Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Philo de bar ..... ανθρωποζ εγενου χαι το δυστυχεζ βιου εχειθεν ελαβεζ

Le sens de la vie

 

Tout bon philosophe qui se respecte se doit de donner un sens à la vie.

 

Je viens de rencontrer Cioran ... y vaut pas mieux que les autres !

 

 

En fait,  quand on les lit au fil des ans et des rencontres, on constate deux choses :

Ils se copient les uns les autres chronologiquement.

Ils disent  à peu près tous la même chose et donnent à la vie leur sens personnel sans que personne n'y trouve son compte (sauf les imbéciles).

 

Ce qui, d'autre part, me choque c'est qu'ils font tous systématiquement référence à la religion. Aucun d'eux ne part de rien (nihil) pour définir notre néant (nihilo).

 

Il n'y a pas de sens à la vie.

On sort un jour du néant comme toutes choses, sans sens, sans nécessité et on a quelques années devant nous pour profiter de cette présence sur terre ou pour en souffrir !

On retourne au néant quand tout est joué.

Connaissez-vous une seule chose qui ne soit pas issue du néant et qui n'y retourne pas !

C'est, je crois, cette monstrueuse inutilité de l'être qui a conduit les premiers humains à se créer une déité à travers laquelle vivre une éternité. Les tout premiers se prenaient pour des dieux, vivaient avec, les touchaient du doigt, de la langue …

 

Je crois aussi que ce néant a été le lit commun de tous les philosophes (sauf les abrutis, évidemment !).

 

Si la vie en elle-même n'a aucun sens, chaque vie est à prendre en considération.

On a, qu'on le veuille ou non, des êtres qui vécurent ou vivent des vies extraordinaires. Belles ou pas, utiles (?) ou non.

 

LE sens de la vie doit se décliner en sens de 'sa' vie.

Vous venez au monde, OK !

Et vous faites quoi de cet état temporel borné par les deux bouts ?

Que faites-vous entre les deux pôles de cette chance qui vous est donnée d'en faire quelque chose ?

 

Le paramètre 'primo' à prendre en considération, c'est le milieu social dans lequel vous êtes projeté.

Un enfant de pauvre n'a pas les mêmes armes que l'enfant de riche.

Le paramètre 'secondo' est le cerveau et ce qu'il est capable de faire.

Le 'tertio' est le corps et ce qu'on peut lui demander de faire ou pas !

 

L'humanité dure depuis suffisamment longtemps pour qu'on dispose d'un large panel de références humaines.

Mais là aussi le prisme déforme la pensée à cause des "historiens" à qui on demande d'éclairer le monde suivant la mode du jour !

Untel qui fut un conquérant deviendra un tyran. Cet autre qui était un poète sera banni des livres d'histoires et des bibliothèques en raison des idées qu'il 'galvaudait'.

L'histoire écrite sous le joug des maîtres politiques se façonne aux grès des hommes qui en détiennent la clé.

Je n'ai jamais aimé les cours d'histoire car j'ai deviné très jeune qu'ils étaient pipés. Ça n'a fait que se confirmer au fils de mes âges.

 

Le jugement, voilà un élément déterminent de la façon dont notre vie va se jouer.

Celui que l'on porte et celui qu'on vous porte.

Et puis ça se termine par le jugement final.

Les cérémonies funéraires sont, à ce sujet, pleines d'enseignements.

En quelques minutes la vie du de cujus est expédiée quand elle n'est pas récupérée toute entière par les siècles des siècles, cette formule sibylline qui ne veut tellement rien dire de l'éternité absolue inexistante.

J'ai bien envie de jeter à la poubelle mes élucubrations.

Un des sens de la vie c'est le travail.

Le travail a été inventé pour occuper l'esprit et enrichir ceux qui ont tout compris.

Le travail s'exécute dans un métier.

Les métiers évoluent et on met des dizaines d'années à acquérir une maîtrise et quelques années à perdre tout savoir faire. Mais l'important c'est qu'on a été bien occupé, bien détourné de toute introspection existentielle. Par contre on aura consacré bien du temps à s'interroger sur le pourquoi de telle ou telle décision prise vous concernant. Que ce soit en bien ou en mal.

Car un paramètre délicat du sens de la vie, est le contact avec les autres.

Il vient nécessairement un moment où le sens de notre existence croise le sens de la vie des autres.

Ça commence avec les parents qui vous imposent leur point de vue du sens de leur vie qu'il vous souhaite conforme à la leur …

Puis, les plus terribles d'entre tous, les éducateurs.

Ah les enseignants …. Je ne vais pas vous en parler, vous savez déjà ce que j'en pense. Mais quel sens donnent-ils à votre vie ? Ils ont les mêmes objectifs que vos parents (qu'ils enseignèrent) et les historiens qui font partie du binz. Ils cherchent à donner à votre vie le sens que les puissants ont besoin que vous adoptiez.

 

Le sens de la vie est une équation.

Deux formules mathématiques appelées F(x) et G(x) permettent d'en donner une idée géométrique algorithmique.

http://slideplayer.fr/slide/1708339/

 

Notre vie sinue de bas en haut de haut en bas de bonheurs en malheurs de joies en peines … mais avance inéluctablement vers la chute.

 

Je ne parle pas de sensiblerie mais de philosophie.

Quel sens donner à notre vie ?

Celui qui n'arrive pas à donner un sens à sa vie n'a fait que chercher l'introuvable. La question n'est celle du sens de la vie mais celle de la façon dont on joui d'un bien temporel borné sachant qu'ils sont nombreux à vouloir vous en frustrer à vouloir vous voler votre temps déjà bien limité.

Commentaires

  • Comment arrivez vous à expliquer que de rien puisse advenir quelque chose? Le monde, la matière, l'univers, nous. Comment expliquez vous la conscience que l'homme a de lui-même et de ce qui l'entoure. Bien mystérieux tout ça et bien difficile d'affirmer que tout est néant et qu'il n'y a aucun sens. Cordialement.

  • Cher Raymond dont j'ignore tout (sauf qu'il écrit de la région Est) !

    Je n'explique rien, je me contente de constater qu'avant de naître je n'existais pas (mais je ne vais pas vous faire un dessin ... reportez-vous au Kamasoutra !) et que ma mort sera suivie de néant (pour ce qui me concerne ...).

    Je veux bien débattre de la génération spontanée, de la parthénogenèse, de la création in vitro et de toutes les manières de tirer du néant des choses imprévues ... mais par pitié, ne me resservez pas ce bon dieu de mes deux qui porte tant de noms et de misères !

    https://www.youtube.com/watch?v=dVdwLRl4iSo

    https://www.youtube.com/watch?v=e-7qCaS4OJE

    Merci de votre commentaire car il me prouve une fois encore combien l'humain se refuse à admettre son inutilité et sa vacuité ...

    ===================================================

    Né d’une trace

    Je suis né d’une trace laissée dans l’univers
    Infinitésimale poussière d’une étoile
    Venue des confins inter-galactiques stellaires
    Déposée par les vents cosmiques en fines voiles

    La semence a germé en vie protozoaire
    Établissant son règne tout au fond de la mer
    Puis l’unicellulaire devint métazoaire
    Sortant du fond des mers il marcha sur la terre

    Je suis né d’une trace pas même une poussière
    D’une trace plus infime que l’ombre d’une étoile
    D’un souffle inaudible du fond de l’univers
    Du bruissement d’une aile du murmure d’une toile

    Au temps des dinosaures pour des millions d’années
    Je n’attendais qu’un signe une opportunité
    Pour me mettre à marcher et puis à raisonner
    A établir sur terre ma supériorité

    Je suis né d’une trace d’un effluve éthéré
    Dispersé sur la terre et dans tout l’univers
    Évanescent arôme fragrance interstellaire
    Vaporeuse spirée émanation glacée

    Sitôt que je suis né j’ai conquis tous les lieux
    J’ai poussé et bâti tué mes ennemis
    Inventé et construit j’ai engendré les dieux
    Renforçant mon pouvoir toujours inassouvi

    Je ne suis qu’une trace perdue dans l’univers
    Mais dont la prétention dépasse l’horizon
    Des bornes galactiques jusqu’à la déraison
    Plus loin que les étoiles et le système solaire

    Mais comment finirai-je quelle est ma destinée
    Connaîtrai-je la fin de tous les univers
    Pour retrouver ma trace reviendrai-je en arrière
    Suis-je le commencement ou la finalité

    Je suis l’homme une infime poussière ordinaire
    Une trace ridicule aux yeux de l’univers
    Admirable organisme contenant l’infini
    Mais dont la vanité forge l’ignominie

    Yfig (Yves Veillard) 11.11.2010

    https://www.youtube.com/watch?v=Qug9eg-G6DQ

  • Il y a bien un vaccin contre la vie qui s'appelle la mort mais les écologistes radicaux disent que cela ne va pas assez vite avec les humains !
    ...
    Sinon la guerre c'est bien !

  • C'est ce que je disais à Kim-Jong Un : pourquoi t'es timide ? balance tes bombes pour voir ...

  • je pense que Raymond est une émule de Sergio bello !
    Ce qui n'est pas un jugement mais une simple déduction sans consistance !

    Qu'il sache (si besoin est que Raymond Barre était surnommé 'Raymond la science' ! )

    Sinon ... j'ai aussi bossé avec un Raymond chez Auchan à Villeneuve d'Ascq .... toute une histoire ...

  • Raymond ça va .. mais si tu fais un article sur Jean d'Ormesson je suis fâché à mort avec toi !

  • Jean d’Ormesson : la bouche incensurable ! Le courtisan idéal de l’ère des médias. On ose à peine dire un homme ...

  • L'homme le plus décoré de France par toutes les autorités ; Edgar Morin perd un rude concurrent ...

    Dis-moi avec qui tu peux te fâcher et je te dirai ce que tu vaux !

  • Depuis qu'il était entré à l'Académie française il en avait chassé tous les écrivains ..; Jean Raspail et Renaud Camus s'y sont présentés de nombreuses fois vainement. Il avait préféré faire élire le grand écrivain-dépoté Simone Veil !

  • Il avait épousé une héritière Béghin - les sucres - comme s'il n'y avait pas assez de sucre dans sa voix !

  • Après le décès de son beau-père Ferdinand Béghin en 1994 lui et sa femme ont planqué le magot en Suisse à l'abri du fisc.

  • Il n'y a pas encore de Panthéon des honnêtes gens mais cela ne saurait tarder car ils se font rares !
    ...
    Emmanuel Macron dit que la télévision publique est la honte de la république mais c'est peut être la république qui est devenue la honte de la France !

  • Un petit gars bien de chez nous qui se prenait pour un rocker américain ! C'est le côté ridicule de ce garçon qui était touchant ...

  • Je suis .... Ah ! si tu savais .... c'est terrible, la France a perdu en 2 jours les plus grosses pointures de la télé-conneries !!!
    Je ne sais pas si je vais m'en remettre !

    En attendant, les vautours se prennent le bec pour occuper la scène merdiatique et faire un max de pognon dans un minimum de temps avant que l'motion retombe ... télés-conneries à foison, tweets, journaux T-shirts à l'effigie des cadavres ... Stylos, gâteaux, tout est bon pour rapiner 2 sous 3 cents !
    En fait, pour D'Ormeson ils avaient préparer des petits trucs, mais on sent qu'ils attendait le gros coup !
    Ils étaient fin prêts !
    Tout a été enregistré prêt pour la diffusion a la minute ....
    C'est beau le spectacle humain !
    Quand je vous dis que nous sommes inutiles, là vous le voyez de vos yeux !

  • Je ne sais pas ce qui est le plus tragique :
    - Un imbécile admiré par tout un peuple
    - Un peuple tout entier pris pour un imbécile par celui qui le dirige

  • Si tous les illettrés se donnent la main on devrait pouvoir y arriver !


    P.S Tu sais que c'est le maître de l'absurde Raymond Devos qui a lancé la carrière de notre Johnny ?

  • Jean d'Ormesson aura décidément tout réussi dans sa vie ! Ce petit veinard est mort avant que Trump installe l'ambassade US à Jérusalem - il aurait été obligé de tortiller du cul sur tous les plateaux télé une fesse à l'ouest une autre à l'est.

    Il n'y a qu'en littérature où il était un peu faiblard. C'est pourquoi on l'enterre aux Invalides avec les déplumés.

  • C’est pas le tout messieurs les snobs mais je vous ai apporté des crayons à papier ! Faites-moi donc un joli dessin … et n’abusez pas des marchandes de crayons comme l’affreux Bourvil !


    C’est grandiose le coup de crayon aux Invalides ! Toutes les gloires militaires y sont enterrées, il y manquait un porte-plume … aux sons du canon ou aux sons du clairon !


    Que signifie le crayon ? Vous les savants qui avez étudié Saussure, Barthes et Bourdieu dans le texte pourriez-vous me dire si c’est un signifié ou un signifiant ?
    Sujet de dissertation :
    « Le crayon m’a tuer mon orthographe » ; vous expliciterez ce message sibyllin en vous référant à l’affaire Ghislaine Marchal.
    Je commence à me demander si Macron n’est pas un pince-sans-rire ?

  • Lire la décision du conseil constitutionnel (Valls / Amrani ) est plein d'enseignement !

    "Ces suffrages irréguliers restant en nombre inférieur à l'écart de voix entre les deux candidats du second tour, cette irrégularité ne saurait conduire à l'annulation des opérations électorales. "

    Autrement dit : "la tricherie n'entraîne pas l'invalidation si elle n'et pas signifiante" (Bourdieu de non de dieu de Barthes !)

    http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/les-decisions/acces-par-date/decisions-depuis-1959/2017/2017-5074/5089-an/decision-n-2017-5074-5089-an-du-8-decembre-2017.150360.html …

  • Je ne sais toujours pourquoi le chevalier blanc Johnny belle gueule a buté Lady Di l’anglaise dans un tunnel ? Question de standing sans doute ..; l’histoire de France de Fabrice Lucchini, Stéphane Bern et Lorant Deutsch c’est vachement Barth’ !

    Extraits choisis :
    Fabrice Luchini :
    « Johnny était un
    métaphysicien. Il
    connaissait l’angoisse »
    France Inter
    Fabrice Luchini sur Johnny
    Hallyday : « Sa mort
    est inconcevable » – LCI

  • L'idole des jeunes aujourd'hui contre l'idole des vieux hier ; je suis reconnaissant à Saint-Johnny des décibels d'avoir rendu à son écrasante nullité le pape des confiseurs littéraires.

  • Je suis absolument convaincu que les vieux cons se tirent dans les pattes à qui volera la célébrité de l'autre ...
    à qui l'tour ?
    qui fera mieux que Johnny ?
    Les paris sont ouverts .... si nous étions british, ce ne serait pas un vain mot ... ils 'bet' sur tout !

  • Sir Johnny Hallyday a été enterré en grandes pompes - car enfin s'il avait été sujet de Sa Gracieuse Majesté il aurait été anobli et peut être titré baronnet d'Hallyday !

  • Oui mais Macron va sauver des milliards de gens sur la planète grâce à ses petits bras musclés de physicien appliqué.

    « Si on décide de ne pas agir et de ne pas changer la manière dont nous produisons, dont nous investissons, dont nous nous comportons, nous serons responsables de milliards de victimes. Je ne veux pas être un dirigeant dans cette situation, alors agissons maintenant »

    Dirigeons, dirigeons, la planète ! Pour ne pas allumer le feu comme chantait si bien si mal Johnny.

  • Johnny premier baron chrétien de France ! Courbe toi fier Jupiter devant le crooner qui oncques ne faillit avoir peur d’un micro.

  • Le plus étrange c'est que les médias continuent à présenter Donald Trump comme un fou mégalomane ... même l'ex de la république François Hollande qui aurait eu de bonnes raisons d'être rappelé à la modestie préside une "Fondation pour la France" !

  • Le premier qui me parle de diriger le climat de la planète je lui fous mon pied dans le fondement il va voir si ça lui cuit ou si ça le refroidit !

  • Ah ! comme dit si bien Régis Debray : le snobisme culturel n’est plus culte ! C’est bien vrai ça ! Maman Michu qui tient l’étal fruits & légumes de mon marché le dit bien elle aussi : On ne fête plus Noël comme avant et les dindes ne sont plus aussi bien fourrées qu’antan (elle parle des marrons) !

  • Régis Debray a écrit un texte pompeux dans "Le Monde" pour expliquer que lui est un vrai cultureux et que les fans de Johnny sont des australopithèques ou des pithécanthropes je ne sais pas trop !
    ...
    Johnny Hallyday ayant tout réussi même sa mort et Régis Debray ayant tout raté même sa renommée posthume on comprend la pointe aigre de jalousie de l'autre grosse tête de noeuds !

  • Le 9 décembre dernier Trump a fait un discours à Pensacola en Floride : c'est sûr le Donald est une bête de scène comme Johnny !

    https://www.youtube.com/watch?v=rpWftWqMRiE

  • Tout ce que Régis Debray avait à proposer au populo c'était les travaux forcés à perpétuité afin de bâtir l'avenir radieux de la Cité future !
    Autant vous dire que ce n'était pas aussi sexy que Johnny, les motos, les gonzesses, la défonce et la frime !

  • Tout homme qui intitule « roman » la somme de ses idées folles a droit au minimum syndical du respect littéraire !

  • Il a dit que Trudeau était un gars sympa, que Macron était un gars sympa aussi et qu'il ferait tout pour les marier ! Si c'est pas un scoop ça ...

  • Un jour – pas si lointain – dans la Chine – qui n’est plus si lointaine – des investisseurs astucieux créeront un parc à thème « L’Occident » ce sera le « Jurassic World » de la culture occidentale …

  • Pourquoi ? Tu croyais que c'était réservé aux Blancs de la Belle époque ?

  • Tu connais les mésaventures du nationaliste breton Boris Le Lay ? Il s'est réfugié au Japon dernière terre où il peut s'affirmer Breton sans risquer de finir sa vie derrière les barreaux !
    Dans quelques années il arrivera la même chose aux nationalistes qui s'affirmeront Français ! C'est réglé comme du papier à musique ...

  • Petit cadeau de Noël !

    Des mots du grand Gaston Roupnel immortel historien de la campagne française rapportés par Henri Vincenot :

    « Sur la longue et droite voie romaine nous ne retrouvons sur son passage qu’indifférence aux lieux et violence faite aux choses. C’est l’image de la culture romaine indifférente à nos âmes celtes et qui les viole brutalement, froidement, techniquement. »
    Quel réquisitoire contre le militarisme romain ! Cette sorte de nihilisme de l’ordre organique …

    Sur les vieux chemins tracés par les Celtes et les Gaulois dans cette Bourgogne « toit du monde occidental » :
    « – C’est la vieille humanité qui, de ses morts les plus lointains, semble agiter encore cette route rampante, la faire s’émouvoir de toutes les habitudes humaines que chaque coin de ce sol reçut, dans la subtile ferveur d’une terrestre mémoire … »
    N’y-a-t-il pas quelque chose de japonais dans ce respect de l’âme torturée des choses ?

  • il faut être autiste à 200% pour ne pas comprendre que les grandes fortunes souhaitent que les citoyens redeviennent des lavettes sans cervelle, sans culture, sans repères ...
    Tu sais bien que les ânes avancent à la carotte et au bâton, qu'ils se contentent d'un peu de son et d'un coin dans l'étable et qu'on les fait bosser 10 heures par jour (en hiver) ...

    Y'a un con qui prétend qu'en baissant la vitesse de 10 Km/h on sauve 350 vies !
    Je lui ai soufflé qu'à -20 km/h on sauve 700 vies et à -40, 1400 vies ... et qu'à la vitesse absolue de -10 km/h on permet à 350 morts de revenir à la vie .... à la condition de rouler en marche arrière ....

    Malheureusement ... mes calculs cantiques des cantiques n'intéressent personne !
    dommage !!!

  • Toi évidemment tu n'as pas six automobile dans ton garage donc tu n'es pas écologiste comme notre bien-aimé Nicolas Hulot le grand ... tu es un mécréant !

  • Je ne voudrais pas inquiéter inutilement mes chers compatriotes mais je crains que Macron ne soit atteint d'acromégalie !
    ...
    Il se sent pousser des ailes de géant ! Son visage enfle à vue d'œil, son regard embrasse la Terre toute entière ... ce Prométhée élyséen vole le feu du ciel.

  • Macron semble faire partie des moins riches du gouvernement ....
    Mais il compense en allant fêter son passage aux quatras dans l'annexe du château de Chambord à 1000€ la nuit (souper compris) pour une centaine d'invités (par lui ou d'eux-mêmes ?)

    Bah 100.000€ pour une bonne soirée intime d'hiver au coin de l'âtre avec des amis millionnaires ... c'est quand même un mégalo qui sait se contenter de ce qu'il a !

  • Je pense qu'il négocie la transmission de la sécu vers les mutuelles ....
    500 milliards / an ... ça vaut bien une petite commission, non ?
    Bien entendu ... pas question de verser la comm en France .... trop de jaloux !!!

    Aux Bahamas, peut-être .... ?

    Ah la la la ... être pourri et corrompu / corrupteur n'est pas de tout repos ... y'a des cons qui s'évertuent à vous dénoncer (comme du bon vieux temps de la geste à po ...) Alors qu'il est tout à fait légitime de se faire rémunérer pour ses bons services ... NON ????

  • depuis que j'ai écrit cette chronique sur l'inutilité de vivre ... je ne cesse de regarder la vie d'un oeil torve et critique ...
    Macron à Chambord .... les gosses tués dans un bus scolaire ... la Syrie qui assassine ses enfants ... Jérusalem sacrée capitale d'Israël au dépends des arabes (palestiniens) ... Najat Va à l'eau Si Belle Kasaime en passe de mettre la patte sur le trésor caché du PS pour en faire une arme de destruction et un outil de la charia .... etc ....

    J'ai peut-être pas tout à fait tort !!!!!!

  • Thierry Meyssan parle d'un milliardaire juif-britannique Joe Lewis qui a acheté un territoire en Patagonie argentine plus grand qu'Israël ! Google Earth ne donne pas d'images de cette propriété privée de même que pour les bases de l'Otan, elle servirait de camp d'entrainement à l'armée israélienne.

    http://www.voltairenet.org/article198963.html

  • Loup y-es-tu ? Il y a président illustre : Emmanuel Macron hier soir déambulant dans les salons élyséens et parlant au pluriel de majesté !

  • je n'ai rien réussi à retenir de cette interviewe de Laurent de la Housse par Macron !
    Les 2 hommes semblaient soliloquer chacun de son côté et ignorer que l'autre était là !
    C'était surréaliste au possible et aussi très chiant !

  • Il faut s'y faire : nous sommes tous médiocres quelque part ! C'est pourquoi nous méritons la démocratie - pas à cause de notre excellence non ! ça ce sont les démagogues qui veulent le faire croire - mais justement parce que nous avons tous des côtés médiocres qui nous rassemblent dans le même genre humain.
    ...
    Les races de sur-hommes c'est très peu pour moi ... à bon entendeur salut !

  • Marie Ekeland, la fille du mathématicien de Paris-Dauphine Ivar Ekeland, vient de démissionner de la tête du Conseil du numérique suite à la bisbille avec le gouvernement sur Diallo.
    Comme quoi le vivre-ensemble même dans le domaine du virtuel ça marche pas trop fort …

    Quel rapport ? Ivar Ekeland veut le boycott d’Israël … et son chargé de cours fut un certain Cédric Villani.
    Ah ! la politique et les maths ne font pas bon ménage.

  • La politique est pleine d’arrière-pensées et les matheux ne savent pas gérer les arrière-pensées. Ils ne connaissent que le plat pays des pensées qui vont tout droit leur petit bonhomme de chemin …

  • Je veux verser mon obole au plus grand chicaneur de la justice française …

  • Il va faire défiler au tribunal des témoins d’honorabilité : Maître Sarkozy, l’O.M, son pote le Bredin, la grande Duduche …

  • Au fond le grand procès politique qui n’aura jamais lieu c’est celui de François Mitterrand, l’homme qui dénichait les pourris et les agitait comme des marionnettes au bout de ses fils …

  • Il faut prolétariser à tour de bras ! Nouveaux profs-prolétaires enchaînez-vous à la misère intellectuelle de votre temps !
    Ceci est le nouveau mot d’ordre ! Soyez fiers de votre inculture …

  • Évite de remuer la merde .... le Mitterand est mort vive le Macron !
    Le mec se la pète grave et se fait lécher les couilles par le larbin télé de services ... De Gaulle bande dans sa tombe !

    Quand j'étais jeune j'avais une Chambord .... une sacrée belle bagnole avec 3 places à l'avant ... malheureusement je n'avais pas 1 sou pour mettre de l'essence .... j'écoutais la radio jusqu'à ce que la batterie finisse par rendre l'âme et un ferrailleur a fini par venir la prendre !

  • Pauvre Edouard Philippe avec ses vols à 250.000 euros ! Mohamed Ben Salmane a acheté à Louveciennes une copie moderne d'un château Mansart pour 275 millions d'euros !

  • Ben Salmane de son petit nom Mohammed cache sous des dehors un peu rugueux un grand cœur d’humaniste ; soucieux des deniers du royaume il a fait pendre par les pieds quelques vieillards qui tels des grigous avaient caché dans des coffres de coquettes poires pour la soif – quelques centaines de milliards de dollars – et qui ont fini par cracher le numéro des coffres secrets d’Ali Baba.

  • Les Martiens ont voulu envahir Melbourne ; les cons ils ont emprunté un SUV japonais pour circuler incognito, ils ont tout de suite été repérés, il fallait prendre un Kangoo ...

  • Il faut vexer le bon peuple ! Bien lui faire sentir qu'il est pauvre et qu'il le restera, sinon il prendra des grands airs et il voudra tout régenter.

  • Nous avons donné des réjouissances à notre bon peuple il y a dix jours sur nos Champs-Elysées afin qu’il s’ébaudisse aux funérailles de son troubadour préféré mais point trop n’en faut !

    Vous chantiez hier j’en suis fort aise, eh bien ! dansez maintenant aux sons du clairon et des trompettes de notre renommée !

  • Asticots ou pas, les Catalans se débattent comme de beaux diables !
    ...
    Il y a deux thèses :
    - La construction européenne pousse aux identités régionales en effaçant le devenir historique des Etats-nations.
    - La mondialisation nous renvoie à nos identités locales afin de nous conserver dans la pureté de notre culture et de notre être comme dirait Spinoza.

  • La mondialisation conduit à une vexation des identités locales et l’européanisation à une vexation des identités nationales !
    Joli bordel politique ...

  • J’admire beaucoup le Père Noël … devoir supporter toutes ces réflexions idiotes sur son métier ! Quelle abnégation …

  • J'ai des doutes sur l'existence du petit papa de noël !
    Comment fait-il pour être si vieux et passer 'en même temps' par la cheminée ?
    à moins qu'on nous ai menti et que le papa ne passe pas par la cheminée mais plutôt par la fenêtre comme n'importe quel représentant de commerce multicarte ?
    Eh puis ... bon ... en supposant qu'il arrive, par je ne sais quel subterfuge, par la cheminée ... comment fait-il pour ne pas prendre feu ... et si il y arrive, quand il ressort ... sa houppelande doit être très noire et il doit plutôt ressembler à Razibus Zouzou ... non ?
    Bref ... je me demande si Macron n'est pas en train de nous prendre pour des cons naïfs ?
    En attendant de connaître le fin mot de la fin, je vais quand même mettre mes souliers aux pieds du sapin plastoc et accrocher mes bas de contention au manteau de la cheminée .... par précaution ... et aussi parce que l'année dernière .... contre toute attente .... ça a marché !!!

  • Dis-toi bien que tout est possible pour le Père Noël ! Il n'a besoin de rien prouver car il est lui-même un cadeau perpétuel ... par exemple il peut transformer en Japonais un type qui fait d'énormes efforts pour devenir Breton 100% pur beurre depuis des lustres comme Boris Le Lay ! Et ceci est le moindre de ses exploits ... s'il le voulait demain je me réveille dans la peau d'un Noir africain et je me mets à gazouiller le swahili !

  • Sais-tu quel est le cadeau le plus cher de l’année distribué par le Père Noël au pied du sapin des Français ? Les leçons de morale du Père Hulot, le multi-millionnaire … ça coûte les yeux de la tête m’a-t-il dit en roulant ses deux gros yeux ronds comme des billes !

  • Horreur !

    En même temps que Macron et les médias annoncent à grands coups de menton volontaire que la reprise est forte et que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ..... pas âme qui vive dans les rues de Honfleur (à part un couple de parigots égarés, hagards et éberlués ) ... pas une vitrine éclairée, pas un restau ouvert hier soir à 20 h !

    Selon mon fils qui a des amis dans la restauration, les établissements n'ont reçu aucune réservation. Du jamais vu !

    Retournez vous coucher sur vos deux oreilles madame la marquise .... tout va très bien .... tout va très très bien !

  • Quelle bûche ! Les oreilles d'âne de Midas ont encore sifflé ...

  • Merci Pierre ... et je t'en souhaite tout autant et même plus si affinités .... et j'espère que le petit papa noël a rempli tes chaussettes et tes bottes .... dommage que tu ne portes pas de culotte .... il aurait pu te la remplir aussi !!!

    Amitiés

  • Ceux qui sont possédés par les mânes de Jean d'Ormesson iront se faire désenvoûter au Vatican. D'ailleurs je postule à une place d'exorciste de l'Académie française !

  • Gilles Cohen-Solal le gendre par la main gauche de Jean d'Ormesson a envoyé un twitt invraisemblable : Il propose à Gallimard d'éditer un volume de la Pléiade des œuvres mêlées de Renaud Camus et Louis-Ferdinand Céline avec comme couverture en cuir de la peau de youtre ou de youpin comme il dit !
    ...
    Cela laisse songeur sur le niveau de cet éditeur !

  • je n'ai pas l'heur de connaître ce monsieur ?

  • Vade retro satana ! lui dis-je quand il m'apporta un bout de peau de youpin pour que j'en fasse une reliure de choix.

  • En Normandie je ne sais pas mais à paris le temps est dégueu ... selon moi c'est Hulot qui détraque la météo ! Il faut le brûler à petit feu ...

  • Le ciné est-il un art juif ? Vaste question pour cet art composite qui emprunte à tant de traditions !
    ...
    On a dit : "Hollywood est la Mecque du cinéma" c'est parce que des juifs pieux et pécheurs en même temps y pleuraient Jérusalem sans doute ! Dans "The Jazz Singer" un rabbin furieux chasse son fils qui tel un nègre joyeux chante dans les bars de New York ! Déjà la décadence ...

  • Tu vas finir par me faire fermer mon blog pour blasphème et antéchrisme !!!

  • Tu sais que les âmes pieuses ont reproché au footballeur Antoine Griezmann de s'être déguisé en blackface ? Or le premier film parlant en 1927 c'est l'histoire d'un blanc qui se déguise en nègre ...

  • Au sujet d'âme pieuse je lance un appel pour que le pape François montre plus d'humilité !

  • Puissent tout tes voeux exaucés !

  • -50 au-dessous de zéro en Amérique du Nord : encore un coup du Hulot ! Il se venge des Américains qui ont élu Trump ! Il faut brûler Hulot le sorcier ...

  • Ben .... ici il fait doux, le ciel et bleu, le soleil brille et les petits oiseaux se font canarder dessus par des cons avec des fusils à pompe funèbre !

  • A Salem nous brûlons les sorciers : ça nous réchauffe les petits orteils !

  • La misérable !
    « Margaret Thatcher a refusé lorsqu’elle était Premier ministre d’embarquer un panda à bord de son avion lors d’un voyage aux Etats-Unis, selon des archives publiées vendredi. En janvier 1981, la Smithsonian Institution de Washington avait demandé au zoo de Londres de lui prêter son panda mâle. »
    On vous l’avait bien dit que c’était une des plus grandes salopes que la Terre ait portées !

  • Dans les années 1900/2000 le plus grand criminel c'était le tueur d'enfants comme le ravisseur du petit Lindbergh ou le récent défunt Patrick Henry ; aujourd'hui c'est le tueur d'animaux comme le dentiste de Chicago qui est allé en Afrique tuer du lion ou du guépard ou je ne sais quoi ; le tueur de Panda serait un monstre à l'échelle mondiale !

  • J'ai tué un moustique ...... tu crois que je risque le lynchage merdiatique ?

  • Rochefort-en-Terre le village des Schtroumpfs en Bretagne élu village préféré des Français en 2016 est menacé par Daesh car trop Français !
    Noël, noël …

  • Cela prouve que les terroristes peuvent faire preuve d'humour .... macabre !!!

  • Je te souhaite une année de 365 jours bien comptés - voilà des voeux modestes mais réalistes !

  • Tu en apprécieras le caractère succinct en comparaison du discours fleuve du président jupitérien.

  • Jupiter !
    Quel comédien !
    "Demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays"
    "Je ne suis pas le père noël "

    On est gâté !!!

    Décernons-lui le prix "blabla quart" !

  • Pour ce qui est de cette nouvelle année, je te la souhaite telle que tu l'imagines et même encore mieux !

  • Un auteur dont la célébrité est encore à venir a écrit un jour de pochtronnerie : "La race blanche est le caviar de l'humanité ; il faut la manger crue".

    Puissent les pauvres comme moi ne pas finir en caviar de riches !

  • Je vois que tu cultives la joie de vivre dès le premier jour de l'année .... plus que 364 jours ... demain c'est foie gras ?

  • Tu me croiras si je te dis qu'un jour Susan Sontag a écrit que "la race blanche était le cancer de l'humanité" ? Et qu'Hafsa Askar vice-présidente de l'Unef à Lille bien vivante elle qu'il fallait "gazer tous les blancs cette sous race" ?
    ...
    Allez ! Il me reste un peu de brou de noix pour ma face de craie je peux t'en passer !

  • Ecoutes, si tu ne te calmes pas rapidement, je te déguise en flic et je t'envoie en mission moralisatrice à Champigny .... crois-moi tu ravaleras vite fait ton humour douteux sur les pôves bâtards de blanc becs !

  • Le pire du pire c'est RUEIL MALMAISON !!!
    Paraît qu'il y a de drôles d'oiseaux qui piaillent dans ce patelin ... et que les nuits de pleine lune (comme en ce moment) .... des individus louches au regard torve se baguenaudent à la recherche du mauvais coup qu'ils pourraient commettre !!!
    Moi, je n'y mets jamais les pieds ... même pas devant !

  • Si tu savais ... depuis six mois j'ai de nouveaux voisins - un demi-vieux à moitié éclopé qui traîne avec lui un jeune drogué qui amène chez lui des copains de dopes ! Un vrai défilé de débris de la démocratie ... dans son état final !

  • Ils sont fous ces Japonais !
    ...
    Un Japonais veut visiter une autre île que la sienne ; il en choisit une au temps particulièrement maussade en cette saison l'Irlande ; il se fait poignarder à mort à Dundalk par un Egyptien contrarié parce qu'il n'avait pas réussi à entrer en Grande-Bretagne !

  • En Corse cela ne lui serait jamais arrivé ... les Corses sont des gens chaleureux qui ont le sens de l'hospitalité.

  • Pour ce qui est de la Corse, je te renvoie à ma chronique ....


    Ô Corsica Ô Isula d’Amor

    Dimanche 25 Septembre 2005


    Orly Ouest 15h30 - Airbus A320

    Le commandant a mis les gaz et le zingue a décollé.
    Le temps de boire une bière et ‘bon giorno’ Bastia.
    Vingt sept degré.
    Le taxi nous embarque, son chauffeur est loquace, j’aime pas les chauffeurs de taxi loquaces, ils vous prennent la tête pour mieux cacher leur filouterie.
    Il nous dépose en haut de l’avenue Jean Zuccarelli.
    24 kilomètres 50 euros, je ne m’étais pas trompé.

    La chambre est assez grande, il vaut mieux pour y passer sept nuits, sans Aladin ni Shéhérazade mais avec La Rousse.
    Petite bouffe au ‘Brigantin’ sur le vieux port, un pinard super corsé sur deux rougets de l’île dont un pas frais-frais (je parie qu’ils n’ont même pas eu le temps de lire le code Napoléon).
    Une longue marche en pente raide pour remonter jusqu’à l’hôtel (des voyageurs) et favoriser une digestion tranquille.


    Lundi 26 Septembre 2005


    Les missions se suivent et ne se ressemblent pas.
    Je suis si tanné que presque plus rien ne peut m’épater.
    J’ai été accueilli avec indolence, tolérance, indifférence, impatience, déférence … dans des circonstances de toutes sortes, par des personnes de tous types, des gentils, des méchants, des pros, des imbéciles, des peureux, des vicieux ….. Maintenant, je ne fais presque plus attention.
    Je viens faire mon petit numéro de sapiens sapiens je l’agrémente de quelques plaisanteries fines ou grasses selon l’auditoire, et je laisse une large place à l’improvisation.
    Il faut parfois plusieurs répétitions du même morceau de la partition avant qu’il ne soit compris, une fois, je suis tombé sur des loustics qui avaient terminé les exercices y compris les plus difficiles avant même que je ne leur demande de commencer …. C’était chez Ariane Espace …. de vraies fusées, ces gars là !

    Mais aujourd’hui, c’est autre chose.
    Si je plante le cours, je me retrouve ici pour sept jours à glander et ça risque de me coûter la peau des couilles qui sont plutôt chagrins en ces temps de marasme pandémique, sans parler de la réputation qui s’en suivra en me précédant en tous lieux.

    Je descends jusqu’à la Sous Préfecture qui jouxte le Conseil Général de Haute Corse.
    La courroie de mon vieux portable me scie l’épaule, mais pas question de me séparer de mon extension cervicale.
    Le planton ne me demande pas mes papiers malgré le plan Vigipirate et contrairement à ce qu’on m’avait annoncé.
    Il me demande seulement qui je viens voir ?
    C’est pas l’envie qui me manque de lui répondre ‘Bonaparte’ ou ‘Talamoni’, ou ‘Tino Rossi’, mais je suis trop sur le qui-vive pour tant d’esprit et je m’entends lui répondre sur un ton presque niais :
    « je sais pas, je me souviens plus ».
    Il me désigne l’entrée de la Sous préfecture et me dit :
    « Ils vont vous renseigner ».
    La file d’attente pour le guichet de renseignements déborde sur le trottoir de l’entrée. J’estime à au moins trois heures l’attente qui m’attend. Et puis j’ai l’impression que mes neurones sont calaminés, je sens confusément que quelque chose ne tourne pas rond mais impossible de dire quoi.
    D’autres personnes ne cessent de se joindre à la queue qui n’avance pas d’un millimètre. De plus, je constate que la file est sur quatre rangées alors qu’il n’y a qu’une seule personne au guichet.
    Il y a décidemment quelque chose qui cloche, mais quoi ?
    J’aperçois un flic qui se cache presque derrière le guichet. Je bouscule deux ou trois personnes pour sortir de la queue et je vais à sa rencontre. Je le regarde droit dans les yeux pour qu’il comprenne de loin que je vais avoir à faire à lui, mais son regard se perd dans des conjectures insondables. Comme je suis à présent tout près de lui, il ne peut plus faire semblant de m’ignorer.
    « Monsieur l’agent, ce guichet de renseignements est-il commun à la Sous préfecture et au Conseil Général, je vous prie ? »
    L’homme se détend brusquement, comme si on venait de lui retirer une épine du pied.
    « Non, Monsieur, seulement la Sous Préfecture. Venez, je vais vous montrer l’entrée du Conseil Général ».


    A la réceptionniste qui ne m’a rien demandé en espérant de moi une tacite réciprocité, je décline mon identité (dont elle se bat la paupière) et l’objet de ma visite (dont elle se bat l’autre).
    Son regard expressif me répond sans ciller que mes affaires ne sont pas les siennes et que le fait d’être préposée à la réception n’implique pas nécessairement qu‘elle ait à renseigner les indigents.
    « Essayez voir au service informatique, premier étage par cette porte là bas. » finit-elle par me concéder en désespoir de cause de me voir resté planté devant sa banque à l’empêcher de philosopher.
    Je ne suis pas parti que ses yeux verts ont repris le chemin de ses rêvasseries.

    Au dit service informatique, je suis accueilli par des hourras dignes des stars du foot.
    Non, je blagueeeee !!!!
    Rien, ni personne pour m’acclamer, juste un jeune Corse beau comme un ‘bigorn Khoz’ pour me demander d’où c’que c’est-il que je cherche-t-il à me rendre ?
    Je montre ma trop fameuse patte blanche, celle qui m’a permis de m’illustrer en maints offices.
    La Christine, sortie comme une épeire de sa toile m’emmène dans sa tanière, un petit bureau dont la température frise les trente degrés.
    Je sors mon mouchoir de papier (comme d’autres exhibent leurs chevaux de pacotilles) et m’éponge la face, le cou, les oreilles et tout l’restant.
    Elle minaude, la finaude :
    « Y’a tromperie sur la marchandise », je redouble de buées,
    « comme quoi que le cours que je viens dilapider en ces lieux corsicotes n’a rien à voir avec ce que les autochtones attendaient …. !!!! »

    Je frôle les quarante cinq degrés et ma chemise est sous pressing.

    Heureusement, un Corse pur jus, i. e. ressemblant trait pour trait à Napoléon, nous rejoint et me demande :
    « Comment comptez-vous tenir trois jours sur les sauvegardes-restaurations quand le sujet se traite en trois minutes ? »

    Le ton est donné !!!!!!!

    Je renonce à m’éponger, autant laisser pisser !!!
    Je toise le Napoléon d’opérette de sous ses narines (le bougre fait une tête de plus que moi).
    « Ouaip, trente secondes, pendant qu’on y est !!! vos sauvegardes, ça doit ressembler à de l’art contemporain, trois coups d’pinceaux et une cuillère à pot ! si c’est pour faire n’importe quoi, effectivement, vous n’avez pas besoin de moi. »
    Le clone de Napoléon se renfrogne comme une bigote privée d’eau bénite par une grève imprévisible des aiguilleurs du ciel ou un blocus des grottes de Lourdes par des païens bigouden.

    Je ne suis plus qu’une fontaine mais une fontaine charriant des miasmes d’urée poisseuse.

    La Christine me rassure en m’apprenant qu’aucune salle n’a été retenue et qu’elle cherche un lieu dans lequel je pourrais donner ma messe aux curieux fidèles curieux.

    J’en profite pour visiter les gogues à défaut de catacombes.

    Après une bonne heure de tergiversations palabresques la salle 1113 nous est dédiée.



    Nous nous retrouvons bientôt douze dans la grande salle de conseil totalement inadaptée pour une formation. Je demande qu’on m’apporte sur le champ un tableau et des feutres.
    Si je vous dis que l’ambiance est lourde, vous allez vous dire : on le connaît, le Yfig, il a toujours tendance à enjoliver, à en rajouter, à exagérer …. Ben mes colons, pour une fois, je suis bien en dessous de la vérité. L’ambiance n’est pas lourde, elle est étouffante, stressante, ECRASANTE !
    Pour débuter sur une note légère, je leur propose de se présenter rapidement : prénom, fonction et bénéfices attendus de cette formation.

    Le faux Napoléon me rétorque : « et si vous commenciez par vous présenter ? »

    BOUM ! Merdre, les Corses sont dignes de leur réputation ! Pas la réplique au fond du pantalon, pas la langue en bois d’arbre au fond de la gorge !

    Je saute (heu …. C’est une façon de parler qu’il vaut mieux éviter ici) sur l’occasion pour me mettre en valeur :
    « Yfig, cherchez pas, c’est Breton ! » (et ça voulait dire :’Corse, c’est bien gentil, mais ça n’a jamais fait un demi Breton’.)

    Je ne m’attends pas à des exclamations, à des cris d’admiration ou des jurons de charretier, mais le silence qui m‘entoure ne laisse rien présager de rassurant.
    J’ai la soudaine impression de me retrouver au milieu d’une tranchée de 14-18 avec la menace d’une pluie de grenades imminente.
    Leurs yeux exorbités et rouges à la fois de colère et d’outrage me fusillent plus sûrement qu’un peloton de fusillés marins.
    Ma dernière minute est décomptée.

    Le plus à ma gauche décide de rompre l’omerta et se présente, très succinctement.
    Les autres suivent.
    Ces charmantes civilités passées, j’engage le combat, le vrai !

    J’en suis à peine à la fin de ma troisième phrase que le prétendu Napoléon me jette à la face :
    « Bon ! tout ça on le sait déjà, alors si vous n’avez rien à nous apprendre, je vois pas à quoi on va passer le temps ! »

    Ce con me fatigue, je décide de frapper fort et je lui balance une de mes bottes secrètes sous la forme d’une question-affirmation insidieuse :
    « Vous savez aussi comment sont organisés les blocks de données sur le disque dur ainsi que les paramètres du intit ora qui les déterminent et je ne vous fais pas l’affront de vous rappeler le mode de gestion interne de la ‘FAT’ ! ? »

    Ah ! C’est marrant comme ça calme !!!!

    Je pousse mon avantage en leur balançant :
    « Je ne vous fais pas perdre votre temps à vous expliquer la dichotomie et les principes du ‘B Tree’ pour la gestion des indexes ! »

    Une dame dont j’ignore tout s’exclame :
    « Ben ! moi, je veux bien qu’on m’esplique ! »

    Pis quoi, encore ! ?

    J’enchaîne, ignorant la pauv’dame, sur la stratégie des ‘tablespaces’ et leur adéquation avec les contrôleurs disques pour un bon ‘load balancing’.
    Sentant mon assistance totalement submergée par mes allégories, je pousse le bouchon encore plus loin en leur produisant des ‘pctfree’, des ‘pctextent’, des ‘initial extents’, en leur décrivant par le menu le fonctionnement des ‘rollback segments’ et en passant in extenso à la problématique des bases de données réparties et des ‘snapshots’ concomitants.




    C’est l’heure d’aller déjeuner et mes attentifs élèves ne me regardent plus avec les mêmes regards hostiles. Je demande s’il est possible de lire mes mails sur internet, un gars affable comme un cerbère me désigne du doigt un poste. Je suis rejeté par le ‘fire wall’, je voudrais bien un conseil, mais ils se sont tous dispersés comme volée de moineaux sans me proposer, non plus, aucune solution de sustentation.

    L’après-midi est plus décontracté, un élève est absent.
    Je réponds à une avalanche de questions sur les sauvegardes-restaurations tout en précisant que nous sortons du cadre de la formation du jour et que je ne le fais que dans un esprit de conciliation non condescendant.
    Deux autres élèves demandent à se retirer en raison du niveau technique de la formation en inadéquation avec leur propre niveau. Ceux là ne connaissent que le ‘tnsname’.

    Les premières blagues sortent de leur étui capitonné, il semblerait que les Bretons ne soient pas ennemis des Corses dans la mesure, bien sûr, où les dits Bretons acceptent le respect dû aux Corses …..

    Je rentre à l’hôtel parfaitement épuisé, tant physiquement que mentalement. Il y a, comme ça, des jours où je regrette un peu quand j’oeuvrais comme manœuvre sur les chantiers de Renault à Sandouville.


    Après une douche, nous descendons jusqu’au vieux port pour un petit restau bien mérité.

    Le retour est mon chemin de croix, le lit mon sépulcre.







    Mardi 27 Septembre 2005


    Nous changeons de salle pour nous retrouver dans une petite salle bien aménagée avec tout ce qu’il faut pour travailler.

    La journée se passe sans trop de heurts, les Corses ont bien quelques velléités d’insoumission, en particulier en m’attaquant sur le fait que je n’utilise pas les interfaces graphiques et que je tape toutes les commandes à la main ; mais je calme leurs ardeurs par des démonstrations fumeuses sur l’utilisation hasardeuse des outils basés sur les interfaces graphiques qui ne prennent pas tous les paramètres en compte et font que la cohérence des données est mise en cause.

    A la fin de la journée, la démonstration est faite et plus aucune idée d’insurrection ne semble subsister, d’ailleurs, ils décident d’un commun accord d’abandonner définitivement l’interface foireuse.

    Faut savoir se faire respecter.

    Je me sens bien moins crevé.
    Une douche, un coup d’œil et d’ouïe vite fait aux infos à la télé car on y parle de Bastia et de la SNCM.
    Restau sur le vieux port et escalade jusqu’au plumard.



    Mercredi 28 Septembre 2005


    Les lourdes grilles grises de la sous-préfecture sont closes et une cinquantaine de CRS en armes, casques, bâtons et boucliers transparents sont alignés sur quatre rangs juste derrière les grilles.
    Bon ! je ne disconviens pas que je n’ai pas été tendre avec mes stagiaires hier, mais, une, c’était pour leur bien et deux, la riposte me semble fort disproportionnée.
    Je tente une manœuvre spectaculaire et m’avançant tel le chevalier sans peur et sans reproche, je frappe de mon auriculaire recourbé le fer de la grille comme je le ferais à l’huis d’une porte de bois ordinaire.
    Je crois voir luire une très brève lueur d’amusement dans l’œil cruel du CRS à la gauche de la première rangée.
    Le planton me reconnaît (ou fait semblant) et m’ouvre.
    Je passe avec assurance devant la haie de CRS, je me sens important.

    Si la réceptionniste semble n’avoir pas bougé d’un millimètre depuis la dernière fois que je l’ai réveillée de sa torpeur, c’est le branle bas de combat dans les couloirs du Conseil Général
    De petits groupes de trois ou quatre personnes s’agglutinent un peu partout obstruant le passage et parlant avec véhémence des évènements extérieurs.
    Je me mêle à un groupe de quatre dans lequel une jeune femme me semble supérieurement excitée et vociférante. Elle dit que son mari est marin à la SNCM et que le gouvernement ne vise que le trésor de guerre de la compagnie résidant dans sa flottille d’une dizaine de rafiots dont la valeur serait estimée à plus de quatre cents millions d’euros. Elle prétend, la bougresse, qu’une fois vendue, la SNCM bradera ses navires pour financer les fonds secrets de campagne présidentielle de 2007 de de Villepin. Et pour mieux convaincre son auditoire ébahi, elle affirme haut et fort qu’elle est prête, elle, à racheter la SNCM et à conserver l’ensemble de son personnel et gagner plein de fric en surplus !
    Les Corses ont donc un peu de Marseillais qui pétille en eux ! A moins que ce ne soit le contraire ?

    Je me faufile vers un autre groupe de trois personnes qui semblent plus discrètes.
    Un grand gaillard, que j’ai déjà entraperçu les jours précédents, harangue les deux autres et moi sur le thème des privilèges exorbitants des fonctionnaires de la SNCM qui travaillent un mois sur trois vu qu’ils sont toujours soit en congés soit en maladie ….. ils parlent en ancien francs, mais ne le comprenant que plus tard, je suis abasourdi par les sommes pharaoniques dont il est question. Le marin gagnerait 18000 par mois et le commandant plus de 30000 ….. bon , même convertis en euros ça fait encore pas mal. Puis il renvoie dos à dos la CGT et la STC, en les accusant d’ambitions limitées à se partager la galette.

    Je finis par apercevoir un de mes élèves en grande conversation avec quelques autres. Je m’approche subrepticement du groupe et je tends la main au simili Napoléon qui me la serre sans animosité aucune.
    « Ca va pas être facile pour vous de faire le cours aujourd’hui » me lance-t-il avec une certaine joyeuseté dans la voix.
    Pour ne pas être en reste, je lui rétorque :
    « Je vous remercie des super efforts théâtraux que vous m’avez réservé pour l’accueil de ce matin à la grille, mais vous n’étiez pas obligé. »
    Je marque le point et il va à la fenêtre voir un peu de quoi il retourne.
    « Nous, on passe par derrière avec nos voitures, alors j’ai pas vu qu’il y en avait autant. »


    Après une heure trente, nous nous retrouvons en comité restreint dans la salle de formation.
    Puis, les stagiaires entrent et sortent à tour de rôle. Nous finissons par nous retrouver à deux avec Napoléon.
    Et pour couronner le tout, vers 14 heures trente, on vient nous prévenir de quitter les locaux du Conseil Général avant 16 heures car un assaut des manifestants est probable.

    Je remonte jusqu’à l’hôtel pour m’écrouler sur le lit et y dormir plus d’une heure.

    Bastia brûle-t-il ?
    Par la fenêtre de l’hôtel, nous apercevons un épais nuage noir non loin de la sous préfecture. Des pneus, à n’en pas douter.
    Malgré cette chaude ambiance, nous dirigeons nos pas vers le vieux port en faisant un large détour pour éviter le centre des échauffourées.
    La place Saint Nicolas est déserte et les cafés servent normalement les clients à la terrasse. Nous prenons l’apéritif comme si de rien n’était.
    Puis nous choisissons de rester là pour le dîner.
    En remontant, comme tout est calme, nous décidons de remonter par l’avenue du Maréchal Sébastiani.
    En bas de l’avenue, au carrefour de Novelty, quelques carcasses de pneus finissent de cramer et l’odeur âcre de la fumée noire nous encourage à accélérer le pas. Des pierres et des morceaux de ferrailles jonchent le pavé, quelques pots de fleurs de terrasses de cafés gisent éventrés sur le trottoir, mais aucune vitrine, aucune voiture ne semble touchée.


    Jeudi 29 Septembre 2005

    Les grilles sont toujours fermées, mais il ne reste qu’une petite poignée de CRS.

    Une élève s’est fait porter pâle.

    Les autres sont de plus en plus dissipés, surtout depuis que je leur ai appris que le reste du cours n ‘était que du blabla et que les exemples du bouquin qui leur a été vendu 45 euros sont tous faux, archi faux.
    Malgré tout et malgré leur insistance à parler d’autres choses, je continue sur le plan de cours afin de ne pas avoir de réprimande ultérieure sur un sujet contractuel non abordé.
    Plus personne ne me prête attention, je me surprends à rire de moi-même en train de parler au rétro projecteur qui n’a rien à foutre de mes élucubrations.

    Puis j’annonce solennellement que le programme est bouclé et que nous pouvons aborder les sujets qui les intéressent.
    Alors commencent une folle sarabande de questions/réponses sur les stratégies à adopter pour limiter au maximum les risques de pertes de données et les mises en indisponibilités des données pour les utilisateurs qui ne comprennent pas qu’il faille du temps pour restaurer des environnements esquintés ….
    Je leur propose de ‘mirorer’ les environnements stratégiques et leur explique comment s’y prendre.

    Vient finalement le moment de nous quitter et, pour eux, celui de remplir les ‘fiches d’évaluation du formateur’.
    Cette séance nous vaut de furieux éclats de fous rires.
    Ils demandent dans quelle case ils peuvent mettre leurs commentaires personnels et faire savoir que le formateur est le plus irrespectueux qu’il leur ait été donné de croiser et que son impertinence ajoutée à sa propension à insulter le peuple Corse représente à leurs yeux le plus abject délit d’insurrection qui se puisse être …. Ils se défoulent et ça me fait rire aux larmes. Je me vois même accusé d’avoir abusé de la langue Anglaise et d’ignorer la plus belle de toutes les langues, la Corse !
    Nous nous sommes séparés sur une vigoureuse poignée de main.


    Ensuite, nous avons loué une voiture pour pouvoir profiter à fond des deux jours à venir.
    Les rues étaient de plus en plus couvertes de détritus de toutes sortes, ce qui, hier, ressemblait plus à une gentillette représentation folklorique qu’à une empoignade sérieuse, tournait au vinaigre et les esprits s’échauffaient crescendo pour finir en bataille rangée.

    La dame de l’agence de location nous a prévenus qu’en raison des blocus opérés par les grévistes sur le dépôt de carburant de l’île nous risquions de ne plus pouvoir faire le plein.

    On s’en fout, on s’évade de Bastia en route pour le Cap Corse.
    Mais nous nous sommes arrêtés en route à ‘Erbalunga’, village touristique par excellence, mais sans les touristes, c’est beaucoup plus accueillant.
    Comme il faisait frisquet, nous sommes revenus vers Bastia et nous avons préféré manger à l’intérieur du resto notre couscous bien chaud.

    En montant dans la bagnole de loc., j’eus un mauvais pressentiment.
    J’ai compris en arrivant au rond point Nogues que ça allait chauffer !
    En fait, on avait dû se retrouver cernés pendant qu’on dînait et tout d’un coup, nous retrouvions avec la bagarre entre CRS et marins derrière nous et les pneus en flammes devant avec une grosse poubelle verte plantée dans du ciment rouge frais et un caddy de supermarché sur le trottoir.
    J’avais pas grande alternative, j’ai accéléré et je suis passé sur la plate bande à ras du caddy et à quelques millimètres du bananier, ça m’a rappelé le bon vieux temps des 400 coups en Afrique.
    En retombant lourdement sur la chaussée, j’ai vu un CRS qui faisait le sémaphore. Je me suis arrêté à sa hauteur et il m’a tout simplement félicité d’avoir eu l’audace de passer. Puis il nous a confié qu’il n’était pas d’ici et qu’il espérait en repartir le plus tôt possible. Y’a des jours, comme ça, où on sympathise avec les CRS sans bien savoir comment on a pu en arriver là !

    Le vendredi, nous avons évité Bastia et nous sommes allés nous balader à Saint Florent et à l’Île Rousse.
    En rentrant à l’hôtel, il y avait un type qui revenait de l’aéroport où il avait fait le poireau en vain.

    Le samedi nous sommes allé à Aleria où nous avons pris un bain de soleil puis Corte où nous sommes monté jusqu’au belvédère pour prendre la photo du siècle.

    Le dimanche, j’ai pu faire le plein un peu avant l’aéroport et le retour en avion s’est passé sans anicroche.

    Viva Corsica !!!


    Ecrit les lundi 3 et mardi 4 octobre 2005

  • Attention ! Les oreilles de Macron te surveillent pas de fake new sinon gare à toi brigand !

    ...
    Macron va en Corse inaugurer un monument dédié au préfet Erignac mais Talamoni refuse d'assister à la cérémonie ..

  • ATTENTION !!!
    Les retraités vont monter sur l'Elysées, armés de CSG d'ISF de Taxes et Impôts et tout déverser sur les marches du palais du tyran sanguinaire !!!!!

  • Carton rouge pour l'auteur de cette avalanche de fake news !
    ...
    Nous édifions la glorieuse statue de Jupiter macronisé grâce à notre salive subventionnée, nous ne sommes pas des chômeurs de la défunte presse écrite ! Nous sommes les travailleurs du silence ... nous sommes les nouveaux journalistes qui encensent et se taisent tout en même temps.

  • La politique n'est pas le lieu de "la vérité" c'est le lieu de la confrontation des intérêts publics et privés - or les médias français sont dans les mains des huit oligarques qui peu ou prou ont acheté la haute fonction publique qui ne sachant plus à quel dieu se vouer a vendu son droit d'aînesse pour un plat de lentilles.
    Le nœud du drame est là ! La vérité de l'Etat français est démonétisée ...

  • « L'utérus est encore fertile d'où ça a rampé » Bertolt Brecht ; en allemand dans le texte Der Schoß ist fruchtbar noch, aus dem das kroch.

    Je me disais aussi ...

  • Sans les fesses tout est perdu ma foi ! Et la matrice dans laquelle veut nous enfermer Zuckerberg reste stérile à jamais.

  • Donald Trump dit "Steve Bannon a perdu la raison" ; pas exactement mais la vanité blessée a un air de ressemblance avec la folie douce ; Bannon voulait être le marionnettiste de la Maison Blanche, l’éminence grise du règne en excluant le clan familial notamment le gendre Jared Kushner. Loupé ! C’est lui le raté de l’affaire …

  • à ce propos .... as-tu fait le plein de $Bitcoins ?
    Tu sais que j'en ai acheté au début ... 10.000 à 5 centimes ... aujourd'hui, j'en ai pour 6 millions !
    Mais je n'en suis pas plus riche pour autant car j'ai du mal à les dépenser !
    Veux-tu m'en acheter ? je te les fais à 50.000 au lieu de 60.000 !!!
    Il te suffit de virer 5 millions sur mon compte et Hop ! te voilà riche de 6 millions !

    Mon prochain billet d'humeur vous comptera les pérégrinations du citoyen lambda face aux chasseurs armés et tout puissants !!!
    J'vous jure que c'est pas du pipi d'chat !

  • Plus de bites coin-coin !
    ....
    Finement Carmen tue le brigadier Don José et filme ses ébats en cinémascope avec la bohémienne Mercédès pour faire le buzz sur internet !
    ...
    Escamillo le toréador est le monsieur Loyal de ces ébats saphiques où la jeune Frasquita est initiée à se passer des hommes.
    ...
    Mérimée tu es bien feinté !

  • L'Académie des foutaises a protesté contre cette nouvelle version de la Carmen 2018 ; le vieux VGE a dit "et comment je tire Lady Diana si elle me tue comme un perdreau ?"

  • Un jour je t'expliquerai le sens caché des choses - mais dans le langage de maître Yoda - dont dur sera le sens.

  • Moi à la place de Macron je me sentirais insulté de recevoir un bulletin de notes signé Christine Lagarde - mais chacun ses goûts - il aime peut être les vieilles bigotes de l'argent molles à la fesse ...
    "Notables progrès ! Peut mieux faire s'il le veut ..."

  • Certains cons imbus sont persuadés que détourner l'oeuvre de ceux qu'ils sont incapables d'égaler est un moyen de se faire un nom ... un nom de dieu de bordel de connard !

    Qu'ils créent leur propre oeuvre de merde et laissent les oeuvres géniales les ignorer !

  • Lumbago depuis samedi ; je fais partie de cette race de fainéants illettrés dont Macron a juré l'extinction finale ! Macron c'est la grosse pierre météoritique qui veut écraser l'océan de paresse qui entourait la Pangée et m'est tombé sur mon dos de dinosaure !

  • :
    Lactalis-Gallimard dit qu’il y a du poison dans les pamphlets de Céline !

    Je propose qu’on les publie en filtrant avec des points de suspension pour respecter le style du grand écrivain !

  • Tais-toi vieux loup des neiges dent tant !!! ......... !!!!!!!!!!!!!!!!!!


    Relis plutôt les grands classiques judéo-maçonniques :

    https://t.co/0vhmAa8nju

  • Le temps est épouvantable ici ... et mon lumbago ne s'arrange guère !

  • Eh ben moi .... j'ai très mal au dos !
    Mais je ne ma plains pas car ça pourrait être pire !
    je pourrais avoir un lumbago !

    Hier il a fait beau ... un peu ... et j'ai travaillé 1 heure dans le potager ... du coup ... j'ai le dos brisé !

    Heureusement le temps est pourri aujourd'hui !

  • Macron a dit : Les retraités à la soupe popu' !

    https://www.francetvinfo.fr/economie/retraite/un-raz-de-maree-de-la-misere-le-president-du-secours-populaire-particulierement-touche-par-les-retraites-qui-demandent-a-manger_2393236.html

  • Tu sais que Donald Trump a passé un test qu'il a réussi haut la main 30/30 ; il n'a donc pas de désordres mentaux identifiables.

    On devrait d'ailleurs exiger que tout président de la république ait au moins dix ans d’âge mental – et ne soit pas tombé amoureux de la maîtresse.


    P.S C’est beaucoup demander je le concède.

  • Sur le long terme un avion finit toujours par se poser … il faut atterrir !
    Mais un politique a-t-il besoin de toucher la terre ferme ou peut-il se sustenter indéfiniment avec des électeurs ?
    Quo vadis Macron ?

    Il était un petit Macron
    Qui n’avait plus un rond
    Rond rond petit patapon
    Qui comptait ses moutons
    Comme font tous les fripons…

  • ça y'est on t'a perdu !!!

    Ne sois pas pessimiste, envoie tes sous à Macron, ça va lui faire bien plaisir !

  • Une nouvelle authentique ! Tu sais que Macron est parti en croisade contre les fake news ; je me demandais bien pourquoi ce terme bizarroïde qui n’existe pas dans la langue française ; il est directement issu des cogitations des cervelles de l’Otan, l’organisation militaire dirigée par les Etats-Unis. Elles ont décidé il y a une bonne dizaine d’années de créer une structure de guerre psychologique et quand l’outil est là il faut bien lui trouver une application ; c’est le cerveau malléable de Macron qui sert de cobaye …

  • Les fausses informations sont passibles du code pénal depuis 1881.
    Macron a été l'un des plus actifs à lanceur des "fake news" pendant la campagne électorale.
    et il le sera vraisemblablement aussi lors des prochaines élections européennes.
    Son objectif est donc bien de se créer un bouclier contre les opposants à son régime autocrate, ploutocrate et affairiste.
    La seule façon qu'il le mette en place est de mettre en place un organisme de vérification certifié à la tête duquel il placera Brizitte ou sa soeur ou sa belle-mère .... quelqu'un de confiance.
    Les merdias ne pourront, alors, en période sensible, ne publier que les informations visées par Anasthasia (nom prévu pour l'organisme).
    Bien entendu, la tâche sera considérable, d'autant que les infos émanent de l'Elysée seront prioritaire sur toutes les autres .... qui ... par la force des choses .... seront publiées après la bagarre ... donc trop tard !
    (inspiré du Canard Enchaîné)

    Comme tu vois, nous vivons une époque formidable ... qui nous ramène au général des Gaules, cette belle époque où nous vivions insouciants et ignorants (presqu'autant qu'aujourd'hui !)!

  • C'est la Zone Macron : on y cache un extra-terrestre doté de pouvoirs immenses !

  • Cet E.T lit dans tes pensées comme dans les miennes ... tu peux essayer de te cacher il sait déjà où !

  • Sacré nom de nom ! Le créateur de la « Soupe aux Truffes noires VGE » est mort aujourd’hui … repose en paix au milieu de tes tubercules Paul Bocuse !

  • Je ne sais pas si tu connaissais la vie pittoresque de Bocuse ? Cet homme vivait avec trois femmes, en somme il faisait gras trois jours sur sept et maigre le reste de la semaine.
    Moi je conseille de faire Carême toute l'année : vivre entre hommes !

  • Moi, c'est tous les jours derrière mes fourneaux que je fais de la gastronomie de 5 étoiles !

    Choucroute de chez Leclerc avec saucisses et petit salé
    Potée avec poireaux carottes patates et porc demi-sel
    Langue de boeuf sauce primesautière
    Soupe de potirons aux potirons
    Steack hâché à chier avec frites congelées (mais réchauffées quand même)
    morue dessalée à la papillote sans culotte
    Poissons pas nés panés avec son accompagnement de petits pois extra fins en boîte
    Omelette avec des oeufs
    Carrés d'agneau à la mousse de foie de poulets ..... etc ..... etc .......

  • MERDE !!!!!!!

    J'ai oublié de préciser qu'il faut ouvrir la boîte pour pouvoir accéder aux petits pois !!!

    J'espère que je ne suis pas à l'origine d'une indigestion de ferraille !!! ???

  • Dans "Le Magicien d'Oz" il y a un bonhomme en métal et un autre en paille !
    ...

  • AH !!! l'instit devenu homme de paille !!!
    Tu connais tes classiques, ça se sent !

  • T'as vu ?

    Les très haut fonctionnaires ont remis Macron dans les clous et lui ont rappelé très fermement qui sont les vrais patrons !!!

    à chaque nouveau président ça leur prend de plus en plus de temps ... Avec Hollande, ça ne leur avait pris que quelques mois !

    Macron en marche .... ARRIÈRE TOUTE

  • Sais-tu pourquoi les médias américains détestent Trump ? Parce qu'ils ont trouvé plus fumiste qu'eux - ils disent qu'il leur fait une concurrence déloyale.

  • En France la fumisterie est un monopole d'Etat depuis belle lurette - on ne tolérerait certes pas qu'un individu s'en réserve l'usage exclusif.


    Il est dit dans les tables de la loi – le code civil – « la fumée tu propageras afin de protéger le sacro-saint secret d’Etat. L’Etat est nu mais nul n’en doit connaître les dessous. »

  • Tu me donneras l'adresse de ton code civil .... ça m'a l'air d'être du costaud !!!

  • Dans toutes les bonnes librairies - comme on dit !

  • Trump invite Macron afin de lui proposer que la France devienne le 51e état américain ! Cela demande réflexion ...

  • ça s'rit pas plutôt la 6eme roue du carrosse ???

  • Possible ! Ou alors c'est le conte de Cendrillon qui recommence ... on prend de petits souriceaux bien gras on en fait des chevaux, une citrouille pour le carrosse, un gros rat pour le cocher, des lézards pour les laquais. Et fouette cocher !

    Mais en quoi Trump va-t-il changer Macron ? En Peau d'âne ? En Chat botté ? Il n'a que l'embarras du choix car il est très souple.

  • J'ai reçu des cartons d'invitation pour le sommet de Davos - je suis un petit privilégié - donc voilà je pensais qu'après une saison harassante en Normandie tu avais besoin de changer d'air et de te délasser sur les pistes de danse du club-house de Davos !

  • Là-haut on discute entre gens du même monde de l'abolition future des privilèges - cela fait du bien à l'égo et le service d'ordre ne laisse pas rentrer les importuns ! Il faut en profiter ...

  • Merci Pierre ça me touche que tu penses à moi pour la fiesta !

    Je suis tout à fait désolé de devoir décliner ton invitation, j'ai les poireaux à semer ... et ça n'attend pas !

  • Tu sais que quand on s'inscrit dans un club de contestataires style Davos on a le droit de contester son inscription mais c'est plus cher.

  • Envoi la note à Copé ... il la repassera à Bigmillion ....

  • Donald Trump est arrivé à Davos ce matin ; la question qui nous taraude : va-t-il beurrer sa tartine avec du Nutella à la bonne huile de palme ?

    ...
    J'ai quelques éléments de réponse : les huiles de Davos ont dit que la culture Suisse devait être mieux appréhendée par les foules ignares du sous-prolétariat européen et que les produits Nestlé comme la pâte à tartiner Nutella devait être mise à la portée de toutes les bourses afin de graisser les rapports sociaux dans des populations mixtes payées légèrement au-dessous du seuil de pauvreté.
    C'est très philosophique ! On n'avait pas prévu la ruée sur le Nutella détaxé ...

  • Et les schTrumpfettes elles en pensent quoi du gras ?

  • « La Maison Blanche voulait emprunter au Guggenheim un tableau de Van Gogh, mais le musée new-yorkais lui a proposé plutôt des toilettes en or, de l’artiste iconoclaste Maurizio Cattelan, dans un pied de nez de la conservatrice de l’institution. »
    Des toilettes plaquées or c’est de l’art ? Un bidet de Duchamp c’est un type qui tire la langue à ceux qui veulent en savoir plus long que ce qu’il veut en dire. La merde c’est de l’or pour qui sait en tirer parti mais l’or ce n’est pas de la merde ! Ne pas confondre métaphore et art décoratif !
    Je crains que le pied de nez de la conservatrice soit plutôt un croc-en-jambe qu’elle fait au musée Guggenheim !

    Une question se pose :
    Le président Donald Trump aurait l’intention d’inviter pour une visite officielle le président Emmanuel Macron.
    Celui-ci va-t-il lui apporter le fameux Gode en or de feu Liliane Bettencourt (en prêt-bail) comme suprême représentant du bon goût de l’artisanat français ?

    J'aime la secte de l’art contemporain ! Qui ne se discute ni ne se dévoile !

  • Le syncrétisme c’est une offre promotionnelle de tête de gondole dans le supermarché de la religion « Dieu & Cie » ; rien à voir d’ailleurs avec les Saints-Crétin pour lesquels on prie tous les jours !

    Les grands empires sont adeptes du syncrétisme.

    L’empire mondial c’est les ruines de la raison plus le Picon-bière pour tous ! En somme il ne manque plus que les houris pour qu’advienne le prophète de ce nouvel ordre mondial.

  • L'organisation politique de notre contemporanéité est une insulte à notre intelligence !
    Nous savons tout des dépravations, des perversités et des tares de nos politiciens ... et ils continuent de nous jeter de la poudre de perlimpinpin au nez comme si de rien n'était !
    C'est qui les VRAIS cons ?

  • Je reviens des puces de Saint-Ouen ; depuis 40 ans que je les fréquente c'est la première fois que je vois cela : une grosse bagarre entre forains et roumains & voleurs à coups de bâtons ! Il paraît qu'il y a une bande de pickpocket qui sévit ...

  • Tu t'encanailles !
    J'espère que tu as su donner les coups sans en recevoir ... c'est à ça qu'on reconnaît les apaches !

  • Fais-lui du gringue .... tu la mets dans ton lit et tu deviens le maître de Paris !!!!!

  • Y a déjà un pédé dans sa vie ... ça va faire jaser un ménage à trois !

  • Évidemment .... si tu es sensible au quand diraton? !!!

  • Comme on fait son lit on se couche ! Malpropre un jour malpropre toujours ... et dépensière avec cela !


    www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/01/30/20002-20180130ARTFIG00404-anne-hidalgo-depense-224580-euros-pour-un-rapport-de-14-pages-sur-la-proprete-a-paris.php

  • Le plus dingue, c'est que e Figaro reprend un article du Canard Enchaîné !
    C'est plus de l'information ..... c'est de la pige !
    De vrais rats ces journaleux !!!

  • Hier après-midi il y a eu une descente de police dans l'appartement d'à côté et pourtant ce n'est pas Jawad qui le loue !

  • Il ne sont pas passés loin ..... la prochaine fois .... tu es fait .... comme un rat parisien !!!!!

  • J'ai un cousin qui m'a envoyé des photos du Nunavut - de la Terre de Baffin - le Grand Nord Canadien en guise de bons vœux ! J'ai bien regardé : c'est tout gelé et pas l'ombre d'un musulman ou d'un rom dans ce gourbi de glace !
    Possible que la famille m'héberge là-bas ...

  • Là-bas même les microbes sont désespérés de ne pas pouvoir nuire ! Reste l'eau de feu pour se suicider à grand ou petit feu ...

  • Demande à Macron qu'il te trouve un planque bien payée au Boukistan ! Ce pays où il fait si bon vivre !

  • Le grand polar de Washington en ce moment : le FBI a-t-il travaillé dans l'ombre d'Obama pour le compte d'Hillary ? Le Donald caquète de plaisir ...

  • Bon ! je vais encore m 'attirer les foudres de tata Baluchon .... mais bon .... Ôbama est noir !
    Ce n'est ni une critique inique ni un jugement de valeur .... juste une constatation !
    Je pense que Trump, qui n'est pas la moitié d'un con, a fait le même constat !
    En tout cas .... si ça pouvait un peu nous faire du spectacle .... moi, je ne dis pas non !!!

Les commentaires sont fermés.