Duraton passe de bonnes vacances en canoé cayak, mme Dugenou s'est fait une entorse à l'anus et le père Dupanloup va de la voile et de la vapeur ...  on croit rêver !

  • Mais qui veut la mort du « Programme du Conseil national de la Résistance » ? (souvent abrégé en Programme du CNR)

     

     

    Dans un article du Canard Enchaîné du 16 juillet 2014, sous la plume de Jean-Luc Porquet, un article intitulé : «  San Antonio se serre la ceinture  » se termine par la conclusion suivant :

    « Une fois liquidé le régime qui permet aux intermittents de bénéficier de la solidarité, il sera facile de passer aux autres ( ?). Comme le revendiquait franchement en 2007, un des idéologues du MEDEF, Denis Kessler, ‘Il s’agit de défaire méthodiquement le programme du Cnseil National de la Résistance », qui après guerre a instauré, entre autres, la retraite par répartition et la Sécu …’

    A remplacer, évidemment par les fonds de pensions et les mutuelles privées.

    Patience, ça viendra … »    

     

    Mais …. Que contient ce programme du CNR ?

    Sources :

    wikipedia

    Wikisource

    Comité Valmy

    Rien ne vous empêche d’en chercher d’autres …

     

    Voici les points qui me semblent essentiels à la cohésion et à la force de la Nation Républicaine et Laïque  et le statut actuel de ces points :

     

    ·        26 août et 30 septembre 1944 organisation de la presse, interdiction des concentrations39 ;

    À noter qu’en 44 il n’y avait pas la télé. Dassault, Hersant, Arnault, Bouygues … la presse et la télé sont entre les mains de groupes financiers qui manipulent l’opinion publique.

     

    ·        13 décembre 1944, institution des Houillères du Nord-Pas-de-Calais ;

    Arcilor, Snecma, Sagem, Altom, Alcatel, Rhone Poulenc… etc … Les grands groupes industriels se délitent les uns après les autres s’expatriant vers des pays à la main d’œuvre bon marché et aux conditions fiscales plus avantageuses. Rien n’é été fait par les gouvernements successifs pour les retenir. La nationalisation n’a pas été appliquée sous le motif de la crainte de voir les capitaux s’enfuir … il fallait les laisser fuir et garder les industries. C’est trop tard.

    Certains conseillés lobbyistes ont conseillé aux gouvernants de miser sur des technologies nouvelles et le tourisme et d’abandonner les laborieuses industries et leurs brevets à des pays moins évolués. Malheur ! il fallait les fondations pour construire de nouveaux édifices … la technologie nous échappe … nous sommes démunis et de plus en plus à la merci de Nations guerrières hégémoniques.

    Cet abandon de nos outils de production a entraîné le chômage de masse et la chute vertigineuse de nos exportations, nous rendant encore plus fragile et vulnérable.

    Le tourisme fait travailler de la main d’œuvre étrangère de bas niveau et ne remplacera jamais les emplois industriels.

    Les directives européennes du type Bolkestein ont permis à des entreprises de pays européens sous évolués sur le plan social de venir voler les chantiers au nez et à la barbe des entreprises françaises du bâtiment astreintes à des charges sociales bien plus lourdes.

    L’europe refusant systématiquement l’unification des règles sociales et fiscales mais imposant la libre circulation des biens, des personnes et des entreprises crée un déséquilibre qui entraîne tout le monde vers le bas.

    Pis encore, les traités en cours de signature vont détruire la juridiction française pour la remplacer par des sociétés privées de conciliation / négociation qui passeront au dessus des Nations pour le règlement des litiges de droit commercial et social. C’est l’établissement de la charia et de la torah avant l’heure. Tous les conflits feront l’objet, entre les sociétés, de règlement financiers qui débouteront systématiquement les salariés en les spoliant de leurs droits. L’avenir de l’être humain est engagé dans une ère d’esclavagisme, d’un retour au XVIIIème siècle.

     

    ·        18 décembre 1944, contrôle de l'État sur la ,marine marchande ;

    Il ne reste rien de ce contrôle excepté les coûts considérables engendrés par la surveillance des eaux territoriales et des navires marchands qui dégazent près de nos côtes ou naviguent sous pavillon de complaisance en se foutant des normes de sécurité et anti-pollution. Mais de moins en moins de contrôles sont effectués en amont.

    À noter que le CNR ne parle pas de la pêche que le parlement européen et la commission des lobbyistes ont rendue exsangue en multipliant les interdictions et les quotas qui pour certains sont positifs et pour d’autres anticoncurrentiels dans la mesure où il n’y a pas réciprocité.

     

    ·        30 décembre 1944, relèvement des cotisations de la sécurité sociale30 ;

    Ça … pour augmenter, ça augmente … mais les prestations, elles, ne cessent d’être rognées afin de financer les rémunérations exorbitantes des pontes de la médecine et l’industrie pharmaceutique particulièrement gourmande. À noter que l’indsutrie pharmaceutique a entamé sa conversion et sa délocalisation, elle aussi, vers des lieux plus propices à des marges supérieures pour des prestations inférieures et des contrôles moins tatillons sur la composition des médocs !

     

    ·        16 janvier 1945, nationalisation des Usines Renault avec confiscation des biens de Louis Renault ;

    Que reste-t-il de nos usines Renault Citroën et PSA ? Nous sommes en phase d’anglicisation. L’Angleterre a laissé mourir son industrie automobile alors que les États-Unis ont relancé avec succès les marques comme Ford et Chrysler … Nous, nous laissons nos industriels se délocaliser en Chine où le potentiel commercial est dix fois supérieur à celui de la France, les chinois exigeant que pour s’implanter chez eux, les industriels leur abandonnent leurs brevets. Nous perdons et nos industries (emplois et chiffres d’affaires) et nos savoirs faire.

    Mais ces industries n’auraient jamais existées sans le programme du Conseil de la Résistance, c’est-à-dire sans la France. Cette trahison illustre parfaitement la réalité désastreuse de la politique aveugle qui nous conduit vers la ruine : L’ensemble des citoyens paient et nos gouvernants revendent aux potentats le bien commun pour une bouchée de pain. Ainsi s’enrichissent les riches et sont appauvris les pauvres.  

     

    ·        22 février 1945, institution des comités d'entreprise ;

    Le parlement et la commission européenne sont à l’œuvre pour revenir sur cet autre acquis.

    Il faut dire que le MEDEF à commencer par noyauter et corrompre les syndicats par l’argent. Les permanents et les représentants syndicaux ne demandaient que ça : se faire arroser pour, en échange, temporiser et étouffer les mouvements sociaux.

    La CGT toute puissante a réussi à imposer le silence sur ses financements occultes et les détournements financiers de son appareil. Pour combien de temps ?

    En attendant, les syndicats sont à la merci du patronat et du gouvernement, ils ne fonctionnent que grâce aux subventions, les adhérents ayant fui le navire.

    À l’EDF, par exemple, qui n’a pas sa carte n’a pas droit aux avantages liés au CE. À la main mise des patrons s’est substitué le dictat du syndicat ! C’est la foire d’empoigne, le chantage et le racket !

    Et le MEDEF se marre !

     

    ·        29 mai 1945, transfert à l'État des actions de la société Gnome et Rhône ;

    ·        Ce qui allait devenir la SNECMA et qui allait être bradé aux américains pour devenir AIRCEL puis SAFRAN … Times are changing, nos sauveurs pensent d’abord à se sauver eux-mêmes !

     

    ·        26 juin 1945, transfert à l'État des actions des compagnies Air France et Air Bleu ;

    On sait tous qu’Air France est régulièrement renfloué par l’Etat et que toute privatisation entraînerait la faillite de la compagnie et sa renaissance sous forme de low cost.

     

     

    ·        4 octobre 1945, ordonnance de base de la Sécurité sociale ;

    Bon ! Ce serait trop long de tout dire mais il est certain que la Sécu sert surtout à enrichir les laboratoires pharmaceutiques. Les récents scandales (qui n’ont jamais cessés) en particulier concernant les laboratoires Servier dont le PDG fut un ami personnel de François Mitterrand démontre comment les laboratoires interviennent auprès des autorités médicales ou les noyautent pour obtenir tout un tas de dérogations et d’avantages leur permettant de vivre très grassement sur la bête !

    La Sécu nous coûte de plus en plus cher et rembourse de moins en moins. Par contre, elle est gratuite pour les étrangers qui ne manquent pas de venir se faire soigner gratos dans nos hôpitaux privés qui ferment les uns après les autres.

    Là encore, l’idée est plus que jamais la privatisation et l’isolement des malades face aux cliniques privées.

    Il faut pourtant rappeler qu’avant la Sécu, les médecins étaient en nombre très insuffisants, mal formés et pour certains très mal payés … c’est la Sécu et la solidarité qui a permis à la médecine de se développer. Si, demain, les médecins et les chirurgiens n’ont plus que les riches à soigner, ils déchanteront vite face à la pénurie de clientèle. On reviendra au début du XXème siècle !

     

    ·        17 octobre 1945, statut du fermage et du métayage.

    Tout cela a été depuis longtemps balayé par la commission européenne et la PAC (Politique Agricole Commune).

    Les statuts de fermage et de métayage existent toujours, mais ils ne représentent plus qu’une portion congrue de notre monde agricole et tendent à disparaître.

    J’ai eu l’occasion de développer un logiciel de gestion de métayage et de fermage pour le compte d’Olivetti en 1990, c’était très laborieux pour l’imposer aux gestionnaires habitués à leurs méthodes ancestrales !

     

    ·        21 février 1946, rétablissement de la loi des quarante heures ;

    Mêmes levées de boucliers et combat du MEDEF contre cette loi issue de l’occupation et qui grevait les bénéfices des actionnaires que le combat mené aujourd’hui par les mêmes contre les 35h.

    Conséquence directe de la crise savamment organisée par les lobbyistes, le MEDEF assène sa liturgie capitaliste et affirme avec péremption que  la France a besoin d’une réindustrialisassions passant par l’abandon des 35h et l’assouplissement des règles sociales et fiscales afin de s’aligner sur la concurrence internationale. Ces arguties ne visent qu’à une chose, enfoncer le pal encore plus profond, jusqu’à ce que la faillite soit irréversible. Le président du gouvernement social libéral donne donc quitus au MEDEF et lui accorde cinquante milliards qui feront le plus grand plaisir aux actionnaires.

     

     

    ·        28 mars 1946, vote de la loi sur la nationalisation de l'électricité et du gaz ;

    Ça, c’est un très gros gâteau qui a été en grande partie abandonné au privé comme plus tard les autoroutes don la construction fut payée par nos impôts et les bénéfices livrés aux sociétés privées.

     

    ·        24 avril 1946, nationalisation des grandes compagnies d'assurances ;

    Maintenant, on a des sociétés privées qui font la loi et se consultent pour pratiquer une farouche anti concurrence leur permettant d’imposer des tarifs exorbitants et injustifiés ! Rémunération du capital oblige, alors qu’à l’origine, tout a été payé par nos impôts !

     

    ·        25 avril, extension du nombre et des attributions des comités d'entreprises ;

    Voir ci-dessus.

     

    ·        26 avril 1946, généralisation de la Sécurité sociale incluant la Retraite des vieux.

    AH !!!!!! La retraite … je vous renvoie vers ma chronique du 1er février 2010 : « Histoire de retraite »

    Il est certain que les centaines de milliards que gèrent les caisses de retraite par répartition intéressent au plus haut point les fonds de pension américain qui travaillent inlassablement dans l’ombre aux moyens petits ou grands de mettre main basse sur ce pactole !

    Comme dit Jean-Luc Porquet :

     

     « Patience, ça viendra … »   

  • Dans la série la vie des bêtes, les fourmis … à poils, à fourrures ou tout nu !

     

    Avez-vous jamais observé les fourmis ?

    Ces petits insectes sont merveilleux.

    Ils communiquent par des antennes qu’ils ont sur leur tête et par des phéromones qu’ils lâchent par le cul.

    Ils circulent en bandes mais parfois on peut voir un éclaireur cherchant une source de nourriture susceptible de plaire au plus grand nombre.

    Si un de ces prospecteurs découvre un filon, il revient vers la fourmilière en laissant des traces derrières lui pour retrouver son chemin (ils ont dû lire Perrault) … et indique aux copains et aux copines les caractéristiques exactes du trésor en poids, dimensions, qualités nutritionnelles, volume … etc …

    Le chef d’équipe détermine, à partir de ces données le nombre d’ouvrières (les femelles sont plus courageuses que les mâles) qu’il faut dépêcher sur place et la colonne se met en branle.

    Parfois, les butins sont convoités par plusieurs tribus ce qui engendrent nécessairement des guerres tribales faisant intervenir des guerriers redoutables avec leurs grosses pinces devant leur bouche. Il y a des morts mais, chose surprenante, aucun cadavre ne sera abandonné sur place, tous les corps seront ramenés à la fourmilière pour être recyclés. La fourmi, c’est bien connu depuis qu’un entomologiste du nom de La Fontaine l’a découvert est économe. Elle est même plus que ça, elle ne laisse rien se perdre.

    La fourmi passe une grande partie de son temps dans des galeries qu’elle creuse à même le sol, sans étais, sans piliers. C’est là qu’elle se repose mais sans jamais dormir au cas où l’ennemi viendrait à attaquer et c’est là qu’elle engrange les provisions issues de ses rapines et qui sont convoitées par les tribus ennemis. On parle volontiers de guerres tribales.

    C’est assez incompréhensible pour nous les humains que des espèces identiques en tous points puissent se livrer des guerres fratricides pour quelques lambeaux de galeries !

     

     

    Mais que voulez-vous, nous vivons une humanité de merde !

    BtT1oerIcAAUJgj.jpg