Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 4

  • On aurait mieux fait d’aller se coucher …. Plutôt que de tomber si bas ! Ruquier interviewe Aurélie Filipetti .... plus aseptisé tu meurs !!!

     

     

    Ce que j’aime par-dessous tout dans cette émission, c’est sa spontanéité et sa tolérance zéro.

    On n’est pas embarrassé par les dialectiques !

    Ni par les éclats d’opinions, tout est toujours de la même couleur, avec les mêmes odeurs et le même caractère suave et lourdingue.

    Hier soir, nous avons eu droit à l’exposé unilatéral de la manifestation de la fierté homophile suite au vote par l’assemblée du mariage un pour tous, tous pour hie !

    J’attendais surtout la prestation de la ministresse de l’inculture. Je ne fus pas déçu ….  Non …..  mais qu’y a-t-il de pire que déçu ? Atterré, éberlué, momifié, tétanisé, désappointé, dépité …..

    Bref ! Notre ministresse est d’une tristesse indicible !

    Elle a frappé fort !!! Très fort !!! « Ma fonction de ministresse de l’inculture me permet d’avoir des places à l’opéra » (elle ne précise pas si c’est l’opéra comique ou l’opéra bouffe.)

    J’ai attendu la fin en pensant qu’un sursaut pourrait éventuellement advenir par inadvertance … mais Ruquier et ses pitres étaient si obséquieux, si rampant devant la duègne que rien, rien de rien ne s’est passé, pire que le nouveau feuilleton particulièrement soporifique intitulé pompeusement « Candice Renoir » dans lequel les acteurs récitent leur texte anémié d’une voix lascive et neutre. Serait-ce la nouvelle politique de la 2 ? Endormir les téléspectateurs au plus vite !

    Alors que la diffusion des fonds du ministère de la culture n’a jamais été plus opaque, que le piston et le pillage du patrimoine n’a jamais été plus intensif …..

    Pas un mot sur les grasses subventions du CNC (Centre National du Cinéma) aux potes, toujours les mêmes, pour des films misérables tel le marsupilami ou qui a re-tué Paméla sent pas que la rose … Bowling et Bill …  la vérité quand je mange … etc ….

    Pas un mot sur les DRAC et les FRAC qui alimentent tout un tas de branquignols sensés faire avancer la culture et les arts … et qui en fait ne font que nourrir des rapins !

    Pas un mot sur le théâtre et ses privilégiés qui touchent beaucoup d’argent à monter des spectacles pour des salles vides ….

    Non, rien, pas un mot plus haut que l’autre ….. ça ressemblait à une réunion politique du PS dans une salle communale provinciale un soir de pluie et de brouillard ....

    Ah ! Oui, juste monsieur Ruquier qui prétend faire partie de la culture …..  ben mon colon ! Si lui fait de la culture, alors moi, il ne me reste plus que le jardinage !!!!!

     

    Higelin, dont la fille est tout particulièrement pistonnée, était à l'ouest et Ruquier ne le laissait pas parler de peur qu'on s'aperçoive de sa détresse intellectuelle. La maladie d'Alzeimher est une véritable saloperie, faudrait pas en faire un spectacle !

    E boué .....  eh bèèèèèèèè !

    Une crétine diseuse de mièvres aventures !

    Donnez-nous le nom du responsable du casting qu'on ne le félicite pas !

  • Les magasins le Printemps sont rachetés par les émirs du Qatar ! Djellaba et tchador à tous les étages ...

    ...  saucisson sec, à l’ail et paupiettes de veau ou chipolatas hallal au snack, lait de chamelle et thé à la cardamone au bar et shit à volonté au rayon santé.

     

     

    Ambiance, une douce musique égyptienne, une chanson d’Ohm khalsoum, des parfums d’amande et de bois bandé, des hôtesses invisibles derrière leur burqa vous offrent des roses de Damas et des pois chiche de Marrakech pendant qu’un charmeur de serpents morts joue de l’harmonica berbère aux yeux bleus.

    Un mouton bêle au loin.

    Une prière s’élève vers le toit de la verrière porté par un haut parleur de chez Dior.

    Le mouton qu’on égorge gueule comme une truie qu’on assassine.

    Le muezzin fait une  brève apparition, il vient vendre son dernier roman « si j’t’attrape j’t’y nique » qui a remporté le prix du meilleur somnifère hallal de Barbès.

    Un dromadaire passe entre les rayons de porcelaines et renverse tout sur son passage pendant qu’un bédouin essaie de lui attraper les couilles à l’aide d’un lasso tressé dans des feuilles de palmier dattier.

     Le président de la République entre à reculons dans le souk Printemps et se voit refiler un tapis de prières qui pue des pieds. Il s’agenouille et récite 3 paters, 2 avé et un je vous salue Marie salope. Le grand rabbin sort son livre intitulé « pas vu pas pris » et en assène un grand coup sur la tête de l’uléma qui passait là par le plus grand des hasards vu qu’il venait seulement pour acheter une paire de babouche avec boucles en argent et semelle en peau de hareng.

    Au rayon bricolage une vente au rabais bat son plein et on peut acheter des clous de girofles en solde et des pieds de biche en forme de cornes de gazelles pour une décoration à prix très modéré.

    Une danseuse du ventre attire les chalands au stand des « shawarmas pour sharmoutas ». le ministre de la vie facile introduit quelques billets dans le slip de la bayadère qui lui file un petit coup de mont de Vénus entre les yeux pour le remercier.

     

    Ah ! Le printemps arabe, exotisme, orientalisme, ésotérisme et délices loukoum …. Allez’y vite avant qu’ils ne le transforment en mosquée !!!!!

  • On n’est pas couché, on est allongé, effaré et pétrifié ! Quand Polony écrase le pif de Bedos père (qui ressemble à son fils), et qu’elle crêpe le chignon de Caron, on a peur pour elle !!!

     

    Pas pu voir le top ten, ma voisine dont la télé est en panne suite à une fuite urinaire dans sa salle de bain a squatté mon poste pour regarder the voice pendant que je faisais des frites au chocolat.

    J’arrive donc directement dans le débat (des bas) avec Valls, l’homme qui a appris la langue de bois en une semaine. Superbe polyglotte, ce ministre ! Vous lui posez une question …. Il a la réponse.

    Ça donne quelque chose comme ça :

    PoloCaron ( ?) : L’affaire Cahuzac, vous croyez vraiment qu’une déclaration de patrimoine rassurera les français ?

    Valls : Je sais que les français attendent de notre gouvernement l’exemplarité morale que les français ont bien mérité vu qu’ils ont élu François Hollande comme président et que ça peut toujours servir de savoir à qui on a à faire.

    PoloCaron ( ?) : L’insécurité n’a jamais été aussi grande dans nos banlieues, les français vivent dans la peur et l’incertitude, certains n’osent plus sortir de chez eux … ;  que comptez-vous faire ?

    Valls : Je sais que les français attendent, à juste titre, que le gouvernement leur apporte la sécurité qu’ils ont bien mérité puisqu’ils ont voté pour F. Hollande très massivement et en ma qualité de membre du gouvernement, je suis fier de l’action présidentielle.

    PoloCaron ( ?) : L’économie de la France est dans le dernier sous-sol, les français pointent massivement à pôle emploi et se demandent quand seront enfin réalisées les promesses de campagne de F. Hollande qui ne se préoccupe que d’une seule : le mariage joyeux … euh ! non, gai ?

    Valls : Je sais que les français attendent du gouvernement que leur vie soit plus rose et le temps meilleur c’est pour cela que j’ai convoqué le président de météo France pour qu’il change le temps et apporte aux français le soleil qu’ils ont bien mérité vu qu’ils ont voté pour pépère ….  Euh ! Oups ! pardon, je veux dire F. Hollande afin que le soleil brille ! hello ! Et je voudrais affirmer véhémentement ici, devant vous et les milliards de téléspectateurs endormis devant leur télé que les homosexuels sont des hommes comme les autres et qu’à ce titre, ils ont parfaitement le droit de passer devant monsieur le maire pour se jurer fidélité jusqu’au divorce.

    PoloCaron ( ?) : Les français ont le sentiment que les femmes et hommes politiques sont de connivence, qu’ils soient de droite ou de gauche ils se mélangent allégrement et la femme de l’un est l’avocate de l’autre quand le PDG de l’autre est le ministre des sous perdus qu’on n’a jamais retrouvé vu qu’ils sont dans la poche de sa belle-sœur qui est la belle-mère du beau-frère du ministre des étranges affaires qui, lui-même est le mari …. Ouais …. Vous m’avez compris, on a vraiment l’impression qu’ils vivent en bande !

    Valls : (se met dans une colère folle, il menace Polony de l’index et Caron de l’anus-laire) Je vais vous briser, vous devez rester respectueux envers notre famille qui gouverne alternativement la France avec une dévotion irréprochable …  sauf quelques affaires déplorables et d’ailleurs, nous avons exclu les coupables.

    Laurent : Oui, ce que vous reprochez surtout à Cahuzac c’est d’avoir avoué parce qu’en fait vous étiez tous au courant de son compte en Suisse !

    Valls : monsieur Ruquier, je vais vous casser et je vous le dis comme je le pense, les yeux dans les yeux, nose to nose, la main dans la culotte d’un zouave, le pied à l’étrier et les fesses au chaud dans ce fauteuil de mauvais goût ….  Nous ne savions rien !

    Bedos : c’est encore pire !

    Valls : Oh vous, le comique troupier, mêlez-vous de vos blagues racistes et laissez-nous gouverner en paix !

    Tout le monde rigole et Laurent passe aux dessins humoristiques avec son art consumé voir cramé de la transition à propos !

    Moi, je vais me coucher  ….  Je passe aux toilettes puis dans la salle de bain en mémoire de Ponce Pilate …. Merde ! j’ai oublié de fermer la télé ! Ah ! Mais j’ai drôlement bien fait, y’a Polony qui se paie Devos …. Euh, non, pardon, Bedos (celui qui ressemble à son fils) !

    J’en suis resté le cul entre deux chaises …. Elle te l’a morigéné en toute beauté, lui assénant ses vérités avec un aplomb que nous ne lui connaissions point, le traitant de ringard, d’has been, de vieux croûton réac et raciste, de débris du PAF, de rabat-joie (il l’a mal pris), de brise menu, de bachibouzouk ….  Bref ! tout y est passé et l’autre a fini par s’enfoncer dans son fauteuil jusqu’à disparaître ….  J’ai fermé mon poste devant ce spectacle d’une désolation insupportable, ce naufrage plus morbide que celui de l’amococatrix !

    La télé est une arme ai-je pensé en moi-même dans ma tête avant de rendre mon âme à Morphée (encore un gai !)

  • La grande lessive ! (ça pourrait faire un bon titre de film !)

    Cahuzac est un traître.

    Si j'étais président, je rétablirais la peine de mort et je ferais asseoir Cahuzac sur un fourneau histoire de lui réchauffer le cul dans lequel je lui planterais des fourchettes tout en lui arrachant la langue et en lui crevant les yeux. Ensuite, je lui couperais les jambes et les bras avant de lui couper la tête !

    Gnia !

    Mais atttention, il faut aussi prendre des mesures pour attraper tous les Cahuzac qui se baladent sans être inquiétés.

    Pour cela, je préconise que tout un chacun soit obligé de déclarer tout ce qu'il cache.

    Déclarer ses mauvaises pensées, ses fantasmes illégitimes, ses caprices et autres idées infâmes.

    Reprenons la bible et les 7 péchés et appliquons la charia (oeil pour oeil).

    Que celui qui a tué soit exécuté, que celui qui a violé le soit à son tour, que celui qui a bouffé toute la confiture soit confituré et tutti quanti !

     

     

    A peine les mesures avancées par Hollande publiées qu'il va devoir les retirer ....  il en va de la survie de la République .... on ne peut tout de même pas virer les mafieux des prisons pour y faire entrer les politiques !!!!!

     


     

  • La philosophie prout prout ma chère ! Onfray m'effraie car il fait frais pour l'orfraie et les biafrais !

    Un internaute handicapé du ciboulot fait référence dans un post au philosophe Onfray !

    Or ce n'est pas un philosophe mais un petit prof de philo. Il n'a jamais rien inventé, il se contente de commenter les philosophes de façon scolaire et crétine et de blablater devant un partère de rombières dégénérées.



  • La télé rend-t-elle fou ? de Frédéric Taddéi à Laurent Ruquier quelle cohésion ? Ne soyons pa étonnés si la France pase aux mains des boukistanais !

     

    J’ai commis l’impardonnable erreur de regarder l’émission de Taddéi le vendredi soir.

    Quelle latrine dégoulinante de lieux communs et de partis-pris insanes.

    Aucun équilibre dans les propos tous plus exacerbés les uns que les autres. Ce n’est pas une émission, c’est un cloaque !

    Passons …..  en dire plus serait donner raison à ses invités déjantés.

     

    Ah ! Ruquier hier soir …. C’est fou comme un seul intervenant peut donner du corps à cette émission édulcorée !

    Arthur Martin, le chantre de l’équipement ménager a donné une belle leçon de charisme à tous ces gougnafiers qui se prennent pour des aigles (fins) de la télé de divertissements qui ne divertissent personne !

    Ah non, pardon, après vérification ce n’est pas Arthur son prénom, mais Edouard (comme Leclerc).

    Bah ! il pourrait bien se prénommer Yfig, ça ne changerait rien aux scintillements de sincérité et de forces (ouvrières) qu’il a insufflé à ce somnifère habituel.

    Nom dé diou ! Je ne me suis pas endormi sur mon canapé, au contraire, j’ai même écouté un peu Nicoletta ….. franchement, pour me faire un tel effet il en faut !!!

    Martin connaît bien son dossier. Normal me direz-vous, il baigne dedans.

    Quand même, quand il a évoqué Sarkozy on a retrouvé l’émotion primaire qui a conduit le peuple de France à le renvoyer dans ses pénates.

    Le pauvre, il veut encore croire en Hollande …..  malgré tout ce qui se passe en ce moment, les yeux dans les yeux (et la poutre dans l’œil des français)  !

    Ça  prouve seulement qu’il a un réel fond de naïveté puérile qui l’amène aussi à penser que Montebourg se soucie de quelqu’un d’autre que de son image médiatique personnelle.

    N’empêche, il garde un enthousiasme si communicatif que Laurent Ruquier s’est laissé emporter à stigmatiser les journalistes politiques pour leurs connivences extatiques avec les politiciens indignes qu’ils couvent comme la poule ses œufs. Il est même allé, Ô surprise incroyable, jusqu’à citer nommément DSK et Cahuzac comme si ces deux là avaient quelque chose à voir l’un dans l’autre.

    Mais si les journalistes politiques se mettent à leur tour à douter et enquêter sur leur fonds de commerce, la France ne s’en remettra pas.

    Dernière minute : le parquet envisage de lancer une enquête sur les circonstances dramatiques de la mort du chameau d'Hollande.Le Sénat ne se prononce pas.

     


  • Toc toc toc …… c’est #Ruquier et ses invités plus ou moins désirés. #onpc ... On n’est donc pas couchés !

     

     

    Quand la politique se perd dans les limbes de la fatuité du show bizz de la variété drolatique, cela donne une émission aux impressions de déjà vu pour ne pas dire, Ô euphémisme douçâtre, de rabâché !

    C’est à qui sera le plus clown.

    Donc, nous voilà face à face à l’écran qui débite ses images et ses sons.

    Le to flop ….. un vrai flop.

    Et voici Henri Guaino qui s’assied dans le petit fauteuil qui en a vu d’autres (des culs).

    Et là ! Vlan, c’est l’hallali !  Taïaut sur le bourrin, tous contre un et une belle unicité de pensée contre le malvenu.

    Bon, à la décharge des assaillants, il faut reconnaître que la rhétorique du sieur Guaino laisse fort à désirer.

    En effet, celui-ci réclame le droit de juger le juge en tant qu’homme et non en tant que juge représentant la Justice (injuste par destination).  Ce à quoi les autres rétorquent à juste titre que si cette philosophie s’applique au juge il faut qu’elle puisse aussi s’appliquer au quidam nommé Sarko alors que Riton associe Nicolas à l’État et réclame à ce titre l’impunité de l’ancien président (poils aux flancs).

    On se retrouve en pleine casuistique, le dilemme tourne au sophisme jésuitique et hypocrite (pardon François, mais je ne suis qu’un humble observateur).

    Et le débat de tourner en rond, de se mordre la queue, de s’effilocher comme une vieille brebis après l’assaut du bouc.

    C’est à cet instant exactement que Riri Bohringer se lance dans une palabre verbeuse et parfaitement démagogo sur le manichéisme populo qui voudrait que tous les riches soient méchants et tous les pauvres gentils.

    Moi, je peux vous dire qu’il n’en n’est rien ! Je connais des pauvres très méchants.

    Sur les riches je ne me prononcerai pas ……  je n’en côtoie point.

    Riton Guaino se casse et l’ambiance change instantanément du tout au tout. Les couteaux sont rentrés dans leurs étuis et les sourires renaissent sur les visages précédemment crispés.

    Une bonne pub pour le film du siècle qui réunit une actrice merveilleuse et un merveilleux acteur dans une comédie prolixe et prosélyte dont le thème est la profondeur infinie du néant.

    Les éloges fumeuses  pleuvent plus dru que la pluie sur les toits d’Afrique à la saison éponyme.

    Ah ! Qu’ils sont divins, qu’ils sont beaux et infiniment admirables ……  et cot cot cot !!!

    AH ! Les filles et fils à papa ….. quels enfants gâteux intimement persuadés d’être les dépositaires d’un talent personnel alors qu’ils ne doivent d’être mis en avant que sur le nom de leurs parents qui eux-mêmes furent de gentils gosses de leurs papas mamans !

     

    C’est au tour de Riri et de sa fifille de poser leurs postérieurs dans les petits canapés étroits comme l’esprit des VIP qui les occupent.

    Derechef le chœur des belles louanges idylliques se fait caressant. Qu’ils sont beaux, divins et admirables et  …….  Cot cot cot …. !!!

    Le père et la fille ….  Dites, la fille, elle ne serait pas un brin anorexique ? Vous avez-vu ce faciès émincé, ses traits tirés et fatigués …. Elle fait la grève de la faim ou quoi ? Remarquez, le père n’est pas beaucoup mieux ! Ils doivent suivre un régime maigre.

    Voilà ! c’est tout, il est temps d’aller se coucher …. Avec cette impression de déjà vu ….. doux euphémisme pour ne pas dire rabâché !!!!

  • Laurent Ruquier reçoit la candidate PS à la mairie de Paris : Anne Hidalgo (même pas nue)

    En avant première (et vous pourrez vérifier samedi), voici le résumé de l'interviewe A. Hidalgo :

    LR : Chère AH, vous vous présentez à la mairie de Paris en tant que bras droite de l’ancien maire, qu’avez-vous à dire aux parisiens pour les convaincre ?

    AH : Oh ! c’est simple, ça tient en 2 points.

    Premier point, en ma qualité d’adjointe, j’ai trempé dans toutes les bidouilles depuis une décennie, je connais donc les dossiers par coeur.

    Deuxième point, je suis la meilleure.

    LR : Ah ! effectivement, vous êtes très convaincante. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce que vous ferez pour la ville lumière ?

    AH : L’heure est aux économies, c’est pour cela qu’un certain nombre d’arrondissements verront leurs lampadaires éteints à partir de 22 heures (sauf Neuilly et le XVIème) ce qui fera des économies substantielles.

    Le métro et le RER coûtent cher, je vais diviser par 2 les trames et les allers retours incessants qui polluent et font du bruit quand je dors.

    Enfin, je vais faire démonter ce hideux et coûteux tramway qui ne sert à rien et que les parisiens abominent. Croyez-moi, les économies vont être considérables.

    LR : Ben dis-donc, vous y allez fort ! Et qu’allez-vous faire de toutes ces économies ?

    AH : Dans le cadre de la nouvelle orientation ordonnée par notre très aimable et très rose pépère président, je vais investir les économies dans la nouvelle politique urbaine pour le redressement des entreprises du bâtiment qui voient leurs bénéfices fondre comme la neige quand brille le soleil.Pauvres Bouygues, da Vinci ....  et Marcel Moutiers, entrepreneur du XVIème qui m'a réparé mon bidet qui fuyait !

    Je vais revendre la tour Eiffel aux chinois et à la place je vais faire construire des immeubles très beaux et très chers ce qui fera encore des sous pour la mairie.

    Idem pour le palais de Chaillot et le Trocadéro, on rase (gratis) et on reconstruit de très jolies villas dans un très bel environnement boisé avec du mimosa et des tourterelles …. Ça va être le paradis !

    Je transforme Notre-Dame en parking, et le Sacré-Cœur en hypermarché. La place de l’étoile sera rebaptisée place Allah et la défense sera bien défendue.
    Voilà !

    LR : Bon … ben après ça, y’a plus qu’à aller se coucher !


    Il avait raison mon général, les français sont vraiment des veaux !


    PS : dites ! ? vous ne trouvez pas que ce gouvernement ressemble à un groupe d'amis touristes qui organisent des jeux de cons pour passer le temps des vacances ?



  • Dans la série : les voyages imaginaires d’Yfig, voici le premier : « Chypre, voir Nicosie et mourir de rires »

     

     

     

    Dites, les ami(e)s, vous y croyez, vous, aux queues interminables devant les distributeurs de billets ?

    Ils n’ont pas internet à Chypre ?

    Un petit virement internet en Suisse et hop, ni vu ni connu j’t’embrouille la monnaie  ….

    Moi, j’ai placé mon pognon au Boukistan.

    C’est un pays sérieux et très stable …  la preuve, le président a 185 ans et est au pouvoir depuis 1843.

    Là-bas, les banques sont ouvertes 24h sur 24 et les employés sont particulièrement attentionnés. Les jeunes éphèbes vous reçoivent en maillot de bain et les damoiselles en nuisette. Elles et ils vous servent du champagne dans de grands verres en cristal et vous chantent des chants nationaux doux, suaves et érotiques ….. d’ailleurs, on ne fait pas vraiment la différence entre une banque et un bordel sauf que c’est bien plus cher.

    Quand l’avion s’est posé sur le tarmac et que j’ai vu les chypriotes se jeter sur les touristes pour leur demander des sous pour manger, j’ai cru que je m’étais trompé de pays !

    Pourtant, la douceur du temps, les arômes épicés d’épicéas et de pain d’épice …  tout me confirmait que j’y étais !

    Seulement voilà, Nicosie est au bord de la ruine comme l’étai. Les banques sont fermées et les bordels ne donnent pas d’argent.

    Moi, je n’ai fait ni une ni deux, j’ai plongé une tête dans la méditerranée histoire de dire que je n’avais pas complètement perdu mon temps et puis je m’en suis reparti fissa vers des cieux plus argentés.

  • Times are changing. Les censeurs du FN sont ses encenseurs de demain et les actes anti-islamistes, antiracistes, antisémites et anticeltistes sont en augmentation constante et virulante.

     

     

     

    Hier encore, le simple fait de partager le même point de vue que le FN sur un thème tel que le laxisme social ou l’anti-indigènes relevait du bannissement et de l’excommunication !

    Mais voici que la foi des charbonniers censeurs se ramollit, les censeurs d’hier sont en train de baisser la tête et certains, même, commencent à chanter les louanges du nationalisme joyeux et l’allégresse de la France profonde.

    Allons, mesdemoiselles, mesdames et messieurs les « censeuses » et censeurs, ressaisissez-vous, vous n’allez tout de même pas donner raison à Marine et à ses marins !

    Ah les braves gens qui rugissaient hier contre les lepénistes et qui sont prêts, bientôt à lêcher les gonades de Marine pour rester dans le courant et retrouver un peu du pouvoir et de l’argent de la future majorité !

    Car, voyez-vous, celles et ceux qui braillent contre sont celles et ceux qui seront éternellement du côté du manche et du goupillon.

    La balance penche !  ….  Vite, sautons dans l’autre plateau et précipitons le déséquilibre et présentons nos candidatures avec les gagnants. Il sera temps, ensuite, d’insulter ceux qui seront restés dans le plateau perdant.

    Du coup, les actes inciviques se multiplient et l’invective raciste et anticeltique devient monnaie courante pour ne pas dire la doxa !

    Je dis ça parce que les bretons dégustent en ce moment ! Ainsi, ce brave Cahuzac dont le tort est d’aimer trop le chocolat Suisse est obligé de démissionner.

    Ce cher le Driant, adjudant de première catégorie voit son budget remis en cause et ses spadassins obligés de porter leurs vieilles godasses un an de plus !

    Kerviel a été condamné …  on l’a toujours pas digéré !

    Et tant d’autres braves et courageux bretons qui furent les victimes de l’ostracisme anticelte !

    Il faut que ça cesse ! Le changement …..  tout de suite !!!