Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

J'suis noble mais j'me soigne - Page 2

  • Etes-vous à voile ou à vapeur ? (un édito de saison ;-) )

    Vous l'avez, vous, le permis hauturier ?

    Moi je l'ai d'abord passé en Afrique du Sud où j'ai travaillé plusieurs années.
    Là-bas, on a les cours théoriques deux soirs par semaine pendant 2 mois.
    Puis on passe la théorie sur cartes.
    Puis une épreuve en mer pendant 5 jours avec un semi rigide à 2 moteurs de 300 CV chacun .... si vous voyiez la mer là-bas, vous comprendriez qu'il faut de la puissance pour passer la barre à Sodwana Bay.
     
    Et tout ce temps, il n'est question QUE de navires à moteur.

    Rentré en France, j'ai demandé à la marine nationale ...  (Affaires Maritimes) de bien vouloir m'attribuer le permis français.

    NIET !

    Pas question, le permis Sud-Af n'est pas reconnu en France !
    Au passage, je me suis toujours demandé ce que faisaient les gendarmes quand ils contrôlent un navire Sud-Af ?

    Toujours est-il que j'ai dû repasser mes permis. (En Afrique du Sud, un seul permis).
    Et là, stupeur et putréfaction ! Pas un mot sur les bateaux moteurs, rien, nada ... ou si peu - les feux, peut-être et les balises (qui sont inversées) -  ... et une épreuve pratique (dans un bassin portuaire bien abrité de tout) de 2 heures seulement avec des manœuvres crétines sur un petit bateau avec 60 CV (mais y'a pas besoin de plus pour faire le c.on sur un lac !).

    Quand je pense qu'on m'a refusé de valider mon permis Sud-Af !!!

    C'est incroyable ! Mettre un bateau à moteur entre les mains d'un français,  c'est un assassinat !

    Heureusement, il n'y a que des voiliers ou des bateaux pour les mares et autres étangs et les marins d'eau douce qui vont avec !  :)

     


  • Fukushima ..... où es-tu ?

    Les arbres n'ont plus de feuilles, ce doit être un effet de l'extrême sécheresse qui pèse sur notre Normandie depuis bientôt plus de 4 heures.

    D'ailleurs, ils nous ont prévenus au JT (météo et journal pour bien enfoncer le clou) encore 4 heures de plus sans pluie et les nappes phréatiques seront définitivement assêchées pour au moins dix ans et il faudra bien accepter de payer l'eau au prix fort !

     

    Mes grenouilles sont mortes de rires  ....  jamais la mare n'a été aussi pleine au mois d'août depuis qu'elle existe (bientôt dix ans).

     

    Des nouvelles des fuites et nuages de Fukushima ?

    Tout va bien

    tutto va bene

    everythings alright

    C'est pas une petite centrale de rien du tout qui va nous foutre les jetons !

     

    En littérature ..... comme en peinture, on fabrique des stars et cela depuis la nuit des temps.

    Quelques rares spécimen échappent à ce dogme. Villon est l'un des poètes qui ne répond pas à la règle, non qu'il ne fut pas sollicité pour lécher le cul des puissants mais il avait langue de chat, trop rapeuse pour être suffisamment mielleuse ....

     

    Sartre fut ce que sont les apôtres issus du professorat : un petit prof qui se prenait pour un philosophe .... l'histoire se renouvelle sans changer, Onfray veut y croire  .....  mais il n'a pas le réseau qu'il faut .... les profs et leur vaniteuse fatuité ne font plus la pluie et le beau temps .... En ce beau temps là, les profs recommandaient  aux élèves de lire tel ou tel .....  moi, j'allais à la pêche à la bibliothèque municipale et déjà les autres me montraient du doigt comme un énergumène !

     

    Assez bavassé !

    L'éducation et la culture ne suffisent pas, plus .... il faut ce petit quelque chose qui chatouille ... ou gratouille, c'est selon .... ce petit rien du tout qui fait qu'un auteur vous retourne et vous prend sans votre consentement mais avec votre bénédiction !

    Ah ! les p'tits rien du tout .....  on ne s'en méfie jamais assez ... ils sont si insignifiants !

     


  • Nos élus sont : corrompus, incompétents, indolents, pédants, répugnants, abjects ...... et plus même sans affinités ....

    Oui, certes et d'aucuns proposent de changer le mode d'élections contre un tirage au sort .....

     

    Je réponds .....

     


    Pourquoi un tirage au sort ?
    Ca fait loto, non ?
    Je propose que l'on mette les candidats dans une arène avec des armures et des glaives et les survivants seront les élus !
    Au moins, nous serons certains que nos représentants sont costauds et déterminés !

    Blague à part, ce n'est pas tant les élections qui sont à remettre en cause que la désignation et l'enregistrement des candidatures.

    Aujourd'hui, on est candidat si on a du fric et des relations ....  demain il faut que les candidats fassent preuve de savoir faire et de volonté.
    Je propose d'établir un contrat à faire signer par tout candidat. Un contrat par lequel il accepte d'être dessaisi de ses fonctions à la moindre incartade  et en cas de non respect de ses engagements de résultat.

    Le peuple doit pouvoir donner son avis sur ses élus à tout moment et en toutes circonstances.



    Ainsi, un élus qui fait embaucher sa soeur ou sa mère ou son chien dans un établissement public doit pouvoir être limogé au pied levé (en même temps que le chien !)

    Conclusion : sans révolution rien n'arrivera car toutes celles et tous ceux qui sont au pouvoir sont culs et chemises et profitent de leurs fonctions et de leurs pouvoirs pour s'entraider.
    Tapie se baguenaude sur son yacht grâce aux 200 millions généreusement accordés par une commission bidon et personne ne dit rien ....  Alliot Marie conserve ses fonctions, ainsi que les députés ou présidents de régions indélicats que les partis refusent de virer ....  etc .... ils se tiennent tous et nous tiennent à leur merci !

    Et je suis d'accord avec vous : sans une action particulièrement violente, des élections de constituante reviendraient à se retrouver avec la même liste de candidats qu'aujourd'hui instrumentalisés par le fric et les partis.

     


  • Le pot de terre contre le pot de fer ----> l'Europe contre le peuple !


    L'Europe fait peur, l'Europe tyranise ses peuples car l'Europe est une administration à la botte des lobbies industriels et commerciaux.

    Chaque jour qui passe établi l'abandon (sur le papier) de souveraineté des Etats qui constituent l'Europe et donc de ses peuples au bénéfice exclusif des puissants technocrates européens qui vivent en autarcie ploutocrate et autocrate entre les murs des palais de Bruxelles.

     

    Mais l'Europe n'est qu'un pot de terre empli de fumier.

    L'Europe est une chimère qui défend les intérêts de groupuscules qui s'ingénient à privatiser les peuples.

    Certes, on peut taxer l'air que nous respirons et nous faire payer l'eau au prix du gazole, mais les lois liberticides, les entourloupes à coup de traités européens ne transformerons jamais des êtres de chair et d'os et d'esprit en simple papiers.


    Certains s'acharnent à combattre les oligarches et leurs follies destructrices ....  moi, non !


    Plus je vieillis et plus je pense qu'il est vain de se démener !
    Ce n'est pas à proprement parler une démission mais plutôt une observation.
    Je crains que l'expression de la vérité ne serve qu'à forcer les antidémocrates à se forger de nouveaux arguments, toujours plus puissants et violents contre le peuple, un peu comme Bachar El Assad qui tue le peuple qui le fait vivre. Je reste réservé sur le cas de la Syrie qui pourrait bien se rejouer comme celui de la Libye. On détruit sans savoir ce qu'il y aura derrière parce qu'on refuse de consulter le peuple. Les rebelles ne sont pas le peuple, ils en sont une expression et tout le monde ne souhaite pas nécessairement résoudre les problèmes à grands coups de canons !


    En définitive, je me demande si il ne faut pas laisser faire et attendre sagement que les tyrans s'étouffent dans leur propre sang ?


    La révolution française n'a pu avoir lieu que parce qu'on était arrivé au bout de l'irraisonnable. les révolutionaires n'ont pas eu de mal à entraîner l'ensemble de la populace dans leur sarabande .....  la coupe était pleine, une goutte a suffit pour la faire déborder.
    J'ai envie de laisser les truands politiques de tous poils jouer leur partition jusqu'au bout du bout, jusqu'à la fin de leur obsessive maladie qui les ronge comme le cancer ronge les cellules saines.
    Leur dire leurs erreurs, c'est en partie les braquer et les guider car plus on les laissera dans leur obscurantisme fasciste et plus le drame se jouera en accéléré !


    Au lieu de faire leur jeu et de s'échiner, de s'épuiser à les mettre en garde, voire à les combattre, pourquoi ne pas consacrer nos efforts à préparer l'avenir ?
    Que ferons-nous d'un monde où aura disparu le parasite, la vermine qui érode le pays, les pays ..... le mal du pouvoir et de l'argent ?
    Quand tout se sera apaiser et que les peuples auront retrouvé leur liberté, quel système mettre en place pour éviter que tout ne recommence encore et encore ?
    Quand ce système sera établi, il sera alors bien plus facile de convaincre les peuples de ne plus se laisser mener par la barbichette.

    L'Europe s'effondre sur elle-même, les ambitions de celles et ceux qui profitent d'elle sont telles qu'ils sont en train d'en payer le prix .....  encore un petit effort, encore quelques privilèges obséquieux qu'ils s'auto attribueront et la coque de noix versera et noiera tous ces talentueux technocrates de la défense de l'argent et du pouvoir.

    Moi, je regarde, j'observe et j'attends .....  et j'essaie d'imaginer des règles qui pourraient nous permettre de vivre mieux et libres.

     

     


     

     

  • Pendant les vacances vous faites quoi ?

    Eh bien moi aussi :

     

    Je me repose ........

     

     


  • Mes oeuvres complètes sur Google Play ..... à prix très abordables

     

    Vous attendiez tous cet évènement depuis fort longtemps ..... et moi .... alors !

     

    Mais ça y'est !!!  Tout vient à point qui sait attendre !

     

    Un raout chez les ploutocrates

     

    Métempsychose du bigorneau (receuil de nouvelles)

     

    Ludmilla (roman d aventures)

     

    Aux ailes bleues du vent (poésies chansons mirlitons)

     

    Yfig fait son cinéma (scenarii de courts et longs métrages)

     

    DVDP la Joconde (polar)

     

    et bientôt .....

     

    Apocalypse nucléaire

    et

    Psychédélies

     

     

    Bonne lecture, bon amusement !

     

     

    Lien permanent Catégories : à bas la calotte, à fond la nature, Blog, Cuisine littéraire, english is beautifull my concierge itou, Faut rigoler avant qu'le ciel nous tombe sur le ci, Feuilletons, Film, Il faut éliminer les pauvres !!!!!!!!, J'suis noble mais j'me soigne, Je vais vous raconter ma pôvre vie !!!, l'art est mort ......... vive l'art !, L'éducation n'est plus ce qu'elle était !, L'intelligence ne sert que si on en abuse, La mort n'est pas toujours drôle, la parole est donnée aux bavards et aux autres, la pêche à la grenouille, La philosophie est sous l'évier, la poésie n'est plus ce qu'elle était, la politique pour les paraplégiques sourds muets e, la télé dans tous ses états !, le canard a cinq pattes, les aventures d'Yfig Grand Reporter International 38 commentaires
  • Pétard ! Nom d'un feu d'artifice !!!!

    C'est le 14 juillet .... ou le 17 .....  et pas un pétard pour libérer la Bastille  !!!!

     

    Mais où sont nos Murat, nos Robes et spierres, nos Naboléon, nos dames aux caméa lià, nos Duranton, nos Saint Just, nos JJ Rousseau, nos girondins, nos vendémiaires ..........

     

    Je veux un pétard et c'est tout !

     

    .

  • La généalogie pour les nuls !

     

    Le professeur Man, célèbre généalogiste a enfin pu reconstituer son propre arbre généalogique après avoir retrouvé la trace de Spiderman, Superman, Batman et Cleptomane !

     

    Sa lignée est impressionnante, jugez en plutôt :

     

    Cloaqueman (monsieur égout)

     

    Miceman  (monsieur souris)

     

    Butterflyman ((monsieur papillon)

     

    Liliman  (monsieur Lili)

     

    Chouchouman  (monsieur Chouchou)

     

    Doudouman  (monsieur Doudou)

     

    Proutman  (monsieur Pet)

     

    Cacaboudinman  (monsieur Merde)

     

    Yfigman  (monsieur Gentil Goy)

     

    Peaceman (monsieur Pisse)

     

    Shitman (monsieur Drogue)

     

    Friteman (monsieur Chips)

     

    Trouducman (monsieur le Président)

     

    Flipperman (monsieur Tilt)

     

     

     

    Etc …..  liste non exhaustive ! 



    Cette chronique est idiote et inutile, mais j'avais envie de l'écrire et à mon âge, il ne faut pas se refuser les petits plaisirs (ni les grands !).



     

  • De la démocratie et des jean-foutres !

     

     

     

    02.07.2012

     

    Plus j’avance en âge et plus je suis stupéfait et révolté par les politiques de tous poils.

     

    A 63 ans, je connais des parlementaires qui siègent (avachis) sur les bancs de l’Assemblée depuis plus de 30 années !

     

    Et avant c’était déjà comme ça ! Mais c’étaient les pères de ceux d’aujourd’hui.

     

    Député, c’est quoi ?

     

    Une charge, comme notaire ou huissier de justice ?

     

    Est-ce un métier ?

     

    Un privilège que la révolution aurait malencontreusement oublié de décapiter ?

     

    L’attitude de madame Royale (porte bien son nom, celle-là !) est à vomir ! Elle se présente face à un candidat (qui ne vaut guère mieux qu’elle) et se répand en invectives et injures parce qu’elle perd ! C’est ça le ‘jeu’ de la démocratie ? Il y a des titulaires et des intermittents ? Des propriétaires et des locataires ? Madame Royale détenait-elle un titre que l’autre n’avait pas ? Ah ! Oui ! l’investiture du parti !

     

     

     

     Ah ! les partis, que voilà encore une belle chose bien démocratique !!!!!

     

    Qui n’a jamais adhéré à un parti ne peut comprendre son mode de fonctionnement. Qui ressemble fort étonnamment aux structures syndicales.

     

    Dans un parti, c’est très simple. Il y a les chefs qui sont payés pour être au parti et les colleurs d’affiches applaudisseurs confectionneurs de sandwiches admirateurs extatiques des chefs qui paient pour faire parti du parti !

     

    Quand vous rentrez dans un parti, on vous demande des sous et on vous montre la place que vous allez y occuper.

     

    Si votre papa, votre tonton (tontaine et ducon), votre parrain (pour les baptisés), votre meilleur ami ou même le fils de votre concierge ne vous pistonne pas pour avoir une petite place près des petits chefs qui sont proches des chefs qui eux-mêmes lèchent le cul des grands chefs, on vous donne des affiches, un seau avec de la colle et un balai et on vous refile une carte avec écrit dessus : « militant ». Bon, c’est pas ‘militaire’, mais ça n’en n’est pas loin non plus !

     

    On vous montre les panneaux d’affichages officiels et on vous trimballe dans votre voiture à vos frais pour vous montrer les lieux qu’ils convient de décorer avec les affiches sur lesquelles s’étalent les gueules réjouies et rubicondes retouchées avec Adobe Photoshop des « candidats officiels »  du parti. Ceux, donc, qui ont reçu la fameuse ‘investiture’.

     

    Votre rôle ne s’arrête pas là ! Eh ! Oh ! Vous êtes ‘militants’ oui ou merde ! ?

     

    Le militant est là pour militer, un point c’est tout !

     

    On vous demande un peu de sous pour participer aux frais de voyage, on vous fait venir à 5 heures du mat. à 100 kms de chez vous à la « grande ville » (où résident les grands chefs) et on vous met dans un autobus …. Direction le meeting gigantesque à Paris.

     

    Paris, pour ceux qui ne le sauraient pas encore, est la capitale de la France.

     

    A ce titre, on y a construit le parlement, le sénat, et tout un tas de palais superbes et onéreux dans lesquels les représentants élus démocratiquement par le peuple barbare et ignare se gobergent en grattant de la guitare ou en organisant de somptueuses fêtes très coûteuses pour réunir les amis et épater le petit peuple servile et veule qui regarde (de très loin) ces feux d’artifices avec des yeux ébahis et heureux.

     

    Vous arrivez au meeting et on vous montre votre place de jeune militant débutant : au fond debout.

     

    On vous dit :

     

    « Regardez toujours le type qui est à droite de l’estrade, et applaudissez très fort quand il applaudit lui-même. Évitez d’applaudir avant ou après, ça gênerait les discoureurs qui vont venir sur la scène pour dire des choses que vous ne pouvez pas comprendre tant vous êtes con ! »

     

    C’est votre rôle de militant d’applaudir à bon escient.

     

    J’en ai vu qui crient …. Mais il paraît que ceux-là ont reçu une formation spéciale. Ils sont devant ceux qui applaudissent. Et devant eux, il y a les bons militants, ceux qui sont au parti depuis des générations et des générations de militants ….  Ceux-là ont droit à un sandwich gratuit. Vous, vous le payez (s’il en reste) !

     

    Devant les bons militants, il y a les petits chefs … les meilleurs d’entre eux ont droit à une chaise … parfois.

     

    Ensuite, on trouve les chefs, ils sont tous assis sur des chaises en bois plus ou moins vacillantes …. Parfois, ce sont des chaises en plastique …

     

    Enfin, on a les grands chefs qui sont face à la scène pour mieux voir le spectacle.

     

    Mais là encore on respecte un certain protocole, une certaine hiérarchie. Sur les côtés on a les grands chefs qui n’ont pas droit de dire. Ceux qui ne monteront pas sur la scène vu que ce qu’ils ont à dire n’intéresse personne parmi les autres grands chefs.

     

    Et au milieu, là, on a le gratin du who’s who in the party : les très grands chefs !

     

    Ceux-là, faut pas espérer jamais les approcher (pour le militants de base). Ils sont si hauts dans la hiérarchie qu’ils ont des têtes énormes, pleines de nuages, de soleil et de ciel bleu.

     

    Quand ils montent sur scène, le gars qui dit quand il faut applaudir, applaudit très fort et se fait mal aux mains …  alors le militant de base doit en faire autant et même plus !

     

    Comment en arrive-t-on à de tels excès ?

     

    On comprend en lisant ce bon Le Bon (psychologie des foules) :

     

    « Pour comprendre ce phénomène, il faut avoir présentes à l'esprit certaines découvertes récentes de la physiologie. Nous savons aujourd'hui que, par des procédés variés, un individu peut être placé dans un état tel, qu'ayant perdu toute sa personnalité consciente, il obéisse à toutes les suggestions de l'opérateur qui la lui a fait perdre, et commette les actes les plus contraires à son caractère et à ses habitudes. Or les observations les plus attentives paraissent prouver que l'individu plongé depuis quelque temps au sein d'une foule agissante, se trouve bientôt placé − par suite des effluves qui s'en dégagent, ou pour toute autre cause que nous ne connaissons pas dans un état particulier, qui se rapproche beaucoup de l'état de fascination où se trouve l'hypnotisé dans les mains de son hypnotiseur. La vie du cerveau étant paralysée chez le sujet hypnotisé, celui-ci devient l'esclave de toutes les activités inconscientes de sa moelle épinière, que l'hypnotiseur dirige à son gré. La personnalité consciente est  entièrement évanouie, la volonté et le discernement sont perdus. Tous les sentiments et les pensées sont orientés dans le sens  déterminé par l'hypnotiseur. »

     

    Ils sont tous beaux (même les tartes), ils sont apprêtés par des maquilleuses qui mettent en valeur leur beauté indicible et factice.

     

    Ils montent sur la scène et se mettent à parler, à parler, à parler, juste entrecoupés par de gigantesques applaudissements …. Et quand ils descendent de la scène, tu comprends la mise en garde du début car, vraiment, tu n’as rien compris !

     

    Est-ce parce que tu étais trop occupé à regarder le mec qui dit quand il faut applaudir ?

     

    Est-ce parce que tu n’as pas assez de diplômes ? Tu n’as pas fait Saint Cyr, ENA, HEC, Pigier, École du rire …. ! Tu ne peux pas comprendre parce qu’en fait (je me suis fait longuement expliqué), c’est de la dialectique rhétorique.

     

    Ca consiste à parler pour ne rien dire et c’est très difficile d’y arriver sans éveiller les soupçons !

     

    Y’a des super cracks dans cet exercice !

     

    Mais tous sont très forts.

     

    Quand arrive le temps des élections, le parti donne son investiture aux meilleurs des petits chefs, chefs et grands chefs.

     

    On connaît les résultats à l’avance parce qu’on sait compter.

     

    Oh, il y a parfois des surprises, mais dans l’ensemble, on sait qui sera élu ou pas.

     

    Quand un grand chef a fini de pourrir sa circonscription et qu’il sent le vent tourner et qu’il voit le couperet qui va l’éjecter de son siège confortable, il se fait « parachuter ».

     

    Le parachutage des grands chefs est l’une des clés du succès de la démocratie.

     

    On sait qu’à tel endroit les « sympathisants » du parti vont suivre les consignes de vote (on espère) alors, le grand chef qui a tout merdé dans sa circonscription saute sur la circonscription assurée et prend la place de celle ou celui qui a tout fait pour gagner le cœur des électeurs …. Il faudra alors quelques années au parachuté avant de tout pourrir et devoir se faire parachuter ailleurs où un autre aura fait du bon boulot !

     

    Voilà, ça c’est une partie des bons gros jean-foutres de la démocratie !

     

     

     

    Demain, nous explorerons les méandres de la concussion !

     

     

     

     

     

     

     

    03.07.2012

     

    Définition de la concussion (petit Robert) :

     

    ¨Dr. et didact. Perception illicite par un agent public de sommes qu'il sait ne pas être dues. è Exaction, malversation, péculat.| Exercer des concussions. | Être accusé de concussion. | Le crime, le délit de concussion.

     

    1 Tous fonctionnaires, tous officiers publics (…) qui se seront rendus coupables du crime de concussion, en ordonnant de percevoir ou en exigeant ou en recevant ce qu'ils savaient n'être pas dû ou excéder ce qui était dû pour droits, taxes, contributions (…) seront punis (…) de la peine de la réclusion (…)

     

    Code pénal, art. 174.

     

    3 Mais ces gouvernants mêmes s'exposaient aux rancunes des misérables en menant une vie fort luxueuse, produit, disait-on, de leurs concussions.

     

    Louis Madelin, l'Ascension de Bonaparte, xiii, p. 182.

     

     

     

    Eh oui, le code pénal a prévu, dans son immense clairvoyance, que les fonctionnaires, ces agents très spéciaux et quelque peu spécieux, pourraient être amenés à réclamer l’indu !

     

    Pourquoi ?

     

    Eh bien Louis Madelin nous l’explique : pour mener grand train et vie de stupre et fornication, té !!!

     

    Mais il y a fonctionnaire et fonctionnaire !

     

    Les hauts fonctionnaires (grands comme trois pommes à genou) ne relèvent pas de la juridiction du commun des mortels, tout comme le président de la République qui en sus est sur-protégé …

     

    Qui, en France, fait les lois ?

     

    Les députés.

     

    Et quelles lois font-ils pour eux-mêmes ?

     

    Des lois d’amnistie et de super privilèges de rentes et de retraites ….

     

    Bon !

     

    Le décor commence à prendre forme.

     

    Que pouvons-nous dire de la démocratie telle que nous l’expérimentons aujourd’hui ?

     

     

     

    Nous avons un roi (le président).

     

    Son bouffon : le premier ministre.

     

    Sa cour : les ministres.

     

    Ses courtisans : les députés et sénateurs.

     

    Les protégés : hauts fonctionnaires.

     

    Ça, c’est pour le haut du panier. Viennent ensuite tout un tas de privilégiés tels les huissiers, notaires, avocats, juges, grands patrons ……

     

    Et tout en bas de l’échelle ……  les couillons de français qui votent comme des ânes pour perpétrer ce système soi-disant « démocratique » !

     

    Or … qu’est-ce qu’une vraie démocratie ?

     

     

     

    Définition de la démocratie (petit Robert) :

     

    du grec dêmokratia, de dêmos « peuple »,

     

    et kratein « commander ». -crate, -cratie.

     

    1 a Régime et doctrine politique de l'Antiquité (grecque; latine) où la souveraineté appartient aux citoyens (è Cité).| La démocratie antique excluait les non-citoyens et notamment les esclaves et les femmes.

     

    b Doctrine politique d'après laquelle la souveraineté doit appartenir à l'ensemble des citoyens, au peuple; organisation politique (souvent la république, notamment la république parlementaire ou tout parlementarisme) dans laquelle les citoyens exercent cette souveraineté.

     

     

     

    Quels sont les écarts qui font que notre démocratie (parlementaire – i.e. par délégation) n’en n’est pas une ?

     

    Les sénateurs, par exemple, sont élus par les grands électeurs (eux-mêmes élus par les citoyens).

     

    Le code  électoral qui stipule des règles (adoptées par les parlementaires) qui empêchent la réelle représentation des citoyens. On peut penser ce que l’on veut du FN, mais 6  millions de français représentés par deux députés …. Ça laisse rêveur !

     

    D’ailleurs, les députés dans leur ensemble sont élus par une grosse moitié de français.  Une autre moitié refusant de jouer à ce jeu de dupes et de donner de la voix pour des tocards imposés par les partis (voir notre première partie d’exposé).

     

    C’est ainsi que bon nombre de députés (je vous laisse le soin de les compter exactement) se retrouve assis sur les bancs de l’Assemblée avec une représentativité largement usurpée.

     

    Combien d’entre eux sont issus des milieux défavorisés, de la classe ouvrière (en passant, notez que chez nous on dit ‘classe’ et non ‘caste’).

    Té, j’ai la réponse pour 2012 : zéro.

     

    Quand on sait qu’en plus les élus font de leur siège une propriété privée ….  On se demande bien où se situe le peuple dans tout ça ! ?

     

    Un élu peut se présenter tant qu’il n’est pas mort ! On a des vieilles barbes bientôt centenaires qui ne lâchent rien …. La sinécure est trop belle !

     

    Il faut impérativement limiter drastiquement le nombre de mandats et laisser sa chance à tous les citoyens en créant au besoin des quotas de chaque catégorie sociale !

     

     

     

    Soyons lucides, le peuple est con !

     

    Il suffit de relire les théories de Gustave Le Bon (psychologie des foules) pour s’en convaincre !

     

    Ça commence ainsi :

     

    « Notre précédent ouvrage a été consacré à décrire l’âme des races. Nous allons étudier maintenant l'âme des foules.

    L'ensemble de caractères communs que l'hérédité impose à tous les individus d'une race constitue l'âme de cette race. Mais lorsqu'un certain nombre de ces individus se trouvent réunis en foule pour agir, l'observation démontre que, du fait même de leur rapprochement, résultent certains caractères psychologiques nouveaux qui se superposent aux caractères de race, et qui parfois en diffèrent profondément. »

     

     

     

    Sympa, non ?

     

    C’est aussi parce que le peuple est con qu’on s’arrange pour l’empêcher de se présenter aux élections. Faudrait pas que des abrutis se mêlent de choses sérieuses !

     

    Pour la présidence, on a les signatures des représentants en fonction avec publicité sur leurs signatures pour bien les désigner à l’opprobre éventuelle.

     

    Pour les autres (en dehors des sénateurs), on a l’obstruction, le chantage, l’argent, les pressions, le fisc, la police, la gendarmerie, et maintenant internet ….  Les moyens ne manquent pas pour décourager les téméraires !!!!!

     

     

     

    Et si nous étudiions, à présent, les modes de fonctionnement de notre belle démocratie parlementaire ???

     

    Les députés sont organisés en groupe (ça c’est pour le fric) et en commissions (ça c’est pour le pouvoir).

     

    Je n’ai jamais été député (dépité, oui, souvent) mais pour ce que j’en ai compris, il existerait une « discipline parlementaire ». C’est une espèce de mode de vote qui fait que les grands chefs disent aux petits ce qu’ils doivent voter.

     

    Je veux croire qu’on travaille dans les commissions. Mais le problème c’est que leurs travaux sont sujets à filtrage par Anastasie

    Ce qui fait qu’un rapport sur deux ne sort jamais au grand air des agoras !

     

    Le roi et son bouffon peuvent prendre une part très active à l’initiative des lois. On l’a vu avec Nicolas Sarkozy. Dans ce cas, on dit que le roi gère la France par édits (oukases en Russie).

     

    Un exemple ?

     Té ! Nicolas et Bernard-Henri sont allés faire la guerre en Lybie …. Comme un seul homme !

     Le débat politique démocratique pour demander aux représentants du peuple leur avis ?

     Pourquoi faire ? Le roi décide et le peuple ferme sa gueule !

     

     

     

    Braves gens, je sais que vous savez, que vous avez compris depuis belle lurette que quelques hommes disposant de moyens supérieurs gouvernent à eux seuls notre beau pays et qu’ils utilisent quelques sicaires pour leurs basses œuvres.

     

    Nicolas va payer pour son attitude irrespectueuse vis-à-vis de la justice et de l’armée. Je l’avais prévenu … las … que ne lisait-il mon blog …. Il aurait mis Rachida au tourisme et Borloo aux chais de Bordeaux !

     

    En fait de démocratie, nous avons tous les jours droit aux contre exemples, aux passe-droits, aux  arbitraires, aux exercices anti démocratiques !

     

     

     

    C’est mieux que d’autres pays m’objurguerez-vous !!!

     

    Ouaip ! Cette fleur de rhétorique sent le pétrole ranci !

     

    Parce que c’est mieux que le pire il faudrait s’en satisfaire ! ?

     

    Bref !

     

    La démocratie n’est pas pour demain …. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas y rêver !

     

     

    Vive la France et les petits suisses made in China !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Les jeux politiques prennent une tournure dont les relents fleurent grave le mauvais goût et l’attaque personnelle …. Comment pourrons-nous échapper à l’incompétence dévoyée des politiques si elle est dévoilée ?

     

    Dahan piège Morano !

     

     

    Euh ......  c'est de l'humour dahaniste ?

     

    C'est bizarre !

     

    Je n'ai pas vraiment entendu de propos extrémistes  à part peut-être la comparaison mal appropriée entre la France et le Liban !   quoique ….

     

    Elle ne repousse pas les avances du gag-man mais ne les acceptent pas non plus, préférant remettre à plus tard ... et avançant ses origines et les mauvaises manières dont sa famille fut victime .....  elle veut une France ouverte.

     

    Les français seraient-ils stupides au point de ne plus être capables de se faire une opinion par eux-mêmes ? Peut-on parler de manipulation de masse ? Hitler s’était inspiré du livre de Gustave Le Bon : la psychologie des foules. On y revient il me semble.

     

    Bref, on fait dire tout et n'importe quoi à ceux que l'on piège .... surtout si on n’écoute pas !

     

    De mon temps on riait de choses plus sérieuses que ça !

     

    Je me souviens de Lafesse qui piégeait de pauvres vieilles dames ou des secrétaires de mairie avec des canulars à mourir de rire ..... les extraterrestres s’attaquant aux antennes de télé en rateau pour faire des BBQ, le canari anthropophage …..

     

    Aujourd'hui, pour rigoler, il faut du grave, de la conscience politique, de la calomnie, de la perversité .....  vivement que les Talibans viennent en France remettre un peu d'ordre moral dans notre beau pays qui effiloche dans le graveleux et la schizophrénie !!!!!

     

    à là …  à la barre !

     

     

     

    Vous avez vu ?

     

    C'est la guerre des tracts ....  la grande mode c'est de se charger des tracts des autres .... certainement pour leur rendre service en leur faisant faire des économies ?