Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sans justice, pas d'injustice - Page 3

  • Revu de presse vite fait sur le poupouce !

     

    Alors, au menu, on a :

     

    La BAISSE des RETRAITES

    Et

    L’élection des conseillers communautaires.

     

     

    Vous, je ne sais pas ! Mais moi, je trouve le temps long ….  quand est-ce que tout ces zouaves vont dégager de l’horizon politique ?

    La fumée dégagée par les écoutes d’untel, de Machin, de Bidule, de Truc et leur cortège de Paul et Mike nous brouille la profondeur optique et nous rend le véritable paysage politique et social opaque.

    Qu’ils aillent tous se faire "empapa où t’es" et ferment leurs gueules une bonne fois pour toutes !

    Quand je pense que nous avons l’immense privilège d’avoir une ministre sociale géniale, qu’avons-nous besoin d’autre chose ?

    Vous vous rendez compte ? Marisol Touraine a fait passer une loi qui a pris pour doux nom :

    LOI n° 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir et la justice du système de #retraites

    Bonne lecture !

     

    Si vous allez à l’art. 6 vous vous surprendrez à apprendre que Mayotte bénéficie de la revalorisation des retraites minimum dans la limite du plafond qu’aucun mayottais (même en maillot de bain) n’atteindra jamais !

    Voilà comment on passe notre argent de nos poches aux poches des immigrés clandestins à cent pour sang musulmans !

    D’autant que, non contents de geler les maigres retraites des vieillards cacochymes et souffreteux, voilà-t-y pas que le MEDEF et LES SYNDICATS signent la main dans la main à la demande du gouvernement l’imposition des majorations familiales. Ce qui signifie que les retraites évanescentes vont baisser pour cause de hausse des impôts !

    Merde ! ça mérite mieux qu’un silence respectueux, ça mérite des applaudissements, des hourras, des bravi et tutti quanti …. Les socialistes nous préparent un avenir radieux en ouvrant la voie pour les prochains gouvernements qui n’auront plus qu’à suivre connement ces avancées létales dans le sens de l’éradication de la vieillesse. Surtout si on considère la pub généreuse qui est faite à l’euthanasie avec le slogan éloquent : « le droit de mourir dignement » … bah voyons … comme si la mort pouvait être ‘indigne’ !

     

    Allez vous étonner, après ça, que d’aucuns ne votent pas socialiste !

     

    Bon ! si je vous emmerde, allez lire autre chose … je sais pas, moi, les articles innombrables et infinis sur les écoutes de bouches à oreilles via les portables mobiles et indiscrets !

     

    ………………………..

     

    Vous êtes encore là ! ?

    Boudiou ! Vous êtes des coriaces, vous n’avez pas peur de vous faire du mal ???

    Parce que tenez-vous bien, mais il y a encore des sujets graves dont personne ne parle de peur d’effaroucher les perdreaux enrubannés par la téloche !

     

    Vous croyez tout savoir sur les prochaines élections municipales !

    Vous êtes sûrs ?

    Savez-vous que vous allez voter pour le maire, ses conseillers et les conseillers communautaires ?

    Oui, le communautarisme nous gagne !

    Mais n’allez pas croire qu’il s’agisse d’élire les commissaires européens (qui sont cooptés par les lobbyistes bruxellois) … que nenni, non, il s’agit d’élire les dames et messieurs qui siègeront aux communautés de commune.

    Vous savez, ces trucs dispendieux qui coûtent les yeux de nos têtes et ne servent qu’à inventer de nouvelles taxes leur permettant de ripailler à nos frais !

    Non mais, franchement, vous avez déjà pris le temps d’admirer ces conseillers ?

    Vous avez vu leurs tronches de benêts, leurs tenues de bouseux, leurs faciès couperosés de débiles alcooliques ?

    Et c’est sur ces gens là qu’on compte pour améliorer la démocratie ?

    Putain ! c’est à dégobiller !

     

    Et pour finir, la bonne nouvelle de la prise en compte démocratique des bulletins blancs.

    Mais ATTENTION ! Nous parlons de bulletins « blancs » !

    Pas noirs, ni bleus, ni caca d’oie …. Ni raturés, ni bidouillés … c’est fini ce temps là, le temps joyeux des panachages et des messages subliminaux …. Désormais, vous devrez vous munir d’un bulletin blanc … IMMACULÉ … sinon … ben il sera nul et non comptabilisé.

    Comptabilisé dans quoi ?

    Bof !

    Dans le calcul des bulletins, mais pas des suffrages exprimés, faut pas rêver !

    Alors … à quoi ça sert ?

    Ben dame … à nous prendre pour des cons en nous faisant croire que c’est de la démocratie !

    Moi, je vais leur mettre « mort aux cons » sur mon bulletin !

    Ils le foutront à la poubelle c’est quand même mieux que de cautionner leur cinoche !

     

     

  • Moscovicci vs Le Pen … hier soir, à la télé, 3 février 2014, débat blabla. Aujourd’hui, j’interviewe les antagonistes qui reviennent sur leur prestation …

     

     

    Je reçois les deux protagonistes dans mon bureau-cabane-de-plage installé provisoirement dans la cour du café des chasseurs-pêcheurs-raniculteurs-quichieliculteurs.

    Pour toi, chère lectrice, cher lecteur, je vais cuisiner les déblablateurs.

     Il faut dire que le débat ne nous a pas déçu, la langue de bois a été particulièrement à l’honneur, les mensonges éhontés et les contre vérités évidentes firent florès … comme d’hab.

     

     

    Yfig : Monsieur Moscovicci, je vous remercie d’avoir accepté cet interview au débotté.

    Mosco : Mais je vous en prie, tout l’honneur m’en revient.

    Y : Alors, monsieur Moscovicci, vous en pensez quoi de votre débat avec Marine Le Pen ?

    M (très enthousiaste) : Vous avez vu comment je l’ai explosée La Pen ! ?

    Y : Vous voulez dire « la Le Pen » ?

    M (soudain renfrogné) : Je dis ce que je veux, quand je veux et c’est pas vous qui allez m’en empêcher !

    Y : …

    M (se reprend) : Et puis je vous demande de m’appeler, désormais, ‘Moscou veni vidi vici’. Après l’incontestable victoire que j’ai remportée sur La Pen, je suis en droit de réclamer cette reconnaissance.

    Y : Oui, comme vous voulez.

    M (très fier) : Je le veux !

    Y : Mais, monsieur ‘Moscou veni vidi vici’, n’avez-vous pas un peu forcé le trait lorsque vous avez affirmé que le chômage est résorbé, que l’économie est repartie et que les banques sont en pleine forme ?

    M (boudeur et fanfaron à la fois) : Et elle a répondu quoi La Pen ? Hein … rien … que dalle, je l’ai écrabouillée comme une punaise !

    Y : Elle a quand même mis en garde les clients du Crédit Agricole qui pourrait se déclarer en faillite prochainement …

    M (m’interrompt  rageur) : … C’est une inconsciente, une folle, on n’a pas le droit d’affoler les clients d’une grande banque, ils pourraient vider brutalement leurs comptes, ce qui ne ferait qu’accélérer le mouvement de panique !

    Y : Vous êtes en train de confirmer la rumeur !

    M (se lève et me toise) : Vous êtes un malandrin, vous votez pour La Pen, c’est ça ? Vous êtes antisémite, raciste et communiste !

    Y : Je vous en prie, rasseyez-vous monsieur le ministre des économies de bouts de chandelles et d’expédients, j’ai encore de nombreuses questions pour vous.

    M (se rassied, croise les jambes et prend son menton dans la main droite en reproduisant le geste auguste du penseur) : Je vous écoute ?

    Y : Vous défendez mordicus l’Europe contre les déclarations alarmantes de madame Le Pen ..

    M (dans sa main) : … Oui, et alors ?

    Y :  J’y viens … elle propose de revenir au franc en l’indexant sur l’Euro tout en le dévaluant de 30 % pour booster nos exportations et réduire les coûts de production  …

    M (se redresse soudain et … très docte) : … Elle dit n’importe quoi, je lui ai dit et elle n’a su que répondre … c’est normal, quand on affabule, on s’englue dans les mensonges !

    Y : Mais elle s’appuie sur des conseils sérieux, elle parle …

    M (finit ma phrase) : … de prix Nobel …. Ah ! Ah ! Ah ! Laissez-moi m’esclaffer, ce ne sont pas des prix Nobel, ce sont des charlatans antisémites racistes et communistes !

    Y : Vous avez quand même reconnu que les anglais n’étaient toujours pas passé à l’Euro !

    M (me regarde par en dessous ironique) : Vous êtes décidément de parti pris, monsieur je sais tout, les anglais, vous les avez vu les anglais ? ils sont en pleine merde, les anglais, ils sont en train de crever les anglais, c’est bien fait pour eux, ils n’avaient qu’à se mettre à l’euro !

    Y : Mais madame Le Pen donne les exemples de la Grèce, de l’Italie, de l’Espagne ….

    M (lève le bras pour m’intimer de me taire) : Oh là foutriquet,  vous êtes dans quel camp, vous aussi vous voulez que la France disparaisse de la planète en revenant au franc Mérovingien ? On ne peut pas arrêter le progrès quand il est en route, on ne reviendra pas sur les acquis de l’Europe et de tous les biens faits dont nous bénéficions chaque jour dans notre vie de tous les jours.

    Y : Excusez-moi de vous dire ça, monsieur ‘Moscou veni vidi vici’, mais je n’entends pas beaucoup d’arguments convaincants, vous vous contentez de nier, mais en quoi notre vie de tous les jours est-elle embellie par l’Europe ?

    M (condescendant) : Si vous n’êtes pas capable de vous en apercevoir …. Je ne vois pas pourquoi je continuerais à discuter avec un ignare !

    Il se lève …

    Y : Attendez, ne partez pas, j’ai apporté quelque chose pour vous !

    Je lui tends un paquet craft.

    Il l’ouvre et s’exclame :

    M : Oh ! Comme c’est gentil, des bouts de chandelles …. Quelle délicate attention !

    Du coup, il se rassied …

    Y : Madame Le Pen vous a aussi interpelé sur la LGBT et les nouvelles lois sur la famille et l’enseignement de la théorie des genres … vous avez esquivé … mais qu’en pensez-vous réellement ?

    M : Ah ! Tiens, vous avez mis un bout de bougie …. C’est pas bien, ça, je ne suis pas ministre des bouts de bougie !

    Y : Et pour la théorie des genres ?

    Il se lève et s’en va boire un canon au bar du café avec les pêcheurs, les raniculteurs et les chasseurs de mammouths.

     Marine Le Pen qui nous observait depuis une table de l’arrière salle où elle mangeait un pigeonneau flambé au calva de Macao se dépêche de terminer son encas et d’avaler sa Kanter … Je lui fais signe de venir …. Elle essuie ses lèvres pulpeuses à une serviette en papier qui absorbe  son rouge à lèvres … se lève et vient … je l’attends, debout et respectueux, elle me tend sa main droite que je baise goulument … enfin, elle s’assied en face de moi avec un immense sourire radieux.

    Y : Merci, madame Le Pen, d’avoir accepté cette interviewe post débats.

    M : Appelez-moi Marine, mon petit.

    Y : Euh … je suis plus âgé que vous, vous savez ?

    M : Et alors …. Vous êtes petit, non ? 

    Y : Bon ! Passons …

    M : Oui, c’est ça, venons en au sujet.

    Y : Qu’avez-vous pensé de votre adversaire monsieur ‘Moscou veni vidi vici’ ?

    M : Comment vous l’appelez ?

    Y : ‘Moscou veni vidi vici’, c’est lui qui m’a demandé de l’appeler comme ça !

    M : Si ça peut lui faire plaisir de se ridiculiser !

    Y : Mais vous, Marine, qu’en avez-vous pensé ?

    M : Bon ! Tout compte fait, appelez-moi ‘madame Le Pen’, j’aime pas trop cette familiarité.

    Y : Comme vous voudrez, madame Le Pen.

    M : …

    Y : Voulez-vous que je répète ma question ?

    M : Oui.

    Y : Qu’avez-vous pensé de la prestation de Mosco ?

    M : Ben vous avez vu … c’est un hâbleur, un menteur, un baratineur et j’en passe et des pires !

    Y : Pouvez-vous nous donner quelques exemples de ce vous dites pour nos lectrices et lecteurs ?

    M  (sûre d’elle) : Oui, bien sûr.

    Y : …

    M (avec un grand sourire) : Vous pouvez répéter la question ?

    Y : Passons …. Vous proposez de quitter l’Euro pour revenir au Franc, Mosco n’est pas d’accord … qui a raison ?

    M (sûre d’elle) : Mais moi, bien sûr !

    Y : Pourriez-vous développer votre argumentation pour nos lectrices et lecteurs ?

    M (sûre d’elle) : Oui, bien sûr.

    Y : …….. OK ! Bon, euh … si vous ne vous justifiez pas plus que ça, nos lectrices et lecteurs vont rester sur leur faim !

    M (ravie) : Oh ! Oui, merci, c’est très gentil, je veux bien un autre pigeonneau, ils sont délicieux !

    Je fais un signe au serveur qui nous apporte un pigeonneau sur son nid de petits pois.

    Je la regarde manger le pigeonneau … quand elle a fini, le serveur débarrasse la table.

    Y : Pouvons-nous reprendre l’entretien, madame Le Pen ?

    M (s’essuyant la bouche) : Mumm miak slurp … appelez-moi Marine, cher monsieur, ce pigeonneau était divin, c’est du sauvage, ça se sent !

    Le serveur passe près de notre table avec deux pigeonneaux … Marine est hypnotisée …

    Y : Marine …. Marine …

    M : Oui … pardon, j’ai vu passer des pigeonneaux …. Où en étions-nous ?

    Y : Je ne sais plus très bien moi-même, mais si vous nous parliez de votre programme pour l’Europe ?

    M (se penche en avant, les mains bien à plat sur la table) : Oh c’est simple, ou bien l’Europe accepte nos conditions, ou bien nous quittons l’Europe.

    Y : …

    M (me regarde les yeux dans les yeux) : …

    Y : Mais … quelles sont ces conditions ?

    M : Il y en a deux !

    Y : … ?

    M : Premièrement, nous dévaluons l’Euro de 30% ou bien nous revenons au Franc que nous dévaluons de 30%.

    Y : …

    M : La deuxième, nous dissolvons le Conseil Européen qui n’a pas de légitimité démocratique et troisièmement, nous signons une nouvelle charte européenne qui nous redonne notre indépendance nationale quant aux lois, aux finances, au droit du travail et au code de la route.

    Y : Ça fait trois si ….

    M : Et quatrièmement nous cessons immédiatement de payer la dette des autres pays, ils n’ont qu’à faire comme nous … se démerder !

    Y : Vous pensez donc que l’Europe n’apporte rien à la France ?

    M (très ironique) : Mais pas du tout …. Bien au contraire … l’Europe nous apporte des tas d’emmerdes !

    Y : Et vous, avez-vous une opinion sur la théorie des genres ?

    M (visiblement très énervée par la question) : La LGBT est une toute petite minorité qui veut imposer ses codes au reste des français au détriment de la famille que ce gouvernement de pé … euh … de … détraqués veut détruire pour mieux imposer ses dépravations, ses déviations sexuelles et ses pratiques douteuses … tiens ! Regardez Hollande, il vivrait avec un harem si on le laissait faire, vous ne croyez tout de même pas qu’il se serait arrêté à deux si on ne l’avait pas démasqué … ce n’est pas pour rien qu’il a été l’élève de DSK à HEC ! (Hautes Études de Cul)

    Y : Vous avez évoqué la situation difficile d’une grande banque française et on a senti un moment de flottement, Mosco vous accusant de paniquer les clients sans raison …

    M : Si vous êtes client du CA, c’est le moment de reprendre vos sous si vous ne voulez pas les perdre !

     

    A ce moment, le serveur passe avec un pigeonneau …. Elle lui fait un croche pied et rattrape le pigeonneau au vol …

     

    Je m’en vais ….. épuisé !

  • Twitter prétend que ce n’est pas de la censure …. Ben c’est quoi, alors ??? Dans le Canard Enchaïné : « l’aéro porc Ayrault » ! (rien à voir mais je trouve ça tellement drôle !)

     

    Voilà, vous ouvrez un compte et vous tweetez. C’est simple comme ‘bonjour’, sauf que …..

     

    On vous suspend  (censure) sans préavis ni explication.

    Qu’avez-vous fait de  mal ?

    Qui vous a dénoncé ?

    Et quels sont vos droits face à cette censure ? Comment pouvez-vous vous défendre, plaider votre cause, tirer les enseignements de votre mauvais pas ?

    Rien, pas d’adresse, pas d’interlocuteur, pas moyen de tweeter puisque vous êtes banni et interdit de tweet !

    Mais que fait la CNIL, bordel !

    Tiens …. Et si je lui demandais ?

    Ah ! BAH ! Non, ça va pas être possible, la CNIL est en travaux pour une durée illimitée …

     

     

    J’ai trouvé une petite porte dérobée …. Je leur écris :

     

    Bonjour,

    Suite à des pb d'accès sur le site de la CNIL pour les plaintes en ligne, je vous remercie de bien vouloir transmettre la plainte suivante :

    Mon compte a été suspendu  (censuré) sans préavis ni explication.

    J'ai reçu un message m'informant que je suis suspendu et que je dois m'excuser si je veux qu'il soit débloqué.

    Mais

    Qu’ai-je fait de  mal ?

    Qui m'a dénoncé ?

    Et quels sont mes droits face à cette censure ?

    Comment puis-je me défendre, plaider ma cause, tirer les enseignements de mon erreur ?

    Rien, pas d’adresse, pas d’interlocuteur, pas moyen de tweeter puisque vous êtes banni et interdit de tweet !

     

    Je ne dis pas que je n'ai rien fait de mal, mais ce qui peut paraître "mal" à certains ne l'est peut-être pas du tout juridiquement !

    On me dit que j'ai répondu à un ou des messages sans avoir été sollicité ! ?

    N'est-ce pas le principe même du réseau social que de parler aux autres ... sans que cela tourne ni au spam ni au harcèlement, cela va de soi !

    C'est un cas de censure arbitraire inique et je vous saurais gré de bien vouloir considérer ma cause. D’autant que c’est la deuxième fois que cela m’arrive et qu’il pourrait s’agir d’une personne qui s’en prend à moi pour des raisons personnelles qui n’ont rien à voir avec mes tweets ?

    Je n'ai pas pu alerter twitter puisqu'il n'y a aucun moyen d'intercéder proposé par tweeter.

    Je veux bien m'excuser .... mais à la condition de savoir pourquoi ? Je ne suis pas un animal à qui on ordonne "couché" !

     

    Merci

    Cordialement

  • Parmi tous ces tweets, il y en a au moins 1 qui m’a valu d’être censuré. Lequel ? Gayet ? Besancennot ? Hollande ? Le Bel (Sénat) ? V. Trierweiler ? Montebourg ? Najat Si Belle Ka Saime ? ….

    ·  https://pbs.twimg.com/profile_images/378800000566918682/624af790228d23dd2bdcfcc84f5eadf8_normal.jpegYfig Quatorze@YfigQuatorze 16 janv.

    @Murgia59 @pablico2 ... Julie Gayet est enceinte ... mais ... ça ne nous regarde pas, c'est sa vie privée ... chut !!!

    @heliodore83 @LEXPRESS @SChesnel ... le grand livre du bullshit universel explique très clairement pourquoi la notion de déité est bullshit!

    @etoilePreljocaj ... ben,ça n'empêche pas les arnaques, le tout est basé sur la confiance ..comme les médocs que les pharmaciens revendaient

    ·  https://pbs.twimg.com/profile_images/2319665165/c7559zm6w96q6179ov1m_normal.jpegAgnes Lambert@AgnLambert 16 janv.

    @YfigQuatorze @LEXPRESS Cela dit, et même s'il n'était pas Japonais, ils auraient pu les appeler les fourmis "Bruce Lee" !

    @mbompard @leilachaibi ... même pas pour un gros chèque ?

     

    @ninelevem @Colettedepau @PerJakezHeliaz @RTLFrance .AH NON ! vous n'allez pas vous aussi nous faire le coup du Conseil d'Etat ! on blague !

    @lemondefr ... café bouillu café foutu ! café suspendu café perdu ... faut être crétin pour croire à ce genre d'arnaque !

    @lemondefr ... et l'addition, elle est pour qui ?

    @LEXPRESS @SChesnel ... c'est parce que dieu est mort, il faut bien des coupables nom de dieu !

    Ça me fait penser à l'émission télé "la mort est dans le pré" ... ou quelque chose comme ça !

    @Villagejustice @Lawinfrance ... comme dit madame Baluchon : "sans justice pas d'injustice !" Là, on peut dire qu'on est servis !

     

    @BaronGregoire @emartway ... et surtout elle n'a jamais vu le jour !!!!!

    @NRJ12lachaine @ElsaEsnoultOff @davidcarreira ...comment y s'appelle celui qui fait une quenelle ?

    @AgnLambert @LEXPRESS ... si on accouple une fourmi ninja à une tortue ninja, cela nous donne une tormi ou une fourtue ... torfourtuemi ...

    @Europe1 ... et pis d'abord .... qu'en dit le Conseil d'Etat ?

    @Europe1 ... ça ne nous regarde pas, c'est leur vie privée !

    @Jules_Praxis @AlexLemarie ... tant qu'il tient le haut du pavé, les trottoirs n'ont qu'à bien se tenir !

    @AlexLemarie ... et surtout ... se taper d'la meuf ! ... mais toujours bien protégé ... c'est nous qu'on paie !

    @benoithamon @onrigoleplus ... c'est normal, c'est pas les mêmes ... mais les socialistes vont, à l'instar de Robin et du CE donner l'info

    @PierredeGasquet @onrigoleplus ... un autre miracle en direct live en perspective .... Hollande se convertit ... au papisme !

    @CecileDuflot @onrigoleplus @territoires ... loi vidée de son substrat, encore une belle victoire de l'écologie azotée et euh ... azimutée !

    @olbesancenot ... arrête de te prendre pour le peuple ... tu ne lui ressembles pas, tu ne l'identifies pas. :-) Vous êtes une autre caste !

    @olbesancenot (où est le peuple ?)... il est là, quelque part, au coeur des villes, vivant comme des rats et à la campagne, rat des champs et parfois ouvrier !

     @olbesancenot ... ben ... euh ... pardon pour mon ignorance, mais c'est quoi la différence ? y'aurait-il des juifs antisionistes ?

    #instantané De jeunes enfants se prélassent dans la bande de Gaza pic.twitter.com/MhPsRfleqy #AFP

    Retweeté par Yfig Quatorze

     

    Permalien de l'image intégrée

     

    Ouvrir

    ·  https://pbs.twimg.com/profile_images/1387483843/Logo_JMM_normal.JPGJean Marc Morandini@morandiniblog 16 janv.

    François Hollande ne s'est pas rendu une seule fois au chevet de Valérie Trierweiler depuis vendredi (Europe 1) http://tinyurl.com/o37l7lp 

    Retweeté par Yfig Quatorze

    @morandiniblog ... et alors ... ? son scooter est peut-être en panne ? Franchement, faut réfléchir avant de dire des conneries !!!

    @atlantico_fr .. Chiffre d'Affaire d'Apple en 2012 : 510 milliards (source Canard Enchaîné). J'ai l'air malin avec mon découvert à la banque

    @Colettedepau @PerJakezHeliaz @ninelevem @RTLFrance ... Nantes n'a jamais fait partie de la Bretagne ... faut revoir ta géo-politique !

    @RTLFrance 'Elle' préfère pardon !

    @RTLFrance ... il préfère la tronçonneuse, c'est moins fatigant !

    @RTLFrance ... mais alors ... si les uns disent noir et les autres blancs, où est la vérité ? Quoique .... faut avouer qu'on s'en fout !

    Des enfants dans les rues de Kaboul pic.twitter.com/bo0Sr0T8uU Un #instantané de @johaynz

    Retweeté par Yfig Quatorze

     

    Permalien de l'image intégrée

     

    @emartway ... nous avons presque le même fauteuil ! :-) Très joli ton blog.

    @Europe1 ... encore un arroseur arrosé ! Mais que fait le Conseil d'Etat pour interdire les fuites ?????

    @PierrePuchot @mediapart ... ouais, enfin, pour l'instant il n'a pas rétabli le bouclier fiscal même s'il leur donne plus ...

    ·  https://pbs.twimg.com/profile_images/2351732950/zlkrarg9md9hpqxxlbk9_normal.pngPierre Puchot@PierrePuchot 16 janv.

    Ce hollandisme qui ne profite qu aux riches : Vers un nouveau choc fiscal pour les ménages http://www.mediapart.fr/journal/france/160114/vers-un-nouveau-choc-fiscal-pour-les-menages?onglet=full …

    @emartway ... c'est une belle photo mais je trouve qu'elle manque un peu de contrastes, un rayon de soleil lui ferait du bien ! :-)

    @morandiniblog ... Morandini en grand moralisateur décide de la vie de notre aimable président poils casque et gants de moto ! #DeFunès

    ·  https://pbs.twimg.com/profile_images/3425826712/0e519fb5b2e208e44262943e8c033081_normal.jpegPhilippe Devallois@phildev78 16 janv.

    @BFMTV C'est leur vie privée Monsieur le Député! #2poids2mesures

     

    @BFMTV (Johnny Halliday)... ne perdons pas de temps, envoyons lui le Conseil d'Etat pour le censurer illico presto ! ça suffit les antisémites !!!

    @redressement @montebourg #34planplans #voeuxpieux Attendons de voir, se réjouir d'un projet comme s'il était réalisé. nouvelle 'révolution'

    ·  https://pbs.twimg.com/profile_images/2625831060/image_normal.jpgMistral@mistralcamargue 16 janv.

    @atlantico_fr @NGourd #Hollande est en train de perdre la tête Ce type est fou #HollandeDemission

    Retweeté par Yfig Quatorze

    @atlantico_fr ... c'est quand même très manichéen comme confidence !!!

    @JimHemaer @emartway A ce que je vois elle ne fait pas que se reposer .... elle s'entraîne .... aussi !!! :-)

    @CHillAFP @afpfr ... les CE n'ont qu'une seule raison d'ête : participer au financement des syndicats bidons !

    @pti_gars @redressement ... lèche-cul :-)

    ·  https://pbs.twimg.com/profile_images/1276957722/a-atlantico_normal.PNGAtlantico@atlantico_fr 16 janv.

    Trop puissante pour être punie ? L'inquiétante difficulté des démocraties à contrôler l'industrie de la finance> http://bit.ly/1dvSJPG 

    Retweeté par Yfig Quatorze

    @atlantico_fr ... trop bad ce titre ! Il fallait écrire : "la formidable capacité de l'industrie et de la finance à contrôler la démocratie"

    @bchameroy ... moi, je veux bien ses sous si elle remet sa burqa !

    @Hollande_NON @MilitantDroite ... merci de nous remonter le moral avec des images souriantes et pétillantes ! :-)

     

    @TeamTrocadero @MilitantDroite hi hi hi ! quel merveilleux sens de l'humour !! Mais c'est vrai que si on peut éviter aux patrons de souffrir

    @TeamTrocadero @MilitantDroite .. et aussi de l'est à l'ouest et du zénith au nadir (orobouk) ! :-)

    Afficher la conversation

    @Senat_Direct ... il n'y a pas grand chose à dire ... les syndicats n'étant plus que des excroissances de l'Etat, la démocratie sera kapout!

    Non l'Etat n'est pas un système, d'ailleurs, le parallèle entre Cahuzac et Dieudonné en est la preuve : http://yfigexnihilo.hautetfort.com/archive/2014/01/16/et-si-on-faisait-un-parallele-entre-l-affaire-cahuzac-et-l-a-5273129.html …

    D'après la lecture en filigrane du #CanardEnchaîné, @valtrier serait retenue contre son gré à l'hôpital .... pour sa sécurité et celle de !

    ·  https://pbs.twimg.com/profile_images/422780138741583872/lW14SZSn_normal.jpegSissen@sissen59 15 janv.

    Ségolène et Valérie le Gand pardon ? pic.twitter.com/dISyUfLQe3

     

    Permalien de l'image intégrée

     

    @Chamade69 @ericcoquerel @LaurenceParisot ... on est en plein tontons flingueurs sauce Jerry Lewis !!! sors de ce corps #Audiard !

    @Chamade69 @ericcoquerel @LaurenceParisot ... D'un côté on a une assurance (ouais bon ...) et de l'autre du flou commac ! #DeFunès

     

    @Chamade69 @ericcoquerel @LaurenceParisot ... Pas bête ! On commence par annoncer la fin des cotises et on affirme qu'on fera des éconocrocs

     

    @EtienneAFP @afpfr ... et #Fillon il en dit quoi à #Sarkozy ???

    @agenceIDE @MYTF1News ... bidouillages, magouilles, carabistouilles, truquages, concussions .... la France est trop belle ... inch allah

    @afpfr @Ursula_Hyzy ... la dernière fois qu'on m'a viré de twitter on m'a dit : "Vos interventions ne sont pas sollicitées" !

     

    Alerte .... je pense que se serai bientôt à nouveau censuré, éliminé, vidé de twitter ... je deviendrai collector, peut-être ... #DeFunès

    @Senat_Info ... monseigneur, que vous êtes beau que vous êtes joli, sans mentir si votre plumage ressemble à votre ramage ... #LaFontaine

    @Senat_Info ... on s'était dit rendez-vous dans un an, dans dix ans dans cent ans ... #DeFunès

     

    @dguillaume26 @Senat_Info ... Le mal est fait, non ? #DeFunès

    @Senat_Info ... L'idée qu'on peut se faire, aujourd'hui, de la République n'est pas reluisante, c'est le moins qu'on puisse dire #DeFunès !

     

    @pamplemune @emartway ... mais .... mais ... mais ce n'est pas #FHollande !!!! C'est qui ?

    @Senat_Info #assezdhypocrisie

    @publicsenat ... Oui, je trouve moi aussi que les français sont pris pour des boucs émissaires et des abrutis qu'on peut berner à l'infini !

    @zbrad111 @emartway @engince ... le ciel est trop près, le sujet ne se détache pas assez ... mais c'est juste un avis !

    @Europe1 ... Ah bon ! Ben, franchement on ne s'en n'était pas du tout aperçu !!!

    @ploutocratie interdites pardon

    @ploutocratie ... je croyais que les sectes étaient interdite en France et qu'on vivait en République laïque et démocratique ...on me ment ?

    @FolkMegan ... ça a l'air dégueu ... mais je ne suis pas affamé ... je suppose qu'en Haïti c'est un gueuleton !

    @par_pure @emartway ...on ignore ce qu'on veut bien ignorer et parfois par peur des représailles mais il faut garder courage comme résistant

    @YfigQuatorze ... nous sommes certains, au moins, que nous sommes gouvernés par d'honnêtes gens pour qui nous comptons beaucoup (si on paie)

     #JulieGayet juré Médicis ... quels qualificatifs ? petits arrangements entre amis ? échanges de bons tuyaux ? piston ? Concussion ? pathos?

    @petimiti @jeanreynier ... oui, petit papa noël pour le patronat !

    @ThiebaudJo ... ben ... un scooter, c'est pas facile à conduire, non ?

    @FolkMegan @canalplus @LNEcanal . Pendant sa conf, il a dit qu'il sortait toujours protégé - à la fraise, à la banane, au miel ses condoms ?

  • 11 janvier 2014 : Encore un immense moment de télé à mettre au crédit de Laurent Ruquier (poils au niais) ! Valérie et Julie à poil (au fion) sous la brise du bord de mer !

     

     

    Hier soir on peut dire que Lolo s’est décarcassé :

    J’ai pris l’émission en cours parce que j’avais mieux à faire.

    Mais je voulais entendre ce que Denis Payre pouvait bien avoir à nous raconter.

    Faut dire que moi, BO*, je m’en suis servi professionnellement.

    *Business Objects, c’est un outil d’interrogation de bases de données relationnelles (SGBDR) et tout particulièrement ORACLE dont j’étais un « spécialiste » ; je ne voudrais pas passer pour arrogant, mais j’étais pas mauvais dans mon domaine, à la fois fonctionnel et technique.

    Mais assez parlé de moi, revenons à nos oignons …

    BO, donc, permet de définir entre informaticien et utilisateurs néophytes des « univers », c’est-à-dire des rassemblements de données restructurées par définition fonctionnelle.

    Exemple, vous avez des tables dans lesquelles vous gérez le personnel, les paies, les charges sociales, les stocks de matières premières et une autre pour les matières finies, une table des taux de TVA, une autre pour le PCG (Plan Comptable Général) … etc …

    Bon !

    Vous, ce qui vous intéresse c’est de savoir combien vous avez servis de salaires et à qui dans une année.

    Avec BO, l’informaticien maison va définir un univers que vous allez appeler « déclarations fiscales » et dans lequel vous allez « linker » (relier) les données du personnel et les données des salaires avec des agrégats (sommes sous-totaux et total) et  le chef comptable pourra à tout moment savoir quelle est la masse salariale de l’entreprise à l’instant ‘T’.

    Par contre, si le comptable veux savoir combien et quel employé a piqué des trucs dans le stock, faut que l’informaticien crée un autre univers qu’on nommera « pillage saccage et carambouille » !

    Faut aussi dire qu’il suffit d’un grain de couscous pour que rien ne marche car il faut mettre en place tout un tas d’autorisations et de paramètres fragiles et même précaires …. Bref, une véritable usine à gaz

    Vous avez compris ?

    Non ? Ben … je m’en fous !

     

    Donc ! Et j’en reviens au thème de ma chronique, je voulais savoir qu’elle usine à gaz était en train de nous concocter le sieur Payre avec son néo parti … ce ne fut pas long à comprendre …. Il souhaite gérer la France comme il gère son patrimoine, i.e. s’en foutre plein les fouilles après avoir changer les « règles du jeu » (nom d’un autre logiciel usine à gaz).

    Putain, je m’éclate à écrire cette chronique qui nique !!!

    Bon ! Je me suis remis à mes occupations tout en gardant une oreille inattentive à la télé descendue en sourdine comme un rafale descend en piqué avant de se planter ! (1 milliard quand même pour que Dassaut puisse acheter ses électeurs aux prochaines municipales !).

     

    Tout d’un coup …. Subitement … de façon tout à fait inattendue (pour moi), qui c’est t’y qui vient faire son numéro … ? …. Suspense …. Insoutenable …

    Eh oui !Nicolas Bedos !  L’incontournable pitre télévisuel dont le leitmotiv est : « toutes des putes » !

    Il a découpé une petite moustache  à la Hitler dans la touffe d’une pute et dans la toison d’une autre (plus abondante) il a découpé une barbichette qui part d’une oreille pour rejoindre l’autre en passant sous le menton !

    Ruquier s’effface et l’ingé son et lumière met Bedos dans le rond.

    Et voilà que Bedos se lance à cause perdue d’avance dans un plagiat souffreteux et mâchouillé du triste sir Dieudonné.

    Profitant de son statut de ‘protégé pistonné  parrainé caparaçonné’ par LA famille, il nous la joue antisémite primaire avec moult péroraisons et divers jeux foireux de mots pourris le tout dans une sauce lexicologique digne d’un potache en goguette à l’île de la Villette un soir de violettes ….

    Ça va si vite qu’on n’a même pas le temps de noter …. Heureusement !

    Ruquier fait semblant de se marrer, d’être choqué, d’être surpris, d’être interloqué, d’être complice, de se démarquer …. Tout y passe devant des invités éberlués, incrédules et stupéfaits qui affichent un sourire jaune et gêné.

    Ce petit numéro relève du pastiche d’un élève de sixième qui n’aurait pas appris ses leçons et voudrait faire semblant d’en faire exprès d’être inculte.

    Du grand Bedos …. Enfin … grand comme un benêt !

    Et il n’ose même pas terminer son œuvre par un salut nazi !

    Jamais la phrase du Cid écrite par Corneille (pas le chanteur anémié) n’a trouvé autant de justification : « À faire le con sans danger on fait un flop sans gloire ! »

    Content de lui le petit Bedos … mais pas autant que Ruquier qui n’a pas eu le courage d’inviter l’original et s’est contenté de ce pâle ersatz qui ne risque pas de fâcher qui que ce soit ! Pathétique.

     

    J’étais là, le cul sur mon fauteuil à me demander comment pareille pantomime pouvait bien être diffusée sur une chaîne publique ? Le regard vide plongé dans l’insondable profondeur de la connerie rémanente d’un spectacle affligeant ….quand Ruquier a décidé de porter l’estocade fatale, le coup du lapin derrière les étiquettes !

    Pour mieux nous désoler, il a invité Rachel, auteure d’une autobiographie éponyme.

    Elle va se poser dans le fauteuil et là, nouvelle stupéfaction, elle parle « petit nègre » !

    Au début, je me dis que c’est encore un gag, l’autre là … dont j’ai oublié le nom et qui nous fait des sketch parfois réussi dans des déguisements pas possibles …. Mais à mieux y regarder, après la surprise et le doute, il faut s’y résoudre, c’est du sérieux, du lourd … la vie d’une africaine malheureuse qui est devenue une grande vedette de je ne sais quoi et qui rafle tous les prix et qui a écrit (comment ???? ça restera à jamais un mystère !) le récit passionnant (surtout pour elle) de sa vie dissolue et claudicante entre Charybde et Scylla … ou, si vous préféré, entre deux hoquets !

    Voilà !

    C’était un samedi ordinaire à la télé en France.

    Je ne pouvais pas laisser ça sans perdre un peu de mon précieux temps à en faire une note.

    Pauvre France. Pauvres français …. On nous impose des nuls et on nous prive des bons !

     

  • Dieudonné, dans tous les cas de figure quelques soient les suites …. a gagné.

     

    Revenir sur cette affaire ne m’amuse pas.

    Elle n’amuse pas les français.

    Mais tant on en cause qu’il faut bien qu’on en cause aussi si on veut conserver un regard critique sur notre quotidien.

     

    Jusqu’à présent, Dieudonné faisait son  trou (noir) à l’abri des regards avec la complicité feutrée des gouvernements successifs ….  (qui ne dit mot consent).

    Servait-il de soupape à une obsession antisémite endémique ?

    De bouffon pitoyable ne faisant rire que des sous-hommes ariens ?

    De philosophe Nietzschéen mâtiné de potache Élie Simounéen (son mentor) ?

     

    Et soudain, pour une raison qui m’échappe, Manuel Valls a décidé d’en faire une icône médiatique.

    Sert-il d’écran de fumée à tous les autres problèmes que le gouvernement ne maîtrise pas ?

    La communauté juive de France a-t-elle pété les plombs ?

     

    Tout individu normalement constitué doit pouvoir exercer son libre arbitre, son jugement personnel critique. Quiconque va sur internet jeter un œil aux rodomontades et autres pantalonnades antisémites de Dieudonné peut se forger sa propre opinion et décider d’ignorer le pitre tant ses propos sont grossiers et dénués de toute finesse de tout humour.

    Seulement voilà … et je les comprends, les juifs se sentent atteints dans leur dignité par les insultes proférées.

    Et c’est là que tout bascule !

    Au lieu de contrattaquer sur le même terrain le clown triste, au lieu de créer des contre spectacles intelligents ridiculisant le ridicule, au lieu de montrer, démontrer l’ineptie et l’injustice des propos outranciers, orduriers du pantin … voila que la diaspora utilise la violence et l’outrance d’un ministre d’état et l’appareil judiciaire pour faire valoir son bon droit.

    C’est ce que je reproche, ce que j’ai toujours reproché aux juifs, ce manque d’imagination, de créativité, d’intelligence. Leur spécialité c’est la récupération du génie des autres, l’appropriation des travaux des autres, et la répétition infinie des mêmes clichés et lieux communs.

    Bien sûr, les business men juifs tiennent le devant de la scène parce qu’ils tiennent financièrement tous les moyens de production et de distribution des évènements artistiques (y compris le théâtre de la main d’or), mais les spectateurs ne sont pas au rendez-vous car lorsque vous recréez un millier de fois les mêmes vieux trucs (exonérés de droits d’auteur) comme les misérables ou Robin des bois ou des bidules sans intérêt pour le français moyen comme la vérité si gnagnagna ou le marsupilami gnignigni largement financés par des avances sur recettes du CNC (subterfuges et magouilles d’initiés), des pièces sans âme mais subventionnées grassement par le ministère de la culture …. Les spectateurs ne sont pas non plus au rendez-vous quand les chansons sont des ‘remake’, des vieilles rengaines délabrées … bref ! Quand il n’y a plus de véritable création, comment faire pour attirer le public, retenir son attention, l’empêcher d’aller se vautrer dans des spectacles glauques ?

    Du coup, avec des excréments indigestes, Dieudonné parvient à monter un spectacle, à se faire du fric, beaucoup de fric … et je suis prêt à parier mon slip du lundi contre votre Rollex que les producteurs sans vergogne vont pointer le bout de leur nez à cause du tapage médiatique fait autour de Dieudonné, promotion inespérée et tombée directement d’en haut, du gouvernement lui-même. Il va suffire à Dieudonné de modifier ses spectacles pour les rendre compatibles à la doxa maintenant que son image est sur tous les écrans.

    En ça, il a gagné !

     

    Comment Manuel Valls peut-il monopoliser à ce point tous les moyens de l’État pour bloquer un individu … aussi horrible soit-il ? Sans parler des moyens médiatiques. Qu’espère retirer de cette mauvaise histoire Manuel Valls à titre personnel ?

    La pression latente qui resurgit, plus virulente que jamais, pour interdire à quiconque et à quelque titre que ce soit de rire de ce qui nous dérange aboutira-t-elle ?

    Autrement dit, la censure d’état sortira-t-elle vainqueur et toute critique à l’encontre du gouvernement, par exemple, via des poupées ou des marionnettes ridiculisant les personnalités dudit gouvernement sera-t-elle interdite au nom du droit à la dignité ?

    Serait-ce le but inavoué de Manuel Valls au moment où ce gouvernement ivre ne sait plus sur quel pied danser pour retrouver ne serait-ce qu’un précaire équilibre ?

     

    J’aimerais bien que ce gouvernement mette autant d’ énergie, de vélocité et de moyens à régler les problèmes de la France, à pourchasser les notables mafieux, à interdire les magouilles intolérables des bétonneurs, des promoteurs, des truands en col blanc de toutes espèces, à neutraliser les marchands de merde qui empoisonnent nos assiettes, à poursuivre et paralyser les politiques qui se servent de leur mandat pour s’enrichir et planquer le fric dans des comptes dans les paradis fiscaux ….

    Moralité : tant que vous ne dites pas de mal des juifs …… tout (ou presque) est permis !



  • Pourquoi, oui, pourquoi ne suis-je pas haut fonctionnaire ....... ?

    C'est vrai, ça, pourquoi n'ai-je donc pas suivi la voie royale de l'ENA et de la fonction publique qui gouverne le pays et s'auto-censure, s'auto-rémunère, s'auto-récompense, s'auto-médaille .... pourquoi ? oui, pourquoi ?

    J'aurais pu participer à l'élaboration à la

    Refondation de la politique d’intégration : relevé de conclusions des groupes de travail

     

    Pas besoin de se farcir la lecture de tous les rapports, les seuls sommaires suffisent à comprendre le tout !

     

    Sommaire  Protection  sociale


    1. Enjeux ....................................................................................................................................................................... 5
    Un enjeu de dignité ................................................................................................................................................ 5
    Un enjeu de cohésion sociale .............................................................................................................................. 5
    Cohésion sociale et valeurs de la République ................................................................................................. 6
    Un enjeu de santé publique ................................................................................................................................. 6
    2. Un constat récurrent : le recours aux dispositifs de droit commun est rarement effectif et les
    situations de rupture de droits sont très nombreuses ...................................................................................... 9
    Des règles de droit complexes et méconnues ................................................................................................ 9
    Un droit inadapté aux parcours de vie spécifiques des immigrés ............................................................. 11
    La nécessité d’un droit adapté effectif et non discriminant ........................................................................ 11
    Recommandations ............................................................................................................................................... 13
    3. La nécessité de généraliser et renforcer des dispositifs d’accueil et d’accompagnement adaptés ... 15
    Un accueil adapté et professionnalisé ............................................................................................................. 15
    L’amélioration de l'information des publics par une plus grande adaptation des supports et une
    meilleure formation des personnels ................................................................................................................ 16
    Des actions d’informations variées pour être mieux adaptées ............................................................ 16
    L’indispensable formation des personnels ................................................................................................. 16
    La nécessité d’un accompagnement adapté et professionnalisé ................................................................ 16
    Le recours généralisé à l’interprétariat professionnel pour répondre aux enjeux liés à la barrière
    de la langue ....................................................................................................................................................... 17
    Le développement et l’indispensable reconnaissance des métiers de tiers social, créateurs de
    liens ..................................................................................................................................................................... 17
    Recommandations ............................................................................................................................................... 18
    4. Des conditions de travail et de vie difficiles, source de grande précarité et d’un état de santé plus
    dégradé que la moyenne ......................................................................................................................................... 19
    Des conditions d’arrivée qui aggravent l’état de santé des migrants ....................................................... 19
    Des conditions très difficiles de travail, source de grande précarité ....................................................... 19
    Des conditions de vie qui concourent à la dégradation de leur état de santé ...................................... 20
    L’état de santé des personnes immigrées est plus dégradé que la moyenne ......................................... 21
    Un non recours aux soins important .............................................................................................................. 21
    La protection maternelle et infantile doit être un axe essentiel non seulement en termes d’accès
    aux soins mais aussi de prévention .................................................................................................................. 22
    Recommandations ............................................................................................................................................... 23
    4
    5. Penser la formation des intervenants sociaux afin de prendre en compte la dimension
    multiculturelle de la société française qui est une réalité. .............................................................................. 25
    Rompre avec une culture professionnelle « endogamique » excluante et développer les
    compétences professionnelles des travailleurs sociaux par la formation continue .............................. 25
    Reconnaître la médiation sociale et l’interprétariat professionnel ........................................................... 27
    La formation en médiation sociale, une filière à créer, des métiers à soutenir et à pérenniser .. 27
    La formation des interprètes médicaux et sociaux ................................................................................. 28
    Recommandations ............................................................................................................................................... 29
    6. Repenser la gouvernance ................................................................................................................................... 31
    Développer la participation et la représentation des citoyens dans les instances décisionnelles pour
    élaborer, suivre et évaluer la mise en oeuvre, au niveau national et local, de la politique
    d’intégration .......................................................................................................................................................... 31
    Développer le partenariat et la co-construction entre les acteurs locaux ............................................ 32
    Recommandations ............................................................................................................................................... 33
    BIBLIOGRAPHIE ...................................................................................................................................................... 35
    LETTRE DE MISSION ............................................................................................................................................. 39
    MEMBRES DU GROUPE « PROTECTION SOCIALE » !................................................................................ 42

     

    Sommaire Mobilités sociales :

    Introduction............................................................................................................................................................. 3
    I.Eléments d'un nécessaire cadre politique............................................................................................................... 5
    « L'intégration », une mauvaise base pour (re)fonder une politique publique..............................................................5
    Quel est l'enjeu d'une telle politique publique ?............................................................................................................6
    Travailler le sentiment d'appartenance : un Nous inclusif et solidaire...........................................................................7
    Travailler sur les frontières de la société : pour une égalité concrète et vérifiable........................................................ 9
    II.Ce que nous enseigne l'histoire............................................................................................................................ 12
    Les années 1970 : l'invention du « problème de l'immigration ».................................................................................12
    Les années 1980 : émergence de nouveaux acteurs et requalification politique du problème...................................15
    Les années 1990 : de la normalisation vers la reconnaissance ?..................................................................................17
    Les années 2000 : un changement de cap politique avorté......................................................................................... 20
    De grandes constantes et répétitions, malgré les variations de l'histoire.................................................................... 25
    III.Ce que nous savons des processus...................................................................................................................... 27
    Le rapport de la société française à l'immigration : la fabrique de minorités.............................................................. 27
    Ce que nous savons des processus de discrimination.................................................................................................. 32
    Ce que nous savons des processus de ségrégation...................................................................................................... 42
    Expérience de la discrimination et rapport à la société française................................................................................ 45
    IV.Ce que nous avons appris de l'action antidiscriminatoire..................................................................................... 51
    Les limites d'une absence de politique publique .........................................................................................................51
    Intérêts et limites de quelques approches....................................................................................................................53
    Quelques conditions de pertinence des programmes d'action contextualisés............................................................62
    V.Ce que nous préconisons..................................................................................................................................... 65
    Une approche politique de la question. 20 principes pour fonder une politique publique.........................................65
    Une approche stratégique de l'action. 7 leviers transversaux pour organiser l'action publique.................................69
    Une stratégie spécifique dans le domaine scolaire et universitaire............................................................................. 72
    Une stratégie spécifique dans le domaine de l'emploi et du travail.............................................................................80
    VI.Bibliographie et indications de lecture................................................................................................................ 83
    Annexes................................................................................................................................................................. 90
    Lettre de mission du groupe de travail « Mobilités sociales »......................................................................................90
    Liste des participants au groupe de travail................................................................................................................... 93
    Auditions et contributions spécifiques......................................................................................................................... 94

    Très intéressantes lectures ne trouvez-vous pas ?

    Je vous laisse le soin de découvrir par vous-mêmes les autres rapports ... ils sont tous sensasssss !!!


    Et voilà pourquoi je ne suis pas 'haut fonctionnaire' !

  • Où es-tu liberté chérie …. ? Encore fourrée dans les bras de communautés arbitraires, liberticides et communautaires ! Taubira à poils !

     

     

    Selon Christian Vanneste, la société (vaste rassemblement formant une supra communauté) se verrait imposer des règles issues de petits groupes communautaristes. Une minorité organisée dictant sa loi à la majorité désorganisée ….  Enfin … c’est ce que j’ai cru comprendre à le lire !

     

     

    Oh là ! C'est pas si simple !

    En fait, la société rejette tout ce qui est identitaire au sens ‘individuel’ du terme.

    Un individu seul, face à la société, n'est rien.

    Les gouvernements successifs de droite et de gauche ont, en trente années, imposé la règle communautariste.

    Le but c'est de donner de l'eau (surtout du fric) à ceux qui représentent un intérêt commun face aux intérêts particuliers.

    Pourquoi ?

    Parce qu'un individu est beaucoup plus dangereux qu'une meute.

    Dans un groupe bien identifié, on a un ou des leaders qui manipulent plus ou moins le groupe. Si on contraint le leader, on contraint le groupe.

    Un individu seul a plus de liberté qu'un ensemble de personnes liées par une espèce de contrat moral (statut d'asso, par exemple) alors qu'un individu déterminé peut passer outre l'autocensure ... s'engageant à titre personnel il n'entraîne que sa responsabilité et n'a de comptes à rendre à personne (dans l'instantanéité).

    Cette théorie a été élaborée à partir des exemples de l'histoire.

    Notre société a été largement influencée par des penseurs qui parlaient à titre personnel tout en représentant des courants et en en générant d'autres.

    Descartes, Kant, Hegel, Nietzsche, Rousseau, Montesquieu, Diderot, Voltaire, Condorcet ... et plus tard ...  Yfig … ont marqué la société de leurs emprunte.

    Mais quelle est l’emprunte  des LICRA, SOS RACISTES, CRIF, MRAP … etc … toutes ces organisations largement financées par l’État.

    Rien, nada, mafich … il n’y a pas de pensée structurante, juste des actes de contention à l’égard de celles et ceux qui ont l’outrecuidance de penser par eux-mêmes et le sacrilège de refuser les fariboles et autres calembredaines avancées par ces jean-foutres partisans.

    C’est ça, le mal de notre siècle, l’attitude collective liberticide à l’encontre du « cogito ergo sum ».

    Non, il n’est pas sain de penser par soi-même parce que dans ce cas, il est impossible de vous bloquer dans une case !

    Vanneste nous parle de la France, pas des français, ‘du’ français.

    Moi, je veux bien qu’on me traite de tous les noms, mais que cela se fasse d’homme à homme, pas d’homme à meutes. Je veux pouvoir défendre mes points de vue et les développer largement quitte à en abandonner certains au vu des arguments de l’autre. Je ne veux pas qu’on me dicte ma vie et j’emmerde les règlements, je les contourne volontiers quand ils sont une entrave à ma liberté de penser et de vivre comme je l’entends.

    Aujourd’hui, on a besoin de savoir si celle ou celui qui parle adhère au PS, à l’UMP, au FN, au MODEM ou à tout autre formation parce qu’ainsi, on a quelqu’un de formaté, de prédisposé, de préjugé … on sait comment lui parler quels arguments lui administrer pour le faire rougir de honte de participer à tel ou tel parti ou groupe d’intérêts dont il endosse ipso facto tous les avatars, les casseroles  au cul, les détournements de fonds, les forfaitures ….

    Mais un mec tout seul qui dit un jour blanc et le lendemain noir puis qui dans un autre contexte défendra l’idée du gris, des nuances, des différences …. Ce type là notre société n’en veut pas, il est incontrôlable, ingérable, il ne représente que lui-même et lui-même ça n’intéresse personne !

    J’en veux, s’il était nécessaire, pour preuve les œuvres éditées, les films tournés, les séries télé boudées. Les libraires et les éditeurs se plaignent, les réalisateurs se plaignent, les producteurs et les scénaristes se plaignent … pas tous, ceux qui, intégrés dans de puissants cartels, touchent les grosses subventions vivent heureux et cachés …. Mais tous ceux qui se plaignent ne distribuent, n’éditent que des trucs rabâchés, vus, revus, rerevus … des idéologies éculées d’un autre temps autres mœurs, des machins pathogènes, des trucs aseptisés et conventionnels !

    Où sont les livres outranciers, les idéologies guerrières, les œuvres qui secouent le Landerneau ?

    Que dalle !

    Ah ! ça ! Des biographies des vedettes reliftées, des histoires de stars illettrées, de guerres lasses, de rebelles avachis, de renégats retraités, des bouquins de copains, des CV de nanas réalités de mes deux … on en a en veux-tu en voilà !

    Alors qu’ils cessent de geindre et prennent des risques, des vrais.



  • Est-ce la fin des haricots pour les socialistes mondialistes au service de la finance internationale ? et pour tous les politiciens professionnels d’une façon plus générale !

     

    Entendez-vous les discours de Le Foll (porte bien son nom celui-là), Valls, Sapin, Moscovici, Hollande ... et tutti quanti .... les siffleurs des champs'E sont de mauvais français .... il y a 80% de mauvais français qui ont le culot inimaginable de ne pas approuver tout ce que le gouvernement fait et ces 80% sont dans l'erreur car Hollande est le meilleur !

    Les flics en grève parce qu’ils n’ont plus d’essence à mettre dans leurs estafettes ….  C’est bon signe aussi, ça !

     

    Toutes celles et tous ceux qui osent critiquer le gouvernement sont des racistes et seront poursuivis et emprisonnés.

    On va faire une loi pour interdire le port du bonnet rouge et de la burqa … et de tout ce qui nous dérange ou pourrait nous déranger …

    Nous ne céderons pas d'un millimètre, la république est gérée par des lois qui nous donnent le pouvoir et les 80% de français racistes d’extrême droite doivent comprendre qu'ils vont en prendre plein la gueule !

    On ne change pas une équipe qui gagne ! (Sapin à la télé ce matin)

    Et si ça ne suffit pas, on a un plan 'Z' : on dissoudra le peuple !

     

    Qu'est-ce qui se cache derrière ce déni débile ?

    L'establishment, les caciques, les hauts fonctionnaires, les politiques ne lâchent effectivement RIEN de leurs privilèges !

    Voitures de fonction avec chauffeurs, avions privés, logements de fonction, primes de la main à la main, grosses bouffes et raouts à gogo, caviar et ortolans bijoux et tout et tout ...

    Et pour maintenir leur train de vie de courtisans et de roi, il faut des sous car eux ne produisent rien ....  alors on remet au goût du jour l'octroi (ecotax) et la gabelle (impôts calculés à la tête du client et destinés à ruiner ceux dont on visent l'appropriation de biens ....)

    Chômage et casse de l'industrie permettent d'affaiblir la racaille des 80% de fainéants qui ne comprennent rien à l'intérêt de la France ....

     

    et blablabla ....  ce n'est pas le peuple qui gouverne la France, c'est le gouvernement et le peuple paie et ferme sa gueule ou bien va voir ailleurs !




  • Hollande à Valérie : "remanier, remanier, ils n'ont que ce mot à la bouche .... mais ......

    ... mais, comme le dit le Canard Enchaîné : Enlever qui pour mettre qui à la place ?

    Virer des incompétents formés par des nuls pour en mettre d'autres formé par des débiles ignorants des choses d'un État digne de ce nom, ça ne durera pas jusqu'à noël !

    Duflot serre ses grosses fesses .... elle essaie de bloquer son fauteuil !

    Montebourg se serre les coudes .... il voudrait bloquer son portefeuille !

    Valls se protège les couilles et ça lui donne l'air d'avoir envie de pisser .... !

    Ayrault nous fait le numéro du héros en vociférant devant les dépités qu'il va foutre les crameurs de portiques au mitard !

    La République, affirme-t-il, ne saurait supporter ces gestes d'incivilités et on a le droit de râler mais en silence et au garde à vous. Si je vois un olibrius bouger le petit doigt, je lui envoie Valls lui couper le vit ! non mais ! c'est qui le chef ?

     

    Pendant ce temps, les licenciements se bousculent au portillon ..... Pôle Emploi recrute ... qui va payer les cotisations ?

    Déjà que les retraités s'amassent en masse ... va falloir trouver des sous !

    Brûler des pneus, ça réchauffe sur le coup, surtout si on porte un bonnet rouge .... mais après ?

    Le CCE de Good Year se tient au siège à Rueil Malmaison ....  signe des temps ou hasard hasardeux ?

    Rien ne change, chaque usine, chaque commerce, chaque entreprise qui ferme voit ses salariés se mettre en rogne et gesticuler comme des pantins désarçonnés par ce qui leur arrive, eux qui se croyaient à l'abri et regardaient un mois plus tôt d'autres pantins gesticuler dans d'autres villes ... pas de solidarité parce que pas de syndicats.

    Les patrons l'ont joué fine (avec la complicité de l'Etat), ils ont acheté les syndicats, lentement mais sûrement ... ça leur a pris moins de 30 ans.

    Maintenant qu'il n'y a plus de syndicats, puisque plus de syndiqués, l'autoroute de la fermeture des entreprise est grande ouverte.

    Taylor ne propose-t-il pas de reprendre Good Year avec zéro salariés ?

    Ben voyons, on vire la racaille protégée par le code du travail (désormais seul rempart à la voracité des employeurs) et on embauche de 'gentils' ouvrier prêts à bosser pour une miche de pain !

    Pendant le même temps on prépare le terrain pour l'élimination des retraites ... après tout, les américains bossent jusqu'à leur mort et le capital ne s'en porte pas plus mal !

     

    Anecdote rigolote : Mélenchon (dont je me bats les gonades), dépassé sur sa gauche par les bretons, lance l'anathème contre eux en les accusant de défendre les intérêts de leurs maîtres. Il est pathétique, il accuse les autres de ses propres vices !