Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Petites annonces et messages persos - Page 5

  • la vie en couple

    Un internaute, quelque peu frisé des neurones, me pose cette question :

    Est-ce qu'il faut coucher pour arriver sur le Net ?

     

    Je répondrai à cet australopithèque à roulettes que pour arriver sur le net, il faut, à l’instar de tongs pour arriver à la plage, de bottes pour arriver sur un bateau, de parachute pour sauter d’un engin volant, de cheveux pour se coiffer, de crème dans la sauce poitevine, de vin dans la sauce pays d’auge, de noisettes dans la danse, de choucroute à versailles ….. il faut, disais-je, pour arriver sur le net, un ordinateur pas trop versatile, un provider pas trop nounouille et une connexion de type éthernet ou WIFI.

     

    Voilà ce qu’il faut pour arriver sur le net et qui me contredit n’a qu’à essayer d’aller sur le net en restant dans son lit !!!!!

    :-)

  • A Elle

    Bon !

    J'ai rapidement regardé dans l'historique de mon blog et n'ai pas retrouvé le texte qui va suivre .....  en souvenir de René Char ..... ou Maurice ... ou Pascal .... ou Christian  ... euh .... ! Char, je ne connais que lui .......

     

     

     

    =============================================================

    Islam

    ou 

     

    US contre X, un cauchemar presque ordinaire

     

    Il est grand temps de lire ou relire René Char.

     

    Voici le cauchemar que j’ai fait cette nuit :

     

    « Les Etats-Unis venaient de mettre en branle leur stratégie de vengeance. Ils avaient trouvé un nom percutant pour ce programme : ‘Justice sans limite’.

    Devant bien sortir de chez moi pour aller gagner ma croûte, je rasais les murs, je baissais la tête et les yeux pour ne pas croiser les regards de ceux qui, fièrement, adoptaient un port altier et hautain, celui de ceux qui, sûr de leur droit et de leur jugement, donnaient totalement raison aux Américains de venger l’effroyable tuerie perpétrée par des fous d’un Dieu que personne ne pouvait joindre, pas même sur internet.

     

    Un grand gaillard me barra soudain la route. Il revêtait une tenue kaki et portait un pistolet à la ceinture.

    -          ‘ Pourquoi tu marches la tête basse, me demanda-t-il ?’

    -          ‘Eh bien ! je ne sais pas vraiment, je suis très perplexe, je me demande si la Camarde ne serait pas la seule à trouver son compte dans ce drame’

    -          ‘Je comprends rien à c’que tu dis, de qui parles-tu ? c’est une Musulmane avec un nom comme ça. Sois plus clair !’

    -          ‘C’est que je vais être en retard à mon boulot …. ‘ Balbutiais-je, cherchant une issue de secours.’

    -          ‘T’iras plus jamais à ton boulot si tu réponds pas ! T’es pas au courant ? Moi, je fais partie de la milice, crée par le gouvernemant que les Américains ont installé à Vichy et je dois surveiller et éliminer tous ceux qui marchent la tête basse.’

    Je me dis que ce n’était pas possible, que je rêvais, que je cauchemardais, que tout ça n’avait ni queue ni tête.

    Mais le gars me posa une énorme main poilue sur l’épaule.

    -          ‘Alors, tu te décides ou je te descends tout de suite ?’

    Il tenait, de l’autre main, son arme pointée sur ma tempe.

    -          ‘Attendez, ne tirez pas, je suis de votre côté, d’ailleurs, je travaille pour une boîte Américaine et ils vont s’inquiéter de mon retard et vous en aurez la responsabilité.’

    Le grand gars, déguisé en GI, me laissa partir avec des excuses.

     

    Je me réveillais baignant dans un bain de sueur.

    Je bus un coup d’eau, allumais un clop et pris un bouquin de Gweltaz pour me changer les idées.

    Je me rendormis très vite, car je travaille dur pour gagner mon pain quotidien.

     

    Le décor avait changé, je me trouvais à présent sur le coteau d’une montagne, au milieu du maquis.

    René était allongé sur mon flanc droit, il pointait une énorme mitraillette sur un convoi GI qui cahotait sur le chemin de chevrier en contrebas.

    -          ‘Faut pas tirer, seulement si on peut pas faire autrement, on ne doit pas les alerter car l’avion ravitailleur ne va pas tarder et on a absolument besoin des vivres et des armes qu’il transporte.’

    Autant vous dire que j’atteignais des abysses de perplexité.

    -          ‘Tiens, regarde ce gros GI, là, derrière le camion, il est en train de pisser, j’ai bien envie de lui couper la zigounette’ me dit René.

    -          ‘écoutes, René j’ai comme un trou, je n’arrive pas à rassembler mes souvenirs, tu peux m’expliquer ?’

    Comment savais-je qu’il s’appelait René ? Mystère et boulle de chewing gum !

    -          ‘Ouais, c’est normal, après le coup que t’as reçu sur la tête hier.  Nous on est les bons, les maquisards, eux, ils sont venus nous envahir et nous dicter leur loi, c’est les méchants. Heureusement il y a  `mousse au chocolat fils d’une marque de machine à laver` qui nous soutient, c’est un de ses avions qu’on attend. Et quand on aura gagné cette putain de guerre, on s’ra tous des héros, on créera un vrai gouvernement Islamiste, on priera dix fois par jour, on construira des mosquées, on voilera nos femmes, on fêtera l’Aïd el Kebir, on changera de langue, et surtout, nous, les maquisards, on aura les meilleurs portefeuilles au gouvernement.’

     

    Je me levais d’un bon dans mon lit.

    Ma femme eut peur et poussa un cri.

    Je lui demandais de remettre immédiatement son foulard qui venait de glisser  sur ses épaules dans son mouvement incontrôlé.

     

     

     Yfig paris 2001

     

  • Un de mes mirliton bientôt édité chez Joseph Ouaknine

    Ce n'est pas l'évènement du siècle, mais ça pourrait être celui de l'année !

     

    Enfin, je suis édité.

    Je serai dans le prochain recueil : Les Cahiers de Poésie 10 - collectif de poésie

    Oh , il ne s'agit que d'un mirliton, mais il y a un début à tout !

    Et puis Joseph me fait la faveur d'y insérer quelques uns de mes tableaux ! 

    En fait j'ai déjà participé aux coups de folie de Joseph, et j'en suis fier.

    Joseph fait de TRES beaux bouquins reliés pur cuir .... une vraie merveille .... et pas cher : 15 euros!

    Il fait ça en artisan, avec passion et constance .... depuis ..... j'en sais rien mais au moins 7 ou 8 ans !

    Il va m'engueuler si je me trompe, mais je rectifierai. 

     Je ne vous mets pas l'URL de son site car, hélas, elle est plombée par des popups de pub.

    Mais si vous êtes curieux, vous chercherez sur coucou gueule !!!!!

     

    bon voyage et à bientôt ! 

  • A bon entendeur



    J’informe ipso facto illico presto le sieur Vincent Bolloré que je suis disponible, et mon épouse itou, de demain jusqu’à sans fin.
    Qu’il veuille bien s’arranger avec les autorités de l’aéroport de Deauville-Trouville pour les informer du jour et de l’heure à laquelle il compte nous faire ‘ramasser’.

    Pour ce qui est de notre séjour sur son yacht, je tiens à préciser quelques points de détails qui me semblent essentiels et non négociables.
    Nous ne supporterons en aucune façon d’avoir à partager le jaccusi avec qui que ce soit, pas même un sumo.
    Je veux mes œufs mollets le matin vers 11 heures, 11heures 30 quand je me lève.
    Je veux les journaux découpés et synthétisés avec, en premier, les rendements des actions du groupe afin de vérifier la bonne santé dudit groupe (je ne voudrais pas me voir jeté par-dessus bord par surprise !)
    J’exige que le personnel féminin du yacht porte la bokra-inch-allah noire (comme il se doit).
    Je veux que le personnel masculin soit émasculé afin d’éviter tout quiproquo avec ma chère épouse.
    Je veux des draps de soie de Chine et des serviettes de toilettes à mes initiales.
    Je veux des gants de toilette propres chaque matin et aussi, si c’est pas trop demander, un petit flacon de shampoing comme j’en ai l’habitude au ‘formule1’ de bornambusc.
    Pour les croissants, il me les faut chauds, frais, et croquants (exactement comme les cornichons !).
    Bon ! nous verrons sur place car je ne puis prévoir toutes les situations possibles lors d’un si long séjour, mais de toutes façons, nous exigeons du soleil et une eau de mer à 27 degrés permanents.

    Voilà, très cher ami, nous serons vraiment ravis de vous rendre heureux en répondant positivement à vos avances.
    Pour mes enfants, si vous avez besoins de cadres supérieurs ….. minimum salarial de 300000 euros mensuels.

    Allez, je vous serre la paluche et une grosse bise à vot’ dame qui a bien de la chance de vous avoir mis le grappin dessus !!!!!

  • A mon ami Nicolas


    Mon bien cher ami,

     

    je vous saurais gré de bien vouloir intercéder auprès des impôts de mon bled afin qu'ils arrêtent de me faire chier.

     

    Si vous pouviez, également, pendant que vous y êtes, expliquer aux notables de mon bled qu'il faut pas qu'ils me fassent chier trop longtemps .....  !

     

    Bon ! mon épouse et moi comptons vous inviter, ici, chez nous pour passer 2 jours et demi.

    Nous vous ferons visiter le champ du gros con de voisin, nous vous emmenerons voire le petit ruisseau en bas de notre petit bois de chardons pour que vous puissiez constater par vous-même qu'il n'y a plus un seul écrevisse (et ceu depuis bientôt dix longues années!)

    Nous vous conduirons à Honfleur pour que vous puissioez constater de vos propres yeux qu'on est envahis par les parigos têtes de veaux et les parisiens têtes de chiens !!!!!

     

    vous pourrez m'assister dans le déserbage du potager et le débouchage de la fosse septique.....

     

    Vous ne vous ennuirez pas une seconde et vot'dame pourra cueillir des pissenlits pour qu'on en fasse une bonne salade bio et vos enfants pourront se tremper dans la mare aux tétârds.

     

    A bientôt très cher ami ! 

  • Un gus qui manque pas d'air !!!!!

    Je reçois un publimail de Monsieur Aron !!!


    --- Remy Aron a écrit :

    Artension soutient la Maison Des Artistes…
    Soutenons Artension.


    Le magazine Artension est un des rares à avoir pris position pour la MDA dans sa lutte pour l’amélioration du statut , de la vie, de la reconnaissance de tous artistes, quelles que soient leur famille d’expression.

    A de multiples occasions, Artension a informé sur nos projets et nos actions, les a expliqués dans le cadre d’une réflexion globale qu’il mène courageusement pour libérer l’art d’aujourd’hui de tout ce qui l’enferme et le dénature, et pour révéler la diversité de la création d’aujourd’hui.

    Artension, qui ne bénéficie d’aucun soutien, ni de groupe de presse, ni de l’État, est pour cela un magazine totalement libre dans sa fonction d’ information, de réflexion et dans ses engagements auprès des artistes.

    Pour garantir l’indépendance d’Artension, pour consolider son développement et sa reconnaissance, il nous semble indispensable que les artistes s’engagent pour ce magazine, comme celui-ci le fait pour eux.

    Pour cela, j’appelle tous les artistes à manifester leur soutien à Artension, tout simplement, en s’y abonnant.


    Bien cordialement


    Rémy Aron
    Président de la Maison des Artistes






    Alors je lui réponds :



    Bonsoir Monsieur Rémy Aron.

    Puisque vous vous permettez de me solliciter, je me permets de vous répondre.

    Mon expérience de la MDA est des plus décevantes.

    Il s'agit à mes yeux d'une association à la gestion particulièrement opaque avec des objectifs tout particulièrement iniques.

    Vous prétendez défendre les artistes, mais dans les faits, vous ne reconnaissez le droit de se présenter comme artistes qu'à ceux qui ont les moyens de vous verser des cotisations qui vous permettent d'entretenir votre 'machin' que vous essayez de faire passer pour un organisme officiel.

    Qu'est-ce donc que cette secte qui fustige tout ce qui ne fait pas partie de la coterie ?

    Vous faites semblant d'ignorer les conditions de vie des véritables artistes (à contrario des vendeurs que vous représentez) qui galèrent comme de beaux diables pour faire reconnaître leurs travaux.
    Pire, vous vous organisez en lobbying auprès des maires, des musées et autres FRAC ou DRAC pour les convaincre de refuser toute aide de quelque nature qu'elle soit aux artistes qui n'avaient que cela comme espoir de se faire connaître.

    Monsieur, je vous le dis comme je le pense au tréfonds de mon âme, vous êtes le pire danger qui existe en France pour la liberté et le développement de l'art.

    Je ne soutiens pas la MDA et, si j'en avais le moyen, je ferai tout pour accélérer sa déconfiture qui n'est que justice au vu de vos agissements passés.

    Yfig

  • Publicité

    DEMANGEAISONS

    http://bouquinstinct.leforumbleu.net/emeutes_khalid.htm

     

     


    « Démangeaisons » de Khalid Benslimane chez EMEUTES :



    Ce nouvel auteur qui parait dans la Collection Emeutes, aux Editions Bouquinstinct, est un Marocain, vivant à Casablanca.

    Il fait partie depuis plusieurs années de la bande de « Dégaine ta Rime ! » où son écriture s’avère un régal pour nos pupilles gustatives…



    Aujourd’hui, avec "Démangeaisons", Dan Leutenegger réunit des textes très divers dans un recueil illustrés par quatre tableaux d’Aglaé Vadet et dont la couverture a été réalisée par Sylvie Huret.



    C'est le 20 ème titre de la collection !

    Nous étions loin d’imaginer un tel succès.

    Nos auteurs nous font voyager :

    Hervé Baudouy, canadien.

    Colette Haddad et Jean-Pierre Clémençon, belges.  (ou presque ... !!!!  ça veut pas dire qu'ils sont suisses pour autant !!!   sacré Aglaé !!!!!)

    Et maintenant, Khalid Benslimane, marocain.

    Bientôt la lune ?...



    Un prochain recueil est déjà en cours de préparation...

     

    http://bouquinstinct.leforumbleu.net/emeutes_khalid.htm

  • Coucou

    Aujourd'hui, 5 décembre 2006, il fait doux.

    Je tenais à marquer cette date d'une pierre ou d'un galet !

     

    A plus tard .....

  • Meubles anciens

    Cherche : ancêtre à tiroirs pouvant aussi servir de confiturier et autre compotier. Se doit d'être en bois ... d'arbre ... noble ! Doit avoir servi sur plusieurs générations ou à plusieurs (nous ne sommes pas sectaires pour ce qui relève des meubles à partouzes) Doit être accompagné de son pedigree (en fer blanc de zinc ou rutile mais pas d'oxyde de plomb - trop dangereux!) Doit se comporter bien aux intempéries comme au réchauffement de planète et ne pas craquer la nuit . Notre chat de noble race de gouttière cardiaque et cacochyme croit aux revenants et le moindre bruit le conduit à hululer comme un vieux chouan retors et anticonstitutionnel !!! Nous cherchons cet aïeul à un prix raisonnable, la meilleure solution, pour nous, serait un vieux riche cherchant une famille d'acceuil pour lui assurer de vieux jours rapides et heureux : nous prônons la qualité avant la quantité. Nous n'avons rien contre les blasons et autres écus, mais de grâce, pas en cuivre ni laiton ou étain : faire les cuivres, c'est vieux jeu !!! Nous l'occuperons, bien sûr ! en chargeant se vieux bras de pots de confiture, de boîte de conserve, de pâtés, de réserve de paquets de sucre, de nouilles et de riz en prévision de la prochaine guerre mondiale et de la disette inévitable qu'elle entraînera (mieux vaut prévenir que quérir !!!) Voilà ! si vous avez ça ou mieux (nous sommes ouverts), écrivez-nous, réponse assurée si proposition sérieuse !!! Y PS : vieux psys freudistes et autres lacanistes s'abstenir.