Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'Europe nous tue à petit feu - Page 4

  • Florilège de mots d'ordre politiques à faire passer aux amis et collègues en vue des prochaines élections européennes ... non exhaustif !

    1. Nous allons voter pour des princes, des nobles qui s'attribuent tous les pouvoirs y compris vendre l'Europe

    2.  

      ... pour les citoyens, pas pour les banques ou les députés ou les chefs d'enteprises ...

    3.  

      Transparence, les privilèges, la censure, le copinage, les sinécures, les raouts, les indemnités, l'impunité

    4.  

      Quelqu'un peut-il nous donner un exemple d'action positive de l'Europe pour les citoyens européens dans leur ensemble ?

       

      à quoi sert la commission européenne, pourquoi les commissaires ne sont-ils pas élus, pourquoi le lobbying est-il encouragé ?


      Europe does nothing to keep us informed ... they don't want us to know what they manage in our backs ! Vote for UE is voting for US


      L'Europe ne fait strictement rien pour nous tenir informés ... faudrait pas qu'on apprenne ce qui se trame dans notre dos !!!


      Do you understand anything in the european texts that are voted in Brussels ? Did U ever tried to read them ? It is bullshit & shit


      QUI veut de l'Europe à part les députés et les fonctionnaires qui en tirent de substantiels bénéfices ?


      Pourquoi nous sollicite-t-on une fois tous les dis ans pour ensuite nous ignorer et nous piétiner ? ça va durer encore longtemps ?


      Qui sait ce que touchent les députés ? Les fonctionnaires ? Salaires, voiture, hôtel, restos, avion, voyages, escortsgirls, bibines


      Do you know how many fonctionnaries are paid by Brussels and what their salaries and privileges are ? car, hotel, foods, sundries ?


      Do you have the slightest idea of what the European deputies are doing in Brussels ? Do U know where is Brussels ?


      Do you know the European laws or rules ? Did your representatives informed you about them and about their positions to represent U?



      Do you know the names of the European commissaires ? Do you know what they are ready to decide for european citizens ? a big hole


      Do you know the names of the European deputies ? Do You know what they play while they we are at work? Did you receive any info from


      ... vous connaissez les noms des députés européens ? Vous savez à quoi ils jouent pendant qu'on va travailler ?

      A Bruxelles, tout se passe derrière de hauts murs infranchissables, interdits, surtout aux citoyens ! Nous citoyens gênons les rois

  • Le 1er mai, le muguet, Jeanne la pucelle, la pluie, les foires à tout, les vides grenier, les crêpes et les oeufs de pâques ...

    J'espère n'avoir rien oublié ! ?

    Les syndicats ... ouais ... si on veut .... ils barrent en sucettes, les syndicats, ils sont devenus fonctionnaires moitié état moitié patronat.

    C’est qui le chef ! ?

     ... J'aimerais bien savoir qui nous dirige vraiment quand Alstom est écartelé, démantibulé, démembré entre USA et Deuchtland ??

     

    Bouygues fait tourner Montebourg en bourrique ... ça le change d'être bourricot !

     

    Hollande se tortille comme une saucisse au BBQ, il grille tantôt à feu doux, tantôt sur les flammes ...

    Après tout, que risque-t-il ?

    Dés le lendemain de sa disparition de l’Élysée, il sera embauché par quelque Arnault ou Pinault (Tché) pour compter les cafards dans le placard noir.

    En attendant, il continue de refiler de bonnes places à ses potes.

    C'est pas parce qu'on est honnête qu'on doit se comporter en con ! On va tout de même pas laisser les sinécures à l'UMP ... ou au FN dans le pire des cas.

     

    Les photos qu'on peut voir ici ou là laissent voir des centaines de FN pour quelques dizaines de PS CGT FO CFDT FRAC DRAC PLOUC .... défilant le parapluie au poing et le brin de muguet entre les dents.

     

    On est con, vous trouvez pas ?

    Nous, les français, avec nos défilés débiles et nos concepts d'un autre âge !!!

     

    Si nous étions véritablement intelligents, nous ne courrions pas après le boulot, au contraire, on laisserais ça aux autres.

    Té ! la recette elle est simple : on vend tout et on se dore la pilule sur la plage.

    EDF SNCF VIVENDI LVMH la Redoute, le Printemps, les Galeries Lafayette, Félix Potin, le pont d'l'Alma, les champs E lysées, Carrefour, TOTAL, Ariane Espace, les autoroutes, le gaz de France, les vaches qui pètent, les usines qui puent et polluent, les péniches, les ports, les aéroports, les avions, Air France et tutti quanti .... on refourgue tout aux Emirats et on se la coule douce pour les quelques années qu'il me reste à vivre !!!

     

    Allez ! joyeuses fêtes et pensez aux Européennes, elles nous pendent au bout du nez !!!!!

     



     

     

     

     

     

     

  • Hollande et Valls ont retrouvé le pot aux roses .... Souviens-toi de Soisson

     

    Un vase des Danaïdes, un fût, un tonneau, un tonnerre .... un énorme machin qui creuse son trou sans fond .... la sécu !

    Pour augmenter les salaires, rien de mieux que l’abysse de la sécu pour y cacher ses déléatures.

    Et puis … ensuite, on arrêtera les remboursements (qui sont déjà bien rabotés !).

    On laissera les mutuelles se dépatouiller avec les salariés dont l’augmentation aura vite disparue dans les déremboursements ….

    Comme disait l’autre :

    « Quand on veut noyer son chien, on dit que c’est un poisson ! »

    Les éléments de langage sont largement propagés dans les médias et dans les JT en particulies où on n’hésite pas à présenter de pseudos documentaires sur les nécessaires économies que doivent faire les professionnels de la santé et tout particulièrement les hôpitaux publics !

    20 milliards d’économies en 2 ans.

    Très exactement le manque à gagner de l’exonération des cotisations de sécurité sociale sur les smicards !

     

    Ces magouilles tristounettes ne sont pas autrement critiquables, mais ce qui l’est c’est que les hauts fonctionnaires de ce gouvernement qui ont, par ailleurs,  décidé depuis des décennies de fusionner les régions sans savoir ce que ça coûtera se réjouissent de leur propre malignité !

    Quels crétins !

    Qui croient-t-ils réellement berner ?

    Ils ne bernent qu’eux-mêmes car à la longue les citoyens se tapent pas mal des partis installés et se tournent vers le FN qui à leur tour les décevra (si ils ne font pas pire ….)

    L’asso des droits de l’homme à Hénin-Beaumont ….

    On demande à en savoir plus mais la subvention de 3 ou 400 € /an, c’est vraiment mesquin !!!!!

    D’après Marine (l’âge du capitaine), l’asso comptait 14 personnes dont l’ancien maire et du personnel communal … de là à prétendre que le local servait de garçonnière ….

    Comme dit la Marine (un homme à la mère) … quand le président chinois visite la France, on n’entend plus parler des droits de l’homme !!!!  hi hi hi !!!

     

    Harlem Désir (pour des réalités)  nommé ministre des affaires européennes.

    Notre pays est gouverné depuis la fin de la dernière guerre par des partis politiques au sein desquels sont désignés des ministres dont le seul talent est le mensonge et l'ânerie.

    Ces ministres exécutent, en fait, les ordres des hauts fonctionnaires qui dirigent la France dans leur seul intérêt personnel. Ils forment une caste puissante et partagent des valeurs qui vont toutes à l'encontre des intérêts des citoyens.

    Les députés votent les lois qui leurs sont imposées par ces oligarques tout puissant.

    Bruxelles accusent les merdes de français de ne pas gérer leur maison. 

    Nous ne sommes pas des merdes, nous somme victimes d'un système extrêmement  sophistiqué qui empêche toute initiative citoyenne.

    Les merdes, ce sont les types qui n’ont pas compris le système et alimentent les urnes de leurs votent ridicules et inutiles.

    Pourquoi aller voter est-il antidémocratique ?

    Parce que le vote blanc n'est pas comptabilisé.

    C'est ainsi qu'on se retrouve avec des élus à 100%

    Score dont même Poutine n'ose rêver !!!

     

    Aller voter revient donc à 'valider' la farce démocratique qui prétend donner la parole au peuple quand il s'agit dans les faits de le priver de ses droits.

     


  • José Bové avachi dans le luxe et le lucre. Avec l’âge, même le lion le plus barbare finit par se laisser caresser dans le sens de l’argent facile.

     

     

    L’émission somnifère de Laurent Ruquier fait toujours autant d’effet !

    C’était hier soir 22 février 2014.

    J’arrive au moment précis où Zé Jo Bo Vin pose son fondement sur le petit fauteuil qui en a tant vu (des culs !)

    Celui-là est mou, mou, mou … à l’infini !

     

    Le grand pourfendeur des guerriers maïs, le défenseur de la graine saine et du bon sens paysan qui va toujours dans le sens qui l’arrange … l’homme qui a goûté le sel âcre des prisons surpeuplées, lui qui a osé défier l’autorité musclée … le voilà avachi dans le velours côtelé de Ruquier.

    L’Europe ?

    L’Europe, c’est super, c’est merveilleux, c’est extraordinaire, c’est comme un rêve enchanteur dont on ne souhaite pas se réveiller.

    L’Europe, c’est superbe, on discute avec des gens très intelligents, on les convainc, on se laisse convaincre, on échange des idées et à la fin on touche le gros lot.

    Parce que ce qu’il nous dit pas, le Bové, c’est le train de vie que l’Europe lui apporte avec son cortège de voyages à l’œil, d’hôtels 4 étoiles, de gentilles hôtesses dévouées (corps et) âmes, de restaurants gastronomiques,  de cadeaux luxueux …. Et de très généreuses prébendes sonores et trébuchantes exonérées, de surcroît, d’impôts sur le revenu. Et puis … plus tard … la retaite … je vous raconte pas !!!!!

    Alors, forcément, ce paysan au bon gros bon sens près de chez lui ne va pas cracher dans la soupe, ni dans le pain au maïs … qui le ferait ?

    Il est content le bovin avec tout ces privilèges liés à la fonction délicieuse de député européen. D’ailleurs il l’aime tant cette fonction qu’il se représente pour un nouveau mandat et n’exclut pas d’y finir ses jours dans la ouate douce et feutrée des palais dorés de Bruxelles.

     

    Caron et Polony ne mouftent pas, non, juste un petit commentaire pour dire combien ils sont heureux que Bové le soit !

    Pas de quoi crier « au loup !».

     

     

    Conclusion : il a dû casser sa pipe, on ne l’a pas vue de tout le temps qu’il est resté assis.

     

    Moi, bercé par tant de blabla soporifique, je m’empresse de rejoindre Morphée qui s’est installé confortablement sous la couette.

     


  • Attali et les taxis … 2008… Allumez le feu pour 2014 !!! ou l'effet papillon extra temporel !

    Vous vous souvenez ?

     

     

    Rapport de la Commission

    pour la libération de la croissance

    française

    Sous la présidence de

    Jacques Attali

    .

     

    RÉFORMER LES PROFESSIONS AUJOURDHUI RÉGLEMENTÉES

     

     

    http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/084000041/0000.pdf

    Les services spécialisés : coiffeurs, taxis, etc.

    Les coiffeurs (147 000 actifs dans 59 000 entreprises ; chiffre d’affaires

    du secteur : 4,6 milliards d’euros). Pour ouvrir un salon, un coiffeur doit

    avoir un brevet professionnel1, ce qui ne se justifie manifestement pas

    par un objectif de protection du consommateur, tout particulièrement

    dans un contexte où se développent les activités de coiffeur à domicile

    pour lesquelles un CAP est suffisant. Le système de Validation des

    acquis de l’expérience (VAE), mis en place depuis 2002, n’a pas permis

    de déverrouiller significativement l’accès à la profession car il reste

    excessivement contrôlé par les professionnels en activité.

    DÉCISION 209

    _ Supprimer l’exigence du brevet professionnel pour ouvrir un

    salon et lui substituer l’obtention d’un CAP ou cinq années de

    pratique sous la responsabilité d’un titulaire du CAP.

    Les taxis (46 000 actifs dont 15 300 à Paris ; chiffre d’affaires :

    2 milliards d’euros). Pour pouvoir aujourd’hui exercer l’activité de

    chauffeur de taxi, il convient de satisfaire aux conditions suivantes :

    • attester la réussite à l’examen professionnel de chauffeur de taxi ;

    • acquérir une autorisation de stationnement sur la voie publique,

    soit gratuitement auprès du maire ou du préfet de police à Paris,

    soit à titre onéreux auprès d’un chauffeur de taxi qui cesse son

    activité ;

    • respecter les tarifs maximum fixés par arrêté du ministre de l’Économie

    et par arrêté préfectoral pris dans chaque département.

    Un nombre extrêmement limité de licences gratuites étant accordé

    chaque année, le prix de revente des licences est très élevé dans les

    villes où l’offre est manifestement insuffisante (140 000 euros à

    Toulouse, environ 190 000 euros à Paris, 400 000 euros à Orly).

    Plusieurs facteurs illustrent l’urgence de mettre fin au numerus

    clausus des taxis.

    L’augmentation de la population en Île-de-France, l’évolution du

    trafic aérien et du trafic ferroviaire, la croissance du PIB depuis

    1981 permettent d’évaluer à environ 8 000 le nombre de licences

    qui auraient pu être créées pour satisfaire la demande en région

    parisienne, alors même que plus de 6 500 chauffeurs taxis locataires

    ou salariés attendent de pouvoir acquérir une licence.

    161

    Des acteurs mobiles et sécurisés. La mobilité économique

    1. Pour obtenir ce BP, il faut justifier de 5 ans d’expérience professionnelle ou d’un CAP et de 2 ans d’expérience.

    À Londres et à New York, les systèmes de plaques de taxis n’ont pas

    été libéralisés et ces villes comptent environ autant de taxis que Paris,

    mais des voitures dites « de petite remise » (VPR) permettent de

    répondre à la demande : elles sont 50 000 à Londres, 42 000 à New

    York, contre à peine 100 à Paris. La réforme ne doit donc pas seulement

    se concentrer sur les taxis mais développer de nouvelles offres

    de transport dédiées à des segments spécifiques de la demande.

    La loi du 20 janvier 1995 a rendu les licences cessibles après leur

    exploitation effective et continue pendant une durée de 15 ans,

    durée réduite à 5 ans après la première mutation. De plus, cette loi

    a précisé que la délivrance de nouvelles autorisations ne donne pas

    droit à indemnité au profit des titulaires d’autorisations précédemment

    délivrées.

    Une ouverture complète du marché des taxis et des véhicules de

    petite remise parisiens permettrait d’avoir au total de 50 000 à

    60 000 taxis et VPR à Paris et en proche banlieue (contre 16 000

    aujourd’hui), soit un gain d’emploi de 35 000 à 45 000. En Irlande,

    après la libéralisation des taxis en 2000, le nombre de taxis a

    augmenté de 150 % en 3 ans et la densité de taxis a considérablement

    augmenté, passant de 1 pour 186 habitants à 1 pour 72 habitants

    (contre 1 pour 360 à Paris et proche banlieue). Si cette même

    densité prévalait, il y aurait 80 000 taxis à Paris, soit une création de

    64 000 emplois. Dans les grandes villes de province, où la densité de

    taxis est encore plus faible (on compte un taxi pour 1 000 à 3 000

    habitants dans les 15 plus grandes villes de province), les créations

    d’emplois pourront être beaucoup plus importantes qu’à Paris.

    DÉCISION 210

    _ Développer l’entrée sur le marché des VPR et de différentes

    offres spécialisées sur certains segments du transport urbain.

    • Maintenir pour les VPR les critères actuels de compétence professionnelle

    applicables aux taxis (casier judiciaire vierge, respect des

    règles d’hygiène et de sécurité, connaissance de la ville, etc.).

    • Instaurer la liberté tarifaire, pour autant que les tarifs soient

    annoncés à l’avance lors de la prise de rendez-vous, afin de favoriser

    l’émergence de gammes de véhicules adaptées aux

    budgets de différentes clientèles.

    • Transférer la supervision des VPR au ministère en charge des

    transports pour éviter que le même bureau soit en charge des

    taxis et des VPR.

    300 décisions pour changer la France

    162

    • Inciter à la création de flottes de « VPR / taxis verts » bénéficiant

    d’emplacements de stationnement dédiés, similaires à ceux des

    « Vélib » à Paris, permettant d’offrir aux usagers des déplacements

    dans des véhicules à propulsion hybride ou utilisant des

    carburants peu polluants.

    DÉCISION 211

    _ Augmenter le nombre de taxis.

    • Octroyer gratuitement, par une procédure d’attribution étalée

    sur deux ans, une licence incessible à tous les demandeurs

    inscrits fin 2007.

    • Après l’ouverture de l’offre de taxis et de VPR, autoriser les taxis à

    répercuter sur le prix des courses les augmentations du

    gazole/essence avec une prime tout en conservant un tarif maximal.

    • Autoriser plusieurs chauffeurs à utiliser la même plaque de taxi,

    à condition de surveiller que les chauffeurs ne dépassent pas le

    nombre d’heures de travail autorisées par jour (par exemple en

    instaurant une carte de déblocage pour chaque voiture).

    • Supprimer l’horodateur parisien. Fixer une amplitude de service

    unique de 11 heures équivaudrait à augmenter le nombre de

    taxis à Paris d’environ 600 voitures sans pour autant augmenter

    la surface d’occupation de la voirie.

    • Supprimer les restrictions territoriales qui limitent le chargement

    des clients dans certaines zones et autoriser la maraude.

    • Fusionner sous la même appellation « Taxis franciliens » les taxis

    parisiens, ceux d’Orly et de Roissy et de l’Île-de-France et fixer un

    tarif forfaitaire des aéroports à Paris.

    • Créer une voie dédiée aux taxis, aux bus et au covoiturage entre

    Paris et les aéroports.

    • Associer pleinement le ministère en charge des transports, aux

    côtés du ministère de l’intérieur, à la gestion de l’offre de taxis

    pour mieux tenir compte des intérêts des usagers.

    • Autoriser les préfets à se substituer au maire dans l’attribution

    de nouvelles licences de taxis, dans les villes où l’évolution du

    nombre de taxis n’a pas suivi l’évolution démographique.

    • Fluidifier le marché secondaire en autorisant sans délai la vente

    des licences actuellement détenues.

     

     

     

    Gouverner c'est prévoir, anticiper, préparer l'avenir ......  Attali chiromancien divin et devin ....  Sait comment foutre le bordel à la France car il connaît bien les hauts fonctionnaires et leur connerie légendaire !

     


  • Moscovicci vs Le Pen … hier soir, à la télé, 3 février 2014, débat blabla. Aujourd’hui, j’interviewe les antagonistes qui reviennent sur leur prestation …

     

     

    Je reçois les deux protagonistes dans mon bureau-cabane-de-plage installé provisoirement dans la cour du café des chasseurs-pêcheurs-raniculteurs-quichieliculteurs.

    Pour toi, chère lectrice, cher lecteur, je vais cuisiner les déblablateurs.

     Il faut dire que le débat ne nous a pas déçu, la langue de bois a été particulièrement à l’honneur, les mensonges éhontés et les contre vérités évidentes firent florès … comme d’hab.

     

     

    Yfig : Monsieur Moscovicci, je vous remercie d’avoir accepté cet interview au débotté.

    Mosco : Mais je vous en prie, tout l’honneur m’en revient.

    Y : Alors, monsieur Moscovicci, vous en pensez quoi de votre débat avec Marine Le Pen ?

    M (très enthousiaste) : Vous avez vu comment je l’ai explosée La Pen ! ?

    Y : Vous voulez dire « la Le Pen » ?

    M (soudain renfrogné) : Je dis ce que je veux, quand je veux et c’est pas vous qui allez m’en empêcher !

    Y : …

    M (se reprend) : Et puis je vous demande de m’appeler, désormais, ‘Moscou veni vidi vici’. Après l’incontestable victoire que j’ai remportée sur La Pen, je suis en droit de réclamer cette reconnaissance.

    Y : Oui, comme vous voulez.

    M (très fier) : Je le veux !

    Y : Mais, monsieur ‘Moscou veni vidi vici’, n’avez-vous pas un peu forcé le trait lorsque vous avez affirmé que le chômage est résorbé, que l’économie est repartie et que les banques sont en pleine forme ?

    M (boudeur et fanfaron à la fois) : Et elle a répondu quoi La Pen ? Hein … rien … que dalle, je l’ai écrabouillée comme une punaise !

    Y : Elle a quand même mis en garde les clients du Crédit Agricole qui pourrait se déclarer en faillite prochainement …

    M (m’interrompt  rageur) : … C’est une inconsciente, une folle, on n’a pas le droit d’affoler les clients d’une grande banque, ils pourraient vider brutalement leurs comptes, ce qui ne ferait qu’accélérer le mouvement de panique !

    Y : Vous êtes en train de confirmer la rumeur !

    M (se lève et me toise) : Vous êtes un malandrin, vous votez pour La Pen, c’est ça ? Vous êtes antisémite, raciste et communiste !

    Y : Je vous en prie, rasseyez-vous monsieur le ministre des économies de bouts de chandelles et d’expédients, j’ai encore de nombreuses questions pour vous.

    M (se rassied, croise les jambes et prend son menton dans la main droite en reproduisant le geste auguste du penseur) : Je vous écoute ?

    Y : Vous défendez mordicus l’Europe contre les déclarations alarmantes de madame Le Pen ..

    M (dans sa main) : … Oui, et alors ?

    Y :  J’y viens … elle propose de revenir au franc en l’indexant sur l’Euro tout en le dévaluant de 30 % pour booster nos exportations et réduire les coûts de production  …

    M (se redresse soudain et … très docte) : … Elle dit n’importe quoi, je lui ai dit et elle n’a su que répondre … c’est normal, quand on affabule, on s’englue dans les mensonges !

    Y : Mais elle s’appuie sur des conseils sérieux, elle parle …

    M (finit ma phrase) : … de prix Nobel …. Ah ! Ah ! Ah ! Laissez-moi m’esclaffer, ce ne sont pas des prix Nobel, ce sont des charlatans antisémites racistes et communistes !

    Y : Vous avez quand même reconnu que les anglais n’étaient toujours pas passé à l’Euro !

    M (me regarde par en dessous ironique) : Vous êtes décidément de parti pris, monsieur je sais tout, les anglais, vous les avez vu les anglais ? ils sont en pleine merde, les anglais, ils sont en train de crever les anglais, c’est bien fait pour eux, ils n’avaient qu’à se mettre à l’euro !

    Y : Mais madame Le Pen donne les exemples de la Grèce, de l’Italie, de l’Espagne ….

    M (lève le bras pour m’intimer de me taire) : Oh là foutriquet,  vous êtes dans quel camp, vous aussi vous voulez que la France disparaisse de la planète en revenant au franc Mérovingien ? On ne peut pas arrêter le progrès quand il est en route, on ne reviendra pas sur les acquis de l’Europe et de tous les biens faits dont nous bénéficions chaque jour dans notre vie de tous les jours.

    Y : Excusez-moi de vous dire ça, monsieur ‘Moscou veni vidi vici’, mais je n’entends pas beaucoup d’arguments convaincants, vous vous contentez de nier, mais en quoi notre vie de tous les jours est-elle embellie par l’Europe ?

    M (condescendant) : Si vous n’êtes pas capable de vous en apercevoir …. Je ne vois pas pourquoi je continuerais à discuter avec un ignare !

    Il se lève …

    Y : Attendez, ne partez pas, j’ai apporté quelque chose pour vous !

    Je lui tends un paquet craft.

    Il l’ouvre et s’exclame :

    M : Oh ! Comme c’est gentil, des bouts de chandelles …. Quelle délicate attention !

    Du coup, il se rassied …

    Y : Madame Le Pen vous a aussi interpelé sur la LGBT et les nouvelles lois sur la famille et l’enseignement de la théorie des genres … vous avez esquivé … mais qu’en pensez-vous réellement ?

    M : Ah ! Tiens, vous avez mis un bout de bougie …. C’est pas bien, ça, je ne suis pas ministre des bouts de bougie !

    Y : Et pour la théorie des genres ?

    Il se lève et s’en va boire un canon au bar du café avec les pêcheurs, les raniculteurs et les chasseurs de mammouths.

     Marine Le Pen qui nous observait depuis une table de l’arrière salle où elle mangeait un pigeonneau flambé au calva de Macao se dépêche de terminer son encas et d’avaler sa Kanter … Je lui fais signe de venir …. Elle essuie ses lèvres pulpeuses à une serviette en papier qui absorbe  son rouge à lèvres … se lève et vient … je l’attends, debout et respectueux, elle me tend sa main droite que je baise goulument … enfin, elle s’assied en face de moi avec un immense sourire radieux.

    Y : Merci, madame Le Pen, d’avoir accepté cette interviewe post débats.

    M : Appelez-moi Marine, mon petit.

    Y : Euh … je suis plus âgé que vous, vous savez ?

    M : Et alors …. Vous êtes petit, non ? 

    Y : Bon ! Passons …

    M : Oui, c’est ça, venons en au sujet.

    Y : Qu’avez-vous pensé de votre adversaire monsieur ‘Moscou veni vidi vici’ ?

    M : Comment vous l’appelez ?

    Y : ‘Moscou veni vidi vici’, c’est lui qui m’a demandé de l’appeler comme ça !

    M : Si ça peut lui faire plaisir de se ridiculiser !

    Y : Mais vous, Marine, qu’en avez-vous pensé ?

    M : Bon ! Tout compte fait, appelez-moi ‘madame Le Pen’, j’aime pas trop cette familiarité.

    Y : Comme vous voudrez, madame Le Pen.

    M : …

    Y : Voulez-vous que je répète ma question ?

    M : Oui.

    Y : Qu’avez-vous pensé de la prestation de Mosco ?

    M : Ben vous avez vu … c’est un hâbleur, un menteur, un baratineur et j’en passe et des pires !

    Y : Pouvez-vous nous donner quelques exemples de ce vous dites pour nos lectrices et lecteurs ?

    M  (sûre d’elle) : Oui, bien sûr.

    Y : …

    M (avec un grand sourire) : Vous pouvez répéter la question ?

    Y : Passons …. Vous proposez de quitter l’Euro pour revenir au Franc, Mosco n’est pas d’accord … qui a raison ?

    M (sûre d’elle) : Mais moi, bien sûr !

    Y : Pourriez-vous développer votre argumentation pour nos lectrices et lecteurs ?

    M (sûre d’elle) : Oui, bien sûr.

    Y : …….. OK ! Bon, euh … si vous ne vous justifiez pas plus que ça, nos lectrices et lecteurs vont rester sur leur faim !

    M (ravie) : Oh ! Oui, merci, c’est très gentil, je veux bien un autre pigeonneau, ils sont délicieux !

    Je fais un signe au serveur qui nous apporte un pigeonneau sur son nid de petits pois.

    Je la regarde manger le pigeonneau … quand elle a fini, le serveur débarrasse la table.

    Y : Pouvons-nous reprendre l’entretien, madame Le Pen ?

    M (s’essuyant la bouche) : Mumm miak slurp … appelez-moi Marine, cher monsieur, ce pigeonneau était divin, c’est du sauvage, ça se sent !

    Le serveur passe près de notre table avec deux pigeonneaux … Marine est hypnotisée …

    Y : Marine …. Marine …

    M : Oui … pardon, j’ai vu passer des pigeonneaux …. Où en étions-nous ?

    Y : Je ne sais plus très bien moi-même, mais si vous nous parliez de votre programme pour l’Europe ?

    M (se penche en avant, les mains bien à plat sur la table) : Oh c’est simple, ou bien l’Europe accepte nos conditions, ou bien nous quittons l’Europe.

    Y : …

    M (me regarde les yeux dans les yeux) : …

    Y : Mais … quelles sont ces conditions ?

    M : Il y en a deux !

    Y : … ?

    M : Premièrement, nous dévaluons l’Euro de 30% ou bien nous revenons au Franc que nous dévaluons de 30%.

    Y : …

    M : La deuxième, nous dissolvons le Conseil Européen qui n’a pas de légitimité démocratique et troisièmement, nous signons une nouvelle charte européenne qui nous redonne notre indépendance nationale quant aux lois, aux finances, au droit du travail et au code de la route.

    Y : Ça fait trois si ….

    M : Et quatrièmement nous cessons immédiatement de payer la dette des autres pays, ils n’ont qu’à faire comme nous … se démerder !

    Y : Vous pensez donc que l’Europe n’apporte rien à la France ?

    M (très ironique) : Mais pas du tout …. Bien au contraire … l’Europe nous apporte des tas d’emmerdes !

    Y : Et vous, avez-vous une opinion sur la théorie des genres ?

    M (visiblement très énervée par la question) : La LGBT est une toute petite minorité qui veut imposer ses codes au reste des français au détriment de la famille que ce gouvernement de pé … euh … de … détraqués veut détruire pour mieux imposer ses dépravations, ses déviations sexuelles et ses pratiques douteuses … tiens ! Regardez Hollande, il vivrait avec un harem si on le laissait faire, vous ne croyez tout de même pas qu’il se serait arrêté à deux si on ne l’avait pas démasqué … ce n’est pas pour rien qu’il a été l’élève de DSK à HEC ! (Hautes Études de Cul)

    Y : Vous avez évoqué la situation difficile d’une grande banque française et on a senti un moment de flottement, Mosco vous accusant de paniquer les clients sans raison …

    M : Si vous êtes client du CA, c’est le moment de reprendre vos sous si vous ne voulez pas les perdre !

     

    A ce moment, le serveur passe avec un pigeonneau …. Elle lui fait un croche pied et rattrape le pigeonneau au vol …

     

    Je m’en vais ….. épuisé !

  • Sondage exclusif Yfig : 100 % des français pensent que les affaires de cul de Hollande sont plus importantes que les affaires glauques de Valls et Dieudonné !

    Un récent sondage d'il y a 5 minutes auprès d'un panel* d'électeur et électrice établit que les français, à 100% veulent tout savoir des affaires de cul de Hollande et s'en foutent de Valls et Dieudonné qui ne donnent pas une bonne image du bonheur que Hollande avait promis !

     

    *le panel est constitué de moi et de ma femme.

  • Annie ma soeur Annie, la vois-tu bien venir la grosse, la TRES GROSSE quenelle ? ... 2 poids 2 mesures ça ne peut plus durer ... juif, musulman, protestant, catholique, agnostique, athée, boukistanais tous INTERDITS ... restera quoi ?

     

     

    SOS Racisme, La LICRA, C. Boutin, Opus Dei, Le CRIF et tous les fadas obsédés et paranos qui se croient harcelés par les ectoplasmes éthérés ne manqueront pas d’instruire le Conseil d’Etat dès la moindre incartade des innombrables déficients mentaux qui défèquent sur la toile.

    Si ça s’trouve, je serais la première victime de cette chasse au mot de trop, au ‘topic’ de travers, au jeu rhétorique ambigu … parce que le but de tous ces tarés c’est de faire chier le monde pour compenser leur misère intellectuelle, leur héritage et déshérence culturelle.

     

    Tout le monde va se précipiter comme un seul homme sur le Conseil d’Etat dans l’espoir de bloquer les autres.

     

    Blague à part …. Franchement, ça craint !

    Un mec, Stirn fils d’Olivier Stirn l’homme à la tête à claques ….  Surnommé par le canard enchaîné « l’andouille de Vire » … ou, par ses pairs « la girouette » … le fils, donc, de cet excellent serviteur est à son tour fier et honoré de servir en qualité de juge des référés du C. E. et d’interdire un spectacle antisémite.

    Shakespeare nous dirait : « il y a quelque chose de pourri au royaume de France ».

    Oui, royaume quand Hollande, après tant d’autres, se comporte en monarque absolu et hystérique pornographe à l’affût de la petite nénette à sauter près de chez sa maîtresse … ça sent la porte dérobée, les caves, les tunnels secrets (connus de tous), les grands manteaux et les casques de moto …. C’est pas du Zévaco, mais les fossés … ou plutôt la fosse est là !

    Non content de vivre une aventure extra ... euh ... concubine, le monarque s'offusque qu'on lui demande des comptes, qu'on ose l'interroger sur ses frasques .... mais dans quel France sommes-nous ?

    Heureusement que Closer fille de Mandadori tenu par Berlusconi nous a instruit de ces débordements priapiques !


    Dieudonné, le bouffon de la République joue son rôle avec zèle et tente par tous les moyens de rentabiliser son incroyable et imméritée notoriété qu’il doit toute entière aux calculs emberlificotés d’un ministre de l’intérieur qui se projette déjà aux plus hautes fonctions de ladite République ….

    Vous comprenez, maintenant, pourquoi dans les livres d’histoires contemporains il n’est plus questions de relater la vie dissolue des reines, des rois, des courtisans et autres calotins de service … faudrait pas que nos chers bambins puissent faire le rapprochement !

    Que notre France est blafarde !

    Que c’est triste toute cette vermine qui nous gouverne … nous ingouverne, plutôt, c’est effroyable, tout est pourri au royaume de France quand on pense aux Copé et autres Fillon ou Sarkozy qui se présentent comme alternative … ou le clan Le Pen … pas siciliens mais presque !

    Allez, au lit … mieux vaut garder un peu de force pour dormir !

     

    Kenavo ar noz vad



  • Balivernes, billevesées et autres salmigondis …. 2014 démarre sur les chapeaux de roues (sortes de jantes en alliage) et je n’aurais jamais cru assister de mon vivant à la fin de la démocratie ! Baluchon à poil !

     

     

     

    L’actualité ne manque décidément pas de brouets !

    J’imagine (j’essaie) ce qui se passe dans les esprits entre Dieudonné, Valls, Dassaut, Julie Gayet, Fabius, Hollande, madame Baluchon, le pape, le réchauffement climatique, le froid new-yorkais, Leonarda revient, le Mali en déconfiture, la Centrafrique en capilotade ….. que de ragouts et de ragots !

    Valls gonfle le torse tel le coq après une saillie réussie ! Il ignore qu’il vient de porter un coup létal à la démocratie, sa jurisprudence servira non seulement à d’autres, plus tard quand ils seront à leur tour élus et utiliseront le stratagème mais bientôt par des institutions bidons se réclamant de l’anti ceci l’anti cela pour réclamer l’omerta, le grand silence, le déni d’opinion et de liberté de conscience et de jugement.

     

    Dormez en paix braves gens, nous pensons à votre place, pour votre bien et la dignité de ceux qui détiennent le pouvoir et n’acceptent pas d’être critiqués et encore moins jugés.

     

    Oui, la Corée du Nord n’est plus si loin que ça de nous, Poutine a raison, la France le prend en exemple.

     

    Oh la la … ça va faire mal cette nouvelle République de fer, cette société où le crime a pignon sur rue et reste impuni et protégé par les élus et où le bordel est organisé par l’Etat pour mieux justifier la mise en danger de l’ordre public !

     

    Nous coulons, mes frères, nous sombrons, nous nous enfonçons vers des abysses noirs et profonds où l’esclavagisme est roi, où la censure est loi et où, bientôt, on coupera les mains, les têtes et on lapidera ces salopes si bien nommées par les Bedos père et fils qui sont les parangons de cette nouvelle république morale, cette nouvelle morale qui est inscrite dans la Torah et garanti que le peuple n’est rien et les rabbins sont tout !

     

    Ça ne vous fait pas plus peur que ça, vous, ce binzzzz invraisemblable tout juste à la hauteur d’un film Z (comme ‘Z’).

     

    Aujourd’hui les juifs écrasent le peuple et la liberté … demain l’extrême droite car le balancier est lancé dans sa course folle qui mène les extrêmes au pouvoir … l’Histoire se répète, ne l’oublions jamais …. Et ce sont toujours ceux qui prétendent interdire l’Histoire qui font qu’elle se répète car ils sont incapables de lire l’histoire et encore moins d’en tirer les bonnes leçons !

     

    Cette démocratie bidon qui préside à nos destinées n’est qu’un leurre mais ce leurre fonctionne et demain, le FN aura les cartes en main et malgré toutes les résistances, il parviendra à finir les dégâts irréversibles que Valls et, par consentement muet, Hollande et tout le gouvernement vient de commettre !

     

    Mais c’est qu’Hollande a d’autres chats à fouetter, il est amoureux et l’amour rend aveugle.

     

    Il ne comprend pas qu’avec sa position on puisse oser le défier et l’empêcher de baiser tranquillement sa petite nana toute fraîche qui le change de la vieille peau !

     

    Il va porter plainte, poursuivre en justice et s’il le faut, commettre le Conseil d’Etat d’interdire Closer et tous les parasites qui se permettent de violer son intimité qui n’a rien à voir avec le bordel qui tient lieu de gouvernance ….

    D'après vous ... elle va coûter combien à la République cette danseuse ?

     

    Et la Trierweiler, vous croyez qu’elle va s’écraser ?

     

    En France, c’est comme dans les super marchés, comme une lessive achetée une gratuite, tout va par deux y compris les premières dames !

     

    Mais tout comme les lessives, ces premières dames ne sont que des placebo, en fait elles ne sont que des « fake » des premières dames d’opérette !

     

    Hollande a toujours eu un faible pour les arabes …. Et leurs 4 épouses …. Encore 2 et le compte sera bon !

     

    On a échappé à DSK …. Mais ….

     

    Johnny chante : « On a tous en nous quelque chose de Tenessee ! »

     

    Hollande pourrait chanter : « On a tous en nous quelque chose de DSK ! »

     

    Ça commence à faire beaucoup ces chefs d’État indigents ... Mitterrand .... puis Chirac .... puis Sarkozy et maintenant Hollande .... la coupe déborde !!!

     

    Trop c’est trop …. Le simple citoyen que je suis n’en peux mais de toutes ces histoires de branquignols qui tanguent à droite à gauche, en avant en arrière, incertains d’eux-mêmes, nous rendant nous-mêmes incertains … où allons-nous ?

     

    Oui, je sais, tout le monde en a fait le deuil, tout le monde est résigné, nous allons droit dans le décor … mais c’est quoi le décor ? D’ailleurs qui dit que nous n’y sommes pas déjà en plein dedans ? Ce foutoir invraisemblable, n’est-ce pas cela le décor ?

     

    Il arrive qu’on passe d’un monde à un autre sans s’en apercevoir, que l’on soit dans une configuration proche du réel mais totalement factice, que l’on prenne des burettes pour des lampions et des lanternes pour de comètes …. Oui, à tout bien considérer, je crois bien que nos grands hommes qui se réunissent dans les palais de la république ne sont plus que les fantômes d’eux-mêmes, les ombres de leur moi, la déliquescence de leur sur-moi, le brouillaminis de leur ego, une bouillie informe qui monte les marches sous les flashes et les caméras puis les descendent sous les mêmes feux, un sourire extatique aux lèvres, une moue qui veut dire :

     

    « On s’en fout, on est ministre et on est bien payé, on est logé gratis, on a des voitures de fonction, des frais de bouche, des invitations à l'opéra bouffe ... le reste, c’est des histoires ! »

     



  • Mais qu'est-ce que dieu a-t-il bien pu donner à dieu ? d'où la question : c'est qui dieudonné ? Vals question !

    Interdire un spectacle, ce n'est pas interdire l'artiste, c'est interdire son public.

    Il faut donc se poser la question :
    En quoi le public de Dieudonné est-il subversif ?
    Et le corollaire :  ce public est-il digne d'intérêt ?

     

    Je ne suis pas public de dieudo .... dès ses premières apparitions avec son compère Élie j'ai trouvé le duo pathétique !

    Ils caricaturaient les banlieues mais on sentait le manque de recul. J'en ai peut-être parlé à l'époque mais si c'était le cas, j'ai dû me ramasser un rateau.

     

    Ce type fait de la provoc pour remuer la merde et là, je lui donne raison.


    Mais il prend son rôle souvent trop au sérieux, son autodérision est surfaite et insincère.

    Je suis content pour lui que toute cette brandade ait fini par prendre et que sa mayonnaise fasse bien chier le pouvoir et les lobbies juifs ... mais je crains que tout cela ne soit que coups d'épées dans l'eau tiédasse de l'humour désespéré.

     

    Il faudrait y mettre plus de conviction, moins de fanfaronnades et beaucoup plus d'intelligence !

     

    Bon .... allez, disons qu'on s'en fout et qu'on verra bien ce que cela fera ou pas comme descendance ?