Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Loisirs - Page 4

  • Ce n'est qu'un lien vers un blog .... mais l'info vaut son pesant d'or !

    http://citoyennedumonde.hautetfort.com/archive/2007/06/08/vous-en-voulez-encore.html

  • Pour qui voterez-vous .............. dans 5 ans ????

    Et voilà !

    Vous avez poussé Sarko/Ségo sur le ring et maintenant vous commencez à comprendre qu'on vous a baisé !!!!!

    fallait y penser au premier tour !!!!!

    Un mec comme chie-var-dit, par exemple, il a de très bonnes idées, il défend la chasse d'eau et la pêche melba !

    Et l'aiguillleuse-ravaudeuse de la LCR (Les Convaincus Rabougris) elle est pas mimi dans sa petite robe vichy ?

     

    Allez, pleurez, vous en avez pour cinq nouvelles années ..... et dans 5 ans, vous recommencerez !!!!!


    vive le peuple, vive la langue de boeuf et vive les ris d'veau !!!!!

  • Si vous voulez rigoler pas cher .....

    Y'a un gus qui n'est pas piqué des hannetons, un certain Mogador, hargneux comme un chien saucisse !!!!!

    http://www.lulu.com/forums/viewtopic.php?p=267933#267933

  • Un tableau ?

     

    petit le tableau, faudra que je comprenne comment ça marche ?

     

     

     

  • Le CPE pour les nuls

    Personnellement, je ne comprends pas bien les raisons d’une longue période d’essai, je veux dire de façon purement technique, déconnectée de tout affect.

    J’ai eu la chance de procéder à de nombreux recrutements, le dernier : 3 jeunes diplômés en 2003.

     

    1ere étape :  on passe une annonce de recrutement.

     

     Il existe plusieurs types d’annonces, certaines sont à caractère publicitaire car les annonces emplois coûtent moins cher. On voit des quarts de page, des demis pages voire des pages entière avec logos, portraits, propagande ….. bref est-ce vraiment du recrutement ? non, définitivement non, ces annonces sont parties intégrantes des procédés publicitaires.

     

    Ensuite, il y a foison d’annonces rédigées par des professionnels du recrutement totalement ignares dans le métier pour lequel ils recrutent, ils pensent pouvoir demander le beurre, l’argent du beurre, la fermière, ses bretelles, sa ceinture et son parachute. Ca donne à peu près ça :

    Société internationale en pleine expansion leader sur son marché recrute jeune diplômé bac plus 7 moins de 25 ans avec 5 années d’expérience prouvées.

    Vous l’aurez compris, une période d’essai de dix ans ne suffira pas à former le corniaud qui a rédigé l’annonce.

     

    Je vous fais grâce de quelques autres pratiques bancales …..

    Enfin, il y a la véritable annonce. Elle est mûrement réfléchie et chaque terme est pesé car le but est de « cibler » très exactement le profil recherché. Il y a des choix qui doivent être faits car, le plus souvent, ce n’est pas une personne qu’il faudrait mais deux voir trois.

    Si on recrute un jeune, c’est parce qu’il coûtera moins cher à l’entreprise , sera plus facile à manager et pourra être formé aux procédés de l’entreprise.

    On mettra les critères les plus importants en avant et on ajoutera : i{ et si possible …}

    On va donc faire passer un message très précis pour éviter de recevoir des courriers de personnes n’ayant rien à voir avec le poste à pourvoir car évidemment, le dépouillement du courrier (qui ne consiste pas dans ce cas à envoyer une lettre toute faite) prend du temps et , comme tout un chacun le sait, mais je le redis pour les sourds et les mal entendant qui ne voient pas bien et lisent de travers :  le temps, c’est de l’argent !!!

     

    Puis, on a un mois pour le tester avant de le lourder si c’est un manchot.

    Souvent, on le laisse mijoter au coin du feu, on ne lui confie rien de peur qu’il casse, on le traite avec des pincettes parce qu’il n’est encore qu’à l’essai …. Bref, les mois passent et un beau jour on découvre un mec avec des cheveux blancs derrière un bureau vide et on se demande qui c’est et ce qu’il peut bien foutre dans la boîte ???????

     

    NON, je dis NON je HURLE  NON, il faut tout de suite le jeter dans le tourbillon du boulot pour lequel on l’a recruté, il faut lui consacrer du temps, l’épauler et le secouer, le consoler et lui botter le cul (peut-être dans l’autre sens ?). On a un mois pour voir ce qu’il a dans les tripes, alors, il faut lui faire déballer toutes ses tripouilles ….. et si vous y faites comme il faut, s’il est pas bon, c’est lui qui demande à partir, pas besoin de le virer.

    Mes trois jeunes, on les avait pris en CDD car c’est vrai, c’était un coup de bourre, (une reprise de données pour ceux qui s’intéressent à autre chose qu’à la margarine qui garnit leur bide) … et on les a convertis tous les trois en CDI après six mois de CDD.

     

    Si on ne peut faire autrement que de recruter une « pointure » (entendez une personne truffée de compétences et non un marchand de chaussures), l’annonce l’énoncera clairement.

     
     
     

    2eme étape :  L’entretien d’embauche.

    Ah ! l’entretien d’embauche !!!!!!!!!

     

    Qui n’a jamais tenu un entretien d’embauche du bon côté du manche (celui qui le tient) n’a jamais rien vécu !!!!!!

     

    Impossible d’exposer avec exhaustivité toutes les situations, ça va, évidemment, du plus comique au plus dramatique !!!!

     

    J’ étais à Prétoria (Afrique du Sud) responsable d’une petite équipe. Un jour, le responsable du personnel vient me voir et me demande si je n’ai pas besoin d’une ressource. Je lui rappelle illico que cela fait plusieurs mois que je réclame à cors et à cris un DBA. Il me demande de lui faire une rapide description du poste par écrit. Je lance l’impression du mémo que je lui avait adressé et qu’il s’était, à l’époque, empressé d’effacer.

     

    Quelques heures plus tard, je le vois débarquer dans mon bureau avec un zig que je ne connaissais ni d’Eve ni de brosse à dents !

    « Je te présente ton nouveau DBA » me lance-t-il guilleret !!!!!! …

    Ma tronche !!!!  … 

    « Et l’entretien d’embauche ? » me hasardais-je ….

    « C’est OK, j’ai vu avec lui, y’a pas de problème ! »

    Bon ! Vous me connaissez, je suis pas du genre à me laisser embobiner par le premier chef du personnel venu ! je reprends donc la main  avec :

    « Asseyez-vous, ça va me prendre quelques minutes pas plus ! »

    ils s’asseyent.

    « Ok, comment tu t’appelles ? »

    « Jean »  (Eh ! n’allez pas chercher midi à la porte des chiottes, je n’invente rien, je me contente de relater !!!) ….

    « Bien, Jean, peux-tu me dire ce qu’est un ‘tablespace’ ? »

    Jean regarde Max, le chef du pers., puis ses godasses, puis le stylo sur mon bureau …. On sent qu’il aimerait qu’on ait un entretien plus cordial que cet espèce d’interrogatoire nazi !

    « Tu es bien DBA, Jean ? »

    Il opine ……  

    « Donc, tu dois pouvoir me dire ce qu’est un tablespace ? »

    Il hésite encore un peu, puis se jette à la flotte comme un chat dans le grand bain

    « C’est une table d’espace »  .. 

    « On peut le voir comme ça, mais dis-moi quelles sont les instructions SQL qui permettent de gérer les tablespaces et je te précise, Max, que c’est le cœur du métier d’un DBA ! »

     

    Et le mec s’effondre !

    Il se raconte : à Paris, il a filé le CV d’un pote à lui qui lui a raconté qu’on cherchait du monde pour l’Afrique du sud dans l’informatique…. Ils ont dû croire que c’était l’Afrique noire et que c’était pour travailler dans la jungle ….. 

    La DRH (oui, je sais, mais qu’y puis-je ?) l’a foutu dans le premier avion pour Jobourg sans prendre la peine du moindre entretien technique (ils ont probablement parlé foot  ou rugby !).

    Et c’est Max qui l’a récupéré et ne sachant qu’en faire, s’est demandé si, par hasard, il n’y aurait pas un ou deux placards vides à l’informatique ?

    Ben, moi, croyez-moi ou pas, je l’ai mis dans le premier avion pour la France avec un mot d’amour pour la DRH !  la boîte en question : France Télécom ! nos télécommunications sont en bonnes mains !!!  … 

    Quand on y réfléchit, si j’avais eu le CPE, j’aurais pu essayer de le former pendant 2 ans, j’aurais fait économiser un billet d’avion aux clients de FT !

     
     
     

    Bon ! vous avez pigé ou faut vous faire la vaisselle en sus ?

     

    Ouaip, c’est probable que pour la quasi totalité des entreprises qui recrutent comme je fais le cantonnier … Deux, trois ans, c’est pas de trop !

    Par contre, si elles savaient recruter, quelques heures, tout au plus suffisent à contrôler les connaissances d’un individu.

    Ensuite, vient la personnalité qui se dévoile au fil du temps, mais dans la plupart des cas, les caractériels se dévoilent dans l’entretien d’embauche si on sait y faire et le plus déterminant sera l’ambiance de travail ….  Dans les boîtes de tarés, on rencontre beaucoup de tarés !!! ..

     

    Le CPE n’est donc bien qu’une nouvelle étape vers la dégradation récurrente  du tissus social et la reconquête par le patronat des acquis de nos parents et grands parents et la gauche, dans ce domaine, fait aussi bien que la droite et parfois mieux ; les deux bien épaulés par les syndicats qui vivotent des subsides largement alloués par le patronat à ses cadres rentiers et obèses qui glandent dans les bureaux lambrissés payés eux z'aussi par les bons patrons.