Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

noblesse oblige - Page 4

  • Braves gens, résignez-vous, les banques sont plus fortes que nous tous réunis … la preuve !

     

     

    Source : NetIris

    Adoption définitive du projet de loi de régulation bancaire et financière

     

    L'AMF disposera désormais d'un pouvoir de transaction. Toutefois, la procédure de transaction est exclue dans les cas les plus graves (tels que les abus de marché et la diffusion d'une fausse information lors d'une offre au public de titres financiers), et elle ne concerne pas les infrastructures de marché. Les décisions liées à la composition administrative peuvent être portées devant le juge judiciaire selon les voies de recours normales.

     

     

    Quand on vous le dit :

    Sans justice, pas d’injustice !

    Les banques échappent à la justice ordinaire et tout comme Chirac en son temps, peuvent faire négoce de leurs responsabilités payées par le  stupide contribuable.

  • J'ai appelé l'Elysée ... Nicolas m'a tancé : "la retraite, la retraite, vous n'avez que ce mot à la bouche ..... pensez plutôt à voter pour moi !"

     

    Je reçois le message suivant :

     

     

    UN SCANDALE ! ! !

    A SAVOIR AVANT LA « TONTE » DE 2010

    Vous avez remarqué que nos politiques se battent comme des fous pour rentrer dans

    l'administration européenne

    Et pourquoi ?

    A LIRE CI-DESSOUS

    En guise de réflexion !

    Scandaleux, tout simplement.

    Envoyez ceci aux Européens que vous connaissez !!!

    La retraite à 50 ans avec 9.000 euros par mois pour

    les fonctionnaires de l'UE a été approuvée !!!!

    Cette année, 340 fonctionnaires partent à la retraite anticipée à 50 ans avec une

    pension de 9.000 Euros par mois.

    Oui, vous avez bien lu !!!

    Afin d'aider l'intégration de nouveaux fonctionnaires des nouveaux états

    membres de l'UE (Pologne, Malte, pays de l'Est...), les fonctionnaires des

    anciens pays membres (Belgique, France, Allemagne..) recevront de l'Europe un

    pont d'or pour partir à la retraite.

    POURQUOI ET QUI PAIE CELA ?

    Vous et moi travaillons ou avons travaillé pour une pension de misère, alors

    que ceux qui votent les lois se font des cadeaux dorés.

    La différence est devenue trop importante entre le peuple et les "dieux de

    l'Olympe" !!!

    REAGISSONS par tous les moyens en commençant par divulguer ce message à

    tous les Européens.

    Bonne journée à tous quand même.

    C'EST UNE VRAIE MAFIA CES HAUTS FONCTIONNAIRES DE l'UNION EUROPEENNE....

    A DIFFUSER LARGEMENT S.V.P

    Les technocrates européens jouissent de véritables retraites de nababs...

    Même les parlementaires qui, pourtant, bénéficient de la "Rolls" des régimes spéciaux, ne

    reçoivent pas le tiers de ce qu'ils touchent... C'est dire ! Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de

    "contrôleur adjoint de la protection des données", aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de

    service (en novembre 2010), une retraite de 1 515 € / mois. L'équivalent de ce que touche, en

    moyenne, un salarié français du secteur privé après une carrière complète (40 ans).

    Son collègue, Peter Hustinx, vient de voir son contrat de cinq ans renouvelé. Après 10 années, lui

    aura droit à près de 9 000 € de retraite / mois.

    C'est simple, plus personne ne leur demande des comptes et ils ont bien décidé d'en profiter. C'est

    comme si, pour leur retraite, on leur avait fait un chèque en blanc.

    En plus, beaucoup d'autres technocrates profitent d'un tel privilège :

    1. Roger Grass, greffier à la Cour de justice européenne, va toucher 12 500 € de retraite par mois.

    2. Pernilla Lindh, juge au Tribunal de première instance, 12 900 € / mois.

    3. Damaso Ruiz-Jarabo Colomer, avocat général, 14 000 € / mois.

    Consultez la liste :

    http://www.kdo-mailing.com/redirect.asp?numlien=1276&numnews=1356&numabonne=62286

    Pour eux, c'est le jackpot. En poste depuis le milieu des années 1990, ils sont assurés de valider

    une carrière complète et, donc, d'obtenir le maximum : 70 % du dernier salaire. Car, c'est à peine

    croyable... Non seulement leurs pensions crèvent les plafonds mais il leur suffit de 15 années et

    demie pour valider une carrière complète alors que pour vous, comme pour moi, il faut se tuer à la

    tâche pendant 40 ans et, bientôt, 41 ans.

    Face à la faillite de nos systèmes de retraite, les technocrates de Bruxelles recommandent

    l'allongement des carrières : 37,5 ans, 40 ans, 41 ans (en 2012), 42 ans (en 2020), etc. Mais, pour

    eux, pas de problème, le taux plein c'est 15,5 ans... De qui se moque-t-on ?

    A l'origine, ces retraites de nababs étaient réservées aux membres de la Commission européenne

    puis, au fil des années, elles ont également été accordées à d'autres fonctionnaires. Maintenant, ils

    sont toute une armée à en profiter : juges, magistrats, greffiers, contrôleurs, médiateur, etc.

    Mais le pire, dans cette affaire, c'est qu'ils ne cotisent même pas pour leur super retraite. Pas un

    centime d'euro, tout est à la charge du contribuable...

    Nous, nous cotisons plein pot toute notre vie et, au moindre retard de paiement, c'est la déferlante :

    rappels, amendes, pénalités de retard, etc.

    Aucune pitié. Eux, ils (se) sont carrément exonérés. On croit rêver !

    Rendez-vous compte, même les magistrats de la Cour des comptes européenne qui, pourtant,

    sont censés "/contrôler si les dépenses de l'Union européenne sont légales, faites au moindre coût

    et pour l'objectif auxquelles elles sont destinées.../ ", profitent du système et ne paient pas de

    cotisations.

    Et, que dire de tous ces technocrates qui ne manquent pas une occasion de jouer les "gendarmes

    de Bruxelles" et ne cessent de donner des leçons d'orthodoxie budgétaire alors qu'ils ont les deux

    mains, jusqu'aux coudes, dans le pot de confiture ?

    A l'heure où l'avenir de nos retraites est gravement compromis par la violence de la crise

    économique et la brutalité du choc démographique, les fonctionnaires européens bénéficient, à nos

    frais, de pensions de 12 500 à 14 000 € / mois, après seulement 15 ans de carrière et sans même

    cotiser... C'est une pure provocation !

    Mon objectif est d'alerter tous les citoyens des états membres de l'Union Européenne. Ensemble

    nous pouvons créer un véritable raz de marée.

    Il est hors de question que les technocrates européens continuent à jouir, à nos frais et en toute

    impunité, de telles retraites. Nous allons leur remettre les pieds sur terre.

    Sauvegarde Retraites a réalisé une étude précise et très documentée qui prouve par "A+B"

    l'ampleur du scandale. Elle a déjà été reprise par les médias.

    http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hautsfonctionnaires-

    europeens/916/0/344867

    Diffusons, diffusons massivement auprès de tous les relais de vingt-sept pays de l'Union

    Européenne, il en restera bien quelque chose

     

     

     

     

     

     

     

    Ma réponse :

     

    Bonjour à tous,

     

    Ben oui, et ce n'est pas le seul scandale !

     

    Savez-vous que les parlementaires et TOUS LES FONCTIONNAIRES européens ont un statut privilégié ?

     

    Ce qui est dit ici pour les retraites est vrai aussi pour les salaires (il ne paient pas d'impôts, par exemple) et ils ont un voyage aller-retour en classe affaires par semaine et une chambre 4 étoiles et un véhicule de fonction avec chauffeur ..... et des frais de bouche .....  etc .........

     

    Ce n'est pas un scandale, c'est le retour tout simplement au système féodale .....  et ça n'est pas d'hier, ça existe depuis que l'europe existe et l'europe existe pour ça et pour eux, les nouveaux seigneurs !!!!!

     

    Mais quel pouvoir avons nous de lutter contre ça ?

     

    Ils sont élus par 20 % des électeurs européens (80% d'abstentions ou de votes nuls), autrement dit, ils s'élisent eux mêmes et entre eux !!!!!

     

    C'est bien d'en parler, je vais mettre ça sur mon blog (lu par une centaine de personnes tous les jours .....) et ça ne sera pas la première fois que je dénoncerai ce système purement féodale .....  mais qui entend ????  qui écoute ???????

     

    Bien amicalement

     

    Y.

     

  • Avec l’ami Driout, c’est concours de déconne à tous les étages !

     

     

     

     

    Té ! je vous le cite (piqué sur son site) :

     

    J'ai le triomphe de plus en plus modeste. A quoi bon répéter mes mérites ?

     

    Et puis :


    Métaphoriquement vôtre. Je suis sur un petit nuage quand la pensée se fait plus légère que le vent.

     

    Ou encore :

     

    Si la poésie est le langage de la passion alors j'ai peur qu'on ne doive bientôt écrire un livre parlant sur le déclin de la poésie.

    La poésie ou l'histoire d'un désenchantement occidental.

     

    Ou bien :


    Que je sois un excentrique nul n'en peut douter mais enfin un excentrique à froid c'est toute la différence !

     

    Heureusement, il finit par se résoudre à nous livrer l’une de ses profondes pensées dont il a le secret et qui font qu’on lui pardonne ses incartades :

     

    Le mécano de la vie est éblouissant parce qu'il est tout le contraire d'un mouroir orthographique. On pourrait croire qu'avec un alphabet aussi simple que celui de l'ADN initial on n'arriverait qu'à des formules extrêmement répétitives, il n'en est rien, les cellules se forgent une mémoire créative si l'on peut dire. Elles se métamorphosent selon les besoins du lieu et du moment.
    Les cellules souches pluripotentes sont un bon exemple dans la polyvalence du vivant. La mémoire cellulaire est plastique et n'est jamais une limite absolue, juste un frein sur lequel on appuie quand on en a besoin. Tout est possible, mais pas n'importe quoi ... sauf peut-être avec les cellules cancéreuses qui s'emballent toutes seules et où la mémoire devient tristement répétitive.

     

    On dirait de la poésie en prose mais toujours prosopopée !

     

    Je vais vous dire, moi, ce que je pense de la poésie !

    J’ai courtisé (je suis un grand courtisan, tous les amis et mes proches vous le confirmeront) les associations, les amateurs, les concours, les éditeurs de poésie ……. Tout ce que j’ai lu ou entendu (à de rares exceptions près) c’est de la guimauve pour vieilles érotomanes en manque de sirop de sperme pour mettre dans leur thé (just a cloud, please !)

     

    C’est toujours des histoires niaiseuses (quand il y a histoire …) !

     

    Extrait :

     

    A Camille, à travers le miroir...

     

    Plantée là sur ton derrière .... de quoi as-tu peur ?

    Le doigt sur l'interrupteur ....... de quoi as-tu l'air ?

    Ses ardeurs te désertent, tu restes le coeur en rade

    Une ride sur ton front, vous n'avez rien à dire

    Erosion du temps passé, tu rodes et lui dort.

    Trop de soupçons, trop de soucis, tous (sic) ces serments .....

     

    Etc ......  il y en a toute une tartine à l'avenant .........  J'ai ramassé ce torche-cul dans les greniers à sel de Honfleur .... où des spectateurs éberlués et indigents ont écouté ces conneries sans broncher !

     

    Plantée là sur ton derrière ....

    Le doigt sur l'interrupteur ......

     

    Moi, je dis que ça me remplit de stupeur !!!!!

     

     

    Et si vous avez suffisamment de curiosité pour vous balader sur les sites des pouett pouett, vous en lirez des tombereaux de ce genre !

     

    Dans l’imagerie populaire, le poète est une espèce de dégénéré assisté qui vit la tête dans les nuages et le cul dans le réfrigérateur (sans parler du doigt sur l’interrupteur !)

    Tout ce qui ne dégouline pas de bons sentiments et de phrases guimauve ne saurait être retenu comme poésie.

     

    Villon ! ?

    Ah ! mais c’est pas pareille !!!

    Villon, tout le monde connaît son nom et reconnaît ses mérites de poètes, mais personne ne l’a lu ! Quand à ceux qui l’ont lu, ils n’y ont rien compris !

     

    Ruteboeuf n’arrive pas à la semelle de Villon, bien qu’il soit excellent ! D’ailleurs, personne ne sait qu’il a existé !

     

    Non, le poète par excellence, c’est Rimbaud, Baudelaire, Carla Bruni, doc gynéco, Adamo, Lucien Mécano …. Bref ! tout ces loquedus qui transpirent la sueur du mot minable à prix d’or !

     

    Rimbaud, y’a quelques trucs qui ne sont pas mal du tout ….. mais Baudelaire, quelle tâche !!! auto édité et promu par l’aïeul de Séguéla le faiseur d’anges médiatiques dans sa petite maison dans la prairie de Neuilly !

     

    Allez, je m’éteins là, j’ai trop de mal à penser à ce marigot de business men de la poésie Mac Do !

     

     

    Moi aussi je sais parler d'amour :

     

     

     

    L’amant de paille

     

    J’ai mis les mots qui siéent

    Lèvres, sucées, soupirs,

    Fripon de tes désirs

    J’ai loué ta beauté

     

    Toi sur ton escabeau

    Tu jouis de l’altitude

    Le paysage est beau

    Comme ton attitude

     

    Mais voilà que j’étouffe

    A trop lécher ta touffe

    J’ai perdu l’équilibre

    Je pars en chute libre

     

    Je désirais te prendre

    Et de mon pieu te fendre

    Mais le sol est bien dur

    Et mon kiki trop mûr

     

    Il devient confiture

    Tu tombes sur mon dos

    Du haut de l’escabeau

    J’ai l’air idiot c’est sûr

     

    La face contre terre

    Je lèche la moquette

    Au dégoût de biquette

    Le tout bien terre à terre

     

    Morale de cette affaire

    J’ai foutu l’escabeau

    Au fond d’un trou de terre

    comme une pomme de terre

  • La guerre est pour 2012

     

     

    Si ma boule de cristal marche toujours aussi bien ......  quand Sarkozy verra dans les sondages qu'il va perdre les présidentielles, il déclarera la guerre ..... à n'importe qui, mais il déclarera la guerre, ce qui aura pour effets :

    -          de remettre sine die les élections

    -          de lui donner les pleins pouvoirs

     

    Et là, je vous raconte pas ......

     

    Les retraites .........................  à la poubelle

    Les syndicats ........................ à la décharge

    Les juges et la justice ............ au dépotoir et à la botte

    Les journalistes ...................... six feet under  ….   Etc ……

     

    et tout à l'avenant et sur les radios, vous n'entendrez plus du matin au soir et du soir au matin que des nouvelles gentillettes, des exploits admirables de nos troupes et de son superchef Sarko et des chansons de Carla .....

     

    Ca va être Byzance !

     

    Au fait ! C'est où le Boukistan ?

  • Tsarkozy

     

     

    Tsarkozy a fait voter la nouvelle constitution à la Pyrrhus !

     

    hip hip !!!!! 

  • Hélas, mes amis, il faut bien faire le douloureux constat de l'égarement des syndicats !

     


    Attention !  Comme toujours quand on généralise, je m’attaque à des systèmes. Mais je connais personnellement des personnes qui croient dans leur syndicat et le défendent avec convictions et sincérité.

    Ils reconnaissent eux-mêmes une « certaine » dérive !

    Je dirais plutôt une dérive certaine !

     

    A ceux-là, qui font un travail digne et donnent le meilleur d’eux-mêmes à leur syndicat, je leur demande de me pardonner mes excès ….. c’est pour la bonne cause !

     

    Après la seconde guerre mondiale, les syndicats défendaient les ouvriers dans leurs revendications légitimes.

     

    Puis les syndicats se sont organisés, structurés et les syndicalistes sont devenus des permanents surprotégés et surpayés.

     

    Désormais, les syndicats ne représentent plus qu'eux-mêmes, i.e. les permanents et leurs privilèges mesquins.

    Il est donc devenu primordial, pour la sauvegarde de leurs intérêts personnels de siéger dans un maximum de 'machins' et de défendre becs et ongles le système en l'état .... il y va de leurs survies .......    !!!!

     

    Les ouvriers ?

    Ils ne savent pas ce que c'est car, comme les acteurs, les chanteurs, les sculpteurs, les peintres .... hein ? ! Ah bon ! ... non, pas les peintres .... et pourtant ..... ils se passent le siège de père en fils ..... et les fils .... ils en connaissent quoi du travail, de l'usine, de la chaîne, du marteau, de la truelle et de la colle ?

    Ils n'en savent rien, ils n'ont jamais porté un seau ni un balai, ils ne savent pas le goût de la sueur au front, le mal du cal au creux de la main, le poids d'une auge ou le bruit d'une égoïne .....

    Les fils, ils connaissent le bureau chauffé l'été, air conditionné l'hiver (ou son contraire), les réunions avec les employeurs sympas qui leur glissent des petits billets dans la main sous la table (faut savoir garder les distances et une certaine élégance !).

     

    Les fils se tripotent et vont au resto tous frais payés et tapent dans la caisse puisqu'ils en sont les gardiens et comptables (formation dont ils n'ont guère besoin pour reconnaître un billet de 100 d'un billet de 500).

     

    Les fils connaissent les camps de vacances du CE avec bar à volonté pour les cadres du syndicat, appartement réservé toute l'année  et bagnole de fonction ....

     

    Les fils ..... ben se sont les nouveaux patrons, les patrons du syndicat qui sous paie ses employés ..... quand il ne trouve plus de camarades assez cons pour le faire bénévolement !!!!

     

     

    Il suffit de jeter un œil distrait et distant sur les infos à la radio et une oreille compassionnelle à la télé, quelques minutes par jour, pour comprendre que les syndicats jouent désormais le rôle pas très reluisant de tampon entre le gouvernement et les travailleurs.

     

    Mais, j’y pense ! c’est même encore pire que ce que je dis puisque le mec de l’union patronale de la métallurgie a reconnu que les millions disparus des caisses du syndicat patronal ont servis à graisser la patte (il dit huiler) des syndicats salariés …..   mais les salariés, eux ….. ils n’ont eu droit qu’aux papiers gras !!!!

     

    Que disent les syndicats du pouvoir d’achat …..  il faut savoir se serrer la ceinture !

    Que disent les syndicats des taxes exorbitantes sur les produits pétroliers …… il faut savoir rester solidaires ( ??)

    Que disent les syndicats des retraites des vieux ……. Qu’ils crèvent, et ils ne penseront plus à se plaindre !

    Que disent les syndicats des allocations familiales  …… arrêtez de forniquer bandes d’obsédés !

    Que disent les syndicats des frais de bouche de madame Rachida Dati ……. Il faut bien qu’elle mange !

     

    Etc …..

     

    Mais j'arrête de taper sur les syndicats ......  j'y passerai le reste de l'année que je n'aurais pas tout dit .....

     

    Et je risque de passer sous silence les associations et leurs magouilles directement copiées sur la stratégie syndicale ..... elle-même calquée sur les partis politiques .....

     

    Se faire élire ! là est l'essentiel .... ensuite ...... à nous la galette !!!!!!

     

     

    Attention ....  démocratie en marche ...................... à reculons !!!!!

     

  • La part du rêve, la part du mendiant et celle du Prince

     

     

     

     

    Driout a encore frappé !

     

    Mon cher iPidibleueàl’âme

    D’après toi, quelle est la différence entre un rêveur et un Prince ?

     

    Le rêveur croit aux bobards du Prince !

     

    Non, les Michelin ne sont pas les anges que tu croies, ils n’ont pas bon sens rassis et se laissent volontiers entraîner dans de drôles de businesses pour peu qu’on les flatte dans le sens du pneu.

     

    Les Michelin vivent dans des châteaux et si les bureaux sont d’allure spartiate, c’est parce qu’ils n’y mettent jamais les pieds.

     

    Les bons employés chez Michelin sont d’abord la proche ou lointaine famille, les enfants des cadres et ceux qui lèchent bien.

    Absolument rien d’original !

     

    La consolidation mondiale se fait en Suisse, c’est dire !

     

    L’entreprise aime les employés qui travaillent 200 heures payées 35.

     

    Le paternalisme provincial est ce qu’il y a de plus horrible, de plus attentatoire à l’intégrité morale des individus qui se sentent les morveux des patrons et n’osent pas penser par eux-mêmes.

     

    J’y ai travaillé un mois, je sais de quoi je parle !

    Le directeur de projet (un monsieur ‘de’) exigeait que les réunions se tiennent le soir après 21 heures … parce que lui, dans la journée, il était au golf !

     

    Ma chef avait 22 ans et beaucoup de dents ……..  mais elle ne supportait pas que je ne sois pas divisible par trois à la même heure !

     

    Désolé de casser tes beaux rêves de patrons bien propres sur eux ….. quand à la politique, je te souhaite d’aller sur place voir par toi-même comment cela se passe !

     

    Vous en reprendrez bien un pneu ?

  • éducnat

    Trouvé sur le blog à stalker :

     

     

    Signé par (entre autres) :

    Juan Asensio (Rédacteur/relecteur/correcteur pour une société de Bourse)  {il a pas l’air surchargé dans son boulot pour avoir le temps d’écrire autant de conneries !}

     

    Ce texte qui prétend que les professeurs des écoles ne font pas leur travail et que leur laxisme ouvre la porte à la sélection par l’argent et la naissance est un tissu d’âneries digne de ses prestigieux signataires !

     

    Extraits :

    « • Les enfants, à la sortie de l’Ecole primaire, maîtrisent de moins en moins bien la langue française. » On s’en fout, on cause beur !

    « • De même en mathématiques …»  On s’en fout on est plus payé !

    « • L’histoire, la géographie et les leçons de choses …» On s’en fout avec le mondialisme on est partout chez nous !

    « • Depuis trente ans, les programmes de l’Ecole primaire se sont beaucoup appauvris sur l’essentiel, tout en affichant des ambitions démesurées sur l'accessoire…. » D’après François Béranger (années 70) … on s’en fout, on apprend les langues étrangères !

     

    Ils concluent :

    « les familles défavorisées ou non francophones sont terriblement pénalisées lorsque ce que l’on n’apprend plus à l’Ecole doit s’apprendre à la maison, ou dans des cours de soutien payants. »

     

    Je dis, moi, que les profs ne sont ni meilleurs ni pires qu’avant, mais vouloir à tous prix enseigner à des élèves qui n’ont comme horizon professionnel, philosophique et politique que le deal de shit et autres substances nocives …. Est parfaitement illusoire, utopique et vain !

     

    La compétition jouera toujours en faveur des meilleurs et des plus courageux !

    Certes, les friqués et les noms à particule sortiront de st cyr, de l’éna et d’autres écoles de pistonnés à rien foutre de ne rien savoir …. Mais ça change rien …. Ça a toujours été comme ça !!!!

     

    Ne soyons plus hypocrites et avouons que la main d’œuvre étrangère à bon marché et sans défense arrange bien les affaires économiques de notre pays …. Et ce depuis des décénies ….  Donnons leur chance à celles et ceux qui en veulent et laissons les dealers dealer et piller à souhait !!!!

    On ne fait pas un chat d’un chien dit le proverbe !

    Ni un étudiant d’un baudet !!!!!!!

  • Un peu de gynécologie n'a jamais tué un mort


     

    Avec le nouveau ministère de l’identité nationale, il se pourrait que la prochaine loi "brisemenu halteaufeu"   nous amène à montrer patte blanche si on veut conserver sa carte d’identité !

     

    Moi, vous m’connaissez, je n’aime pas être pris au dépourvu (dans les coins humides non plus), j’ai décidé de procéder à la création de mon propre dossier gynécologique qui servira, d’ailleurs, à mes enfants plus tard.

     

    J’ai donc commencé à dessiner mon arbre gynécologique.

    J’ai choisi de commencer par la branche que je connais le mieux, la paternelle.

    Mon père, ce joyeux gai luron étant né rue saint michel à rennes (en fait une impasse sordide et obscure) j’ai déjà au moins un bon point.

    Ensuite, en remontant dans le temps, je parviens aisément à situer avec rigueur mes ancêtres jusqu’en l’an 1769.  (lire ou relire « le choix du père »)

     

    Puis, ça se gâte, ma généalogie (AH ! oui, c’est ça le mot, pas gynécologie … je m’disais, aussi …) se dilute, s’évapore, s’agglomère, se précipite, se catalyse, se voile ….  Il devient difficile de déterminer qui est qui !

    Mais, bon an mal an, on retrouve mes ancêtres (portant le même nom) jusqu’en 1432 (bien avant marignan.

     

    Si j’en crois la rumeur persistante qui circule avec insistance dans notre famille, nous aurions même une branche avec quartier de noblesse.

    En effet, dans nos ancêtres, nous retrouvons Barberousse (la femme à barbe) et Lechat botté (en fait, monsieur Lechat portait toujours des bottes pour visiter ses fermages).

    Donc, madame Barberousse et monsieur Lechat se seraient rencontrés et se seraient mariés et auraient eu deux petits Yfig  (mes arrières arrières grands parents.) Comme ils avaient été anoblis par notre bon roi, nous, leurs descendants, pouvons faire valoir nos droits de porter nos pins et écussons avec leurs armoires bretonnes.

    Bon, je garde ça au cas où, mais j’espère que nous ne serons pas obligé d’en arriver là ! ?

     

    De mon côté maternelle, c’est beaucoup plus compliqué car, si on sait de façon indubitable que le grand-père est né un matin brumeux du mois de juillet à Saint Mandé (près de saint malo), sa mère, elle, serait de Carnac. Elle aurait péché  dans la forêt de Brocéliande avec un druide de première classe (peut-être un grand maître ?) "merlin l'enchanteur dit riton pour les intimes" qui lui aurait joué le coup de la serpette magique pour mieux la lutiner sous un hêtre de quinze mètres cinquante de hauteur. Puis il l’abandonna et elle, un peu perdue, serait remonté vers saint malo pour accoucher au lieu de redescendre vers carnac pour avorter !

    En tout cas, ce sont des faits réels relatés le soir au coin de l’âtre par notre cousin Onésime.

    Ensuite, elle aurait vendu notre grand père à un couple de tavernier du nom de Thénardier qui aurait fait trimer le pauvre gosse contre une cruche d’eau et un quignon de pain rassis.

    Mais mon grand père, pas manchot (il jouait de la mandoline comme je joue de mes relations) se serait dégotté une petite pas farouche en allant au marché de khoz ar mor pour vendre quelques quignons de pains qu’il avait économisé à la barbe de ses tourmenteurs. Grâce à ce petit pécule, il put s’installer comme forgeron dans le village où j’ai retrouvé sa trace. Il aurait enlevé, avec la complicité du garde champêtre qui pue qui péte, la petite mignonnette pas farouche au retour du marché ; il l’aurait entretenue dans son manoir de ker bara gwin et lui aurait donc fait la joliette qui devait devenir ma maman à moi.

     

    Alors, je sais que dans le projet de loi, il est question de remettre en cause la francité des Bretons, mais je dis, moi, que je m’en branle car si tel devait être le cas, j’irais vivre là-bas, dans la vallée lon la dire dire la rigodon !

     

    Du côté de mon épouse, c’est beaucoup moins joisse !

    Elle a des ancêtres écossais, la pauvre ! et d’autres irlandais et la moitié de sa famille a émigré aux states pendant la deuxième guerre mondiale pour éviter les camps de la mort ! Les nazis ont quand même réussi a en attraper un sur lequel ils se sont méchamment vengé.

    Evidemment, nous gardons tout cela bien secret dans la famille car un des frères, militaires de carrière, n’est pas au courant et sa hiérarchie pourrait lui faire des misères s’ils apprenaient ce qui s’est réellement passé !!!

    Mais bon, comme dit lévy, ‘nul n’est imparfait’ !

     

    Voila ! ce n’est qu’un début, mais je compte bien écrire aux mormons, d’ailleurs, on se demande, dans les milieux autorisés, si sarko ne serait pas mormons car, enfin, à qui profiteront toutes ces recherches archéologiques si ce n’est aux mormons qui vous demandent de payer juste pour avoir le droit de leur demander combien ça va coûter pour utiliser leurs archives … et ils vous répondent que vous ne pouvez pas avoir accès à leurs données, il faut payer chaque fois que vous posez une nouvelle question ! et s’ils ne trouvent pas, vous payez quand même !!!! de sacrés businessmen ces mormons de mes couilles !!!!!

     

    Mais bon si c’est pour la bonne cause, i.e. éviter la déportation …. Tant pis, on paiera pour prouver qu’on est bien français !!!!!

     

    Et ceux qui ne le sont pas n’auront qu’à faire comme nous : un gros chèque aux mormons.

  • de l'anarchiste

    l'anarchiste est celui qui se suffit à lui-même

    et aux autres !