27/11/2013

Mondialisation … en ton nom que de cons !

 

J’ai failli avaler mon futur dentier hier en voyant à la télé une carte de France montrant les villes qui profitent de la mondialisation.

Oui, vous avez bien lu, il y a des villes qui « profitent » de la mondialisation !

OH ! on se garde bien de dire lesquelles et en quoi elles profitent, mais plus ça va et moins ça va !

On ne nous expliquait pas grand-chose jusqu’à présent, mais voilà que désormais s’impose la loi du catéchisme politique. Tout comme les suceurs de croix incantent l’existence d’un barbu débile et alcoolique qui gouverne notre monde de débris, voici que les média procèdent par incantations incantatoires pour nous demander de croire en l’existence d’un bénéfice pour nos villes de la mondialisation.

C’est tellement gros, se disent-ils, que ça ne peut que passer.

Quoi ! ? Vous croyiez que la mondialisation c’était la délocalisation des industries et des emplois par les capitalistes vers des paradis salariaux …. Vous croyiez que c’était le transfert de nos compétences et de nos brevets vers des pays où les individus sont des objets animés sans âme … eh bien vous vous foutiez le doigt de pied dans le nez et l’orteil dans l’œil !

La mondialisation, c’est comme l’Europe, mais en mieux !

La mondialisation c’est pour nous l’accession au monde entier sans bouger de notre logis.

La mondialisation c’est tellement si bien qu’on a du mal à vous décrire tous les bienfaits que ça nous apporte … au point qu’on en reste coi ! Allô coi !

Bon, pour vous expliquer tout ça, on va remettre la fiscalité à plat (comme un pneu crevé).

On va tout remettre à plat, d’ailleurs, à commencer par le citoyen qui croit que la déclaration des droits de l’homme ça sert à quelque chose, le con !

On va récrire la Marseillaise … à plat citoyens allongez-vous devant la mondialisation et laissez les financiers se servir de vous comme de paillassons !


Tiens, en parlant de délocalisations .... il y a la loi Bolkeinstein qui permet la délocalisation à domicile .... les ouvriers du monde entier viennent travailler chez nous qui pour un couscous, qui pour une paella, qui pour un bol de riz ou un pierogi ou une bortsch ... mettant de facto nos propres ouvriers au chômage et nos artisans sur la paille !

C'est tout bénef pour nos villes !

 

Vive la France et les tripes à la mode de Hong Kong !



Commentaires

Comment on construit une légende :


"Lucien Neuwirth prétendait après avoir été parachuté aux Pays-Bas (Opération Amherst, avril 1945) fait prisonnier et fusillé. Par chance, il survit au peloton d'exécution : blessé et recouvert par le corps d'un de ses camarades, il survit miraculeusement, grâce à de la petite monnaie qui bloque la balle du coup de grâce."


Essaye donc d'arrêter une balle de fusil avec de la petite monnaie ...

Écrit par : iPidiblue the mythbusters | 27/11/2013

Le coup de grâce, crois-moi, c'est dans la tête (dans la tempe) ... et on a rarement de la petite monnaie dans la tête ... par contre, il avait peut-être une grosse liasse de billets dans la doublure de sa braguette !

Écrit par : Yfig contes et légendes de mon froc ! | 27/11/2013

As-tu ton chapeau pour sortir jeune retraité ? C'est bien beau d'en avoir dans le froc encore faut-il abriter le plus précieux : la tête !

Écrit par : iPidiblue the mythbusters et les clochettes | 27/11/2013

Ah oui ! le coup du chapeau !
Euh !!! t'imagines un instant un résistant condamné exigeant de conserver sa coiffe bigouden ... les schleus s'agenouillant et joignant leurs mains en signe de rédemption .... tu me prendrais pas pour un con par hasard ?????????

Écrit par : Yfig contes et légendes demon micro ondes ! | 27/11/2013

Y a des fuites dans la couscoussière !

Écrit par : iPidiblue the mythbusters et la courbe du chomage | 28/11/2013

Écrire un commentaire